August von Kageneck

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

August von Kageneck

Message par animal le Lun 20 Mar - 21:19

August von Kageneck (1922-2004)


Le comte August von Kageneck, né le 31 août 1922 à Lieser en Rhénanie et mort le 13 décembre 2004 à Bad Oldesloe dans la région de Lübeck, est un journaliste et écrivain allemand. Au cours de la Seconde Guerre mondiale, il a été officier de panzers puis instructeur dans une école de blindés.

Source et développement : wikipedia.org

Bibliographie en français :

- Lieutenant sous la tête de mort
- Les Démons
- August von Kageneck, Lieutenant de panzers (réédition sous un autre titre de l'ouvrage Lieutenant sous la tête de mort)
- Examen de conscience – Nous étions vaincus mais nous nous croyions innocents
- La Guerre à l'Est – Histoire d'un régiment allemand 1941-1944
- Erbo, pilote de chasse
- Notre histoire (1922-1945) avec Hélie de Saint Marc et Étienne de Montety
- De la croix de fer à la potence : Roland von Hoesslin un officier allemand résistant à Hitler
- La France occupée

_________________
Keep on keeping on...
avatar
animal
Admin

Messages : 3768
Date d'inscription : 27/11/2016
Age : 36
Localisation : Tours

Voir le profil de l'utilisateur http://deschosesalire.forumactif.com
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: August von Kageneck

Message par animal le Lun 20 Mar - 21:25

J'avais hésité à reprendre ce commentaire l'autre jour mais l'ouverture par Tristram du fil Günter Grass et son malaise remet sur le devant de ma mémoire cette idée de malaise, qui est malaise mais aussi énigme car comment vraiment savoir (rapport à soi), et si ma lecture n'a pas été enthousiaste le point d'interrogation persiste.




Examen de conscience - Nous étions vaincus mais nous nous croyions innocents.

L'auteur, ancien officier de la Wehrmacht, revient à la fois sur son engagement comme soldat en Pologne puis en Russie et sur l'après de la guerre avec, entre reconstruction et réconciliation, l'écriture ou réécriture d'un passé possible après l'impensable.

Un programme qui promet beaucoup mais suscite aussi beaucoup de réserve. Von Kageneck choisit de transcrire le nécessaire et naturel ressassement. Ses souvenirs, citations de camarades ou d'historiens, petit à petit il reconstruit un parcours collectif. Seulement vers la fin on sort un peu la tête du conflit pour chercher un recul supplémentaire.

Il y a du bon dans cette construction mais malheureusement c'est aussi elle qui fait qu'on peut avoir l'impression qu'on ne creuse pas tant que ça en revenant beaucoup sur les mêmes choses. Notamment l'état de soldat "correct" opposé à la menace communiste. Une vision qui d'ailleurs ne se nuance pas complètement quand il revient sur la montée du nazisme en Allemagne avec l'appui des puissants du pays et d'une droite plus traditionnelle.

Ca a un sens d'essayer de différencier ceux qui ont fait ce qu'il ne fallait pas (SS mais pas que) de ceux qui n'ont pas pu empêcher et de ceux qui ne savait pas là où ils étaient mais ça reste maladroit et là aussi comme en surface quand il faut rapprocher et mélanger les pièces...

Peut-être qu'on reste trop près d'une histoire simplement militaire quand le sujet derrière est l'ombre du génocide ou qu'on ne peut s'empêcher (relativement facile certes ?) de se demander si la victoire ou une défaite autre auraient pu aboutir au même questionnement.

Beaucoup de questions et peu de réponses dans ce livre qui a malgré tout ses bons côtés (surtout l'écriture d'une nouvelle armée) et de moins bons qui sont révélateurs de la complexité d'une situation qui implique de l'affectif et du vécu même dans le camp des vaincus.

Toujours est-il que j'attendais sensiblement plus de cette lecture qui me laisse un léger goût de malaise.


mots-clés : #deuxiemeguerre

_________________
Keep on keeping on...
avatar
animal
Admin

Messages : 3768
Date d'inscription : 27/11/2016
Age : 36
Localisation : Tours

Voir le profil de l'utilisateur http://deschosesalire.forumactif.com
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: August von Kageneck

Message par Tristram le Mar 21 Mar - 0:38

Malaise, vous avez dit malaise ?
avatar
Tristram

Messages : 1457
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 60
Localisation : Guyane

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: August von Kageneck

Message par animal le Mar 21 Mar - 7:14

Je repense aussi à Cœur de pierre d'Arno Schmidt qui a une description acide de la digestion politique des idées en recherche d'image de cohésion, ou de cohérence ou de je ne sais quoi. En tout cas si malaise c'est parce que pas si simple que de dire "insuffisant" ou "simplement mauvais" ?

_________________
Keep on keeping on...
avatar
animal
Admin

Messages : 3768
Date d'inscription : 27/11/2016
Age : 36
Localisation : Tours

Voir le profil de l'utilisateur http://deschosesalire.forumactif.com
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: August von Kageneck

Message par Bédoulène le Mar 21 Mar - 8:24



ma signature me parait répondre en partie à la question de lire ou pas.

_________________
"Lire et aimer le roman d'un salaud n'est pas lui donner une quelconque absolution, partager ses convictions ou devenir son complice, c'est reconnaître son talent, pas sa moralité ou son idéal" Le Club des incorrigibles optimistes de J.M. Guenessia "

"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
avatar
Bédoulène

Messages : 3238
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 72
Localisation : En Provence

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: August von Kageneck

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

 Des Choses à lire :: Lectures par auteurs :: Documents et essais :: Histoire et témoignages

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum