Jirô TANIGUCHI

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Jirô TANIGUCHI

Message par Baleine le Mar 18 Juil - 11:11

Jirô Taniguchi
1947-2017





Jirô Taniguchi est un auteur de bande dessinée, originaire de la ville japonaise de Tottori. Très prolifique, il s’essaie à plusieurs genres, notamment le manga d’aventure, le manga policier, ou encore le manga historique. Mais on le connaît surtout pour ses œuvres plus récentes, qui abordent, entre autres, les thèmes du souvenir et de l’enfance.

Bibliographie partielle

• Au temps de Botchan (1987-1996)
• L'Homme qui marche (1990-1991)
• Terre de rêves (1991-1992)
• Le Journal de mon père (1994)
• Le Gourmet solitaire (1994-1996)
• Quartier lointain (1998)
• Le Sommet des dieux (2000-2003)
• Icare (2005)
avatar
Baleine

Messages : 66
Date d'inscription : 09/07/2017

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Jirô TANIGUCHI

Message par Baleine le Mar 18 Juil - 11:16



Quartier Lointain

Un salaryman japonais se trompe de train, et retourne dans la ville où il a grandi. Là, il se rend sur la tombe de sa mère, et s’évanouit. Il est alors transporté dans le temps, et revit l’année de ses quatorze ans. Il sait que dans dix mois, son père disparaîtra sans un mot d’explication. Alors, il décide de tout mettre en œuvre pour, sinon empêcher son départ, au moins le comprendre.

J’ai beaucoup aimé ce manga. Bien que le ‘pitch’ ne marque pas par son originalité, Taniguchi traite le sujet avec subtilité. On est vite absorbé par la nostalgie douce-amère, la douleur en sourdine… le découpage en scénettes est particulièrement réussi, et la vie quotidienne du Japon des années 60 prend le pas sur le fantastique.


mots-clés : #bd #initiatique
avatar
Baleine

Messages : 66
Date d'inscription : 09/07/2017

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Jirô TANIGUCHI

Message par Armor le Mar 18 Juil - 12:14

Oui, avec Taniguchi, il ne faut pas rechercher l'originalité. Tout est dans l'atmopshère et la foule de petits détails…
Je te conseille aussi la grande fresque Au temps de Botchan (4 tomes), qui nous plonge dans le Japon du tout début du XXème siècle, alors en pleine évolution, et dans les milieux littéraires de l'époque. Dépaysement garanti !
avatar
Armor

Messages : 1622
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 36

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Jirô TANIGUCHI

Message par Baleine le Mar 18 Juil - 12:16

Merci, Armor, ça a l'air intéressant, je vais voir s'il est disponible à l'emprunt.
avatar
Baleine

Messages : 66
Date d'inscription : 09/07/2017

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Jirô TANIGUCHI

Message par Quasimodo le Mar 18 Juil - 12:52

Je note aussi, merci Armor ! Je ne connais Taniguchi que par Quartier lointain, qui est dans mon petit panthéon de la BD.

_________________
Entre les deux coups de feu qui décidèrent de son destin, il eut le temps d'appeler une mouche : "Madame".
avatar
Quasimodo

Messages : 985
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 22

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Jirô TANIGUCHI

Message par animal le Mar 18 Juil - 19:19

Vous me ramenez par une oreille si je ne reviens pas bientôt ?

_________________
Keep on keeping on...
avatar
animal
Admin

Messages : 4618
Date d'inscription : 27/11/2016
Age : 36
Localisation : Tours

Voir le profil de l'utilisateur http://deschosesalire.forumactif.com
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Jirô TANIGUCHI

Message par animal le Mer 2 Aoû - 20:16

Un bon mais lointain souvenir de Quartier lointain et plus récemment plus réservé :



Tokyo Killers

par Jirô Taniguchi et Natsuo Sekikawa

Vendu comme un hommage aux films noirs des années 80 (déjà ça mérite réflexion) l'ensemble de nouvelles donne plutôt dans le même genre que le noir/série B des années 80 : vengeance, flingues, alcool, gonzesses. Possibilité de cocktails avec ces ingrédients. Sans oublier un soupçon d'exotisme sud américain ou parisien (avec les grattes-ciel en arrière plan c'est trop la classe).

Côté scénario c'est assez léger et hyper convenu pour qui a végété devant une télé dans les années 80 ou 90. Visuellement les premières planches couleur découpées en panneaux verticaux et avec juste un carton de narration elliptique sont ce qu'il y a de plus curieux et de piquant, plus recherché que ce qui suit qui retombe dans le manga classique.

Un poil mieux que l'alimentaire quand même pour quelques effets de décor. Les personnages restent anecdotiques.

Vague effort tout de même appréciable de présentation  avec une lettre de l'auteur français à l'origine d'une des nouvelles ainsi que quelques mots du scénariste. J'accroche moins au mini article de je ne sais qui qui postface l'ensemble : l'effet genre et fan forcément frappe encore et a du mal à convaincre de la graine de génie qui serait planquée dans ces pages.

La lecture garde le mérite de passer le temps avec un petit parfum de nostalgie rustique... (les fans de ses travaux plus connus risquent je pense une grosse déception à tenter l'aventure).

(récup' façon VHS restée à prendre le tiède sur un autre magnétoscope).

_________________
Keep on keeping on...
avatar
animal
Admin

Messages : 4618
Date d'inscription : 27/11/2016
Age : 36
Localisation : Tours

Voir le profil de l'utilisateur http://deschosesalire.forumactif.com
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Jirô TANIGUCHI

Message par animal le Mer 2 Aoû - 20:27



Le gourmet solitaire

Plus récemment encore et merci. Et du coup commentaire en retard mais inédit. Lecture morcelée pour tranches de souvenirs de mangeaille. Généralement notre bonhomme se retrouve à avoir les crocs et se retrouve au resto au hasard ou avec des attentes mais avec la dalle, une commande plus ou moins au pif, une analyse du contenu, quelques à côtés, réflexions sur le moment ou rapport à des souvenirs culinaires ou non.

Quartiers ou régions différentes, des menus qui mettent l'eau à la bouche ou moins (je ne maîtrise pas la bouffe japonaise et tout ne me fait pas rêver). Le principe ne manque pas de charme mais j'ai trouvé le procédé et la trame un chouia répétitifs. Peut-être aussi un petit manque d'intensité, ou un blocage sur un écart entre le temps de la lecture et le temps des repas, un aspect qui transparaît peut-être plus facilement à travers la prose qu'à travers les cases ?

Le profil de bonhomme lambda (représentant de commerce) est sympathique et rétrospectivement, aujourd'hui, je m'attache sans doute plus à la lecture que sur le moment. Ce que j'ai préféré ? Et bien pas forcément ce qu'il y avait dans les assiettes ou l'idée du plaisir du bon petit resto mais certains détails, les bâtiments, les habits des "figurants", la voiture du représentant de commerce (Volvo ou BMW ?), ce qui donne l'impression de sentir le "moment" plus globalement.

_________________
Keep on keeping on...
avatar
animal
Admin

Messages : 4618
Date d'inscription : 27/11/2016
Age : 36
Localisation : Tours

Voir le profil de l'utilisateur http://deschosesalire.forumactif.com
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Jirô TANIGUCHI

Message par topocl le Jeu 3 Aoû - 7:36

C'est une incitation? un appel du pied? une piqure de rappel?

_________________
Il y a plus de personnages dans la littérature que d'habitants en Chine
Héctor Abad
avatar
topocl

Messages : 2788
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 57
Localisation : Roanne

Voir le profil de l'utilisateur https://topocleries.wordpress.com/
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Jirô TANIGUCHI

Message par Baleine le Jeu 3 Aoû - 10:10

Cool, merci animal ! J'avais bien aimé Le Gourmet solitaire, mais honnêtement, je crois que c'est juste parce que j'adore regarder les gens manger ; ça manque tout de même de souffle.
Mais je trouvais intéressant le dessin très réaliste de la nourriture qui se mêlait au dessin plus stylisé des personnages.
avatar
Baleine

Messages : 66
Date d'inscription : 09/07/2017

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Jirô TANIGUCHI

Message par animal le Jeu 3 Aoû - 12:39

topocl a écrit:C'est une incitation? un appel du pied? une piqure de rappel?
ça dépend des antécédents ? Cool

_________________
Keep on keeping on...
avatar
animal
Admin

Messages : 4618
Date d'inscription : 27/11/2016
Age : 36
Localisation : Tours

Voir le profil de l'utilisateur http://deschosesalire.forumactif.com
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Jirô TANIGUCHI

Message par Bédoulène le Jeu 3 Aoû - 18:30

j'ai le gourmet solitaire !

_________________
"Lire et aimer le roman d'un salaud n'est pas lui donner une quelconque absolution, partager ses convictions ou devenir son complice, c'est reconnaître son talent, pas sa moralité ou son idéal" Le Club des incorrigibles optimistes de J.M. Guenessia "

"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
avatar
Bédoulène

Messages : 3938
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 72
Localisation : En Provence

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Jirô TANIGUCHI

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

 Des Choses à lire :: Lectures par auteurs :: Bande dessinée et littérature illustrée

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum