Pep Coll

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Pep Coll

Message par topocl le Mer 8 Mar - 9:10


Pep Coll
Né en 1949




Pep Coll, né Josep Coll i Martí à Pessonada, hameau de la commune de Conca de Dalt (Catalogne, Espagne) le 16 octobre 1949, est un écrivain catalan. Il vient d'une famille modeste et de ressources limitées. Il a étudié les sciences humaines élémentaires au séminaire de La Seu d'Urgell et a continué ses études à l'Université de Barcelone où il est diplômé en philosophie et lettres.

Auteur prolifique, il a cultivé tous les genres littéraires, et même le journalisme (il a été collaborateur avec les journaux Segre, El Periódico et le magazine Descobrir Catalunya). Sa vie et son monde littéraire sont les Pyrénées, qui sont devenus un univers légendaire. Il a été traduit en espagnol et basque. En outre, il a été professeur de langue et de littérature, et il est un grand amoureux de la montagne.

Il est président du Centre d'études du Pallars, il est aussi un savant à propos du dialecte catalan du Pallars et connaisseur de récits traditionnels des Pyrénées qu'il recrée et synthétise dans le cadre des différents genres qui sont utilisés.

Wikipedia

Œuvres en français

   2005 El salvatge sels Pirineus : Le Sauvage des Pyrénées
   2013 Dos taüts negres i dos de blancs : Quatre cercueils

_________________
Il y a plus de personnages dans la littérature que d'habitants en Chine
Héctor Abad
avatar
topocl

Messages : 3122
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 57
Localisation : Roanne

Voir le profil de l'utilisateur https://topocleries.wordpress.com/
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Pep Coll

Message par topocl le Ven 10 Mar - 17:28

Quatre cercueils : deux noirs et deux blancs.




Quelques années après la fin de la guerre civile espagnole, dans un massif pyrénéen catalan, parsemé de hameaux et bourgades sévères, un crime horrible a été commis : l’assassinat sordide d'une famille de paysans, homme femme et enfants. Sans doute le père réussissait-il un peu trop bien, à la fois avide et travailleur. Sans doute aussi l'assassin était-il un homme frustre, non initié au bien et au mal, étreint par la jalousie. Toujours est-il que dans ce climat perverti par le fascisme, le crime, aisément élucidé,  est resté curieusement impuni et a hanté les habitants pendant des décennies.


Le livre, "inspiré d'une histoire vraie" joue astucieusement, tout en le revendiquant, entre réalité et romanesque. Pep Coll est venu visiter les lieux, a lu toute une bibliographie et écrémé les archives, rencontré des survivants de l'époque. Mais il a aussi inventé des dialogues, ajouté des personnages, et bouché les trous restés inexpliqués. Il nous raconte les faits , entretissés avec  sa version imaginée, à travers 19 chapitres, chacun consacré à un personnage ayant tourné autour de l'affaire : victime, assassin, passant, témoin, autorité civile, judiciaire ou militaire.

C'est l'occasion de dresser un portrait de ces régions farouches et de leure habitants, d'y scruter les traces laissées par la guerre et l'empreinte de la dictature. C'est aussi le moment d'établir un parallèle entre ce crime morbide resté impuni et l'étrange amnésie dans laquelle s’est reconstruite l'Espagne après le franquisme.


mots-clés : #regimeautoritaire

_________________
Il y a plus de personnages dans la littérature que d'habitants en Chine
Héctor Abad
avatar
topocl

Messages : 3122
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 57
Localisation : Roanne

Voir le profil de l'utilisateur https://topocleries.wordpress.com/
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

 Des Choses à lire :: Lectures par auteurs :: Écrivains de la péninsule Ibérique

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum