Chamaco_VilaMatas

On sait que l’un des aspects les plus séduisants de la littérature est sa possibilité d’être une sorte de miroir qui avance ; un miroir qui, comme certaines horloges peut avancer.

Enrique Vila-Matas, Perdre des théories

Forum littérature et arts. Pour partager ses émotions littéraires, coups de cœurs en romans, poésie, essais mais aussi cinéma, peinture, musique, ...


    Louis-Sébastien Mercier

    Partagez
    avatar
    animal
    Admin

    Messages : 3002
    Date d'inscription : 27/11/2016
    Age : 36
    Localisation : Tours

    Louis-Sébastien Mercier

    Message par animal le Ven 16 Juin 2017 - 23:24

    Louis-Sébastien Mercier
    (1740-1814)



    Louis-Sébastien Mercier, né le 6 juin 1740 à Paris et mort dans la même ville le 25 avril 1814, est un écrivain français du mouvement des Lumières, à la fois romancier, dramaturge, essayiste, critique littéraire et journaliste.

    Auteur prolifique, il est l’un des hommes dont la vie littéraire a été la plus active au xviiie siècle, qui s’appelait lui-même « le plus grand livrier de France » ; il reste essentiellement connu aujourd'hui pour son roman d'anticipation l’An 2440 (1771) et pour son Tableau de Paris (1781), publiés avant la Révolution. Il est également l’auteur de cinquante pièces de théâtre et de nombreux essais critiques, et le fondateur des Annales patriotiques et littéraires.
    source et plus (et la bibliographie): wikipedia.org


    _________________
    Keep on keeping on...
    avatar
    animal
    Admin

    Messages : 3002
    Date d'inscription : 27/11/2016
    Age : 36
    Localisation : Tours

    Re: Louis-Sébastien Mercier

    Message par animal le Ven 16 Juin 2017 - 23:25


    L'An 2440, rêve s'il en fut jamais

    Pour un peu de lecture sur le livre je vous renvoie encore une fois à : wikipedia.org

    Version courte : 3 éditions successives enrichies, avec les notes (version éditions La découverte) qui donnent des morceaux ou résumés des ajouts de la seconde. Ca c'est en fin de volume, en bas de pages ce sont les notes de l'auteur : digressions, précisions, ...

    Le concept est assez appétissant : un homme s'endort en 1775-6 et se réveille en 2440 pour une promenade découverte dans une capitale devenue idéale. Cependant attention ! S'il est souvent fait référence à la chose comme au/à un "premier roman d'anticipation" je ne sais pas si on peut vraiment parler de roman. Parler d'un effet de transitions scénarisées entre des tableaux ou thèmes en fait qui sont autant de briques dans l'essai ou le pamphlet.

    Et des briques ça en fait, et on n'est à la fois pas surpris et assez inquiet à l'idée que l'auteur est un monument de productivité de son siècle !

    Enfin, on découvre une vision "éclairée" exemplaire qui revendique, espère des avancées sociales ou morales (des fois ça va ensemble) et s'intéresse aussi bien à la religion qu'aux arts, à l'économie, la culture qu'aux relations internationales. Le catalogue, est complet, il y a des redondances, c'est un peu fastidieux. Par intermittences l'oreille se dresse malgré tout piquée par l'actualité du propos comme si 1776 et aujourd'hui se ressemblaient beaucoup, que les espoirs d'hier étaient ceux d'aujourd'hui et que tous les tours de magie de l'histoire n'avaient finalement aboutis qu'à les trahir ou du moins à ne pas les réaliser.

    Ce qui a plombé, fait que j'ai trainé cette lecture sur des semaines c'est le volume relatif du machin mais aussi la manière : une tendance logorrhéique, le ressassement d'affirmations, les redites... Il y a des trucs intéressants mais pas vraiment de style et pas non plus vraiment d'argumentaire. Un élan de prospective mais pas de démonstration et des visions qui même pour l'époque (forme de misogynie entre autres choses) devaient frôler déjà l'archaïsme crasse.

    Je ne regrette pas pour autant l'épreuve, ça se tente, ça se vie la curiosité... à défaut de résoudre des blocages vis à vis du XVIIIè...

    Si vous avez envie de lire mieux écrit, pas forcément moins intéressant et tellement meilleur : Les Voyages de Gulliver, ça c'est bon ! (Et de 1721).

    (commentaire time-machined pour le plus grand bonheur des foules en délire !)


    _________________
    Keep on keeping on...
    avatar
    Tristram

    Messages : 1117
    Date d'inscription : 09/12/2016
    Age : 60
    Localisation : Guyane

    Re: Louis-Sébastien Mercier

    Message par Tristram le Sam 17 Juin 2017 - 6:50

    @Animal a écrit:Il y a des trucs intéressants mais pas vraiment de style et pas non plus vraiment d'argumentaire. Un élan de prospective mais pas de démonstration et des visions qui même pour l'époque (forme de misogynie entre autres choses) devaient frôler déjà l'archaïsme crasse.


    Je trouve que c'est un des charmes du "vieux français", pas du tout cartésien ni architecturé, encore moins prosélyte, mais charnel, digressif, au fil de la plume et du cours de la pensée (cf. Montaigne pour ne citer que lui). C'est du style, de mon point de vue. Quant à L-S Mercier, dommage de devoir faire des choix de lecture pour gérer le temps imparti...
    avatar
    animal
    Admin

    Messages : 3002
    Date d'inscription : 27/11/2016
    Age : 36
    Localisation : Tours

    Re: Louis-Sébastien Mercier

    Message par animal le Sam 17 Juin 2017 - 8:58

    Je vois ce que tu veux dire et peux imaginer ce charme que tu lui trouves mais c'est un phénomène avec lequel j'ai beaucoup de mal. Moitié par hasard hier après-midi j'ai retrouvé et entamé la petite Dissertation sur les peintures du Moyen Âge de Jacques-Nicolas Paillot de Montabert. Tours et détours autour de l'objet de la pensée, digression et précautions néanmoins très affirmatives et ne prêtant pas à discussion. Je suis désemparé dans cet univers !

    Avec l'an 2440 il y a en plus un sentiment paradoxal de "coupé du monde", je pense donc j'ai raison ? J'avais tout de même été frappé par les similitudes avec des courants actuels "décroissants".


    _________________
    Keep on keeping on...

    Contenu sponsorisé

    Re: Louis-Sébastien Mercier

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Sam 24 Juin 2017 - 21:09