Princesses et princes celtes

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Princesses et princes celtes

Message par ArenSor le Lun 20 Mar - 16:47

J’ai toujours été passionné par l’archéologie. Après avoir fréquenté nombre de chantiers de fouilles dans ma jeunesse, le sujet continue à  m’intéresser.
Peut-être y trouverez-vous aussi quelque intérêt. Si c’est le cas je continuerai avec d’autres sujets.
Cette fois-ci, j’ai donc envie de vous faire rêver avec des sépultures « princières » de l’époque celtique.
Nous remontons le temps jusqu’au VIe siècle avant Jésus-Christ au moment où se développe au nord de l’arc alpin une brillante culture dite de « Hallstatt », nom d’un site éponyme d’Autriche.
Beaucoup de facteurs peuvent contribuer à l’émergence d’une culture, mais dans le cas précis, la possession de ressources minières (sel, étain, cuivre…), le contrôle des échanges entre l’Europe du nord et le monde méditerranéen, ont joué un rôle fondamental.
Dans ce milieu en voie d’urbanisation, aux sociétés fortement hiérarchisées, des élites, hommes ou femmes, se font inhumer dans des chambres funéraires avec un luxe de mobilier funéraire hors du commun.
Commençons donc par la sépulture à la fois la plus ancienne dans le temps et la dernière à avoir été mise au jour (les résultats ont fait l’objet d’un article de la revue Antiquity de février dernier.)

La princesse de la Heuneburg

La Heuneburg est un site du sud de l’Allemagne, en Bade-Wurtemberg, à proximité immédiate du Danube. Il s’agit d’un des premiers, sinon le plus ancien établissement urbain du monde celtique, installé sur un promontoire et protégé par une enceinte fortifiée de pierres et de briques en terre crue.



En contrebas de la forteresse existent d’autres sites d’habitat et les zones funéraires.
Notre histoire débute en 2005 par la découverte fortuite dans le secteur funéraire de Bettelbühl d’une fibule (sorte de broche pour fixer les vêtements) plaquée d’or. Cet objet, ainsi qu’une seconde fibule et deux pendentifs plaqués or, se révéla appartenir à la sépulture d’un enfant  âgé de 2 à 4 ans.



Cette découverte est à l’origine de l’identification d’une tombe monumentale effectuée dans une chambre funéraire en bois, presque carrée (environ 5 X 4m), recouverte d’un tertre en terre mesurant 40 m de diamètre.
En 2010, certains indices laissant penser que cette sépulture était intacte, à la différence des autres qui furent pillées dès l’Antiquité, il fut décidé de prélever l’intégralité de la chambre afin d’en effectuer une fouille en laboratoire.
C’est ainsi qu’un bloc de 80 tonnes fut transporté au centre d’étude archéologique. Cette méthode présente l’avantage de pouvoir programmer complètement la fouille en réunissant les différents spécialistes, elle a aussi l’inconvénient d’isoler la chambre funéraire de son contexte environnant.  



L’apport le plus intéressant scientifiquement, faute d’être le plus spectaculaire, réside dans la conservation du plancher de la chambre posé sous le niveau de la nappe phréatique. Cela a permis une étude en dendrochronologie et une datation absolue de la sépulture : -583 (pour comparaison, la colonie grecque de Marseille a été fondée vingt ans plus tôt, en -600). C'est exceptionnel d'avoir une datation absolue pour cette période ! :



La chambre funéraire était occupée par les restes d’une femme âgée de 35 à 40 ans, parée de bijoux et entourée d’objets luxueux :



Les parures consistaient en 2 fibules navicelles en or, 4 fibules en bronze et 3 en ambre :



Un collier composé de sphères en or avec filigranes, dites « boules de noël », proches de modèles étrusques, de perles tubulaires en or, de perles en ambre :



Un pendant d’oreille en or :



Une ceinture en bronze avec restes de tissu :



Des pendentifs en ambre, 7 bracelets de jais, des anneaux de cheville et de nombreuses autres pièces.
Parmi le reste du mobilier figurent trois boîtes en bois tourné, déposées sur le ventre :



Un curieux ornement constitué de deux défenses de sanglier et de clochettes en forme de tulipe (ornement de poitrail de cheval ?) :



Une pièce unique : un chanfrein de cheval (c’est-à-dire une protection de la tête de l’animal), avec un décor qui constitue l’un des plus anciens exemples d’art celtique :



Enfin, furent trouvés des offrandes alimentaires (porc accompagné d’un couteau), des restes de tissu et de fourrures…
Mystère non résolu : la présence d’une seconde femme dans la chambre sépulcrale. On peut penser à une servante trucidée pour accompagner sa maîtresse dans l’au-delà, mais d’autres hypothèses sont possibles, notamment celle d’une inhumation secondaire (restes osseux déterrés et réinhumés), pratique attestée à l’époque.
De même nous ignorons la relation qui peut être établie entre les restes d’enfant et ceux de la « princesse ». Des analyses ADN nous offriront peut-être des éléments de réponse.
En tout cas, cette découverte conforte l’idée d’une place importante de la femme et de l’enfant dans la haute société du premier âge celtique.

J’ai résumé et utilisé les photos de l’article de D. Krausse et son équipe publié dans Antiquity 91, n° 355, février 2017, consultable en ligne :
https://www.cambridge.org/core/journals/antiquity/article/div-classtitlethe-keltenblock-project-discovery-and-excavation-of-a-rich-hallstatt-grave-at-the-heuneburg-germanydiv/06DA174F38A2CD1D2EB737222AAFCEBA/core-reader

Si vous avez apprécié ce fil, je pourrais continuer avec le prince de Hochdorf.
Bien entendu si des notions ou termes vous posent problème ou si vous avez d'autres questions, je suis prêt à y répondre  Smile
avatar
ArenSor

Messages : 678
Date d'inscription : 02/12/2016
Localisation : Din ch'nord

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Princesses et princes celtes

Message par Bédoulène le Lun 20 Mar - 16:58

merci pour cet intéressant documentaire Arensor

les moyens actuels ont donc permis l'extraction

_________________
"Lire et aimer le roman d'un salaud n'est pas lui donner une quelconque absolution, partager ses convictions ou devenir son complice, c'est reconnaître son talent, pas sa moralité ou son idéal" Le Club des incorrigibles optimistes de J.M. Guenessia "

"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
avatar
Bédoulène

Messages : 3233
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 72
Localisation : En Provence

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Princesses et princes celtes

Message par ArenSor le Lun 20 Mar - 17:28

@Bédoulène a écrit: les moyens actuels ont donc permis l'extraction

Oui, une sacrée prouesse : coffrer la chambre mais surtout soulever et transporter ce bloc de 80 tonnes ! La fouille en laboratoire permet d'aller à son rythme, dans des conditions idéales. Il est possible de faire une pause lorsqu'une question se pose, réunir des spécialistes, attendre des résultats d'analyse. Dans ce cas précis, elle a permis la préservation dans d'excellentes conditions des éléments en bois.
En revanche, cette méthode de fouille peut poser problème pour l'analyse de l'environnement : présence de paléosols, accès à la chambre funéraire etc. Mais je ne doute pas que les archéologues allemands seront en mesure de faire la corrélation entre la sépulture proprement dite et son environnement immédiat Smile
avatar
ArenSor

Messages : 678
Date d'inscription : 02/12/2016
Localisation : Din ch'nord

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Princesses et princes celtes

Message par Armor le Lun 20 Mar - 18:16

Mais oui Arensor, continue ! (Ca me passionne aussi).
C'est fou que le plancher ait été conservé !

J'ai toujours été fascinée par le travail de granulation sur les bijoux, ce qui donnait des parues d'une finesse incroyable, que ce soit chez les étrusques ou, beaucoup plus loin, chez les peuples d'Asie. (tombes de Tillia tepe en Afghanistan, par exemple.)
avatar
Armor

Messages : 1261
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 36

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Princesses et princes celtes

Message par animal le Lun 20 Mar - 21:53

ça me rappelle les choses incroyables aperçues au musée du moyen âge en bijoux ou objets de cultes, c'est gentil de partager ces visions avec nous !

_________________
Keep on keeping on...
avatar
animal
Admin

Messages : 3754
Date d'inscription : 27/11/2016
Age : 36
Localisation : Tours

Voir le profil de l'utilisateur http://deschosesalire.forumactif.com
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Princesses et princes celtes

Message par Gnocchi le Lun 20 Mar - 22:53

Merci beaucoup ArenSor pour les belles images et les explications détaillées. Smile
avatar
Gnocchi

Messages : 721
Date d'inscription : 01/01/2017

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Princesses et princes celtes

Message par Tristram le Mar 21 Mar - 0:31

@ArenSor a écrit:Si vous avez apprécié ce fil, je pourrais continuer avec le prince de Hochdorf.
SVP, oui (j'ai aussi rêvé de faire des fouilles dans ma jeunesse) Wink
avatar
Tristram

Messages : 1449
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 60
Localisation : Guyane

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Princesses et princes celtes

Message par chrysta le Mar 21 Mar - 7:22

Je suis aussi très intéressée par ce domaine, je lirai tes posts avec attention car c'est très intéressant
avatar
chrysta

Messages : 300
Date d'inscription : 15/01/2017
Age : 44
Localisation : Var

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Princesses et princes celtes

Message par bix_229 le Mar 21 Mar - 15:28


Merci pour le sujet !
Je suppose que tu connais les livres de Jean Markale sur la civilisation celte.
Elle est heureusement plus connue que celle de nos ancetres qu' on nomme gaulois et dont
l' histoire et les romains se sont faits les fossoyeurs.
Dommage !
avatar
bix_229

Messages : 2666
Date d'inscription : 06/12/2016
Localisation : Lauragais

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Princesses et princes celtes

Message par Armor le Mar 21 Mar - 15:44

Je ne comprends pas trop ce que tu veux dire, bix.

Les Gaulois étaient eux-mêmes des Celtes. Pour résumer très grossièrement, les Celtes, venus d'Asie centrale, ont peu à peu conquis une grande partie de l'Europe. Ceux qui se sont établis en Gaule ont été nommés Gaulois, terme effectivement largement popularisé par Jules César.

Au contraire des Romains, les Celtes n'avaient pas de structure "étatique", et les Romains ont profité de cette "désorganisation" tribale pour conquérir de nombreux territoires, dont la Gaule.
avatar
Armor

Messages : 1261
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 36

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Princesses et princes celtes

Message par Nadine le Mar 21 Mar - 17:55

Arensor, merci ! J'ai été assez passionnée par la découverte récente, à Troyes, d'une sépulture. La CAGNE m'habite (comprendre en patois héraultais la flemme) mais si vous tapez fouilles/ troyes, vous verrez. Des bijoux qui démontrent une existence de relations géographiques assezétendues. les voyageurs ne sont pas nés d'hier..
Rapport de fouilles TROYES
avatar
Nadine

Messages : 1910
Date d'inscription : 02/12/2016

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Princesses et princes celtes

Message par Bédoulène le Mar 21 Mar - 18:03

merci Nadine pour le lien !

_________________
"Lire et aimer le roman d'un salaud n'est pas lui donner une quelconque absolution, partager ses convictions ou devenir son complice, c'est reconnaître son talent, pas sa moralité ou son idéal" Le Club des incorrigibles optimistes de J.M. Guenessia "

"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
avatar
Bédoulène

Messages : 3233
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 72
Localisation : En Provence

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Princesses et princes celtes

Message par bix_229 le Mar 21 Mar - 19:13

@Armor a écrit:Je ne comprends pas trop ce que tu veux dire, bix.

Les Gaulois étaient eux-mêmes des Celtes. Pour résumer très grossièrement, les Celtes, venus d'Asie centrale, ont peu à peu conquis une grande partie de l'Europe. Ceux qui se sont établis en Gaule ont été nommés Gaulois, terme effectivement largement popularisé par Jules César.

Au contraire des Romains, les Celtes n'avaient pas de structure "étatique", et les Romains ont profité de cette "désorganisation" tribale pour conquérir de nombreux territoires, dont la Gaule.

Oui, je sais que les Gaulois étaient des Celtes. Mais contrairement aux Bretons, Irlandais, Gallois, Ecossais, on sait très peu
de choses sur eux.
En dehors de ce qu' a écrit César.
Et c' est sans doute du à la guerre et à l' occupation romaine. Les Romains se sont souvent inspirés des peuples conquis,
à commencer par les grecs.
Par ailleurs les recherches archéologiques ont tardé. Manque d' interet, manque de traces... ?
L' histoire est écrite par les vainqueurs. Les vaincus sont oubliés et leur voix souvent absente.
En France comme en Espagne et au Portugal, les vagues d' envahisseurs sont venues se briser sur ces pays.
Certains se sont fixés et mélangés aux autochtones.
D' autres se sont évaporés dans le temps.
C' est ainsi.
avatar
bix_229

Messages : 2666
Date d'inscription : 06/12/2016
Localisation : Lauragais

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Princesses et princes celtes

Message par ArenSor le Mar 21 Mar - 20:52

@ nadine : oui, tu fais allusion à la découverte de Lavau. Cette sépulture appartient effectivement au contexte culturel dit de "Hallstatt". Mais j'ai commencé par la tombe la plus ancienne, celle de la Heuneuburg, viendra ensuite Hochdorf, et d'autres dont fera partie bien sûr Lavau Smile
@ Bix : même remarque que pour Nadine, j'avance de manière chronologique. Pour le moment, je suis au VIe siècle BC. Donc bien avant la conquête de la Gaule par César Smile
@ tous : ce qui me fait plaisir c'est de voir votre intérêt pour ce fil. Cela m'incite donc à continuer Smile
avatar
ArenSor

Messages : 678
Date d'inscription : 02/12/2016
Localisation : Din ch'nord

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Princesses et princes celtes

Message par Nadine le Mer 22 Mar - 7:06

bounce
Génial ! Merci Arensor !
avatar
Nadine

Messages : 1910
Date d'inscription : 02/12/2016

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Princesses et princes celtes

Message par ArenSor le Mer 22 Mar - 20:11

Le prince de Hochdorf

Hochdorf est une commune proche de Stuttgart où fut fouillée en 1978 – 1979 une tombe princière de l’époque du « Hallstatt ». Cette sépulture, ainsi que d’autres dans les environs, sont probablement à mettre en rapport avec le site de hauteur de Asperg (Hohenasperg), situé non loin de là, mais dont les couches archéologiques ont été détruites par les constructions médiévales et modernes.
Le « prince » a été inhumé vers 540-520, soit grosso modo une cinquantaine d’années après la princesse de la Heuneburg.



Il s’agissait d’un personnage âgé de 40 à 50 ans, d’une constitution très robuste et mesurant la taille impressionnante pour l’époque de 1,87 m !
Il était allongé sur une banquette en bronze recouverte de tissus (en lin) très colorés sans qu’on puisse déterminer s’il s’agit de vêtements ou de tissus ayant enveloppé le mort.



Il portait un collier en or (torques)



Deux fibules serpentiformes en or



Un bracelet en or



Un poignard plaqué d’or



Une ceinture en bronze plaquée d’or
Des chaussures probablement en cuir dont il ne subsiste que des ornements en or



Il était coiffé d’un chapeau en écorce de bouleau décoré.
Le fait que les objets personnels du défunt aient été recouverts d’or avant ou au moment du décès montre le caractère sacré accordé au personnage, fonction également révélée par la présence dans la tombe d’un nécessaire à sacrifice.



Ce « prince » devait ressembler à la statue en pierre de même époque, trouvée non loin de là à Hirschlanden : guerrier portant une coiffure conique, un torques au cou, une ceinture et un poignard. On s’est même demandé s’il ne s’agissait pas tout simplement d’une figuration du prince de Hochdorf !



Le personnage portait également un nécessaire de toilette, ainsi que des instruments de pêche (hameçons) et de chasse (carquois de flèches et dague).
Dans la chambre funéraire avait été introduit un char à quatre roues ; véhicule absent de la tombe de la princesse de la Heuneburg mais qui va devenir caractéristique des sépultures aristocratiques de l’âge du Fer.



De même, la vaisselle métallique, liée au service au repas funéraire
Elle consistait en un chaudron, neuf assiettes, trois bassins à anses et neuf cornes à boire. La constitution de cette vaisselle a donné lieu à quelques pistes de travail : il pouvait appartenir à huit convives chef de lignage et du défunt, chef de la communauté. Les assiettes ont servi à consommer des mets probablement mis à cuire dans les bassins.
La pièce la plus spectaculaire est le chaudron en bronze, muni de trois anses mobiles et de trois figurines de lion dont une de fabrication locale. Il mesure environ 1m de diamètre et peut contenir 550 litres. Il a été probablement fabriqué en Grande-Grèce





Le chaudron contenait un hydromel à forte teneur en miel ainsi qu’une coupe en or. Cet ensemble avec les cornes est lié au service de boissons alcoolisées. Certains spécialistes se sont demandés également si l’hydromel n’avait pas servi à recouvrir le corps du personnage après sa mort.



Huit cornes à boire étaient en corne d’aurochs cerclées d’or et d’une contenance de 2 à 2,5 litres. La neuvième corne, beaucoup plus grande, était en tôle de fer, cerclée d’or. Elle pouvait contenir 5,5 litres. Elle était certainement le privilège du défunt.



La pièce de mobilier la plus célèbre de la tombe est le lit sur lequel était allongé le défunt, du type de la « kliné » grecque. Il s’agit d’un objet unique. La forme du dossier ressemble à celle des trônes étrusques. Il est possible que ce meuble ait été fabriqué en Italie du nord. On peut même se demander s’il ne s’agissait pas d’un trône destiné à trois personnages



La banquette est portée par huit curieuses figurines féminines munies d’une roue. Serait-ce une allusion à l’origine féminine des huit lignages ?



Enfin, la chambre funéraire étaient tapissée de tissus maintenus par des fibules. Le sol était également recouvert de tissus, fourrures et peut-être de fleurs. Mieux, beaucoup des objets, sinon tous, étaient enveloppés dans plusieurs couches de tissu.
La construction de la chambre funéraire est astucieuse. Elle mesure environ  4,70 de côté. Mais, elle est doublée d’une seconde chambre de 7,50 m de côté. L’espace entre les deux étant comblé par un blocage de grosses pierres. Ce dispositif était destiné à protéger la sépulture d’éventuels pillards. Une rampe d’accès encadrée de grosses pierres se dirigeait vers la chambre. Enfin, l’ensemble était recouvert d’un énorme tertre de terre de 60 m de diamètres bordé de pierres et de poteaux et haut d’environ 6 m. Sa construction a nécessité le déplacement d’environ 8000 m cubes de pierres et de terre . Il a d’ailleurs était restitué sur le site.



Prochain épisode : la sépulture du prince de Grafenbühl
avatar
ArenSor

Messages : 678
Date d'inscription : 02/12/2016
Localisation : Din ch'nord

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Princesses et princes celtes

Message par Bédoulène le Mer 22 Mar - 20:44

merci Arensor !

impressionnant la structure de la chambre funéraire et encore les moyens pour restituer l'ensemble

que d'or ! le fait que les éléments soient de différents styles permet de penser des relations entre pays

_________________
"Lire et aimer le roman d'un salaud n'est pas lui donner une quelconque absolution, partager ses convictions ou devenir son complice, c'est reconnaître son talent, pas sa moralité ou son idéal" Le Club des incorrigibles optimistes de J.M. Guenessia "

"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
avatar
Bédoulène

Messages : 3233
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 72
Localisation : En Provence

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Princesses et princes celtes

Message par Armor le Mer 22 Mar - 21:11

Superbe ! Le bracelet en or, je le lui piquerais volontiers… Et le chaudron est vraiment superbe, les proportions sont particulièrement harmonieuses.
La banquette en bronze est impressionnante elle aussi, je en me rappelle pas l'avoir déjà vue. Merci Arensor !

Par contre, les cornes à boire de 5l, ça ne devait pas être pratique du tout à manier ! Wink
avatar
Armor

Messages : 1261
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 36

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Princesses et princes celtes

Message par ArenSor le Jeu 23 Mar - 13:39

@Bédoulène a écrit:que d'or !

Effectivement il marque la richesse bien sûr, mais encore plus le caractère sacré du personnage, sorte de roi-prêtre. Smile

@Bédoulène a écrit:le fait que les éléments soient de différents styles  permet de penser des relations entre pays

Oui, il y a des échanges intenses d'objets, de produits, de savoir-faire à cette époque entre les domaines disons nordiques et méditerranéens. Les Celtes se spécialisent aussi dans le mercenariat des armées qui se combattent en méditerranée. Ce ne sont absolument pas des mondes fermés. Smile
avatar
ArenSor

Messages : 678
Date d'inscription : 02/12/2016
Localisation : Din ch'nord

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Princesses et princes celtes

Message par ArenSor le Jeu 23 Mar - 13:43

@Armor a écrit:
Par contre, les cornes à boire de 5l, ça ne devait pas être pratique du tout à manier ! Wink

Faisons confiance aux échansons Very Happy . Si elle appartenait certainement au maître de cérémonie, cette corne devait probablement circuler entre les convives. Même si le prince de Hochdorf était un big costaud, 5l d'hydromel... Very Happy
avatar
ArenSor

Messages : 678
Date d'inscription : 02/12/2016
Localisation : Din ch'nord

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Princesses et princes celtes

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

 Des Choses à lire :: Points de vue et passe-temps :: Points de vue et passe-temps

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum