Ladislav Klima

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Ladislav Klima

Message par Hanta le Dim 4 Déc - 10:41

Ladislav Klima
(1878-1928)



Né en 1878 à Domazlice (Bohême occidentale), mis au ban à seize ans de tous les établissements de l’Empire autrichien, Ladislav Klíma vit, tour à tour, comme rentier, conducteur de machine à vapeur, gardien d’une usine hors service, fabricant d’un ersatz de tabac, dramaturge et journaliste. Philosophe du vécu, solipsiste convaincu, il pousse la pensée de Schopenhauer et de Nietzsche au-delà de ses plus extrêmes limites, publie trois volumes de fragments théoriques et laisse, en mourant à Prague en 1928 – ignoré de la plupart de ses compatriotes, sujet de scandale pour d’autres, auteur culte pour un petit nombre –, une immense œuvre manuscrite, aussi bien romanesque que philosophique.
Source : Editions la différence. (J'ai choisi cet extrait de biographie, les autres sites laissant libre cours à leurs interprétations.

Bibliographie :

Les Souffrances du prince Sternenhoch, 1990
Ce qu'il y aura après la mort et autres textes, 1988
Némésis la glorieuse, 1988
Instant et éternité, 1990, (essai)
La Marche du serpent aveugle vers la vérité, 1990
Traités et diktats, 1990, (essai)
Le Grand Roman, 1991
Le Monde comme conscience et comme rien, 1995 (essai)

Œuvres complètes I : Tout. Écrits intimes, 1909-1927, 2001
Œuvres complètes IV : Le Grand Roman, 2003
Œuvres complètes II : Dieu le ver, correspondance 1905-1928, 2005
Œuvres complètes III : Le Monde etc. Philosophica journalistica, 1904-1928, 2010
Je suis la volonté absolue. Autobiographie(s), 2012


Dernière édition par Hanta le Mer 7 Déc - 23:10, édité 2 fois
avatar
Hanta

Messages : 604
Date d'inscription : 03/12/2016

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Ladislav Klima

Message par Hanta le Dim 4 Déc - 10:41



Les souffrances du Prince Sternenhoch

En bref :

C'est l'histoire d'un Prince, riche, arrogant mais d'une laideur réputée qui tombe soudainement amoureux d'une paysanne affublée d'un physique également ingrat. Se décidant à l'épouser, il ne saisira que trop tard l'erreur qu'il aura commise. De péripéties en péripéties, le Prince devient exclu de son propre fief et la paysanne autrefois silencieuse deviendra monstrueuse jusqu'à...

Mon avis :

Je dois avouer qu'il était difficile d'écrire un résumé qui n'en dévoile pas trop mais qui tente de donner envie. Je suis pas sur d'avoir réussi Very Happy .
C'est le premier livre de Klima que j'ai lu malgré le fait que j'ai l'intégralité de son oeuvre, je ne sais pourquoi celui-là mais après lecture et relecture et re-re-lecture je suis toujours scotché au point de me demander si un livre m'a déjà laissé pareille impression. C'est un roman tout simplement génial mais je préviens tout de suite assez dérangeant. Klima instille petit à petit une atmosphère malsaine, supplantant un humour noir tout de même croustillant. Les personnages sont complexes, extrêmement bien décrits et la «belle» si je puis dire est angoissante à souhait. A notre époque c'est un livre qu'on peut accepter, à l'époque de Klima certaines «images» sont tout bonnement monstrueuses d'immoralité. Ce n'est pas Sade, il n'y a pas de vulgarité à proprement parler et le sexe n'est pas mis en avant de la même manière. Il s'agit plutôt d'un récit de domination psychologique.

Le style est complexe mais pas déroutant et le récit est facile à suivre. C'est un mélange entre langage soutenu et langage familier qui créé un rythme assez singulier puisqu'ils s'enchevêtrent avec une égale importance. Toute l'intention de Klima est de nous déséquilibrer en créant un récit dérangeant, anarchique par moment, harmonieux par d'autres en nous laissant au final totalement soumis au récit sans même pouvoir se poser la moindre question sur le comment du pourquoi. A nous lecteurs d'être soumis au récit comme les personnages se dominent mutuellement. J'ai adoré, peu de livres me donnent le sentiment d'être totalement ailleurs, d'être surpris à ce point. En espérant que cela ne vous pas pas trop effrayé... Smile
avatar
Hanta

Messages : 604
Date d'inscription : 03/12/2016

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Ladislav Klima

Message par Bédoulène le Dim 4 Déc - 10:44

tu vas grandement alourdir ma PAL Hanta (suis courageuse, je note)

_________________
"Lire et aimer le roman d'un salaud n'est pas lui donner une quelconque absolution, partager ses convictions ou devenir son complice, c'est reconnaître son talent, pas sa moralité ou son idéal" Le Club des incorrigibles optimistes de J.M. Guenessia "

"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
avatar
Bédoulène

Messages : 3268
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 72
Localisation : En Provence

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Ladislav Klima

Message par Barcarole le Dim 4 Déc - 10:45

Je l'ai acheté la semaine dernière il est dans ma PAL ; ce roman de Klima me tente depuis longtemps et ton commentaire me donne encore plus envie de le lire.
avatar
Barcarole

Messages : 987
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 62
Localisation : Tours

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Ladislav Klima

Message par bix_229 le Ven 9 Déc - 21:21

J' ai lu un livre de Klima, je ne me souviens plus du quel. Je sais que le style m' avait plutot déconcerté.
Tu le lis dans le texte, Hanta ?
avatar
bix_229

Messages : 2692
Date d'inscription : 06/12/2016
Localisation : Lauragais

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Ladislav Klima

Message par Hanta le Ven 9 Déc - 21:44

Oh non j'aimerais bien, mais j'ai jamais trouvé le temps d'apprendre vraiment le tchèque, je le comprends dans une conversation informelle je peux dire quelques mots mais c'est tout.
avatar
Hanta

Messages : 604
Date d'inscription : 03/12/2016

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Ladislav Klima

Message par Hanta le Lun 27 Fév - 20:29

Un petit extrait du livre commenté ci-dessus histoire de donner envie.

Extrait des Souffrances du Prince de Sternenhoch:
Il existe une veangeance divine éternelle. Et tout ce qui vit est fouetté à mort en expiation d'un pêché mystérieux, commis dans les ténèbres de l'éternité. Heureux celui qui rend l'âme dès les premiers cinglons, plus heureux encore que celui de la verge, grosse comme une poutre, tue du tout premier coup-dès la naissance, de préférence.
avatar
Hanta

Messages : 604
Date d'inscription : 03/12/2016

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Ladislav Klima

Message par Quasimodo le Mer 1 Mar - 23:42

Ça a l'air décoiffant ! Je vais essayer de me le trouver. (C'est bien pour commencer Klima ?)

_________________
Entre les deux coups de feu qui décidèrent de son destin, il eut le temps d'appeler une mouche : "Madame".
avatar
Quasimodo

Messages : 776
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 22

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Ladislav Klima

Message par Hanta le Mer 8 Mar - 10:10

Oui c'est bien, c'est en plus le plus facile à trouver.
avatar
Hanta

Messages : 604
Date d'inscription : 03/12/2016

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Ladislav Klima

Message par Bédoulène le Sam 18 Mar - 10:23

Les souffrances du Prince  Sternenhoch

Hanta a exposé l'histoire.

mon ressenti :

Où se confirme que les souffrances psychologiques peuvent conduire  surement à la folie, à la mort.
Ces souffrances amènent au  combat éternel du Bien et du Mal ; de  la lumière et des ténèbres de l'esprit, aux interrogations sur la Vie et la Mort,  à travers la philosophie de l'auteur.


Une écriture limpide pour cette sombre histoire , mais il est indispensable pour l' apprécier de ne pas oublier l'époque où elle se situe.  (l'humour peut paraître "naïf")

_________________
"Lire et aimer le roman d'un salaud n'est pas lui donner une quelconque absolution, partager ses convictions ou devenir son complice, c'est reconnaître son talent, pas sa moralité ou son idéal" Le Club des incorrigibles optimistes de J.M. Guenessia "

"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
avatar
Bédoulène

Messages : 3268
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 72
Localisation : En Provence

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Ladislav Klima

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

 Des Choses à lire :: Lectures par auteurs :: Écrivains d'Europe centrale et orientale

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum