Chamaco_VilaMatas

On sait que l’un des aspects les plus séduisants de la littérature est sa possibilité d’être une sorte de miroir qui avance ; un miroir qui, comme certaines horloges peut avancer.

Enrique Vila-Matas, Perdre des théories

Forum littérature et arts. Pour partager ses émotions littéraires, coups de cœurs en romans, poésie, essais mais aussi cinéma, peinture, musique, ...


    Patrick Grainville

    Partagez
    avatar
    Ouliposuccion

    Messages : 348
    Date d'inscription : 14/01/2017
    Localisation : ubiquiste

    Patrick Grainville

    Message par Ouliposuccion le Mer 8 Mar - 16:43

    Patrick Grainville
    Né en 1947




    Après une enfance non loin de Deauville, Patrick Grainville devient agrégé de lettres et professeur de français. Il est également critique littéraire et membre du jury Médicis.
    Patrick Grainville habite Maison-Laffite et est professeur de français au lycée de Sartrouville, un métier qui, selon ses propres dires, lui garde les pieds dans la réalité. Ses envolées lyriques lors de ses participations récurrentes à l’émission de Bernard Pivot lui ont valu une certaine notoriété.
    (source Evene)

    Bibliographie :

    1972 : La Toison
    1973 : La Lisière
    1974 : L'Abîme
    1976 :Les flamboyants : Prix Goncourt
    1978 : La Diane rousse
    1980 : Le Dernier Viking
    1981 : L'Ombre de la bête
    1982 : Les Forteresses noires
    1984 : La Caverne céleste
    1986 : Le Paradis des orages
    1988 : L'Atelier du peintre
    1990 : L'Orgie, la Neige
    1992 : Colère
    1994 : Les Anges et les Faucons
    1996 : Le Lien
    1998 : Le Tyran éternel
    2001 : Le Jour de la fin du monde, une femme me cache
    2002 : L'Atlantique et les Amants
    2004 : La Joie d'Aurélie ; page 1
    2005 : La Main blessée
    2008 : Lumière du rat    Grand prix de littérature de la SGDL
    2010 : Le Baiser de la pieuvre ; page 1
    2011 : Le corps immense du président Mao
    2014 : Bison
    2016 :  Le démon de la vie
    avatar
    Ouliposuccion

    Messages : 348
    Date d'inscription : 14/01/2017
    Localisation : ubiquiste

    Re: Patrick Grainville

    Message par Ouliposuccion le Mer 8 Mar - 16:48

    Le baiser de la pieuvre



    C’est la plus célèbre des estampes érotiques japonaises d’Hokusai : une femme nue s’abandonne aux caresses d’une pieuvre monstrueuse. Quand un écrivain s’empare de cette part de l’inconscient collectif, cela donne un récit lyrique et dense comme Patrick Grainville sait les tisser. Nous voici transportés sur une île japonaise, dans un village de pêcheurs vivant au pied d’un volcan menaçant. Le bel adolescent Hanuo y est aveuglé par la nudité d’une femme. Secrètement amoureux, il l’épie chaque soir et surprend son union voluptueuse avec la pieuvre.

    Onirique, érotique, alchimique, allégorique, fantastique, volcanique, unique, philosophique, mélodique, hypnotique.

    Autant d’adjectifs, nulle phrase superfétatoire pour qualifier cette œuvre admirable.
    Remarquable.  

    Les lobes se frayaient des sillons le long de ses seins, entre ses fesses, entre ses cuisses.... Et cela se glissait , entrait, la caressait, la prenait, la vrillait, l'élançait, faisait danser ses membres sur la roue d'une torture sans nom. Haruo ne pouvait plus distinguer le corps lunaire de la veuve de la fleur vorace et tentaculaire qui l'envahissait. Alors, ce fut un chant qu monta du magma de la couche, celui de la jeune veuve Tô tordue de délices.
    avatar
    Ouliposuccion

    Messages : 348
    Date d'inscription : 14/01/2017
    Localisation : ubiquiste

    Re: Patrick Grainville

    Message par Ouliposuccion le Mer 8 Mar - 16:52

    La joie d'Aurélie



    En 2000, dans une demeure des Pyrénées espagnoles, le frère d'Aurélie, un romancier célèbre, est tué par le mari jaloux de sa maîtresse. On fait disparaître le cadavre et le meurtre n'est jamais élucidé... 2040, même lieu. Aurélie fête ses cent ans, entourée de toute sa famille et d'amis. Quand surgit une inconnue qui, pleine de colère et de séduction, vient de découvrir ses origines. Intraitable, elle combat cette Aurélie qu'elle déteste et qui la fascine. Et pourtant, cette demeure hantée par la culpabilité va devenir le théâtre où, de la mort et de l'angoisse, peuvent naître la sensualité et la joie...


    Il est des livres  comme celui-ci, nous sommes heureux de les ouvrir  et navrés de les refermer. C’est un éden  pour gourmet que nous offre Patrick Grainville dans lequel nous y trouvons volupté, sensualité, esprit.
    Les femmes se dandinent ballottées entre désir et rancœur, elles se balancent, vacillent,  sensuelles à l’instar  de ce fleuve inconvenant qui nous berce, poussant aux attraits des chairs entre soif et convoitise.
    C’est avec appétit  que l’on dévore les mots, à chaque instant, chaque page, chaque feuille bourgeonne  et nous en délivre un nectar d’une qualité exceptionnelle.
    Patrick Grainville  nous invite dans son jardin sensoriel, nulle superficialité, mais une nature luxuriante  au milieu de laquelle sa stylistique force à l’admiration.
    avatar
    Tristram

    Messages : 1134
    Date d'inscription : 09/12/2016
    Age : 60
    Localisation : Guyane

    Re: Patrick Grainville

    Message par Tristram le Mer 8 Mar - 22:57

    Merci, ô Ouvroir de littérature potentielle, d'avoir évoqué deux livres de Grainville que je n'ai pas lu encore, alors que je le suis depuis Les flamboyants. J'ai en effet un appétit coupable pour sa sensualité lyrique, qui me paraît parfois cependant tourner à vide _ mais après tout la forme est là, qu'importe le fond...

    « Le fleuve nouait ses besaces d’eau froide. Fleuve large d’épaules, asséré en avant, portant sa coiffe de jacinthes violettes… inlassable, tête lourde, chair drue… toute la face emmêlée de lianes, plissée de souffrance et de jubilation. Il traîne ses entrailles nouées, sanguines et ses confuses et grandes méninges de blancheur. »
    Patrick Grainville, « Les flamboyants »
    « Il est blanc-gris. La couleur importe au plus haut point. Blanc cassé. La blancheur éclatante est suprême, mais une blancheur plus faible, un tout petit peu terne rend la chair encore plus charnelle, l’infiltre d’une grisaille de désir. On dirait de la neige, mais de la neige imperceptiblement fumée comme un frisson de gris frileux sur tous les cônes de la peau. »
    Patrick Grainville, « Le paradis des orages »

    Je ne connaissais pas ses passages chez Pivot, et vais les visionner de ce pas...
    avatar
    Ouliposuccion

    Messages : 348
    Date d'inscription : 14/01/2017
    Localisation : ubiquiste

    Re: Patrick Grainville

    Message par Ouliposuccion le Mer 8 Mar - 23:04

    Appétit partagé Tristam ,je suis conquise par les mots de Grainville et le lit toujours avec avidité.
    Il est pour moi un écrivain majeur , la sensualité incarnée délivrée par une plume de velours.
    avatar
    Tristram

    Messages : 1134
    Date d'inscription : 09/12/2016
    Age : 60
    Localisation : Guyane

    Re: Patrick Grainville

    Message par Tristram le Mer 8 Mar - 23:15

    Dès le début déjà, La Toison, La Diane rousse, tu connais ?
    avatar
    Ouliposuccion

    Messages : 348
    Date d'inscription : 14/01/2017
    Localisation : ubiquiste

    Re: Patrick Grainville

    Message par Ouliposuccion le Jeu 9 Mar - 6:54

    Non , je n'ai pas encore tout lu , je me réserve encore quelques moments de retrouvailles littéraires Smile
    avatar
    topocl

    Messages : 2007
    Date d'inscription : 02/12/2016
    Age : 57
    Localisation : Roanne

    Re: Patrick Grainville

    Message par topocl le Jeu 9 Mar - 7:46

    Et il faudrait commencer par quoi pour lire cet écrivain majeur?
    (Je me souviens encore de mes parents lisant Les flamboyants après son passage chez Pivot, emballés et me disant que j'étais trop jeune )


    _________________
    Comme d'autres soulèvent des haltères pour se garder en forme physiquement,certains soulèvent des idées et des émotions pour que leur esprit ne s'étiole pas.
    Dany Laferrière
    avatar
    Ouliposuccion

    Messages : 348
    Date d'inscription : 14/01/2017
    Localisation : ubiquiste

    Re: Patrick Grainville

    Message par Ouliposuccion le Jeu 9 Mar - 7:51

    Personnellement , j'ai commencé par " Le baiser de la pieuvre" qui m'a littéralement subjuguée.
    J'ai poursuivi de suite avec " La joie d'Aurélie" et y ai retrouvé cette plume si particulière , d'une beauté ensorcelante.
    Tristram pourra peut-être en conseiller un autre !
    avatar
    Tristram

    Messages : 1134
    Date d'inscription : 09/12/2016
    Age : 60
    Localisation : Guyane

    Re: Patrick Grainville

    Message par Tristram le Jeu 9 Mar - 9:48

    Sans originalité, je recommanderais comme de coutume de suivre la chronologie. Les flamboyants a été justement primé ;  je crois que La Toison est devenu difficile à trouver ; j'ai bien aimé La Diane rousse, La Caverne céleste, Le Paradis des orages, L'Atelier du peintre, L'Orgie, la Neige, Lumière du rat, etc.
    J'apprécie sa verve baroque, et l'étendue de son vocabulaire : content de partager ça!
    avatar
    topocl

    Messages : 2007
    Date d'inscription : 02/12/2016
    Age : 57
    Localisation : Roanne

    Re: Patrick Grainville

    Message par topocl le Jeu 9 Mar - 9:57

    Hihi, vous êtes gentils, vous n'en avez pas un seul en commun Very Happy ! Je verrai selon ce que je trouve.


    _________________
    Comme d'autres soulèvent des haltères pour se garder en forme physiquement,certains soulèvent des idées et des émotions pour que leur esprit ne s'étiole pas.
    Dany Laferrière
    avatar
    shanidar

    Messages : 1600
    Date d'inscription : 02/12/2016

    Re: Patrick Grainville

    Message par shanidar le Jeu 9 Mar - 10:28

    Si ça peut aider je ne recommande pas La Lisière, le seul lu, j'en garde un looong souvenir.
    avatar
    Tristram

    Messages : 1134
    Date d'inscription : 09/12/2016
    Age : 60
    Localisation : Guyane

    Re: Patrick Grainville

    Message par Tristram le Jeu 9 Mar - 11:11

    Hé bien, je n'ai pas gardé souvenir de celui-là...
    avatar
    shanidar

    Messages : 1600
    Date d'inscription : 02/12/2016

    Re: Patrick Grainville

    Message par shanidar le Jeu 9 Mar - 11:28

    Je pense tenter Les flamboyants quand j'aurais entamer mon cycle africain (vaste objectif dont je n'ai pas encore très bien défini les contours...).
    avatar
    Tristram

    Messages : 1134
    Date d'inscription : 09/12/2016
    Age : 60
    Localisation : Guyane

    Re: Patrick Grainville

    Message par Tristram le Jeu 9 Mar - 11:52

    Qu'entends-tu par ton "cycle africain" ? J>e peux peut-être aider...
    avatar
    shanidar

    Messages : 1600
    Date d'inscription : 02/12/2016

    Re: Patrick Grainville

    Message par shanidar le Jeu 9 Mar - 12:04

    et bien je me suis rendue compte qu'au fil du temps j'avais acheter ici et là des livres sur l'Afrique et que cela pourrait constituer, le jour où je m'y mettrais, un petit voyage sur un continent dont je connais très mal l'histoire, la littérature et les coutumes (d'où mon intérêt pour ce que tu disais de L'Afrique fantôme de Leiris, par exemple).
    avatar
    Tristram

    Messages : 1134
    Date d'inscription : 09/12/2016
    Age : 60
    Localisation : Guyane

    Re: Patrick Grainville

    Message par Tristram le Jeu 9 Mar - 12:16

    Cela t'ennuies de partager ta liste de lecture "Afrique" ? Je retiens peu d'auteurs africains, en regard de la taille du continent, et c'est difficile de les découvrir... Quant aux livres sur l'Afrique, il y en a beaucoup plus, bien sûr de qualité inégale.
    Sinon, difficile de te conseiller, je ne "fonctionne" pas par continent, ni époque, en fait je ne classe pas grand-chose, mais si des bouquins me reviennent à l'esprit, comme Leiris, je te les indiquerai.
    avatar
    topocl

    Messages : 2007
    Date d'inscription : 02/12/2016
    Age : 57
    Localisation : Roanne

    Re: Patrick Grainville

    Message par topocl le Jeu 9 Mar - 12:42

    Peut-être ouvrir un fil?


    _________________
    Comme d'autres soulèvent des haltères pour se garder en forme physiquement,certains soulèvent des idées et des émotions pour que leur esprit ne s'étiole pas.
    Dany Laferrière
    avatar
    Tristram

    Messages : 1134
    Date d'inscription : 09/12/2016
    Age : 60
    Localisation : Guyane

    Re: Patrick Grainville

    Message par Tristram le Jeu 9 Mar - 12:45

    Bonne idée de mon point de vue
    Tu commences ?
    avatar
    topocl

    Messages : 2007
    Date d'inscription : 02/12/2016
    Age : 57
    Localisation : Roanne

    Re: Patrick Grainville

    Message par topocl le Jeu 9 Mar - 12:56

    shanidar plutôt, c'est son idée.


    _________________
    Comme d'autres soulèvent des haltères pour se garder en forme physiquement,certains soulèvent des idées et des émotions pour que leur esprit ne s'étiole pas.
    Dany Laferrière

    Contenu sponsorisé

    Re: Patrick Grainville

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Mer 28 Juin - 22:54