Carla Guelfenbein

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Carla Guelfenbein

Message par topocl le Sam 25 Mar - 8:40

Carla Guelfenbein
Née en 1959




Carla Guelfenbein est née en 1959 à Santiago du Chili. Exilée en Angleterre après le coup d’État de Pinochet, elle y étudie la biologie, puis le design à Central Saint Martins. De retour au Chili, elle travaille dans des agences de publicité.

Œuvres traduites en français

   Ma femme de ta vie, [« La mujer de mi vida »], 2007,
   Le Reste est silence, [«  El resto es silencio »],2009,
   Nager nues, [« Nadar desnudas »], 2013,
   Être à distance, [« Contigo en la distancia »], 2017

_________________
Il y a plus de personnages dans la littérature que d'habitants en Chine
Héctor Abad
avatar
topocl

Messages : 3090
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 57
Localisation : Roanne

Voir le profil de l'utilisateur https://topocleries.wordpress.com/
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Carla Guelfenbein

Message par topocl le Sam 25 Mar - 8:53

Nager nues



Difficile de rendre compte de ce livre sans en révéler les péripéties, j'ai tâché de faire au mieux (l'éditeur une fois de plus n'a pas du tout ce scrupule et on s'abstiendra donc, si on souhaite lire le livre, de commencer par le quatrième de couverture).

Sophie est une jeune artiste fragile qui met un écran protecteur entre la réalité du monde et son intimité propre, étayée par l'amour fanatique de son amie Morgana et de son père Diego. Là où le coup d'état de Pinochet du 11 septembre 1973 met fin à cette  torride relation à trois aux reflets incestueux, les attentas du 11 septembre 2001 agissent comme un déclic pour partir vers la réappropriation de ces souvenirs douloureux et une tentative pour leur donner un sens.

Séduisante sur le papier, cette intrigue m'a un peu laissée sur le côté par une espèce d'étrangeté dans le récit qui se veut sans doute le reflet de l’étrangeté de l'héroïne. Il y a là un sérieux un peu trop organisé, une narration aux dialogues souvent maladroits, assez sèche,  où les petites touches ne trouvent pas toujours leur liant. D'autres sauront aimer, sans doute.

_________________
Il y a plus de personnages dans la littérature que d'habitants en Chine
Héctor Abad
avatar
topocl

Messages : 3090
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 57
Localisation : Roanne

Voir le profil de l'utilisateur https://topocleries.wordpress.com/
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Carla Guelfenbein

Message par Bédoulène le Sam 25 Mar - 9:32

ne tenteras-tu pas un autre de ses livres ?

_________________
"Lire et aimer le roman d'un salaud n'est pas lui donner une quelconque absolution, partager ses convictions ou devenir son complice, c'est reconnaître son talent, pas sa moralité ou son idéal" Le Club des incorrigibles optimistes de J.M. Guenessia "

"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
avatar
Bédoulène

Messages : 4727
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 72
Localisation : En Provence

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Carla Guelfenbein

Message par topocl le Sam 25 Mar - 9:49

Non, ça ne me tente pas pour le moment.

_________________
Il y a plus de personnages dans la littérature que d'habitants en Chine
Héctor Abad
avatar
topocl

Messages : 3090
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 57
Localisation : Roanne

Voir le profil de l'utilisateur https://topocleries.wordpress.com/
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Carla Guelfenbein

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

 Des Choses à lire :: Lectures par auteurs :: Écrivains d'Amérique Centrale, du Sud et des Caraïbes

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum