Des Choses à lire
Visiteur occasionnel, épisodique ou régulier pourquoi ne pas pousser la porte et nous rejoindre ou seulement nous laisser un mot ?

Après tout une communauté en ligne est faite de vraies personnes, avec peut-être un peu plus de liberté dans les manières. Et plus on est de fous...


Je te prie de trouver entre mes mots le meilleur de mon âme.

Georges Brassens, Lettre à Toussenot


Fédor Dostoïevski

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

fantastique - Fédor Dostoïevski - Page 3 Empty Re: Fédor Dostoïevski

Message par topocl le Mer 2 Jan - 12:53

@Tristram a écrit:Moi aussi, j'aurais honte ! fantastique - Fédor Dostoïevski - Page 3 1156247026
Merci de ton soutien.

_________________
Etre dans le vent, c'est l'histoire d'une feuille morte.
Flore Vasseur
topocl
topocl

Messages : 6480
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 59
Localisation : Roanne

https://topocleries.wordpress.com/
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

fantastique - Fédor Dostoïevski - Page 3 Empty Re: Fédor Dostoïevski

Message par Tristram le Mer 2 Jan - 12:59

De rien, Topocl, c'est avec plaisir !

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 8467
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 63
Localisation : Guyane

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

fantastique - Fédor Dostoïevski - Page 3 Empty Re: Fédor Dostoïevski

Message par Dreep le Mer 2 Jan - 13:54

Oui, commencer avec Le Joueur, je suis moins d'accord. Moi aussi ça m'avait déçu, et c'est une commande. Crime et châtiment me semble en effet le meilleur choix en fait. Tout ce qu'il a écrit avant le bagne ne me semble pas indispensable, après on a une période un peu charnière (1859 - 1869 ?) avant la consécration. Crime et châtiment est son premier roman vraiment aboutit et génial, même si Humiliés et offensés est un très bon texte aussi, et idem pour les Carnets du sous-sol, mais je crois qu'il faut être un peu rôdé pour lire ceux-là. Son livre sur le bagne, c'est pas mon préféré non plus.

Mais Le bourg de Stepantchikovo ça ferait bien une sorte d'apéritif ! Il est un peu plus gros que Le Joueur, mais pas beaucoup plus, vraiment, et en tout cas beaucoup moins épais que Crime et châtiment. Pour les lecteurs intimidés, c'est parfait, mais bien sûr, je ne dis pas qu'il faudrait s'en contenter.

Edit : Ah, un peu près 370 pages chez Babel tout de même. Mais ça reste deux-trois fois moins gros que Crime et châtiment.
Dreep
Dreep

Messages : 565
Date d'inscription : 08/12/2016
Age : 27

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

fantastique - Fédor Dostoïevski - Page 3 Empty Re: Fédor Dostoïevski

Message par bix_229 le Mer 2 Jan - 15:39

Personne ne cite L'Eternel mari qui est un de ses textes romanesque les plus forts.
De meme que Dans mon souterrain (le titre français diffère) est un texte
prophétique à mon avis bien plus important que les débats dans ses romans.
bix_229
bix_229

Messages : 10647
Date d'inscription : 06/12/2016
Localisation : Lauragais

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

fantastique - Fédor Dostoïevski - Page 3 Empty Re: Fédor Dostoïevski

Message par Dreep le Mer 2 Jan - 16:16

Oui, Dans mon souterrain c'est Les carnets du sous-sol.

L'Eternel Mari est un très bon roman, mais il est très loin de Crime et châtiment, Les Démons, L'Idiot ou Les Frères Karamazov à mon goût. Je commence bientôt L'Adolescent, le seul roman de Dostoïevski qu'il me restait à lire.
Dreep
Dreep

Messages : 565
Date d'inscription : 08/12/2016
Age : 27

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

fantastique - Fédor Dostoïevski - Page 3 Empty Re: Fédor Dostoïevski

Message par Arturo le Mer 2 Jan - 16:27

J'avais bien aimé, moi, Le joueur. Mais c'est vrai que ce n'est pas du tout représentatif du reste de son oeuvre.

Se dégagent tout de même les quatre gros morceaux évoqués par Dreep (il me reste L'idiot, dans ceux-ci fantastique - Fédor Dostoïevski - Page 3 1171367610 ).
Arturo
Arturo

Messages : 3112
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 33
Localisation : Par-delà le bien et le mal

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

fantastique - Fédor Dostoïevski - Page 3 Empty Re: Fédor Dostoïevski

Message par bix_229 le Mer 2 Jan - 16:29

Ce que tu apprécies dans ces romans-là, je suis en train de m'en éloigner.
A mon gré ils sont emcombrés d'une rhétorique politico religieuse qui leur
ote de la force et de l'interet.
Je parle des Possédés et des Frères Karamazov.
Tel est le résultat d'une évolution que je n'ai pas recherchée.
Je garde intact mon interet pour L'Idiot et L'Adolescent mais il me faudrait les
relire. Parce ma découverte remonte à la jeunesse et reflétaient alors ce que
j'étais.
bix_229
bix_229

Messages : 10647
Date d'inscription : 06/12/2016
Localisation : Lauragais

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

fantastique - Fédor Dostoïevski - Page 3 Empty Re: Fédor Dostoïevski

Message par Dreep le Mer 2 Jan - 16:34

Qu'est-ce que j'apprécie dans ces romans-là ?
Je me suis demandé plusieurs fois, ma réponse évolue avec le temps aussi.
Mon admiration reste aussi forte qu'autrefois je crois, du reste.

Je vois qu'on a peut-être lu des traductions différentes aussi.
Dreep
Dreep

Messages : 565
Date d'inscription : 08/12/2016
Age : 27

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

fantastique - Fédor Dostoïevski - Page 3 Empty Re: Fédor Dostoïevski

Message par églantine le Mer 9 Jan - 18:04

EXTRAIT DE : Les carnets du sous-sol de Dostoievski .
Traduction de André Markowicz
"Mesdames les fourmis ont commencé avec la fourmilière , elles finiront sans doute avec la fourmilière , ce qui fait honneur à leur constance et leur caractère positif . Mais les hommes sont des créatures frivoles et pas jolies-jolies , et , comme le joueur d'échecs , peut-être , ils n'aiment que le processus qui mène au but , et non le but en tant que tel. Et qui sait (on n'en jurerait pas ) , peut-être tout notre but en ce monde , ce but vers quoi l'humanité tant tellement , ne tient-il justement que dans le caractère continuel du processus de sa conquête , en d'autres mots - que dans la vie elle-même et non à proprement parler dans le but , lequel , cela est évident , ne doit être rien d'autre qu'un deux et deux font quatre , c'est à dire une formule , car deux et deux font quatre , ce n'est déjà plus la vie , messieurs , mais le début de la mort ."
églantine
églantine

Messages : 4297
Date d'inscription : 02/12/2016
Localisation : Savoie

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

fantastique - Fédor Dostoïevski - Page 3 Empty Re: Fédor Dostoïevski

Message par bix_229 le Mer 9 Jan - 19:00

Le Rêve d'un homme ricidule, Bobok et La Douce. J'aime aussi ces trois nouvelles souvent réunies.
Si Dans mon souterrain est un livre en partie métaphysique, sa problématique est celle de la condition humaine. Et sur ce plan, il est étonnamment prophétique.

fantastique - Fédor Dostoïevski - Page 3 41d02p10

Dans La Douce, le personnage central interpelle lui aussi des interlocuteurs imaginaires. Mais contrairement au souterrain où le protagoniste cherche uniquement à se ronger et, finalement, à se détruire devant le corps de sa femme,  le mari de La Douce, lui, est hanté par des questions précises : que s'est il passé, et pourquoi serait-il responsable du suicide de sa femme ?
La quête angoissée d'une réponse, c'est le sujet même de la nouvelle.
"L'homme est est seul sur la terre", conclue t-il, ayant essayé  en vain de prier un Dieu absent.
C'est aussi un des premiers exemples de ce qu'on appellera plus tard "monologue intérieur."

fantastique - Fédor Dostoïevski - Page 3 51ydqk10

Le rêve d'un homme ridicule est un récit très curieux. Voilà un homme qui rentre chez lui désespéré et songe à se suicider.
Il s'endort et fait un rêve carrément édénique qui l'arrache à sa mortelle inertie.
Il a eu la révélation de l'amour et pense que sa mission désormais est d'apporter la bonne nouvelle aux hommes. Mais il se heurte à leur incompréhension. A leurs yeux, il est devenu plus ridicule encore. Pire, il est peut-être devenu dangereux.

fantastique - Fédor Dostoïevski - Page 3 51xbqu10

Quant à Bobok , c'est un exemple rare d'humour dans l'oeuvre de Dostoievski.
Un humour grinçant, méchant.
Voilà que les morts parlent entre eux dans un cimetière.
Quel est le sens de cette boufonnerie macabre, mélange de fantastique, de dérision et même d'érotisme ?
En tout cas, c'est un exemple d'une noirceur qui en surprendra plus d'un, habitué à une autre image de l'auteur.


mots-clés : #fantastique #humour #nouvelle #psychologique


Dernière édition par Armor le Mer 9 Jan - 21:31, édité 5 fois (Raison : Mise en page, ajout des photos de couverture et pose des hashtags)
bix_229
bix_229

Messages : 10647
Date d'inscription : 06/12/2016
Localisation : Lauragais

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

fantastique - Fédor Dostoïevski - Page 3 Empty Re: Fédor Dostoïevski

Message par églantine le Mer 9 Jan - 19:09

Je note Bix .
C'est à chaque fois beaucoup d'émotions lorsque je replonge dans Dosto .
Je n'ai plus de mots . Il transperce tout l'âme humaine , je me sens récurée .

églantine
églantine

Messages : 4297
Date d'inscription : 02/12/2016
Localisation : Savoie

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

fantastique - Fédor Dostoïevski - Page 3 Empty Re: Fédor Dostoïevski

Message par Barcarole le Mer 9 Jan - 19:19

J'ai lu récemment La Logeuse de Dostoïevski. Dès que j'ai l'occasion je ferai un petit commentaire, il s'agit d'un petit roman. (Je ne me suis pas encore lancée dans Crime et Châtiment, ou L'Idiot, etc., alors que j'en rêve, ayant privilégié jusque-là ses supers beaux romans courts).
Barcarole
Barcarole

Messages : 2973
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 64
Localisation : Tours

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

fantastique - Fédor Dostoïevski - Page 3 Empty Re: Fédor Dostoïevski

Message par Aventin le Mer 9 Jan - 20:04

Palsembleu et miladiou, vos réactions laissent accroire que Dostoïevski ne lasse ni ne passe:
dans le grenier de Parfum, on trouve cette lecture en commun qui fut une réussite - au reste, si Coli, Tom Léo, Pia & consorts avaient l'obligeance de copier-coller leurs 'gnifiques contributions à celle-ci et au fil de l'auteur, qu'ils sachent par avance tout mon fantastique - Fédor Dostoïevski - Page 3 1252659054
Aventin
Aventin

Messages : 1118
Date d'inscription : 10/12/2016

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

fantastique - Fédor Dostoïevski - Page 3 Empty Re: Fédor Dostoïevski

Message par Tristram le Jeu 28 Mar - 23:43

Les Carnets du sous-sol

fantastique - Fédor Dostoïevski - Page 3 Les_ca10

Parmi tout ce qu’on peut retenir de cette lecture (l’influence du romantisme européen, les parentés avec Baudelaire et Poe ‒ voire le Moravagine de Cendrars ‒, une possible prémisse de la métamorphose kafkaïenne en insecte, une première version de Crime et châtiment avec la rencontre de la prostituée et du anti-héros, que ce dernier est une victime des livres, comme madame Bovary et don Quijote, etc.) j’ai particulièrement été frappé par le souci constant du narrateur (confondu avec l’auteur) de se sentir intelligent, cultivé ‒ supérieur aux autres. La rage opiniâtre de se sentir méprisé (persécuté/ offensé), ou méprisable, est affaire de pouvoir :
« Je ne peux vivre sans exercer mon pouvoir sur quelqu’un… sans tyranniser quelqu’un… […] Un sentiment de domination et de possession. »
On pourrait croire à une réfutation anticipée de Freud : le vrai moteur, ce n’est pas le sexe, mais le pouvoir (qui se fait d’ailleurs nettement sentir dans les rapports sexuels). C’est si vrai que la "conclusion" charnelle avec Liza a eu lieu d’entrée dans leurs rapports. Et l’observation clinique du [maniaco-dépressif] (mettre le terme à la mode du moment) n’est pas le moindre intérêt de cette confession (rousseauiste), cette crise d’adolescent écorché vif.
« Tout d’abord, il m’était impossible d’aimer, car, je le répète, aimer, chez moi, voulait dire tyranniser et dominer moralement. Je n’ai même jamais pu me représenter l’amour sous une autre forme et j’en suis arrivé à ce point que je songe parfois aujourd’hui que l’amour consiste pour l’objet aimé à accorder de plein gré le droit de le tyranniser. Dans mes rêves souterrains je n’ai jamais pu m’imaginer l’amour que sous forme de lutte : je commençais par la haine pour finir par l’assujettissement moral, mais ne parvenais pas à me représenter ce que je ferais ensuite de cet être assujetti. »

« Tout cela provient de ce que je ne m’estime pas : mais celui qui se connaît peut-il s’estimer, ne fût-ce qu’un peu ? »

« En tout cas, je n’ai cessé d’avoir honte en écrivant cette histoire : ce n’est plus de la littérature, c’est un châtiment, une peine correctionnelle. »



Mots-clés : #psychologique

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 8467
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 63
Localisation : Guyane

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

fantastique - Fédor Dostoïevski - Page 3 Empty Re: Fédor Dostoïevski

Message par Bédoulène le Ven 29 Mar - 15:08

à cause de l'allusion à Moravagine, c'est noté !

_________________
"Lire et aimer le roman d'un salaud n'est pas lui donner une quelconque absolution, partager ses convictions ou devenir son complice, c'est reconnaître son talent, pas sa moralité ou son idéal" Le Club des incorrigibles optimistes de J.M. Guenessia "

"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
Bédoulène
Bédoulène

Messages : 12887
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 74
Localisation : En Provence

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

fantastique - Fédor Dostoïevski - Page 3 Empty Re: Fédor Dostoïevski

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

 Des Choses à lire :: Lectures par auteurs :: Écrivains Russes


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum