Des Choses à lire
Visiteur occasionnel, épisodique ou régulier pourquoi ne pas pousser la porte et nous rejoindre ou seulement nous laisser un mot ?

Après tout une communauté en ligne est faite de vraies personnes, avec peut-être un peu plus de liberté dans les manières. Et plus on est de fous...


Je te prie de trouver entre mes mots le meilleur de mon âme.

Georges Brassens, Lettre à Toussenot


Patrick Deville

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Patrick Deville - Page 2 Empty Re: Patrick Deville

Message par topocl le Mer 19 Déc - 11:45

@Tristram a écrit:
Je sais que c’est la mode du roman "non fictionnel" ou "témoignage", mais je sature avec les chroniques historico-familiales à l’époque contemporaine et autres reconstitutions généalogiques de gens de peu. J’ai cependant apprécié, entr’autres témoignages et anecdotes historiques, les journaux croisés du père et du fils lors de l’exode de 1940.
Bon, ben moi j'aime bien ça, alors on va essayer de ne pas se battre  Wink !

@Tristram a écrit:Soupçons de suffisance et d’élitisme (contamination de la précédente lecture, d’Ormesson ?), voire d’infatuation avec ses voyages de dilettante à faire baver un gilet jaune, où il croise à l’occasion un pair de privilèges, sinon une célébrité quelqu’un de connu. (Véronique) Yersin, qu’il rencontre régulièrement dans une histoire d’amour juste suggérée, est ainsi une figure récurrente, d’ailleurs la descendante d’Alexandre Yersin auquel Deville consacra Peste et Choléra.

Cet aspect m'avait pire qu'agacée dans Peste et Choléra, justement.


« Les ports de mer attirent les écrivains comme le phare appelle à lui la tempête. »

Celle-ci ne me déplait pas fondamentalement.

@Tristram a écrit:
Aussi collection des numéros de chambre et nom des hôtels de passage de l'auteur (la postérité ne perd rien pour attendre).

Tristram, tu n'as aucun humour (c’est bien connu!).

_________________
Etre dans le vent, c'est l'histoire d'une feuille morte.
Flore Vasseur
topocl
topocl

Messages : 6474
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 59
Localisation : Roanne

https://topocleries.wordpress.com/
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Patrick Deville - Page 2 Empty Re: Patrick Deville

Message par Tristram le Mer 19 Déc - 12:10

@Topocl a écrit:« Les ports de mer attirent les écrivains comme le phare appelle à lui la tempête. »
Celle-ci ne me déplait pas fondamentalement.
Non, elle sonne bien, mais les écrivains sont-ils la tempête des ports de mer qui les attirent ? A déclamer en rejetant sa longue mèche dans le vent du large d'un coup de menton inspiré.

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 8298
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 63
Localisation : Guyane

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Patrick Deville - Page 2 Empty Re: Patrick Deville

Message par topocl le Mer 19 Déc - 15:56

Tu es odieux Very Happy !

_________________
Etre dans le vent, c'est l'histoire d'une feuille morte.
Flore Vasseur
topocl
topocl

Messages : 6474
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 59
Localisation : Roanne

https://topocleries.wordpress.com/
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Patrick Deville - Page 2 Empty Re: Patrick Deville

Message par Tristram le Mer 19 Déc - 16:31

C'est ça quand on n'a pas d'humour (chose qui est inutile, ne sert à rien et ne se mange même pas) ; mais que tout cela ne vous empêche point de lire le livre (et d'apporter votre pierre au cairn de son cénotaphe).

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 8298
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 63
Localisation : Guyane

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Patrick Deville - Page 2 Empty Re: Patrick Deville

Message par topocl le Mer 19 Déc - 17:13

@Tristram a écrit:; mais que tout cela ne vous empêche point de lire le livre (et d'apporter votre pierre au cairn de son cénotaphe).
Bon, tu as quelques qualités, quand même!

_________________
Etre dans le vent, c'est l'histoire d'une feuille morte.
Flore Vasseur
topocl
topocl

Messages : 6474
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 59
Localisation : Roanne

https://topocleries.wordpress.com/
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Patrick Deville - Page 2 Empty Re: Patrick Deville

Message par bix_229 le Mer 19 Déc - 17:49

Mais qu'est ce qu'on peut bien lui trouver à Deville ? Rolling Eyes
bix_229
bix_229

Messages : 10487
Date d'inscription : 06/12/2016
Localisation : Lauragais

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Patrick Deville - Page 2 Empty Re: Patrick Deville

Message par topocl le Mer 19 Déc - 18:09

Et bien "on" c'est à dire moi en l'occurence, peut lui trouver  à défaut d'autre chose, que j'ai bien aimé Taba-taba, cette histoire de l’amitié de l'enfant solitaire qu'il était  et d'un  grand fou. des personnages à la marge, très touchants, à travers lesquels l'auteur parle de lui-même et de sa place dans le monde.

_________________
Etre dans le vent, c'est l'histoire d'une feuille morte.
Flore Vasseur
topocl
topocl

Messages : 6474
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 59
Localisation : Roanne

https://topocleries.wordpress.com/
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Patrick Deville - Page 2 Empty Re: Patrick Deville

Message par Bédoulène le Mer 19 Déc - 20:46

je suis aussi "on" j'ai apprécié Taba-Taba !

et puis les surcommentaires de Tristram et topocl Patrick Deville - Page 2 2126147062

_________________
"Lire et aimer le roman d'un salaud n'est pas lui donner une quelconque absolution, partager ses convictions ou devenir son complice, c'est reconnaître son talent, pas sa moralité ou son idéal" Le Club des incorrigibles optimistes de J.M. Guenessia "

"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
Bédoulène
Bédoulène

Messages : 12642
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 74
Localisation : En Provence

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Patrick Deville - Page 2 Empty Re: Patrick Deville

Message par Bédoulène le Mar 25 Déc - 8:19

je reviens sur Taba Taba car curieusement j'y ai pensé cette nuit, c'est aussi une réflexion sur la mémoire, celle perdue de TabaTaba, celle de l'auteur et de sa famille et également sur l'enfermement ; physique pour l'auteur, mental pour Taba Taba. (mais je l'ai peut-être déjà dit)

_________________
"Lire et aimer le roman d'un salaud n'est pas lui donner une quelconque absolution, partager ses convictions ou devenir son complice, c'est reconnaître son talent, pas sa moralité ou son idéal" Le Club des incorrigibles optimistes de J.M. Guenessia "

"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
Bédoulène
Bédoulène

Messages : 12642
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 74
Localisation : En Provence

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Patrick Deville - Page 2 Empty Re: Patrick Deville

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

 Des Choses à lire :: Lectures par auteurs :: Écrivains européens francophones

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum