Han Wu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Han Wu

Message par Ouliposuccion le Sam 18 Fév 2017 - 13:07

Han Wu
1909-1969




Wu Han est un des plus importants historiens chinois.
Historien et essayiste, Wu Han, né en 1909, fit une brève incursion dans la littérature. L'itinéraire de ce fils de lettré pauvre du Zhejiang rappelle celui de beaucoup d'intellectuels de sa génération: études provinciales, monte à Pékin où il est recruté par l'université Qinghua et se fait un nom comme historien de la dynastie des Ming. Il collabore plus tard à une chronique littéraire critiquant Mao Zedong à mots couverts. Victime des gardes rouges dès 1966, Wu Han est soumis à toutes sortes d'avanies, puis emprisonné. Il meurt le 10 octobre 1969.

Source : Éditions Philippe Picquier


Bibliographie en français :

1998: L'empereur des Ming






L'empereur des Ming



Au XIVème siècle, un certain Zhu Yuanzhang devint empereur de Chine. Il fonda une dynastie, celle des Ming, qui "éclaira" la Chine trois siècles durant.
C'est le destin de cet homme que fait revivre ici l'historien Wu Han, celui de ce gardien de troupeau qui devint chef de bande, puis généralissime des armées en lutte contre les troupes mongoles, avant de se proclamer empereur des Ming.
Trente et un ans de règne à force de massacres, de sadisme et de tortures: il inaugura l'un des régimes les plus tyranniques qu'ait connu la Chine. Conquérant ambitieux et cruel, il élimina ses ennemis : militaires, intellectuels, fonctionnaires, avant d'imposer un régime despotique et une politique de terreur dans toute la Chine.


Une biographie que je pensais romancée de Zhu Yuangzhang (Hongwu) mais agréable surprise , Wu Han s'en tient à relater l'homme et la dernière dynastie sous la domination des hans (ethnie ancestrale principale chinoise), les Ming.
Pourquoi cet intérêt pour les Ming ?
Parce que ce fut une période importante dans l'histoire de l'art chinois , aussi bien en littérature qu'en théâtre , une ouverture d'esprit qui mena à la réflexion et aux débats au sein même de la politique , ce qui reste en Chine une avancée majeure artistique du moins...
Mais qui peut oublier avant ça son fondateur , un des empereurs les plus détestés , despote et sanguinaire... certainement pas les hommes qui réitèrent peut-être sans le savoir le gouvernement d'un tyran du 14eme siècle au fil des temps : la délation de son prochain , les tortures , le massacre des intellectuels...
Ça vous rappelle des choses ? Démonstration :Mao Zédong bien sur ! Le communisme ? Sacré Staline..On pourrait continuer longtemps mais finalement pourquoi aller si loin...On a eu le gouvernement de Vichy.
Mais revenons sur le parcours d'un pauvre orphelin qui fut moine avant de rejoindre la révolte des turbans rouges avec zèle et qui par alliances et stratèges mit fin aux Yuan (Mongols) pour enfin accéder au trône de cette nouvelle dynastie des Ming.
Hongwu instaure un régime autocratique ordonnant l'extermination de dignitaires administratifs tout en mettant son nouveau renouvellement sous contrôle d'une police militaire qui fit vivre une période de terreur et de carnage sans nom.
Renoue-t-il avec ses racines quand paradoxalement , il interdit les exactions du petit peuple ou est-ce purement politique afin d'avoir le soutien de celui-ci qui voyait en lui un espoir...
Il en reste que trop d'exterminations affaiblissent un peuple et que trop nettoyer afin d'assurer la succession de son fils a été un mauvais calcul : ironie du sort , le dauphin n'avait plus de généraux pour le défendre , son père les avait tous tués...
Je n'étoffe pas plus afin de vous laisser du croustillant sous la dent.
Un destin plutôt fascinant quand on part de la pauvreté la plus extrême pour s'asseoir sur un trône durant plus de 30 ans. Un déchirement quand on constate que le parti communisme de Chine en 2016 fait encore disparaître les opposants et intellectuels sous la torture ( je me borne au sujet parce qu'on pourrait en citer beaucoup).
Un livre édifiant qui fait réfléchir au delà de son contenu et ravira les férus de l'histoire de Chine.


mots-clés : #historique
avatar
Ouliposuccion

Messages : 348
Date d'inscription : 14/01/2017
Localisation : ubiquiste

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Han Wu

Message par Armor le Sam 18 Fév 2017 - 13:42

Je note, évidemment, merci !

Zhu Yuanzhang avait un prédécesseur célèbre : le premier empereur, Qin Shi Huang (dont la tombe aux soldats de terre cuite est mondialement connue), qui a lui aussi beaucoup massacré…

Hostile, entre autres, à l'enseignement confucéen, il a ordonné un autodafé de tous les classiques, à l'exception de l'histoire des Qin et des manuels de médecine, de divination et d'agriculture. Tout lettré pris en possession d'un classique risquait la peine de mort… Les ouvrages philosophiques prônaient en effet des idées souvent incompatibles avec le régime impérial de Qin Shi Huang...
L'empereur fit ainsi exécuter près de 460 lettrés, et en exila beaucoup d'autres...

Mao Zedong se référa d'ailleurs directement à Qin Si Huang au moment de la révolution culturelle, se présentant comme son héritier. Le quotidien du peuple, journal officiel, le loua pour avoir "brûlé les livres et enterré les lettrés".

A méditer en effet...

(aide mémoire : wikipédia)
avatar
Armor

Messages : 1261
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 36

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Han Wu

Message par ArenSor le Sam 18 Fév 2017 - 20:16

@Armor a écrit:

A méditer en effet...

Effectivement. N'oublions jamais que "La Bête" est toujours derrière notre dos . Evil or Very Mad
avatar
ArenSor

Messages : 678
Date d'inscription : 02/12/2016
Localisation : Din ch'nord

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Han Wu

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

 Des Choses à lire :: Lectures par auteurs :: Documents et essais :: Biographies et correspondances


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum