Jean d'Ormesson

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Jean d'Ormesson

Message par Invité le Mar 18 Juil 2017 - 16:54

Jean d'Ormesson
Né en 1925


Né à Paris, le 16 juin 1925, d’une famille de conseillers d’État, de contrôleurs généraux des finances, d’ambassadeurs de France et de parlementaires, parmi lesquels un chancelier de France et un député à la Convention nationale.

Ancien élève de l’École normale supérieure. Agrégé de philosophie.

Études, voyages, amours. Essais et erreurs. Travaux et postes divers. Académies et distinctions.

Grand prix du roman de l’Académie française pour La Gloire de l‘Empire, 1971.

Directeur général du Figaro (1974-1977).

Secrétaire général, puis Président du Conseil international de la philosophie et des sciences humaines à l’UNESCO.

Élu à l’Académie française, le 18 octobre 1973, au fauteuil de Jules Romains (12e fauteuil).

(Source : Académie française.)

Ses œuvres :

1956 : L’amour est un plaisir – roman
1959 : Du côté de chez Jean – essai
1960 : Un amour pour rien – roman
1966 : Au revoir et merci – essai
1968 : Les Illusions de la mer – roman
1971 : La Gloire de l’Empire – roman
1974 : Au plaisir de Dieu – roman
1978 : Le Vagabond qui passe sous une ombrelle trouée – essai
1981 : Dieu, sa vie, son œuvre – roman
1982 : Mon dernier rêve sera pour vous – biographie sentimentale de Chateaubriand
1984 : Jean qui grogne et Jean qui rit – chroniques
1985 : Le Vent du soir – roman
1986 : Tous les hommes en sont fous – roman
1987 : Le Bonheur à San Miniato  – roman
1991 : Histoire du Juif errant – roman
1994 : La Douane de mer – roman
1996 : Presque rien sur presque tout – roman
1997 : Une autre histoire de la littérature française – Tome I
1997 : Casimir mène la grande vie – roman
1998 : Une autre histoire de la littérature française – Tome II
1999 : Le rapport Gabriel – roman
2001 : Voyez comme on danse – roman
2002 : C’était bien
2003 : Et toi mon cœur pourquoi bats-tu
2005 : Une fête en larmes – roman
2006 : La Création du monde – roman
2007 : La vie ne suffit pas – œuvres choisies dans la collection « Bouquins »
2007 : Odeur du temps – chroniques du temps qui passe
2008 : Qu’ai-je donc fait
2009 : Saveur du temps – chroniques du temps qui passe
2009 : L’enfant qui attendait un train – conte
2010 : C’est une chose étrange à la fin que le monde
2011 : La Conversation
2012 : C’est l’amour que nous aimons – œuvres réunies dans la collection « Bouquins »
2013 : Un jour je m'en irai sans en avoir tout dit
2014 : Comme un chant d'espérance – roman
2015 : Dieu, les affaires et nous – chronique d'un demi-siècle
2015 : Œuvres
2016 : Ces moments de bonheur, ces midis d'incendie – œuvres réunies dans la collection « Bouquins »
2016 : Guide des égarés
2016 : Je dirai malgré tout que cette vie fut belle

Invité
Invité


  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Jean d'Ormesson

Message par Invité le Mar 18 Juil 2017 - 17:01

J'étais très étonnée qu'il n'y eût pas de fil "Jean d'Ormesson" sur ce forum ! Personne ne le lit, ici ?

Personnellement, c'est un écrivain que j'aime infiniment ! Je l'ai découvert avec La Douane de mer et, depuis, je suis une de ses fidèles lectrices !

Invité
Invité


  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Jean d'Ormesson

Message par Tristram le Mar 18 Juil 2017 - 18:43

Mais j'en ai lu un peu, Christelle, preuve à l'appui :

« Hier, à l’époque des grands ancêtres, c’était le règne des puissants et des princes, de la distinction, du respect. Aujourd’hui, c’est le tour de la démocratie, des masses, de l’égalité des chances, des droits des plus démunis, de la dérision et de l’ironie. »
Jean d’Ormesson, « La Création du monde », « Troisième jour ‒ Les origines »


L'un des problèmes, en tout cas pour moi, c'est qu'on ne trouve des choses à dire que sur des lectures en cours (ou au moins récentes). Du coup, il manque beaucoup d'auteurs "importants", en attendant leur relecture...
avatar
Tristram

Messages : 1498
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 61
Localisation : Guyane

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Jean d'Ormesson

Message par Nadine le Mar 18 Juil 2017 - 20:33

J'aime bien le lire aussi. Il est sincère dans les entretiens qu'il donne, je crois n'avoir lu que ces formes là par contre. En général je choisis de les lire lorsque j'ai envie d'être bien. Ce fil va me faire approfondir. Il est beaucoup moqué, en tous cas, dans mon entourage. Moi j'aime bien les gens simples mais intellectuels, conservateurs mais simples. Alors bon.
avatar
Nadine

Messages : 1955
Date d'inscription : 02/12/2016

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Jean d'Ormesson

Message par Invité le Mar 18 Juil 2017 - 21:50

Ah ! Merci Tristram, merci Nadine ! Je me sens moins seule !

Très étonnée, Nadine, pour le fait qu'il soit moqué dans ton entourage... Il est pourtant un écrivain adoré des français ! Pour ma part, je l'aime immensément !

Invité
Invité


  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Jean d'Ormesson

Message par Arturo le Mer 19 Juil 2017 - 10:36

Peut-être son côté trop médiatique ?

Je me garderai bien de juger ses écrits, n'ayant pas encore trouvé la motivation de le lire. J'ai La douane de mer, depuis un moment dans ma PAL. Un jour, quand je serai bien luné, histoire de lui laisser une petite chance. Haha. (j'ai du mal avec la littérature française contemporaine).
avatar
Arturo

Messages : 723
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 31
Localisation : Par-delà le bien et le mal

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Jean d'Ormesson

Message par Invité le Mer 19 Juil 2017 - 11:21

Arturo, cela m'étonnerait, pour le côté médiatique... Aujourd'hui, et fort malheureusement, un écrivain est presque obligé de se montrer partout... Je ne pense pas que c'est ce qu'entendait Nadine quand elle disait qu'il était moqué par son entourage, mais elle nous le confirmera...

Je n'aime guère "juger" les écrits, moi. Et je ne lis jamais un écrivain si je n'ai pas le sentiment que ses mots vont me plaire. Pour moi, la lecture est une notion de plaisir avant tout. Je ne suis pas critique littéraire et je n'aime pas analyser ou faire une explication de textes sur ce que je lis. Ce sont les émotions ressenties qui priment toujours chez moi. Donc, ne te force surtout pas à lire un auteur, Arturo, si l'envie n'est pas présente. Tu sais, il en faut pour tous les goûts et on ne nous demande pas d'apprécier tous les écrivains ! Heureusement ! Maintenant, si, un jour, tu as réellement envie de lire La Douane de mer, je te le conseille parce que ça avait été un pur bonheur pour moi de lire ce roman ! Mais, encore une fois, ne le fais que si tu en éprouves l'envie irrésistible. Ce ne doit en aucun cas être une question de lune ou de motivation. Le plaisir ! C'est uniquement cela, pour moi, du moins, qu'il faut rechercher en lecture !
Et je te comprends pour la littérature contemporaine, je suis un peu pareille, mais il y a quand même quelques auteurs qui finissent par trouver grâce à mes yeux !

Invité
Invité


  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Jean d'Ormesson

Message par Arturo le Mer 19 Juil 2017 - 12:49

Oui, tu as raison. Juger n'était certainement pas le bon terme. Plutôt appréhender, ou me faire mon idée.
Il y a aussi quelques contemporains qui ont grâce à mes yeux, le plus dur étant de les trouver.
avatar
Arturo

Messages : 723
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 31
Localisation : Par-delà le bien et le mal

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Jean d'Ormesson

Message par topocl le Mer 19 Juil 2017 - 12:55

je rapatrie un commentaire d'une demi-lecture que j'avais faite, histoire d'alimenter le fil. Mais ca serait bien qu'il y ait à terme aussi de commentaires plus enthousiastes, c'est sûr.

La Douane de mer  



J'ai lu 200 pages et je vais m'arrêter là.
Non que ça soit sans intérêt, mais j'ai l’impression que lire une, 20 ou 200 pages de plus n'apportera rien. D'Ormesson a tenté le coup du roman total : c'est Le Monde, la Terre et d'Ormesson pour les nuls, passé à la sauce de l'écriture d'ormessonienne.

Un terrien qui vient de mourir rencontre un "esprit" venu d'une planète lointaine et se donne trois jours pour lui expliquer notre monde. D'Ormesson parle de la vie, de la mort, de la religion, de l'art, de l'amour, du sexe, du pourquoi et du comment, du hasard et de la nécessité,  dans une petite philosophie personnelle où transparaît son amour passionné de la vie.  Il y a de  nombreuses digressions sur la littérature. D'Ormesson prend plaisir à nous faire partager tous les sujets qu'il adore: l'Italie, Chateaubriand, les dynasties papales...Il y a va du factuel et de l'émotion, il multiplie les clins d’œil, pratique l'autodérision, toujours avec élégance, il s'amuse, et nous souvent avec.

L’écriture, saturée d’énumérations et d’aphorismes,  est à la fois malicieuse et brillante, allant parfois jusqu’au clinquant, et le bavardage peut aller jusqu’à la logorrhée, mais cela reste un livre sans arrogance, manifestement très sincère. D'Ormesson adore la vie, veut le faire savoir, et le faire partager.

Tant que j'ai été dedans, j'ai plutôt apprécié ma lecture, mais il y manquait sans doute des pauses et des silences, une progression aussi probablement, un peu de doute aussi peut-être, car quand j'ai repris le livre, je me suis dit "à quoi bon?".

(commentaire récupéré)

_________________
Comme d'autres soulèvent des haltères pour se garder en forme physiquement,certains soulèvent des idées et des émotions pour que leur esprit ne s'étiole pas.
Dany Laferrière
avatar
topocl

Messages : 2383
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 57
Localisation : Roanne

Voir le profil de l'utilisateur https://topocleries.wordpress.com/
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Jean d'Ormesson

Message par Nadine le Mer 19 Juil 2017 - 13:41

Bah il est pas mal ton commentaire, Topocl, je reconnais là ce que j'aime bien chez toi, la précision avant le parti pris.

Christelle, il est moqué, oui, j 'ai eue dans les 10 dernières années l'occasion de l'entendre cité, deux fois, c' est donc exagéré de le dire moqué, mais je vais tenter de brosser le contexte et les pré-supposés :
des personnes de 40/50 ans, cultivées, sûres du fait du XXeme siècle, amoureuses de Houellebecq, cultivées par le XXeme siècle, et non par l'héritage.
Il est entendu, et tout d'abord par lui même, que D'ormesson n'est pas un créateur mais un écrivain amoureux des lettres, anciennes et modernes. Il écrit parce qu'il aime la langue qui l'habite et le nourrit.
De là à le prendre au mot, sans l'avoir lu, et au nom de la Créativité, de l'Art contemporain, du nihilisme individualiste de bon aloi, et le ranger dans les croulants, les conservateurs, les bourgeois, les bêtes et les gnangnans, il n'y a qu'un pas. Fondé, éventuellement. Mais encore ? C'est juste oublier que, parfois, il fait bon reposer, auprès d'esprits simples, mais cultivés, prévenants et humbles, lucides sans chatoyance, des humains , des passeurs. Pas des artistes, mais des passeurs tout de même. des humains.
avatar
Nadine

Messages : 1955
Date d'inscription : 02/12/2016

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Jean d'Ormesson

Message par Invité le Mer 19 Juil 2017 - 14:34

Hum... Je trouve, parfois, que les humains ont bien du temps à perdre... Chacun pense ce qu'il veut, bien entendu, mais, personnellement, quand je n'aime pas un auteur et, à condition de l'avoir lu, parce que, sinon, c'est la personne que je n'aime pas et non l'auteur, je ne fais jamais de commentaires, sauf s'ils me sont demandés, parce que je pars du principe que j'ai un peu autre chose à faire et qu'il en faut, de toute façon, pour tous les goûts. Et puis, parfois, je pense que le succès de certains attise la jalousie chez d'autres...

Si j'aime autant Jean d'Ormesson, c'est parce que je suis sensible à ses mots, à son immense culture, à son autodérision, à son amour des Lettres et à son humilité que n'ont sans doute pas certains de ses détracteurs... Après, ainsi va le monde ! En ce qui me concerne, je préfère toujours m'attacher à "aimer" quelqu'un que le contraire !

Invité
Invité


  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Jean d'Ormesson

Message par Invité le Mer 19 Juil 2017 - 14:47



Une fête en larmes

À l’époque de ma lecture du livre de Jean d'Ormesson : Une fête en larmes, j’avais relevé un passage que j’aime beaucoup. Une trentaine de pages avant la fin, il évoque son amour pour une femme à la jeune journaliste venue l'interviewer :

« ... Depuis la fin de mon séjour en Amérique, nous étions tout l'un pour l'autre. Vous savez ce que c'est...
— Non, dit Clara, non, je ne sais pas ce que c'est.
— Vous le saurez un jour, j'espère... Oui, je l'espère pour vous... Vous pouvez, bien sûr, vivre sans ce bonheur qui se change si vite en douleur. Vous pouvez vivre sans cette douleur qui donne tant de bonheur. Sans cette âpre joie, sans ce délire plein de délices, si proche de la torture. Peut-être même vivrez-vous avec plus de plaisir. Avec plus de légèreté, en tout cas. Mais vous ne vivrez pas vraiment. Vous vivrez au ralenti. Vous vivrez – mais vous ne vivrez pas. Même dans le plaisir, surtout dans le plaisir, vous vous demanderez pourquoi vivre. La passion met fin d'un seul coup à toutes les questions sur soi-même : elle les remplace par des questions sur l'autre. Elle fait exploser les routines, elle rend au monde son bonheur et sa violence, elle vous donne un cœur pour battre et des ailes pour voler – et elle vous enferme en même temps. Elle bloque toutes les issues et la victime du sortilège n'aspire plus à rien d'autre qu'à la prison où elle se barricade en détenue volontaire.
J'étais prisonnier de Marie. Je la préférais à ma liberté qui m'était pourtant chère. J'avais le sentiment d'être parvenu au port. Je n'affrontais plus sans elle les périls de la mer. Je me confondais avec elle.
»

Quand je lis, j'aime plus que tout me retrouver dans les mots de l'auteur. Et ce fut le cas à la lecture de ce passage…

Invité
Invité


  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Jean d'Ormesson

Message par Tristram le Mer 19 Juil 2017 - 15:46

D'Ormesson est-il créateur ou pas ? Quel écrivain l'est, quel autre ne l'est pas ? Je ne crois pas qu'il y ait beaucoup d'idées neuves, mais autant de façons de les aborder que de points de vue (les manières de les traiter, voilà où peut apparaître la nouveauté, et pas forcément en mieux). Et je ne vois pas pourquoi reprocher à quiconque qu'une oeuvre reconnue ou pas, fut-ce une bluette d'hier ou d'aujourd'hui, retienne son attention. Par contre, je trouve que la critique peut être utile, en tant que réflexion, etc. Et ça peut être bien de savoir pourquoi on aime quelque chose (et ça, c'est peut-être plus affaire du lecteur que de l'auteur). Liker n'est peut-être (un de plus !) pas toujours suffisant pour tout le monde, et de plus n'aide guère à découvrir des auteurs "lisibles", notamment dans la profusion contemporaine. En tout cas, les avis du forum me guident dans mes choix, et souvent avec bonheur (je ne citerai personne, par craindre d'oublier quelqu'un).
avatar
Tristram

Messages : 1498
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 61
Localisation : Guyane

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Jean d'Ormesson

Message par Invité le Mer 19 Juil 2017 - 15:59

Tristram, pour ma part, je ne "like" jamais rien parce que je goûte fort peu aux réseaux sociaux et je n'y suis donc pas.

J'ai écrit pourquoi j'aimais tant Jean d'Ormesson et je ne suis pas là pour forcer quiconque à l'aimer autant que moi ! Les goûts et les couleurs, comme on dit ! En revanche, en ce qui concerne la critique, pour moi, elle doit rester respectueuse et ne surtout pas se faire sous couvert de méchanceté gratuite parce qu'il faut toujours garder à l'esprit que d'autres pourront aimer ce que l'on déteste et inversement et que, c'est donc, selon moi, dans ce cas, à la fois manquer de respect envers l'auteur, mais aussi envers ses lecteurs...

Invité
Invité


  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Jean d'Ormesson

Message par Tristram le Mer 19 Juil 2017 - 16:10

Ok, j'essaierai d'avoir la patte moins lourde dans mes dislikes...
avatar
Tristram

Messages : 1498
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 61
Localisation : Guyane

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Jean d'Ormesson

Message par Invité le Mer 19 Juil 2017 - 16:30

Mon commentaire était général, Tristram, pas du tout personnel ! Et tu fais bien comme tu veux ! Je donne juste mon avis propre. Je ne vise personne en particulier. Je trouve simplement que, de nos jours, les gens ont parfois un peu trop tendance à se croire tout permis et le respect, c'est quand même essentiel...

Invité
Invité


  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Jean d'Ormesson

Message par Tristram le Mer 19 Juil 2017 - 16:32

OK, j'avais oublié le smiley ! Laughing
avatar
Tristram

Messages : 1498
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 61
Localisation : Guyane

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Jean d'Ormesson

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

 Des Choses à lire :: Lectures par auteurs :: Écrivains européens francophones

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum