Elodie Durand

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Elodie Durand

Message par topocl le Sam 10 Juin - 20:00

Élodie Durand
Née en 1976 à Tours




Après avoir fait une licence d’arts plastiques à Université Paris-VIII, elle se remet à des études à l'École supérieure des arts décoratifs de Strasbourg, où elle suit les cours d'illustration de Claude Lapointe, Christian Heinrich et Béhé pour obtenir en 2003 le DNSEP Communication « illustration ».

Elle travaille d'abord pour la presse enfantine et l'édition jeunesse (Actes Sud, Milan, Bayard…) : récits, petits ouvrages philosophiques, documentaires.

Elle publie ensuite ses premières histoires en bande dessinée : « Préavis », dans Canicule (association Institut Pacôme) ; « Les Moitiés », dans Pommes d'amour - 7 Love Stories chez Delcourt, Mirages, avec Paz Boïra, Verena Braun, claire Lenkova, Ulli Lust, Laureline Michon, Barbara Yelin,

En 2006, elle bénéficie d'une résidence de quelques mois à la maison des auteurs d'Angoulême où elle écrit un premier récit pour adultes.

Aujourd’hui, elle est un des membres de l’Atelier du 22 novembre à Strasbourg avec trois graphistes et deux illustrateurs.

Après avoir reçu le prix Nouvelle République 2010 du festival BD Boum de Blois, elle remporte début 2011 trois prix pour son album paru en 2010 la Parenthèse( Prix révélation du festival d'Angoulême, prix des lecteurs de Libération, Prix de la meilleure bande dessinée francophone du Festival d'Angoulême )

Bibliographie

Albums illustrés

   Thomas Scotto, La vie de papa, mode d'emploi, Actes Sud Junior
   Emily Jenkins, Pas si méchants !,  Albums Milan,
   Cathy Ribeiro, Grognon sur le toit, Actes Sud, 2011
   Cécile Jugla, Virginie Guérin, Catherine Chardonnay, Ma petite encyclopédie 3-6 ans : avec 7 grandes images à déplier,
   Gwénaëlle Boulet, Raconte-moi Jésus, Bayard
   Olivier Ka, Y'a pas plus grognon qu'un fantôme !, Éditions Magnard.
   40 contes pour les tout-petits Éditions Lito
   Le monde les autres et moi, Album philo, 2008, Éditions Bayard jeunesse
   Mon premier Larousse des c’est quoi ?, Album philo, Éditions Larousse
   Ma petite encyclopédie Dokéo Documentaire, Édition Nathan
   Pierre de Ronsard, les poèmes en BD, Recueil, Éditions Petit à Petit
   Visite à la ferme (avec Alain Pichlak), Éditions de la Martinière, 2012
   Un jour à la maison (avec Alain Pichlak), Éditions de la Martinière, 2012
   Felix de Berlin (avec Anke Feuchter), Abc Melody, 2012

Mallette pédagogique

   Millemots, mallette pédagogique scolaire pour les maternelles (posters, images séquentielles, jeux…), Éditions Sed

Bandes dessinées

   Préavis », dans l'album collectif Canicule (association Institut Pacôme) ;
   Les Moitiés », dans l'album collectif Pommes d'amour - 7 Love Stories chez Delcourt, collection Mirages ;
   La Parenthèse », chez Delcourt,
   Wonder, scénario de François Bégaudeau, Delcourt, 2016

_________________
Il y a plus de personnages dans la littérature que d'habitants en Chine
Héctor Abad
avatar
topocl

Messages : 2788
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 57
Localisation : Roanne

Voir le profil de l'utilisateur https://topocleries.wordpress.com/
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Elodie Durand

Message par topocl le Dim 11 Juin - 10:08

La parenthèse



Elodie Durand n'a quitté le domicile de   ses parents qu'à 25 ans et c'était une sacrée victoire pour elle, et  une sacrée terreur pour ses parents. À 22 ans elle a commencé à faire des malaises et c'était le début d'un long tunnel : à force de fréquenter les médecins, elle a appris que c'étaient des crises d'épilepsie. Il s'est avéré qu'elle avait une tumeur  cérébrale, un petit truc inopérable qu'on a fini par déliter à coups de rayons gamma à l'hôpital de la Timone à Marseille, une technique révolutionnaire. Cela a été 4 années de galère, la peur de la maladie, et son déni, la lourdeur des traitements, la fatigue, le souvenir qui vous échappe… Des années après, guérie, elle décrit cela de l'intérieur, son vécu, le peu de souvenirs qu'elle en garde, ce qui n'empêche pas leur pregnance, le récit que lui en fait sa famille, la douleur et la lutte, pour se grignoter au jour le jour une vie normale.

Dessin au trait, hâtif, créatif, sans concession ni ménagements, ce retour en arrière sur une expérience hors du commun, d'une belle lucidité, est un message d'espoir.






mots-clés : #bd #pathologie

_________________
Il y a plus de personnages dans la littérature que d'habitants en Chine
Héctor Abad
avatar
topocl

Messages : 2788
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 57
Localisation : Roanne

Voir le profil de l'utilisateur https://topocleries.wordpress.com/
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

 Des Choses à lire :: Lectures par auteurs :: Bande dessinée et littérature illustrée

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum