Serge Tisseron

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Serge Tisseron

Message par chrysta le Dim 2 Avr - 4:47

Serge Tisseron
Né le 8 mars 1948


Serge Tisseron est né à valence le 8 mars 1948. Il est psychiatre et psychanalyste, docteur en psychologie habilité à diriger des recherches (HDR), chercheur associé au Centre de Recherche Psychanalyse Médecine et Société à l’université Paris VII Denis Diderot.
Après un baccalauréat en section philosophie, il a préparé l’Ecole Normale Supérieure en section littéraire au lycée du Parc à Lyon. C’est là qu’il a découvert les poètes surréalistes et leur fascination pour les dérèglements de l’esprit, et qu’il a décidé de devenir médecin psychiatre.
Il a réalisé sa thèse de médecine, en 1975, sous la forme d’un album de bandes dessinées consacré à l’histoire de la psychiatrie (Université Grange Blanche Lyon II) afin de montrer que les images sont une forme de symbolisation du monde à part entière à égalité avec le langage parlé/écrit.
Il a été praticien hospitalier de 1978 à 1997, et a fondé au début des années 1990 une unité mobile de soins palliatifs (Hôpital de Villeneuve Saint Georges) dont il a assuré la direction pendant cinq ans, puis a enseigné la psychologie à l’Université Paris VII.

Il a découvert un secret dans la famille de Hergé à partir de la seule étude des albums de Tintin plusieurs années avant que la biographie de cet auteur ne soit connue et ce secret confirmé (Tintin chez le psychanalyste, 1985). Il a ensuite publié le premier ouvrage français entièrement consacré à la honte (La Honte, psychanalyse d’un lien social, 1992) et a été l’un des premiers à analyser les effets pathogènes des secrets de famille (Secrets de famille, mode d’emploi, 1996).

Ses recherches portent sur trois domaines : les secrets liés aux traumatismes et leurs répercussions sur plusieurs générations ; les relations que nous établissons avec les diverses formes d’images ; et enfin la façon dont les nouvelles technologies bouleversent notre rapport aux autres, à nous même, au temps, à l’espace et à la connaissance. Il a été l’initiateur en France des travaux sur les secrets de famille et a notamment posé les bases d‘une théorie de la réception des images qui fait une grande place au corps (Psychanalyse de l’image, des premiers traits au virtuel, en 1995). Il a successivement interrogé les relations spécifiques que nous établissons avec la bande dessinée (Psychanalyse de la bande dessinée, 1987), la photographie (Le Mystère de la chambre claire, 1995), la télévision (L’intimité surexposée, 2001) le cinéma (Comment Hitchcock m’a guéri, 2003) et les écrans d’ordinateur (Qui a peur des jeux vidéo ? et Virtuel, mon amour 2008).
Il a passé son habilitation à diriger des des thèses (HDR) en 1998, sous le titre : Conditions, figuration et transmission des opérations psychiques.
Il a proposé le mot extimité dès 2001 pour rendre compte du processus par lequel nous montrons de facettes de notre intimité pour les valoriser (L’intimité surexposée, Aout 2001).
Il a lancé, de 1997 à 2000, une étude sur les conséquences des images violentes sur les enfants de 11 à 13 ans, soutenue par les Ministères de la Culture, de la Famille et de l’Education Nationale.

Lui même photographe, son intérêt pour la photographie l’a conduit à retrouver les photographies du psychiatre Gaétan Gatian de Clérambault et il a été à l’origine de leur restauration et de leur exposition (Centre Pompidou, 1989). Il a également été commissaire de l’exposition rétrospective « Flous et modernité : une rêverie du devenir » à l’occasion du trentième anniversaire des Rencontres Internationales de la Photographie à Arles (1999).
Enfin, Serge Tisseron est dessinateur de bandes dessinées (quatre albums publiés à ce jour) et d’ouvrages pour enfants.

Œuvres

Il a publié une quarantaine d'ouvrages personnels et participé à des ouvrages collectifs. Ses livres sont traduits dans quatorze langues.
Deux d'entre eux ont reçu des distinctions:

L’Intimité surexposée, 2001, Prix du Livre de télévision en 2002.
Les Bienfaits des Images, 2002, Prix Stassart de l’Académie des Sciences Morales et Politiques en 2003.

Ouvrages personnels et participation à des ouvrages collectifs


Tintin chez le psychanalyste, 1985.
Hergé, 1987
Psychanalyse de la bande dessinée, 1987 (rééd. 2000)
La Bande dessinée au pied du mot, 1990
Tintin et les Secrets de famille, 1990
La Honte, psychanalyse d’un lien social, 1992,(rééd. 2007)
Tintin et le Secret d'Hergé, 1993
Psychanalyse de l'image, des premiers traits au virtuel, 1996 (rééd. 2005)
Secrets de famille, mode d’emploi, 1996
Nos secrets de famille. Histoire et Mode d’emploi, Ramsay, 1999 et 2004.
Le Bonheur dans l'image, 1996
Le Mystère de la chambre claire, 1996
Y a-t-il un pilote dans l'image ?
, 1998
Du bon usage de la honte, 1998.
Comment l'esprit vient aux objets, 1999
Enfants sous influence. Les écrans rendent-ils les jeunes violents ?, 2000
Petites Mythologies d'aujourd'hui, 2000
L'Intimité surexposée, 2001
Les Bienfaits des images, 2002.
Comment Hitchcock m'a guéri, 2003
Manuel à l'usage des parents dont les enfants regardent trop la télévision, 2004
Vérités et Mensonges de nos émotions, 2005
La Résilience, Paris, 2007
Virtuel mon amour, 2008.
Qui a peur des jeux vidéo ?, 2008
Les Dangers de la télé pour les bébés, 2009
Faut-il interdire les écrans aux enfants ? avec Bernard Stiegler, 2009
Préface de Freud, Fliess, Ferenczi. Des fantômes qui hantent la psychanalyse par Barbro Sylwan et Philippe Réfabert, 2010
L'Empathie au cœur du jeu social, 2010.
Les Secrets de famille, 2011
Rêver, fantasmer, virtualiser, du virtuel psychique au virtuel numérique, 2012
Préface de L'Adolescente et le Cinéma. De lolita à Twilight, sous la direction de Sébastien Dupont et Hugues Paris, 20132
Fragments d'une psychanalyse empathique, 2013
Préface de Photos d'ados à l'ère du numérique de Jocelyn Lachance, 2014
Le Jour où mon robot m'aimera. Vers l'empathie artificielle, 2015

Bandes dessinées

Histoire de la psychiatrie en bandes dessinées, 1978
Les Oreilles sales, 1994
Bulles de divan, 2001
Journal d'un psychanalyste 2003
Tintouin chez le psychanalyste, 2004
Dessous de divan, 2004

Ouvrages illustrés pour enfants

La Télé en famille, oui !, 2004
Le Petit Livre pour bien vivre les secrets en famille, 2006
Le Mystère des graines à bébé, 2008 (dessins de Aurélie Guilleret).[/u]
avatar
chrysta

Messages : 310
Date d'inscription : 15/01/2017
Age : 44
Localisation : Var

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Serge Tisseron

Message par Nadine le Mar 4 Avr - 9:31

C'est allèchant.
Merci ! Je vais noter !
avatar
Nadine

Messages : 2132
Date d'inscription : 02/12/2016

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Serge Tisseron

Message par Bédoulène le Mar 4 Avr - 16:16

d'accord avec toi Nadine, attendons de voir le livre choisi par Chrysta

_________________
"Lire et aimer le roman d'un salaud n'est pas lui donner une quelconque absolution, partager ses convictions ou devenir son complice, c'est reconnaître son talent, pas sa moralité ou son idéal" Le Club des incorrigibles optimistes de J.M. Guenessia "

"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
avatar
Bédoulène

Messages : 4355
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 72
Localisation : En Provence

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Serge Tisseron

Message par églantine le Mar 4 Avr - 17:07

Ben dis donc , il bulle pas le monsieur ! Shocked

_________________
"Un jour je te décevrai et ce jour-là j'aurai besoin de toi." Robert Desnos
avatar
églantine

Messages : 2112
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 52
Localisation : Savoie

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Serge Tisseron

Message par chrysta le Mer 5 Avr - 4:56

Côté livre choisi, je suie en train de terminer "La honte, psychanalyse d'un lien social". Et je mettrai un commentaire dès que terminé.
J'ai lu aussi "Secrets de famille", je ferai de même pour celui ci
Et celui que je suis en train de lire m'a donné envie de compléter mes lectures de ce monsieur avec encore quelques écrits
avatar
chrysta

Messages : 310
Date d'inscription : 15/01/2017
Age : 44
Localisation : Var

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Serge Tisseron

Message par Nadine le Mer 5 Avr - 20:53

Il y a un cycle de docu sonore sur la honte, qui est trouvable sur france culture, je ne me rappelle plus l'émisson, mince.
Une thématique sur 4 émissions, si tu veux nourrir a-formellement, après ça.
avatar
Nadine

Messages : 2132
Date d'inscription : 02/12/2016

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Serge Tisseron

Message par chrysta le Jeu 6 Avr - 7:42



La honte, psychanalyse d'un lien social

Cet ouvrage, publié pour la première fois en 1992, arrive dans un paysage culturel où la question de la honte est inexistante (ou presque). Depuis, même si certaines œuvres, qu’elles soient littéraires ou cinématographiques notamment, traitent de ce sujet, il reste assez peu représenté, certainement parce qu’il n’est pas simple à aborder du fait même de la nature de cette émotion.

Avec « La honte, psychanalyse d'un lien social », Tisseron signe un ouvrage riche à propos de ce sentiment qu’est la honte, qu’il va définir comme un sentiment social, ouvrant ici un champ plus large que la vision psychanalytique freudienne qui assimile essentiellement la honte à ce que l’enfant éprouve au moment de l’Œdipe. Néanmoins, l’Œdipe et la renonciation à ce moment à l’objet du désir amorce déjà l’idée que la honte est prise dans le lien d’attachement et la peur de perdre quelque chose. Tisseron va aller plus avant et développer l’idée que la honte est à penser à la confluence de trois courants d’investissements : d’attachement, d’objet et narcissique.

Dans cet ouvrage de référence, il va déplier successivement à propos de la honte les caractéristiques qu’elle emprunte, ses différentes sources et mode d’expression, son lien au groupe d’appartenance, ses phases et degrés, sa différence avec la culpabilité, comment elle peut se cacher derrière d’autres émotions, etc. Cela en proposant au lecteur nombre d’exemples fouillés pour illustrer son propos. Une analyse assez complète et intéressante du sujet qui ouvre maintes pistes de réflexion.

Il propose aussi, dans ses derniers chapitres, une approche thérapeutique pour la prise en charge de personnes, soit confrontées à la honte, soit chez lesquelles elle suinte sans s’exprimer vraiment. Il avance et développe l’idée de la médiation par les images qui est, selon lui, un moyen privilégié d’accéder à la représentation.

J’ai beaucoup apprécié cet ouvrage et l’ai dévoré, même si certaines parties, plus éloignées de mes points d’intérêt, ont suscité moins d’engouement. Au contraire, les parties dans lesquelles il met en lien honte et traumatisme ainsi que honte, secrets de famille et transgénérationnalité ont été un plaisir. Si tant est même que l’on puisse parle de parties spécifiques tant il émaille son écrit du lien de la honte à ces dimensions-là.
J’ai aussi beaucoup aimé son analyse de la transmission des hontes parentales, et de comment, dés l’enfance, la honte s’inscrit chez le sujet, avec une référence très détaillée à l’ouvrage d’Annie Ernaux : « Les armoires  vides ».

Il fait aussi référence à la question de la honte dans différentes situations des camps de concentration, et invite de ce fait à lecture ou relecture d’ouvrages à ce sujet pour une vision enrichie des ouvertures proposées par Tisseron.

Pour terminer, car je pense qu’il est difficile de résumer ou de présenter dans sa globalité la richesse de cette œuvre, je ferai un point sur son abord par les lecteurs non sensibilisés à la psychanalyse. A ce propos, je pense qu’une grande part de cet écrit est assez accessible, mais certaines parties sont plus complexes que d’autres dans leur référence à la théorie psychanalytique et peuvent amener à devoir chercher un peu ce que sont certaines notions. Il reste malgré tout à mon sens un ouvrage que je recommande à tous ceux intéressés par la question,  un ouvrage fouillé, riches de multiples ramifications sur les différents aspects de la honte.
avatar
chrysta

Messages : 310
Date d'inscription : 15/01/2017
Age : 44
Localisation : Var

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Serge Tisseron

Message par chrysta le Jeu 6 Avr - 7:43

@Nadine a écrit:Il y a un cycle de docu sonore sur la honte, qui est trouvable sur france culture, je ne me rappelle plus l'émisson, mince.
Une thématique sur 4 émissions, si tu veux nourrir a-formellement, après ça.

Je jetterai un œil sur le net pour voir. Merci de l'info
avatar
chrysta

Messages : 310
Date d'inscription : 15/01/2017
Age : 44
Localisation : Var

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Serge Tisseron

Message par Bédoulène le Jeu 6 Avr - 9:08

merci Chrysta pour ton commentaire accessible à ma compréhension.

je vais lire Ernaux donc

_________________
"Lire et aimer le roman d'un salaud n'est pas lui donner une quelconque absolution, partager ses convictions ou devenir son complice, c'est reconnaître son talent, pas sa moralité ou son idéal" Le Club des incorrigibles optimistes de J.M. Guenessia "

"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
avatar
Bédoulène

Messages : 4355
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 72
Localisation : En Provence

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Serge Tisseron

Message par Nadine le Jeu 6 Avr - 19:30

Carrément, je note aussi cet ouvrage d'Ernaux,
ton commentaire est très complet merci beaucoup .
avatar
Nadine

Messages : 2132
Date d'inscription : 02/12/2016

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Serge Tisseron

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

 Des Choses à lire :: Lectures par auteurs :: Documents et essais :: Philosophie-Sociologie-Société


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum