Des Choses à lire
Visiteur occasionnel, épisodique ou régulier pourquoi ne pas pousser la porte et nous rejoindre ou seulement nous laisser un mot ?

Après tout une communauté en ligne est faite de vraies personnes, avec peut-être un peu plus de liberté dans les manières. Et plus on est de fous...


Je te prie de trouver entre mes mots le meilleur de mon âme.

Georges Brassens, Lettre à Toussenot


Xavier Dolan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Xavier Dolan Empty Xavier Dolan

Message par églantine le Sam 25 Mar - 17:00

Xavier Dolan
Né en 1989

Xavier Dolan Xavier10

Xavier Dolan est un réalisateur, scénariste, producteur, monteur et acteur canadien, né le 20 mars 1989 à Montréal au Québec.
C'est en tant que scénariste-réalisateur qu'il se fait connaître du public lors de la projection de son premier long métrage J'ai tué ma mère à la 41e Quinzaine des réalisateurs du Festival de Cannes 2009, à tout juste 20 ans. Depuis, à raison de près d'un film par an, tous présentés dans les festivals de cinéma majeurs, il est régulièrement qualifié de « jeune prodige du cinéma québécois »
En tant que comédien, Xavier Dolan est également actif dans le doublage québécois : il est notamment la voix québécoise de Ron Weasley dans la série de films Harry Potter. Il prête également sa voix à Taylor Lautner dans la saga Twilight. Xavier Dolan a doublé plus de 150 films et séries.
En 2017, il reçoit le César du meilleur réalisateur et celui du meilleur montage pour Juste la fin du monde.

Source : Wikipédia

Filmographie


2009 : J'ai tué ma mère
2010 : Les Amours imaginaires
2012 : Laurence Anyways
2013 : Tom à la ferme
2014 : Mommy
2017 : Juste la fin du monde
églantine
églantine

Messages : 4295
Date d'inscription : 02/12/2016
Localisation : Savoie

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Xavier Dolan Empty Re: Xavier Dolan

Message par églantine le Sam 25 Mar - 17:05

Juste la fin du monde

Xavier Dolan 30767910


C'était osé et mettre la barre haute de porter à l'écran une pièce de théâtre de Jean-Luc Lagarce . Mais on connait l'audace de l'artiste ...."Même pas peur "pour Xavier Dolan avec sa fougue juvénile et son approche libre de toute contrainte et de quelque tradition cinématographique .
Il filme avec ses tripes une fois de plus . Les convenances , il s'en balance .
Et c'est bien ainsi .
L'histoire ?
Louis rentre chez lui , dans "sa tribu" après 12 ans d'absence pour annoncer aux siens sa mort prochaine .
Et nous voilà plongés dans ses retrouvailles et complice de Louis face à cette famille cabossée . Ambiance théâtrale , Chacun cherche dans son registre personnel une parade pour accueillir le "traitre" , celui qui n'a jamais su jouer sur le registre familial et s'est envolé dans des contrées inconnues , loin de l'étouffante famille" je t'aime je te hais ". On n'a jamais bien su communiquer dans cette famille "tuyau de poêle " , on n'a surtout pas appris les codes garde-fous qui permettent de garder un certain équilibre ....Alors on crie , on "hystérise" , on croit se cacher derrière de pathétiques artifices primaires comme la mère et son maquillage premier prix ....Visiblement elle n'a pas appris à doser . Mais elle fume des cigarettes de "bourgeoise" et elle sait créer de petits repas genre "nouvelle gastronomie chic" dans sa petite cuisine de pavillon . Le frère ? Vincent Cassel excelle dans le rôle écorché vif incapable d'analyse et de recul .
On réagit de façon tripale dans cette famille . L'instinct de survie et de protection animale est le seul filtre . Alors bien sûr que l'inconscient collectif , clanique a compris le caractère d'urgence dans ce retour du vilain petit canard (ou du cygne) et chacun se défend comme il peut face au drame imminent qu'il sent tel l'animal qui hurle à la mort . Et dans des situations aussi tragiques leurs outils de préservations peuvent paraitre primaires et outranciers .
Et les rancoeurs se réveillent ....Mais peut-être pas autant qu'ils veuillent bien nous le faire croire , ça donne une contenance , on se positionne sur des registres comportementaux qui nous rassurent souvent .
Seule la belle-soeur échappe à cette lourdeur . Elle n'en est pas moins la plus maladroite car peut-être la seule à avoir "conscientiser" le drame à venir .
.....
Si surjeu il ya , c'est pour mieux enraciner chaque personnage dans ses douleurs et dans son incapacité à appréhender le réel . Chaque acteur joue avec une rare finesse sur ce registre un peu particulier du théâtre filmé et ça peut destabiliser car les repères sont différents par rapports au cinéma habituel . Peut-être est-ce cela que les cinéphiles ont boudé dans ce dernier Xavier Dolan.
Non exempt de quelques maladresses certes ( à l'instar des flash-backs inutiles et lourdingues ou la bande-sonore et la fin bien sûr franchement d'un goût douteux ) , "Juste la fin du monde " témoigne une fois de plus d'un talent "hors-norme" , de l'affect à l'état brut , sans compromis . Xavier Dolan avance dangereusement mais brillamment sur des sentiers non balisés , libre, extraverti et généreux .
Et j'ai pleuré une bonne partie du film ( Pendant que d'autres riaient ), longtemps après aussi .

Commentaire rapatrié .
églantine
églantine

Messages : 4295
Date d'inscription : 02/12/2016
Localisation : Savoie

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Xavier Dolan Empty Re: Xavier Dolan

Message par Arturo le Dim 20 Aoû - 15:16

Xavier Dolan a doublé plus de 150 films et séries.

Il ne dort jamais ce type-là ! Shocked

Je me demande comment il va évoluer avec le temps, sachant le phénomène médiatique qu'il est devenu et sa célébrité.

Pour l'instant pas grand-chose à redire. Un vrai plaisir de voir ses films. Une bulle d'air, de pep's, de fraîcheur, et d'humanité.
Arturo
Arturo

Messages : 3109
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 33
Localisation : Par-delà le bien et le mal

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Xavier Dolan Empty Re: Xavier Dolan

Message par églantine le Dim 20 Aoû - 16:09

@Arturo a écrit:. Un vrai plaisir de voir ses films. Une bulle d'air, de pep's, de fraîcheur, et d'humanité.
Bulle d'air , fraîcheur ?  Shocked
Pas du tout pour moi .
églantine
églantine

Messages : 4295
Date d'inscription : 02/12/2016
Localisation : Savoie

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Xavier Dolan Empty Re: Xavier Dolan

Message par Arturo le Dim 20 Aoû - 17:12

J'aurais dû préciser : "dans le traitement et la réalisation".
C'est vrai que ses thèmes ne sont pas légers, mais je voulais dire que sa vision est pour moi une bulle d'air.
Arturo
Arturo

Messages : 3109
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 33
Localisation : Par-delà le bien et le mal

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Xavier Dolan Empty Re: Xavier Dolan

Message par Arturo le Ven 29 Mar - 8:11

Ma vie avec John. F. Donovan (2019) :

Xavier Dolan Ma-vie10

Dix ans après la mort d’une vedette de la télévision américaine, un jeune acteur se remémore la correspondance jadis entretenue avec cet homme, de même que l’impact que ces lettres ont eu sur leurs vies respectives.

Actuellement au ciné.
Dernier film du "jeune prodige" québécois.
Et premier film en anglais, avec des acteurs hollywoodiens. D'ailleurs un film en partie sur Hollywood et la célébrité.
J'y suis allé un peu à reculons, car je le sentais moyen, mais comme j'aime beaucoup ce qu'il nous a proposé auparavant, j'y suis tout de même allé.
Et j'en suis ressorti ... mitigé.
Le talent est toujours là, c'est indéniable, mais j'ai comme l'impression qu'il nous propose toujours la même histoire, sous des abords différents. Avec comme toujours, la relation mère-fils difficile, l'homosexualité camouflée. Toujours les mêmes thèmes donc, et une impression de déjà-vu. Et si dans son film précédent (Juste la fin du monde), il y avait des relations fortes avec le frère et la soeur, là tout semble phagocyté par cette forme d'obsession mère-fils ; et avec double dose ce coup-ci : l'acteur, et l'acteur en devenir.
Bref, il tourne un peu en rond le Dolan. Et me semble à bout de souffle avec cet opus.

Le rendu m'est apparu très superficiel, comme cet entretien entre la journaliste et Rupert devenu jeune adulte. Alors ce côté superficiel sied bien avec un monde hollywoodien tout à fait artificiel, d'où mon côté mitigé. C'est assez banal, voire pénible à regarder (surtout avec son emphase habituelle et les musiques qui vont avec) mais je ne sais pas si c'est voulu, mais mon ressenti d'un film superficiel me propose une bonne mise en abyme d'un monde qui l'est tout autant. L'acteur qui porte son masque, et l'image qu'il s'est créée en vient à se fendiller peu à peu de l'intérieur.

Sinon hormis l'acteur principal (qui fait assez penser à Dolan physiquement, sous certains plans), et ptet la prof aussi, j'ai été moyennement convaincu par le casting. Pas convaincu par le gamin ni par Natalie Portman.







Arturo
Arturo

Messages : 3109
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 33
Localisation : Par-delà le bien et le mal

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Xavier Dolan Empty Re: Xavier Dolan

Message par Hanta le Ven 29 Mar - 8:37

J'ai beaucoup aimé Mommy, un vrai récit critiquant le traitement fait à l différence et présentement au TDA/H.
Hanta
Hanta

Messages : 1360
Date d'inscription : 03/12/2016
Age : 32

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Xavier Dolan Empty Re: Xavier Dolan

Message par topocl le Ven 29 Mar - 8:39

@Arturo a écrit:
mais j'ai comme l'impression qu'il nous propose toujours la même histoire, sous des abords différents. Avec comme toujours, la relation mère-fils difficile, l'homosexualité camouflée. Toujours les mêmes thèmes donc, et une impression de déjà-vu. Et si dans son film précédent (Juste la fin du monde), il y avait des relations fortes avec le frère et la soeur, là tout semble phagocyté par cette forme d'obsession mère-fils ; et avec double dose ce coup-ci : l'acteur, et l'acteur en devenir.
Bref, il tourne un peu en rond le Dolan. Et me semble à bout de souffle avec cet opus.


Oui, c'est ce que j'ai lu aussi. Et comme moi aussi j'avais plutôt du "reculon" sur ce coup, j'ai bien l'impression que je vais laisser parler ma flemme...
(Et oui, Hanta, j'avais adoré Mommy)

_________________
Etre dans le vent, c'est l'histoire d'une feuille morte.
Flore Vasseur
topocl
topocl

Messages : 6480
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 59
Localisation : Roanne

https://topocleries.wordpress.com/
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Xavier Dolan Empty Re: Xavier Dolan

Message par topocl le Mar 22 Oct - 12:41

Matthias et Maxime

Xavier Dolan 19017110

j'ai bien aimé les dernier Dolan, où la subtilité des sentiments, les abysses insondables de ce que nous ne connaissons pas en nous-même, s’exprime tout en finesse par une interprétation extraordinaire, sans besoin des mots.
Certes, les mères ne sont pas épargnées, mais cette bande de copains trentenaires et leurs errances existentielles, pas des petits parfaits/cohérents comme on voit d'habitude au cinéma, m'ont touchée.
Peut-être moins l'étincelle du génie comme sur ses premiers films, une certaine sagesse qui s’installe(?), mais un film singulier, attachant.

_________________
Etre dans le vent, c'est l'histoire d'une feuille morte.
Flore Vasseur
topocl
topocl

Messages : 6480
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 59
Localisation : Roanne

https://topocleries.wordpress.com/
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Xavier Dolan Empty Re: Xavier Dolan

Message par Arturo le Mar 22 Oct - 15:59

je crois que je vais passer mon tour pour la version ciné, le dernier m'ayant refroidi. Mais je regarderai ça plus tard.
Arturo
Arturo

Messages : 3109
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 33
Localisation : Par-delà le bien et le mal

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Xavier Dolan Empty Re: Xavier Dolan

Message par églantine le Mar 22 Oct - 19:35

@topocl a écrit:Matthias et Maxime

Xavier Dolan 19017110

j'ai bien aimé les dernier Dolan, où la subtilité des sentiments, les abysses insondables de ce que nous ne connaissons pas en nous-même,  s’exprime tout en finesse par une interprétation extraordinaire, sans besoin des mots.
Certes, les mères ne sont pas épargnées, mais cette bande de copains trentenaires et leurs errances existentielles, pas des petits parfaits/cohérents comme on voit d'habitude au cinéma, m'ont touchée.
Peut-être moins l'étincelle du génie comme sur ses premiers films, une certaine sagesse qui s’installe(?), mais un film singulier, attachant.
Je l'aime Xavier Dolan . Pour tout ce qu'il est de bon et de moins bon .
églantine
églantine

Messages : 4295
Date d'inscription : 02/12/2016
Localisation : Savoie

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Xavier Dolan Empty Re: Xavier Dolan

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

 Des Choses à lire :: Discussions arts divers :: Cinéma, TV et radio :: Réalisateurs

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum