Jean Racine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Jean Racine

Message par Fancioulle le Dim 4 Déc - 10:18

Jean Racine
(1639-1699)



Like a Star @ heaven


Racine naît en 1639. Orphelin à trois ans, issu d'une famille de petits bourgeois proches des milieux jansénistes,
il effectua l'essentiel de sa scolarité dans le giron janséniste, malgré la condamnation dont ce courant fait l'objet en 1653.
Des années passées au collège de Beauvais, à l'Ecole des Granges et au collège d'Harcourt, il tire une solide culture antique
et biblique, dont il a su se nourrir dans son oeuvre dramatique.

Dans l'atmosphère enjouée de la jeune cour de Louis XIV, Racine connut un premier succès en 1665 avec Alexandre le
Grand, qui célèbre la gloire du jeune monarque. Suite aux condamnations répétées que les jansénistes assènent contre
le théâtre, il décida de rompre radicalement avec Port-Royal. Après avoir pris ses distances avec Molière, il se lie d'amitié
avec La Fontaine et Boileau. Avec Andromaque vient l'heure de ses triomphes retentissants : le jeune auteur osa
même rivaliser avec le "nouveau Sophocle", prince des poètes de son temps, Pierre Corneille, qui vit la Bérénice
de son rival préférée à sa propre pièce, Tite et Bérénice.

Le 5 décembre 1672, il fut nommé à l’Académie française, en remplacement de La Mothe le Vayer. Néanmoins, l'ascension
de Lully et du genre lyrique commence à lui faire de l'ombre et la représentation de Phèdre déclenche une véritable cabale
chez les fervents cornéliens (Pradon). Sa nomination comme historiographe du Roi, en 1677, marque une consécration.
Pourtant, il prit ses distances avec les planches dans le même temps que le roi, époux de la très dévote Mmne de Maintenon,
se convertit à la rigueur chrétienne. Réconcilié avec les Messieurs de Port-Royal, il acheva son oeuvre par deux tragédies à
sujet biblique, Esther (1689) et Athalie (1691).

Il mourut en 1699
.

Like a Star @ heaven

Œuvre :

La Thébaïde, tragédie en cinq actes (1664)
Alexandre le Grand, tragédie en cinq actes (1665)
Andromaque, tragédie en cinq actes (1667)
Abrégé de l'Histoire de Port-Royal (1667)
Les Plaideurs, comédie en trois actes (1668)
Britannicus, tragédie en cinq actes (1669)
Bérénice, tragédie en cinq actes (1670)
Bajazet, tragédie en cinq actes (1672)
Mithridate, tragédie en cinq actes (1672)
Iphigénie, tragédie en cinq actes (1674)
Phèdre, tragédie en cinq actes (1677)
Esther, tragédie en trois actes (1689)
Athalie, tragédie en cinq actes (1691)
avatar
Fancioulle

Messages : 145
Date d'inscription : 04/12/2016
Age : 24
Localisation : çà et là

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Jean Racine

Message par Invité le Mer 19 Juil - 11:39



Ah ! Bérénice de Racine ! Un grand classique !

J’avais étudié cette tragédie au lycée. Et aujourd’hui encore, je ne me lasse jamais de relire la longue tirade finale de Bérénice.
Il faut la lire à voix haute, bien entendu ! Je l’avais même recopiée, un jour, pour un texte que j’avais écrit…
Je meurs d’envie de la poser ici, mais, pour celles et ceux qui ne l’ont pas encore lue… Donc, je me retiens et j’offre uniquement ce vers purement magnifique : « J'aimais, Seigneur, j'aimais, je voulais être aimée. »

La tirade complète est sublime. Et que dire de la réplique ultime d’Antiochus qui ne tient qu’en un mot, mais quelle puissance dans ce mot ! Oui, chers amis, je me retiens aussi de vous le donner !

Ah ! Bérénice de Racine ! À lire et à relire !

Invité
Invité


  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Jean Racine

Message par Bédoulène le Mer 19 Juil - 11:53

très malin pour donner l'envie Christelle Smile

_________________
"Lire et aimer le roman d'un salaud n'est pas lui donner une quelconque absolution, partager ses convictions ou devenir son complice, c'est reconnaître son talent, pas sa moralité ou son idéal" Le Club des incorrigibles optimistes de J.M. Guenessia "

"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
avatar
Bédoulène

Messages : 4017
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 72
Localisation : En Provence

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Jean Racine

Message par Invité le Mer 19 Juil - 12:11

Ah ? tu trouves ? Pourtant, j'ai fait ça sans ruse aucune ! Mais si ça peut attiser la curiosité, tant mieux ! Mais quelle belle tirade, quand même !

Invité
Invité


  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Jean Racine

Message par Arturo le Mer 19 Juil - 12:52

ça me fait plaisir de lire ça.
Racine, c'est mon sommet théâtral.
avatar
Arturo

Messages : 1048
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 31
Localisation : Par-delà le bien et le mal

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Jean Racine

Message par Invité le Mer 19 Juil - 14:13

Ah ! J'en suis heureuse, Arturo !

Invité
Invité


  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Jean Racine

Message par Tristram le Mer 19 Juil - 15:54

Je partage donc un souvenir scolaire fondateur avec toi, Christelle. En ce qui me concerne, c'est Phèdre, et je peux même citer de mémoire ce beau vers :

Je le vis, je rougis, je pâlis à sa vue
avatar
Tristram

Messages : 1960
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 61
Localisation : Guyane

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Jean Racine

Message par Invité le Mer 19 Juil - 16:04

Ah ! Ah ! Tristram ! C'est toujours touchant, je trouve, d'être capable de citer des vers que l'on a lus et beaucoup aimés ! Heureuse que Racine ait pu te toucher !

Invité
Invité


  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Jean Racine

Message par Baleine le Mer 19 Juil - 16:09

Tristram a écrit:Je partage donc un souvenir scolaire fondateur avec toi, Christelle. En ce qui me concerne, c'est Phèdre, et je peux même citer de mémoire ce beau vers :

Je le vis, je rougis, je pâlis à sa vue

Phèdre ici aussi... comme Christelle, je me retiendrai de tout citer Very Happy mais mettons que ça commence à
Le voici. Vers mon cœur tout mon sang se retire.
J'oublie, en le voyant, ce que je viens lui dire.

avatar
Baleine

Messages : 66
Date d'inscription : 09/07/2017

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Jean Racine

Message par Tristram le Mer 19 Juil - 16:13

Cette pièce est une description comportementale et physiologique quasiment clinique de la passion !
avatar
Tristram

Messages : 1960
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 61
Localisation : Guyane

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Jean Racine

Message par Marie le Mer 19 Juil - 17:11

Il ne me semble pas que Bérénice m'ait touchée dans le cadre scolaire. Mais depuis, oui, c'est vrai, j'ai relu cette pièce après avoir vu Le goût des autres d'Agnès Jaoui! J'avais découvert Anne Alvaro dans ce film aussi ( dans la série: Je me souviens Cool )
avatar
Marie

Messages : 482
Date d'inscription : 02/12/2016
Localisation : Moorea

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Jean Racine

Message par ArenSor le Mer 19 Juil - 18:44

A part Phèdre, je n'ai pas du lire de Racine depuis ma scolarité, ce qui remonte à l'époque pléistocène ! Des proches m'ont vivement recommandé le livre de Nathalie Azoulai : "Titus n'aimait pas Bérénice", occasion de m'y remettre.
C'est toujours un plaisir de lire les alexandrins à haute voix, c'est fait pour cela d'ailleurs Smile
avatar
ArenSor

Messages : 786
Date d'inscription : 02/12/2016
Localisation : Din ch'nord

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Jean Racine

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

 Des Choses à lire :: Lectures par auteurs :: Écrivains européens francophones

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum