Des Choses à lire
Visiteur occasionnel, épisodique ou régulier pourquoi ne pas pousser la porte et nous rejoindre ou seulement nous laisser un mot ?

Après tout une communauté en ligne est faite de vraies personnes, avec peut-être un peu plus de liberté dans les manières. Et plus on est de fous...


Je te prie de trouver entre mes mots le meilleur de mon âme.

Georges Brassens, Lettre à Toussenot


Home sweet home

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Home sweet home Empty Home sweet home

Message par topocl le Mar 28 Fév - 18:48

Comme on peut le lire ici, j'ai adoré Le Bois de Klara de Jenny Erpendeck, qui décrit l'histoire d'une maison au fil des années.

Home sweet home 97827411

cela m'a rappelé une chanson de Vincent Delerm dont je n'arrive plus à retrouver le titre

Mais aussi Les vivants et les ombres de Diane Meur

Home sweet home Cvt_le10

Et La maison de Roberto Innocenti

Home sweet home La-mai11 Home sweet home 111
Home sweet home 211

Et vous , vous en connaissez des romans qui racontent l'histoire d'une maison, ou d'un lieu?

_________________
Etre dans le vent, c'est l'histoire d'une feuille morte.
Flore Vasseur
topocl
topocl

Messages : 6240
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 59
Localisation : Roanne

Voir le profil de l'utilisateur https://topocleries.wordpress.com/
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Home sweet home Empty Re: Home sweet home

Message par Bédoulène le Mar 28 Fév - 20:46

j'ai vu ton commentaire (Tom Léo est de bon conseil) et tu fais ici des propositions merci

_________________
"Lire et aimer le roman d'un salaud n'est pas lui donner une quelconque absolution, partager ses convictions ou devenir son complice, c'est reconnaître son talent, pas sa moralité ou son idéal" Le Club des incorrigibles optimistes de J.M. Guenessia "

"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
Bédoulène
Bédoulène

Messages : 11726
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 74
Localisation : En Provence

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Home sweet home Empty Re: Home sweet home

Message par Armor le Mar 28 Fév - 21:15

D'emblée je pense à Un atlas de l'impossible d'Anuradha Roy. (voir l'avis conquis de traversay : clic)
Il faut que je le relise, celui-là.
J'étais un peu passée à côté, je crois. Surtout, je ne m'en souviens pas, à peine quelques images (dont le rôle joué par les maisons, justement), signe que je devais être vraiment très fatiguée quand je l'ai lu ! Wink
Armor
Armor

Messages : 3228
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 38
Localisation : A l'Aise Breizh

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Home sweet home Empty Re: Home sweet home

Message par bix_229 le Mar 28 Fév - 21:50

Home sweet home Kauffm10

Et celle-là, tu la reconnais ?
bix_229
bix_229

Messages : 9377
Date d'inscription : 06/12/2016
Localisation : Lauragais

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Home sweet home Empty Re: Home sweet home

Message par animal le Mar 28 Fév - 22:05

L'arrière saison d'Adalbert Stifter. Cool

Spoiler:
mais j'ai peur des représailles en cas de lecture !
Home sweet home 3866672782

_________________
Keep on keeping on...
animal
animal
Admin

Messages : 9415
Date d'inscription : 27/11/2016
Age : 38
Localisation : Tours

Voir le profil de l'utilisateur http://deschosesalire.forumactif.com
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Home sweet home Empty Re: Home sweet home

Message par Gnocchi le Mar 28 Fév - 23:43

J'en ai trouvé un. L'auteur parle de sa maison d'enfance et sa famille. (mais il était rédacteur en chef de Télérama dont plein de gens se moquent  Razz  )
Mais j'ai bien aimé celui-ci. C'était beau, triste et émouvant. Bien sûr qu'il n'est pas un grand écrivain. Mais c'est un petit bijou. Surtout la fin était très forte !!
Alain Rémond, "Chaque jour est un adieu".
Je cite le début :
Hier soir, Yves m'a dit qu'il était passé devant la maison, à Trans. Il m'a demandé si je savais qui y habitait, maintenant. Je n'en ai pas la moindre idée. Je ne sais même plus quand est-ce qu'elle a été vendue, la maison. Peu de temps après la mort de ma mère, sans doute. Je n'avais pas voulu m'en occuper. Je m'étais bouché les yeux et les oreilles. Faites ce que vous voulez, vendez-la, ça m'est égal, je ne veux pas le savoir, ça ne m'intéresse pas. Pour ce qu'elle vaut, cette maison. Encastrée entre deux rues. Coincée entre deux autres maisons. Le terrain ? Une petite cour, de l'autre côté de la rue. Une maison qui tenait par les papiers peints, tellement elle était mal foutue. Les pièces coupées et recoupées, pour faire des chambres. Pas de chauffage. Un étage. Une maison minable, voilà. Alors, vendez-la à qui vous voulez. Qu'est-ce que ça peut me faire ?
Oui, c'est vrai, c'est ce que je me suis dit, à l'époque. N'empêche qu'il a suffi qu'Yves m'en parle, hier soir, pour que je sursaute à cette seule idée : d'autres gens y habitent, dans notre maison. Et ça reste complètement insupportable. Combien de temps a-t-elle été à nous ? J'avais six ans quand on s'y est installé. J’en avais vingt-cinq à la mort de ma mère. Voilà : une vingtaine d’années. Et ça fait plus de vingt-cinq ans que ma mère est morte. Pourtant, je n’arriverai jamais à en parler autrement que de notre maison. Alors, dehors les intrus, les usurpateurs ! Tirez-vous ! Cette maison n’est pas à vous. C’est la nôtre. On y a vécu trop de choses, trop fortes, trop intenses. On y a été tellement heureux et parfois, aussi, si totalement désespérés, nous tous, les dix enfants.

Home sweet home Rymond10


Dernière édition par Ariane S. le Mer 1 Mar - 23:40, édité 3 fois
Gnocchi
Gnocchi

Messages : 716
Date d'inscription : 01/01/2017

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Home sweet home Empty Re: Home sweet home

Message par topocl le Mer 1 Mar - 8:30

Merci vous tous , plein de bonnes idées Home sweet home 3123379589


@Armor a écrit:D'emblée je pense à Un atlas de l'impossible d'Anuradha Roy. (voir l'avis conquis de traversay : clic)

je l'essaierai surement, celui-ci

@bix_229 a écrit:Home sweet home Kauffm10

Et celle-là, tu la reconnais ?

Ah, oui, je n'y avais pas pensé. je l'ai l' u en effet, mais s'est bien qu'il se retrouve ici
@animal a écrit:L'arrière saison d'Adalbert Stifter. Cool

Spoiler:
mais j'ai peur des représailles en cas de lecture !
Home sweet home 3866672782
animal, tu as toujours su trouver les mots pour me décider!
Ariane S. a écrit:J'en ai trouvé un. L'auteur parle de sa maison d'enfance et sa famille. (mais il était rédacteur en chef de Télérama dont plein de gens se moquent  Razz  )

Ariane, télérama c’est comme les parents , on se moque et on soupire, mais on les aime et on ne saurait s'en passer.

_________________
Etre dans le vent, c'est l'histoire d'une feuille morte.
Flore Vasseur
topocl
topocl

Messages : 6240
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 59
Localisation : Roanne

Voir le profil de l'utilisateur https://topocleries.wordpress.com/
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Home sweet home Empty Re: Home sweet home

Message par shanidar le Mer 1 Mar - 12:10

Ce n'est pas l'histoire d'une maison mais de tout un immeuble.

La vie mode d'emploi
de Georges Perec

Le roman retrace la vie d'un immeuble situé au numéro 11 de la rue (imaginaire) Simon-Crubellier, dans le 17e arrondissement de Paris, entre 1875 et 1975. Il évoque ses habitants, les objets qui y reposent et les histoires qui directement ou indirectement l'ont animé.

Je ne l'ai pas encore lu !
shanidar
shanidar

Messages : 1592
Date d'inscription : 02/12/2016

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Home sweet home Empty Re: Home sweet home

Message par bix_229 le Mer 1 Mar - 15:14

Un lieu ?
Le Montana : Des écrivains que j' aime y font leur nid.
Rick Bass, bien entendu.
Mais aussi  Carver, Ford, Savage, R. Hugo, Harrison, Crumley, D. O'Brien, L. Watson, A. Dillard, Stegner...
Excusez du peu !

La Rivière du sixième jour : Norman Maclean

Home sweet home Mclean10

Un bel hommage au Montana.
bix_229
bix_229

Messages : 9377
Date d'inscription : 06/12/2016
Localisation : Lauragais

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Home sweet home Empty Re: Home sweet home

Message par topocl le Mer 1 Mar - 20:36

En effet, Bix, M topocl m'a dit que Le journal des cinq saisons de Rick Bass, dont nous avons partagé la lecture, correspondait à ma définition.

Et shanidar, oui, bien sûr, je n'avais pas pensé à Perec, qui était une vraie jouissance de lecture.

Peut-être pourrait on rajouter l'Immeuble yacoubian, que je n'ai pas lu??

Et aussi Le musée de l'innocence, de Pamuk.

_________________
Etre dans le vent, c'est l'histoire d'une feuille morte.
Flore Vasseur
topocl
topocl

Messages : 6240
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 59
Localisation : Roanne

Voir le profil de l'utilisateur https://topocleries.wordpress.com/
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Home sweet home Empty Re: Home sweet home

Message par Gnocchi le Mer 1 Mar - 23:42

@Topocl a écrit:Ariane, télérama c’est comme les parents , on se moque et on soupire, mais on les aime et on ne saurait s'en passer.
Home sweet home 1390083676
Gnocchi
Gnocchi

Messages : 716
Date d'inscription : 01/01/2017

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Home sweet home Empty Re: Home sweet home

Message par shanidar le Jeu 2 Mar - 11:59

En creusant un peu je me suis souvenue d'un livre Villa Bunker de Sébastian Brebel, publié chez P.O.L.


4ème de couv a écrit:Le narrateur de Villa Bunker reçoit des lettres, des dizaines de lettres rédigées par sa mère depuis une villa de bord de mer juchée sur la falaise, isolée des autres habitations. Ces lettres racontent le séjour impossible de ses parents dans une maison inhabitable, trop grande pour eux, qui se révèle après quelques jours un labyrinthe où les souvenirs refluent, imprévisibles, et où les états d'âme se succèdent, contradictoires, corrosifs. D'abord confrontés au mauvais état de la villa et à la difficulté de s'y repérer, les parents assistent, impuissants, à la détérioration de leur état psychologique. Faut-il accuser les effets pervers d'une architecture aberrante ? Incriminer la situation d'isolement de la villa ? Soupçonner la folie latente de ses occupants ? De déchiffrements en interrogations, le narrateur devient bientôt lui-même la proie d'une villa qui, à l'image de la mémoire et du temps, ne cesse de se métamorphoser.

Lecture très éprouvante, compliquée à souhait, que j'ai très peu goûté comme si l'auteur avait besoin de rajouter des tonnes de non-indices pour faire éprouver au lecteur un trouble bien factice.

Très bof.
shanidar
shanidar

Messages : 1592
Date d'inscription : 02/12/2016

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Home sweet home Empty Re: Home sweet home

Message par bix_229 le Jeu 2 Mar - 15:51

Home sweet home Maison10

Cette maison-là est peu fréquentable. Perverse, impressionnante, cauchemardesque.
Il y a des maisons comme çà... Home sweet home 2441072346
bix_229
bix_229

Messages : 9377
Date d'inscription : 06/12/2016
Localisation : Lauragais

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Home sweet home Empty Re: Home sweet home

Message par Marie le Sam 4 Mar - 3:30

Pas mal de maisons chez Daphné du Maurier, La maison sur le rivage, L'auberge de la Jamaïque. Et même dans Rebecca, Manderley a une telle importance.

Lecture d'enfance, lues et relues 20 fois ( et je les relirais volontiers..): Elisabeth Goudge avec La trilogie des Eliot de Damerosehay :Le domaine enchanté, l'Auberge du pélerin, La maison des sources.

De même Jalna ( 16 volumes!!!) de Mazo de la Roche, quels souvenirs!

Tara, Autant en emporte le vent,   Margaret Mitchell

Villa Amalia, Pascal Quignard

J'en trouverai d'autres, j'aime beaucoup les histoires de maison!

Ariane, d'accord avec toi sur Alain Rémond , et il était assez drôle dans Télérama, et il existe très bien sans Télérama.
Marie
Marie

Messages : 611
Date d'inscription : 02/12/2016

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Home sweet home Empty Re: Home sweet home

Message par Marie le Sam 4 Mar - 3:37

Tout va bien Arno Geiger
La maison aux esprits Isabel Allende
Marie
Marie

Messages : 611
Date d'inscription : 02/12/2016

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Home sweet home Empty Re: Home sweet home

Message par Bédoulène le Sam 4 Mar - 8:31

@Marie a écrit:Pas mal de maisons chez Daphné du Maurier, La maison sur le rivage, L'auberge de la Jamaïque. Et même dans Rebecca, Manderley a une telle importance.

Lecture d'enfance, lues et relues 20 fois ( et je les relirais volontiers..): Elisabeth Goudge avec La trilogie des Eliot de Damerosehay :Le domaine enchanté, l'Auberge du pélerin, La maison des sources.

De même Jalna ( 16 volumes!!!) de Mazo de la Roche, quels souvenirs!

Tara, Autant en emporte le vent,   Margaret Mitchell

Villa Amalia, Pascal Quignard

J'en trouverai d'autres, j'aime beaucoup les histoires de maison!

Ariane, d'accord avec toi sur Alain Rémond , et il était assez drôle dans Télérama, et il existe très bien sans Télérama.


ah ! Jalna c'est loin mais un bon souvenir

Autant on emporte le vent aussi

Elisabeth Goudge me souviens surtout du "Pays du Dauphin vert"

Rebecca, l'auberge de la Jamaïque bien sur !

Villa Amalia, moins apprécié que les autres lus

_________________
"Lire et aimer le roman d'un salaud n'est pas lui donner une quelconque absolution, partager ses convictions ou devenir son complice, c'est reconnaître son talent, pas sa moralité ou son idéal" Le Club des incorrigibles optimistes de J.M. Guenessia "

"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
Bédoulène
Bédoulène

Messages : 11726
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 74
Localisation : En Provence

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Home sweet home Empty Re: Home sweet home

Message par Bédoulène le Sam 4 Mar - 8:44

dans ma jeunesse aussi "les Gens de Mogador" d'Elisabeth Barbier


et souvent le thème "maison" dans les oeuvres de Malcolm Lowry

_________________
"Lire et aimer le roman d'un salaud n'est pas lui donner une quelconque absolution, partager ses convictions ou devenir son complice, c'est reconnaître son talent, pas sa moralité ou son idéal" Le Club des incorrigibles optimistes de J.M. Guenessia "

"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
Bédoulène
Bédoulène

Messages : 11726
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 74
Localisation : En Provence

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Home sweet home Empty Re: Home sweet home

Message par topocl le Sam 4 Mar - 9:18

C'est assez touchant, toutes ces choses que tu nous dis sur les maisons, Marie au moment où tu t'apprêtes à quitter la tienne!

j'ai repensé à Intérieur de Thomas Clerc (qui sort en poche en ce moment, d'ailleurs)

_________________
Etre dans le vent, c'est l'histoire d'une feuille morte.
Flore Vasseur
topocl
topocl

Messages : 6240
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 59
Localisation : Roanne

Voir le profil de l'utilisateur https://topocleries.wordpress.com/
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Home sweet home Empty Re: Home sweet home

Message par bix_229 le Sam 4 Mar - 15:52

J' ai la tete pleine de  maisons. Une obsession ! Il faut que je me calme !
Par exemple :

J' ai lu récemment  L' Amour dans la maison : Albert T' Serstevens.
L' histoire de deux femmes qui vivent dans une grande maison en Bretagne. La maison est ancienne,
superbe, le parc vaste et arborée.
Mais sa propriétaire, l' ainée des deux femmes, est venue y clore ses chagrin et déceptions, ses amours brisées.
In extremis, elle connait une brève passion amoureuse que  la mort de l' amant interrompt. C' est la fin.
Folle de chagrin, de frustration, elle détruit tout autour d' elle.

Et sinon, des lieux et des maisons mémorables, la littérature en est pleine.
Que l' on songe aux maisons vivantes et pleines de secrets et de passions chez Bosco dans le Luberon.
Ou encore Wuthering Eights : E. Bronte.



Dernière édition par bix_229 le Sam 4 Mar - 16:50, édité 1 fois
bix_229
bix_229

Messages : 9377
Date d'inscription : 06/12/2016
Localisation : Lauragais

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Home sweet home Empty Re: Home sweet home

Message par topocl le Sam 4 Mar - 16:01

Je suis bien contente de rencontre de tels échos! Merci!

_________________
Etre dans le vent, c'est l'histoire d'une feuille morte.
Flore Vasseur
topocl
topocl

Messages : 6240
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 59
Localisation : Roanne

Voir le profil de l'utilisateur https://topocleries.wordpress.com/
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Home sweet home Empty Re: Home sweet home

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

 Des Choses à lire :: Discussions autour des livres :: Lecture comparée, lecture croisée

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum