Flavio Steimann

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Flavio Steimann

Message par animal le Mer 26 Avr - 21:44

Flavio Steimann
né en 1945



Flavio Steimann (13 décembre 1945 à Emmen, canton de Lucerne) est un écrivain suisse.
Steimann a suivi une formation pour devenir professeur du primaire et du secondaire, puis a travaillé comme professeur de langues à Willisau. Parallèlement, il a publié des textes littéraires. En 1988, il a participé au concours littéraire Ingeborg-Bachmann à Klagenfurt. Il vit aujourd'hui à Lucerne et a publié des récits et des pièces de théâtre.

1979 et 1985 : Prix spécial de la ville et canton de Lucerne
1982 : écrivain en résidence de la ville et canton de Lucerne
1987 : Prix Schiller suisse pour Aperwind
1988 : Prix spécial de la fondation Marianne et Curt Dienemann à Lucerne

Source : wikipedia.org

Bibliographie (en français) :

- Bajass (2014, 2017 pour la traduction)


Dernière édition par animal le Mer 26 Avr - 22:01, édité 1 fois

_________________
Keep on keeping on...
avatar
animal
Admin

Messages : 3769
Date d'inscription : 27/11/2016
Age : 36
Localisation : Tours

Voir le profil de l'utilisateur http://deschosesalire.forumactif.com
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Flavio Steimann

Message par animal le Mer 26 Avr - 22:00



Bajass

quatrième de couverture a écrit:« Amérique. Le mot était sur toutes les lèvres.
De la gueule écumante des hommes ivres, il sortait en titubant dans le noir. Tout en haut dans le fumoir, il circulait de table en table comme un paquet d’actions, prenant l’accent des hommes du monde. Mais tout en bas, dans le ventre du navire, on le trouvait gravé, puis rageusement barré au charbon sur des murs dont la peinture s’écaillait, craché, noir et amer entre les mains calleuses qui l’envoyaient par pelletées dans les trouées de feu, parce que dans l’obscurité de la cale, le sens du voyage importait peu. »

Dans la Suisse des années 1900, où la modernité tarde à arriver, un couple de paysans est retrouvé mort, assassiné à la hache. Appelé sur le lieu du crime, l’enquêteur Albin Gauch se heurte au silence unanime des villageois. Soupçonnant un orphelin que le couple employait comme garçon de ferme et qualifiait de Bajass (“vaurien”), il embarque à sa suite pour New York sur le paquebot Liberté. Les semaines passées à bord de ce miroir grossissant d’une société de classes profondément inégalitaire, théâtre des craintes et des espoirs qu’inspire l’émigration à des Européens fuyant la misère, l’amèneront à désobéir à sa mission policière.

L'arrivée sur les tables de nos librairies d'un nouvel auteur suisse allemand (une première traduction en français) ça mérite bien la curiosité. Enrobé policier et annoncé enfumé par le quatrième de couverture doit on obligatoirement penser à Dürennmatt ? Pourquoi ne pas commencer par là. Non. On comprend vite que c'est noir mais ce n'est pas du réchauffé et il n'y a pas de recherche de la même tonalité.

Pas très joueur Steimann avec son policier vieillissant qui arpente la montagne enneigée, pas très causant non plus. Mais très bien écrit (et traduit, ça doit aller de paire). C'est précis et la vision est plus précise que le lent épuisement ne le fait apparaître directement.

Ce n'est pas non plus vraiment un révision de littérature prolétarienne, l'époque et la traversée de l'Atlantique ne doivent pas non plus nous tromper là-dessus. Il est actuel, sans forcer le propos, ce fonctionnaire pas modèle mais certainement efficace, actuel et fatigué.

Bonne lecture. Un texte à la fois très accessible et très solide et bien édité (par Agone).

Recommandation.

_________________
Keep on keeping on...
avatar
animal
Admin

Messages : 3769
Date d'inscription : 27/11/2016
Age : 36
Localisation : Tours

Voir le profil de l'utilisateur http://deschosesalire.forumactif.com
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Flavio Steimann

Message par églantine le Mer 26 Avr - 22:17

Jusqu'à présent j'étais curieuse  .
Bon , maintenant c'est tentant . Cool

_________________
Et, de nouveau, elle se sentit seule en présence de sa vieille antagoniste, la vie.
La promenade au phare . Virginia Woolf .
avatar
églantine

Messages : 1622
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 51
Localisation : Savoie

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Flavio Steimann

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

 Des Choses à lire :: Lectures par auteurs :: Écrivains européens de langue allemande


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum