Joaquim Maria Machado de Assis

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Joaquim Maria Machado de Assis

Message par Barcarole le Dim 23 Avr - 15:57

Joaquim Maria Machado de Assis
(1839-1908)


Joaquim Maria Machado de Assis est né à Rio de Janeiro le 21 juin 1839 et mort à Rio de Janeiro le 29 septembre 1908. L’auteur est essayiste, chroniqueur, poète et critique littéraire brésilien reconnu comme l’un des plus grands noms de la littérature du Brésil. Il est le fondateur de l’Académie brésilienne des Lettres. Il a été le témoin d’une époque charnière de l’histoire brésilienne, à la fin du XIXe siècle, alors que le régime impérial de Pierre II est remplacé par un régime républicain. Durant cette période, il se consacra davantage à sa tâche de journaliste en produisant des reportages sur les changements politiques et sociaux qui agitaient le pays.

Il est né à Rio de Janeiro dans une famille pauvre, d’un père ouvrier mulâtre et d’une mère d’origine portugaise. Durant sa jeunesse, il fréquente l’école publique, mais se consacre très peu à ses études et ne fréquentera jamais l’université. Il consacre plutôt son temps à des petits boulots comme typographe à l’âge de 13 ans et plus tard comme journaliste. Autodidacte de nature, il apprend le français, l’anglais, l’allemand et le grec et jouit d’une considérable culture littéraire.

Bibliographie :

• Mémoires posthumes de Bras Cubas
• L’aliéniste
• La cartomancienne
• Don Casmurro et les yeux de ressac
• Le philosophe ou le chien Quincas Borba
• Ce que les hommes appellent amour
• Esaü et Jacob
• Un capitaine de volontaires
• La montre en or
• La théorie du médaillon et autres contes
• Contes de Noël brésiliens
• Chasseur d’esclaves : un père contre une mère
avatar
Barcarole

Messages : 1141
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 62
Localisation : Tours

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Joaquim Maria Machado de Assis

Message par bix_229 le Dim 23 Avr - 15:59

Merci pour lui !

C' est un excellent classique brésilien.
avatar
bix_229

Messages : 3358
Date d'inscription : 06/12/2016
Localisation : Lauragais

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Joaquim Maria Machado de Assis

Message par Barcarole le Dim 23 Avr - 16:02



La cartomancienne

Je viens de terminer ce recueil de nouvelles, ou plutôt comme le dit l’auteur, de contes.
Ces contes se passent au Brésil à la fin du XIXe siècle. L’écriture est très agréable, mais reste classique. Chaque histoire pourrait se dérouler n’importe où si ce n’est que Machado de Assis nous rappelle le nom de la rue de Rio où l’action se passe.
Dans chaque conte, ô plaisir de lecture soyez-en sûr, il y a toujours une magie, une sorte de bluff, un dindon de la farce !
Pourquoi cela me fait-il penser à Leo Perutz ? Seul le diable le sait !

Ce petit recueil fait partie de la petite bibliothèque Ombres qui publie à chaque fois des beaux textes.


mots-clés : #nouvelle
avatar
Barcarole

Messages : 1141
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 62
Localisation : Tours

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Joaquim Maria Machado de Assis

Message par animal le Dim 23 Avr - 16:13

Barcarole a écrit: la petite bibliothèque Ombres qui publie à chaque fois des beaux textes.
que oui

un petit extrait peut-être ?

_________________
Keep on keeping on...
avatar
animal
Admin

Messages : 4635
Date d'inscription : 27/11/2016
Age : 36
Localisation : Tours

Voir le profil de l'utilisateur http://deschosesalire.forumactif.com
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Joaquim Maria Machado de Assis

Message par Barcarole le Dim 23 Avr - 16:49

Extrait de « La cartomancienne »

« Camilo s’inclina pour boire, une à une, ses paroles. Elle lui dit de ne rien craindre ; que rien ne lui arriverait, ni à lui ni à elle. Quant au troisième, il ignorait tout. Pourtant il était indispensable de se montrer prudent. L’envie, le dépit tramaient dans l’ombre autour d’eux. Elle lui parla de l’amour qui les unissait, de la beauté de Rita… Camilo était aux anges. Puis la cartomancienne se tut, ramassa les cartes et les remit dans le tiroir. »

« La cartomancienne avait déjà glissé le billet dans son sac, et descendait après lui, tout en parlant avec un léger accent. Sur le palier, Camilo lui dit adieu, et descendit encore l’escalier qui conduisait à la rue, tandis que la cartomancienne, mise en gaîté par l’aubaine, remontait en chantant une barcarolle. Camilo trouva le fiacre qui l’attendait ; la rue était libre, il monta et l’on partit au trot. »

Extrait de « Le chanoine ou Métaphysique du style »

« Montons au cerveau du chanoine.
Houp ! Nous y voilà. Quelle ascension, ami lecteur. Il y a des gens qui disent qu’au haut du Corcovado, l’impression de hauteur est telle que l’homme semble réduit à rien. Opinion liée à la terreur panique, et fausse comme Judas et comme  nombre de diamants. Ne t’y arrête point, lecteur ami. Le Corcovado et l’Himalaya sont bien peu de choses auprès de ton cerveau qui les mesure. »

« Tu chancelles, lecteur ? Ce n’est pas l’effet d’un cataclysme ; c’est tout simplement le chanoine qui s’assoit. Il s’est étiré à son aise et il est revenu à sa table de travail pour se relire et continuer sa tâche. Il prend la plume, la trempe dans l’encre et l’approche du papier en se demandant quel adjectif il accolera au substantif. »
avatar
Barcarole

Messages : 1141
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 62
Localisation : Tours

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Joaquim Maria Machado de Assis

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

 Des Choses à lire :: Lectures par auteurs :: Écrivains d'Amérique Centrale, du Sud et des Caraïbes

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum