Chamaco_VilaMatas

On sait que l’un des aspects les plus séduisants de la littérature est sa possibilité d’être une sorte de miroir qui avance ; un miroir qui, comme certaines horloges peut avancer.

Enrique Vila-Matas, Perdre des théories

Forum littérature et arts. Pour partager ses émotions littéraires, coups de cœurs en romans, poésie, essais mais aussi cinéma, peinture, musique, ...


    Colette Nys-Mazure

    Partagez
    avatar
    tom léo

    Messages : 323
    Date d'inscription : 04/12/2016
    Localisation : Bourgogne

    Colette Nys-Mazure

    Message par tom léo le Mer 26 Avr - 9:54

    Colette Nys-Mazure
    née en 1939


    Colette Nys-Mazure, née le 14 mai 1939 à Wavre (Belgique), est un écrivain belge de langue française couverte de nombreux prix et distinctions qui est membre de l'académie catholique de France.

    Titulaire d'une maîtrise de lettres à l'Université catholique de Louvain où elle a effectué ses études de 1957 à 1961, elle est devenue professeur de lettres de 1961 à 1999. Elle a également été assistante à l'Université catholique de Louvain de 1974 à 1980 et conférencière à partir de 1989 au Centre Vauban de la Fédération universitaire et polytechnique de Lille.

    Après la mort prématurée de ses parents, elle part habiter chez des membres de sa famille dans le Tournaisis, une région qu'elle affectionne beaucoup et qu'elle ne quittera plus. Des soeurs rélifieuses étaient très proche des enfants orphelins.

    Son premier recueil, La vie à foison, est publié en 1975 par le centre Froissart de recherches poétiques.

    Sa poésie célèbre l'espérance de la présence de Dieu. Elle appartient à l’association des écrivains croyants d’expression française.

    Si la poésie reste son territoire de prédilection, elle a également écrit des essais sur Suzanne Lilar et Tahar Ben Jelloun, des nouvelles et des pièces de théâtre[Lesquelles ?] qui connaissent un grand succès[Lequel ?]. Elle anime aussi des ateliers d'écriture et de lecture. Elle est membre de l'Association des Écrivains belges de Langue française.

    Colette Nys-Mazure fait partie du groupe Unimuse avec, entre autres, Paul André, Jacky Legge, Françoise Lison-Leroy, Marie-Clotilde Roose et Michel Voiturier. Créée en 1952, cette association d'écrivains du Tournaisis et des environs peut être considérée comme la « Maison de la Poésie » du Hainaut occidental, même si elle ne possède pas de local fixe.

    Sur le plan privé, Colette Nys-Mazure est la mère de cinq enfants et la grand-mère d'une dizaine de petits-enfants. Elle souhaite être inhumée au jardin des Poètes dans le cimetière du Mont-Saint-Aubert.


    Webseite der Autorin : http://www.colettenysmazure.be/index.php

    Oeuvres

    Poésie
    - La vie à foison, 1975
    - D'amour et de cendre, 1977  (réédité dans l'anthologie Feux dans la nuit)
    - Lieux tressoirs, 1988 (en collaboration avec Françoise Lison-Leroy et Michel Voiturier)
    - On les dirait complices, 1989 (en collaboration avec Françoise Lison-Leroy)
    - Singulières et plurielles, 1992
    - Haute enfance, 1989
    - La criée d'aube, 1995
    - La nuit résolue, 1995 (en collaboration avec Françoise Lison-Leroy)
    - Lettres d'appel, 1996
    - Le for intérieur, 1996
    - L'eau des fêtes, 1997 (en collaboration avec Françoise Lison-Leroy et François Emmanuel)
    - Issue des lisières, 1998
    - Champs mêlés, 1998 (en collaboration avec Françoise Lison-Leroy)
    - Traces et ferment, 1998 (en collaboration avec Lucien Noullez)
    - Trois suites sans gravité, 1999
    - Chant de feu, 1999 (Illustrations de Anne Leloup)
    - Voix de l'entente, 1999 (en collaboration avec Pierre Dhainault)
    - Palettes, 1999 (Images de Alain Winance)
    - Seuils de Loire, 2003
    - Feux dans la nuit,  2003
    - Contrechamp
    - Et nous par tous les temps, 2008 (avec Françoise Lison-Leroy)
    - L'eau à la bouche, 2011, (Anthologie de poésie francophone)
    - Piqués des vers, 300 coups de coeur de Verhaeren à Verheggen, Anthologie, 2010
    - Vallotton, le soleil ni la mort, 2013.
    - De seuil en seuil , 2014 (Images de Jean-François Ramolino)

    Romans
    - Perdre pied, 2008
    - Le Pensionnaire de Saraceni, Le Reniement de Saint Pierre, 2011

    Essais
    - Suzanne Lilar, 1992  
    - Célébration du quotidien, 1997
    - Les ombres et les jours, 1999
    - Célébration de Noël, 2000
    - Célébration de la Mère. Regards sur Marie, 2000 (En collaboration avec Eliane Gondinet-Wallstein)
    - Secrète présence, 2001
    - La chair du poème, Petite initiation à la vie poétique, 2004
    - Tahar Ben Jelloun, le fou, le sage, écrivain public, 2004
    - L'Enfant neuf, 2005
    - La liberté de l'amour, conversation avec Christophe Henning, 2005
    - Célébration de la lecture, 2005
    - Prières glanées, 2003 (illustration Bern Wery)
    - Du récit poétique in Roman-récit , 2006
    - L'âge de vivre, 2007
    - A nous deux ! , 2008
    - L'espace du pardon, Le Pensionnaire de Saraceni, 2010
    - Dieu au vif, 2014
    - La vie poétique, j'y crois. 2015
    - Cette obscure clarté, 2015

    Essais : Participations à des ouvrages collectifs
    - Réécriture des mythes : L’univers au féminin, 1997, (avec un chapitre La Silhouette lumineuse p.233 à 242)
    - Célébration de la femme, collectif , 2008 (avec le chapitre Mosaïque p.7 à 42)
    - Langue de bois et parole en or, 2011 (avec le chapitre Chair et saveur des mots nourriciers : le témoignage du poète p.90 à 104)

    Nouvelles
    - Contes d'espérance, 1998
    - Battements d'elles. Coffret "Expressions de femmes", 2000
    - Sans y toucher, 2004
    - Tu n'es pas seul, 2006
    - Courir sous l'averse, 2009
    - Noël en ce monde, contes pour aujourd'hui, 2009 (ouvrage accompagné d'un CD)
    - Suivez mon regard, Coups d'oeil littéraires sur la Wallonie et son patrimoine sous la sirection d'Armel Job et Christian Libens, Institut du Patrimoine Wallon, 2011 (nouvelle L'enlèvement)
    - L'envers et l'endroit précédé de Tapisserie angevine, 2011.
    - Je t’aime question d’époque, 2001 (nouvelle Marcher de nuit)
    - Fictions européennes, Hors série 2008,  (nouvelle L’Espace intérieur)
    - Petites musiques de nuit, 2012 (nouvelle Tombeau des Gnossiennes)
    - Déambulation romaines, 28 écrivains à l'Académia Belgica, (nouvelle Que nul ne meure qui n'ait aimé)
    - Nouvelles belges à l’usage de tous, Espace Nord n.293 (nouvelle Toi qui pâlis au nom de l’alpha)
    - Fragments de Surditude, Les Cahiers de la Salamandre n.4  (nouvelle Itinéraire brouillé)
    - Moebius n.126 Dignité/Intégrité, 2010 (nouvelle Levée des sources p.41 à 46) 

    Théâtre
    - Tous locataires, 1993. (En collaboration avec Françoise  Lison-Leroy)
    - Dix minutes pour écrire in Enfin seul, 2004

    Littérature jeunesse
    - Enfance portative, 1997
    - Je n'ai jamais dit à personne, 2001 (En collaboration avec Françoise Lison-Leroy)
    - Depuis ce jour, 2005
    - Conte à deux, 2009
    - Les questions de Lucas, 2012
    - Encore un quart d'heure, 2012, (avec Françoise Lison-Leroy)
    - Prières pour tous les enfants, 2015 (illustrations de Mizuho Fujisawa)

    (Bibliographie: http://www.colettenysmazure.be/biblio.php )
    avatar
    tom léo

    Messages : 323
    Date d'inscription : 04/12/2016
    Localisation : Bourgogne

    Re: Colette Nys-Mazure

    Message par tom léo le Mer 26 Avr - 9:58



    Célébration de la lecture


    Original : Français, 2005

    CONTENU:
    Editeur a écrit:" Peindre, lire, écrire, des actes intimes, volontiers à l'abri des regards curieux. Peindre dans l'atelier sous les toits, la verrière. Lire solitaire au nœud de la foule d'une gare, d'un café. Écrire sur un bout de table. Comment un poète peut-il s'inspirer d'une lectrice ou d'un lecteur mis en scène, en forme et en couleurs, par un peintre ? Entre le tableau et le livre, le lien est étroit. Non seulement la page, la toile, déploient leur étendue à peupler, mais l'une et l'autre s'ouvrent telles des fenêtres sur le monde. Jeu de balance entre le dedans et le dehors. La vision est à la fois centrale et périphérique, allant de l'anecdote, du motif révélateur, au déchiffrement minutieux, à la question sans réponse. Je peux recevoir les œuvres avec ma propre sensibilité, les laisser résonner, les relier arbitrairement. Je leur prête mes mots pour qu'ils vivent différemment avant de rejoindre les émotions des lecteurs qui, à leur tour, entreront en résonance et redécouvriront peut-être le tableau. "

    De Rembrandt à Picasso en passant par Hopper, Fantin-Latour, Chirico, Bonnard, Derain, Vermeer, Ensor, Courbet, Renoir, Monet, Matisse, Foujita, Monet, Léger, Holbein, Delvaux... tous ont un jour mis en scène l'écrit, la lecture, la lettre... Cet ouvrage original est né de la rencontre de ces tableaux avec l'imaginaire de Colette Nys-Mazure.

    REMARQUES :
    Livre bien fait, avec des superbes images de peintures de différentes époques d'un coté des doubles pages, et puis, de l'autre, une forme de promenade dans le tableau, une méditation, une pensée qui ont traversé la tête de la poètesse. Une fois une description qui explique un peu un arrangement des objets et personnes de tableaux et ouvre ainsi un accès. Une fois comme les pensées de celui ou celle qui habite la peinture par son rapport à l'écrit, la lecture, soit une lettre, un livre, le Livre. Donc une vraie réussite, et pour les amateurs de la lecture que nous sommes, des petites introductions à différentes facettes de lire (ou pas).
    avatar
    Bédoulène

    Messages : 2510
    Date d'inscription : 02/12/2016
    Age : 72
    Localisation : En Provence

    Re: Colette Nys-Mazure

    Message par Bédoulène le Mer 26 Avr - 21:00

    merci Tom Léo ! un livre qui devrait plaire aux Chosiens !


    _________________
    "Lire et aimer le roman d'un salaud n'est pas lui donner une quelconque absolution, partager ses convictions ou devenir son complice, c'est reconnaître son talent, pas sa moralité ou son idéal" Le Club des incorrigibles optimistes de J.M. Guenessia "

    "Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
    avatar
    églantine

    Messages : 1188
    Date d'inscription : 02/12/2016
    Age : 51
    Localisation : On s'en fiche

    Re: Colette Nys-Mazure

    Message par églantine le Mer 26 Avr - 21:09

    Très délicate Colette Nys-Mazure, j'avais aimé ses mots de Célébration du quotidien , pour nous parler de ce que d'aucuns nomment la routine , le train-train , l'habitude .


    _________________
    Et, de nouveau, elle se sentit seule en présence de sa vieille antagoniste, la vie.
    La promenade au phare . Virginia Woolf .

    Contenu sponsorisé

    Re: Colette Nys-Mazure

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Dim 25 Juin - 7:24