Des Choses à lire
Visiteur occasionnel, épisodique ou régulier pourquoi ne pas pousser la porte et nous rejoindre ou seulement nous laisser un mot ?

Après tout une communauté en ligne est faite de vraies personnes, avec peut-être un peu plus de liberté dans les manières. Et plus on est de fous...


Je te prie de trouver entre mes mots le meilleur de mon âme.

Georges Brassens, Lettre à Toussenot


Stefan Hertmans

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Stefan Hertmans Empty Stefan Hertmans

Message par topocl le Lun 3 Juil - 10:18

Stefan Hertmans
Né en 1951


Stefan Hertmans Images31

Stefan Hertmans est un écrivain belge néerlandophone né à Gand le 31 mars 1951 .

Stefan Hertmans est l’auteur de poésies, de romans, d’essais, de pièces de théâtre et de nouvelles.

Il est le premier écrivain belge à avoir été sélectionné pour séjourner en 2000 dans la résidence d'écrivain Villa Marguerite Yourcenar à Saint-Jans-Cappel.

Hertmans reçoit en 2014 le prix littéraire AKO pour son roman Oorlog en terpentijn.

Œuvres traduites en français

   Entre villes : histoires en chemin, [« Steden »],  Éditions Le Castor Astral,  2003,
   Comme au premier jour, [« Als op de eerste dag »], Christian Bourgois Éditeur, 2003,  
   L’Ange de la métamorphose [«  Engel van de metamorfose »], L’Arche Éditeur, 2003,
   Le Paradoxe de Francesco, [« Francesco's paradox »], Éditions Le Castor Astral, 2004,
   Guerre et Térébenthine, [« Oorlog en terpentijn »], Éditions Gallimard,  2015


Wikipedia

_________________
Etre dans le vent, c'est l'histoire d'une feuille morte.
Flore Vasseur
topocl
topocl

Messages : 6470
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 59
Localisation : Roanne

https://topocleries.wordpress.com/
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Stefan Hertmans Empty Re: Stefan Hertmans

Message par topocl le Mar 4 Juil - 17:46

Guerre et térébenthine

Stefan Hertmans Guerre10

A partir des mémoires que celui-ci lui a léguées, Stefan Hertmans raconte la vie de son grand-père, un homme pieux au point d'en être puritain, d'une grande sensibilité artistique, mélomane, et qui a appris à peindre  en autodidacte alors qu'il travaillait tout jeune dans une fonderie. Après la mort de son père, la guerre de 14, où il défendait consciencieusement l'honneur de la patrie, tout en en voyant  l'absurdité, où il fut blessé 3 fois, fut la deuxième grande épreuve de sa vie, vite suivie par le décès de son amour de toute une vie par la grippe espagnole.

Cet homme, quoique fondamentalement conformiste, reste néanmoins très attachant. Ou bien est-ce l'amour de son petit-fils qui le rend attachant ? Toujours est-il que l'essentiel  du livre a beaucoup de charme, même si les années de guerre, où l'auteur fait raconter son grand-père à la première personne, sont, curieusement, plutôt ennuyeuses.Lecture qui n'a pas déclenché mon enthousiasme mais cependant plutôt agréable.


mots-clés : #biographie

_________________
Etre dans le vent, c'est l'histoire d'une feuille morte.
Flore Vasseur
topocl
topocl

Messages : 6470
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 59
Localisation : Roanne

https://topocleries.wordpress.com/
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

 Des Choses à lire :: Lectures par auteurs :: Écrivains européens de langue néerlandaise

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum