Des Choses à lire
Visiteur occasionnel, épisodique ou régulier pourquoi ne pas pousser la porte et nous rejoindre ou seulement nous laisser un mot ?

Après tout une communauté en ligne est faite de vraies personnes, avec peut-être un peu plus de liberté dans les manières. Et plus on est de fous...


Je te prie de trouver entre mes mots le meilleur de mon âme.

Georges Brassens, Lettre à Toussenot


Sylvie Germain

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

contemythe - Sylvie Germain Empty Sylvie Germain

Message par Hanta le Jeu 17 Aoû - 15:18

Sylvie Germain
(née en 1954)

contemythe - Sylvie Germain Qdsfsf10

biographie a écrit:Sylvie Germain est née en 1954 à Châteauroux (Indre). Sa famille déménage peu de temps après sa naissance, et se déplace par la suite de nombreuses fois à travers la France, au gré des affectations de son père, sous-préfet, notamment en Lozère et à Neufchâteau dans les Vosges.

Au cours des années 1970, elle suit des études de philosophie, auprès d'Emmanuel Levinas à l'université Paris-Nanterre. Son mémoire de maîtrise porte sur la notion d’ascèse dans la mystique chrétienne, et sa thèse de doctorat concerne le visage (Perspectives sur le visage : trans-gression ; dé-création ; trans-figuration).

Elle commence à cette époque à écrire des contes et des nouvelles. Dès 1983, alors qu'elle travaille au ministère de la Culture à la Direction de l'audiovisuel, elle envoie chez Gallimard le manuscrit de son premier ouvrage, un recueil de nouvelles, qui ne sera pas publié. L'écrivain Roger Grenier lit ce manuscrit, l'encourage, mais lui propose de publier d'abord un roman d'elle. Sylvie Germain suit ses conseils et publie Le Livre des Nuits suivi de Nuit-d'Ambre, une saga familiale de près de 800 pages, qui reçoit six prix littéraires : prix du Lions Club International 1984, prix du Livre Insolite 1984, prix de Passion 1984, prix de la Ville du Mans 1984, prix Hermès 1984 et prix Grevisse 1984.

Elle part vivre à Prague (1986-1993) où elle enseigne la philosophie et le français au lycée français. Les années praguoises sont l'occasion de l'écriture puis de la publication en 1989 de Jours de colère, qui reçoit le prix Femina. L'histoire se déroule dans les forêts du Morvan, théâtre de la folie de ses habitants, une folie qui prend divers aspects selon les personnages et qui s'exprime à l'extrême chez Ambroise Mauperthuis, amoureux de l'épouse décédée de Corvol, un riche propriétaire. En 1993, Sylvie Germain retourne en France. Elle vit alors entre Paris et La Rochelle mais Prague est le thème de son roman Immensités, qui traite de la souffrance de ceux que la Révolution de velours n'a pas libérés. livres dans des genres variés : un récit de voyage, un essai spirituel et un album de photographies. En 2002 parait un nouveau roman, La Chanson des Mal-aimants. La narratrice y endure une vie d'errance ; d'abord orpheline dans les Pyrénées, puis vaquant de petits métiers en petits métiers à Paris, elle mène une vie faite de hasards et de solitude.

Magnus, paru en 2005, reçoit un accueil enthousiaste du public et le prix Goncourt des lycéens. Le héros Franz-Georg a cinq ans lorsqu'il perd complètement la mémoire. Il doit tout réapprendre. Lui qui est né de parents allemands juste avant la Seconde Guerre mondiale, devra toute sa vie durant se confronter à ce passé, et démêler la légende et les faux souvenirs de la vérité. Puis elle publie encore L'Inaperçu (2008) et Hors champ (2009).

Elle est candidate au fauteuil de Pierre-Jean Rémy (no 40) à l'Académie française le 24 janvier 2013, mais l'élection est déclarée blanche après quatre tours de scrutin (au dernier tour, 12 voix pour Sylvie Germain, 5 pour Alain-Gérard Slama et 11 bulletins marqués d'une croix).

Elle est élue le 25 mai 2013 au siège de Dominique Rolin à l'Académie royale de langue et de littérature françaises de Belgique. Elle reçoit en 2016 le prix mondial Cino Del Duca.

Bibliographie :

Le Livre des nuits
Nuit d'Ambre
Jours de colère
Opéra muet
La Pleurante des rues de Prague : Pages 1
L'Enfant Méduse
Vermeer
Immensités
Éclats de sel
Les Échos du silence
Céphalophores
Tobie des marais
Bohuslav Reynek à Petrkov
L'Encre du poulpe
Etty Hillesum
Cracovie à vol d'oiseaux
Mourir un peu
Grande nuit de Toussaint
Célébration de la paternité
Le vent ne peut être mis en cage
Chanson des mal-aimants
Couleurs de l’invisible
Songes du temps
Les Personnages
Ateliers de lumière
Magnus
L'Inaperçu
Hors champ
Patinir, Paysage avec Saint Christoph
Quatre actes de présence
Chemin de croix
Le Monde sans vous
Rendez-vous nomades
Petites scènes capitales
A la table des hommes : Pages 1

màj le 15/10/2018
Hanta
Hanta

Messages : 1360
Date d'inscription : 03/12/2016
Age : 32

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

contemythe - Sylvie Germain Empty Re: Sylvie Germain

Message par Hanta le Jeu 17 Aoû - 15:19

La pleurante des rues de Prague

contemythe - Sylvie Germain Sm_cvt10

Alors comment dire sans paraître excessif ? Allez au diable l'excès Sylvie Germain est devenue ma romancière française préférée avec Boris Vian. Ce n'est certes pas le même style mais ils ont deux points en commun selon moi : l'amour de la langue française, et le génie de raconter une histoire.
En fait Sylvie Germain nous narre des photographies, des instants poétiques où se mêlent le lyrisme et mysticisme d'un côté et histoire et psychologie de l'autre.
Grâce à son talent, son écriture met davantage en exergue la beauté des paysages et des situations que si nous en étions directement spectateurs. C'est exceptionnel chez un écrivain de parvenir à nous faire souhaiter d'être loin d'une scène décrite pour en comprendre toute la beauté. Nous suivons donc les manifestations de la Géante sorte d'alter égo du Golem de Prague qui s'oppose à lui par La réception de toutes les émotions de la ville mais également parce qu'elle incarne le monde tchèque dans toute sa complexité au contraire du Golem créature sans poésie ni sentiments. La Géante est une allégorie de la souffrance qui passe et qui revient. Nous ne pouvons la lier qu'au réel personnage principal, la ville, Prague dont je suis éperdument amoureux et donc extrêmement exigeant lorsqu'il s'agit de la conter. Merci donc Madame Germain j'ai revu les places, les trottoirs, les pavés, les bâtiments, l'atmosphère, les émotions, j'ai tout revu grâce à vous sans pouvoir voyager autrement que par vos lignes. En un instant j'étais à nouveau chez moi et cela fait beaucoup de bien.

Je reviens sur la qualité de l'écriture qui est remarquable avec un vocabulaire riche mais pas précieux, une construction de phrases musicales mais pas académique, et une construction narrative rigoureuse mais pas rigide. Que de chaleur dans ce semblant d'austérité qui finalement ne trompe pas. C'est un livre français qui pourrait très bien être écrit par un tchèque et c'est bien là le plus bel éloge que l'on puisse faire à Sylvie Germain. Car s'aventurer dans Prague est un exercice périlleux pour n'importe quel écrivain étranger.

Mots-clés : #contemporain #lieu
Hanta
Hanta

Messages : 1360
Date d'inscription : 03/12/2016
Age : 32

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

contemythe - Sylvie Germain Empty Re: Sylvie Germain

Message par Tristram le Jeu 17 Aoû - 17:19

J'espère que tu nous en diras plus sur ses autres livres, ne serait-ce que pour orienter vers la bonne entrée dans son oeuvre ?

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 8467
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 63
Localisation : Guyane

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

contemythe - Sylvie Germain Empty Re: Sylvie Germain

Message par églantine le Jeu 17 Aoû - 19:41

Lorsque je l'ai découverte j'ai eu un coup de foudre .
Et puis et puis , je me suis lassée .
Aujourd'hui son écriture m'insupporte presque .
Peut-être que ça reviendra , ou pas .
églantine
églantine

Messages : 4297
Date d'inscription : 02/12/2016
Localisation : Savoie

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

contemythe - Sylvie Germain Empty Re: Sylvie Germain

Message par églantine le Jeu 17 Aoû - 20:15

Même si je me suis éloignée de cette auteure , il n'en reste pas moins que ce petit ouvrage restera pour moi un petit bijou .Bien persuadée que je peux le relire avec toujours autant de ferveur .
Ce n'est pas le cas pour le reste de son oeuvre .
Ci dessous un commentaire écrit en 2013 .

La pleurante des rues de Prague

contemythe - Sylvie Germain 91nwqj10





Qui ne connait pas cette mystérieuse apparition  qui erre à travers les rues de Prague , s'engouffrant quelquefois dans les chambres , les boutiques , les cafés ......Car dès les premières lignes nous la reconnaissons ........ Une lourde masse qui sait pourtant "se glisser dans le livre , se faufiler entre les lignes"..............
A peine entrée dans les mots ,la voici ,déchirant le voile du temps , laissant le vent s'engouffrer pour sussurer au coeur du lecteur l'histoire des plaies de l'humanité , mais aussi  la douleur de chaque parcelle d'intime ......




Bien qu'immense et pesante ,et bien que sa claudication soit très marquée , cette femme ne fait aucun bruit en marchant .
Ses pas sont silencieux , mais son corps , lui , est chuchotant .
Un chuchotement de vent tremble lui , dans les plis de sa robe , un discret chuchotis d'encre y frémit ; ou bien est-ce des larmes ?

Sa présence fugitive dans cette ville lourde du poids d'un passé dont la douleur suinte dans chacune de ses ruelles réveille alors les blessures de l'homme , des hommes , en tout temps et en tous lieux .......A chacune de ses apparitions une brèche laissent déferler quelques torrents de larmes dans l'âme de celui qui la croise .... le renvoyant à ses blessures personnelles reliées à celle de l'humanité ......
Personnage onirique qui traverse le temps , l'espace , s'infiltre dans les lignes écrites par Sylvie GERMAIN : pesante de tout le malheur du monde alourdissant sa démarche claudicante , silencieuse et invisible , elle n'apparait que pour faire bruisser le vent dans les replis de sa robe , évocation métaphorique de la souffrance du monde ....
Imposante image fantomatique que l'on entr'aperçoit , devine , distingue dans les rues embrumées de Prague car il serait impossible de l'appréhender dans toute sa vérité crue et nue :




"Fixer droit au visage cette pleurante serait ténèbres pour le coeur à jamais .Comment , en effet ,contempler l'absolue nudité des douleurs humaines , sans mourir à soi même ?......Elle est une intouchable et une incontemplable"

Cette pleurante de la rue de Prague , "jamais elle n'a paru ailleurs" et pourtant .......elle m'est apparue à travers l'écriture de Sylvie Germain et je l'ai reconnue : n'est-elle pas l'invisible douleur nécessaire à la dignité humaine lui  permettant d'avancer , .........Celle qui appelle à la mémoire et sans laquelle l'homme n'existe plus en tant que tel ........


Sylvie Germain fait partie de ces artistes sublimant le réel et portés par une puissance presque divine : Ses mots touchent à l'âme et nous emportent dans une dimension quasi spirituelle ............
Je ne peux m'empêcher de faire un parallèle avec l'écriture de Christian Bobin ............
J'ai adoré ........... et je n'ai pu m'empêcher de lire certains passages à haute voix .... C'est pur , lourd et évanescent à la fois, musical , doux et douloureux, tant il est vrai que la pleurante s'est infiltrée dans les phrases écrites par cette auteure exceptionnelle ..........
J'avoue avoir pleuré ......... l'émotion à" fleur de mots "..........
églantine
églantine

Messages : 4297
Date d'inscription : 02/12/2016
Localisation : Savoie

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

contemythe - Sylvie Germain Empty Re: Sylvie Germain

Message par tom léo le Mar 20 Fév - 7:40

contemythe - Sylvie Germain Sm_cvt10


La pleurante des rues de Prague


Originale :  (Français, 1991)

STRUCTURE :
Prologue, Douze chapitres suivants les « apparitions » de la pleurante, Epilogue (toujours introduits par quelques versets très bien choisis de poètes tchèques)

REMARQUES :
Assez dit sur le contenu ? Bizarre qu’on parle ici seulement de ce livre de Germain… J’en ai lu d’autres, mais avant de me noter des choses.

Voici juste quelques impressions… : Ce livre me fut conseillé il y a quelques années en sachant que j'allais partir pour Prague. Oui, certainement il faudra adhérer au style de Sylvie Germain, la langue incluse, mais l'univers en soi est aussi assez « mystérieuse » : entre rêve planée, une langue riche en image et tournures « poètiques », mais aussi une certaine gravité, voir spiritualité.

Germain parle de cette femme qui déambule dans les rues de Prague – et seulement là en tant que telle -, apparaissant à la narratrice toujours brièvement. Elle reste insaissible, une grande Inconnue, comme entre les règnes des vivants et les morts, une passante, sans consistance et néanmoins une autre forme de réalité. Elle unit en soi une forme de gravité, un état de'être en soi, une patience. Son silence n'est pas impassibilité. N'y-a-t-il même pas des larmes dans ses passages, est-ce qu'elle n'est même pas une/la pleurante des rues de Prague, portant sur/en elle le chagrin, les larmes de tant de gens de cette ville, étant pour eux mémoire et voix ? Et pour ceux qui peuvent l'entendre : N'est-elle même pas une forme de l'infinie compassion de Dieu ?

Oui, il faudra savoir et retenir en mémoire que Sylvie Germain a passé plusieurs années à Prague, l'aimant de tout coeur. On sent sa proximité et son lien avec la capitale tchèque, lieu de drames, d'histoires et d'Histoire.

Un beau livre dense et poètique. Je l'ai aimé!
tom léo
tom léo

Messages : 1104
Date d'inscription : 04/12/2016
Localisation : Bourgogne

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

contemythe - Sylvie Germain Empty Re: Sylvie Germain

Message par Bulle le Mer 2 Mai - 14:31

J'ai lu ce livre, j'ai encore ce livre. Et ce livre m'a donné le goût de Prague! C'est Coline qui m'avait donné envie de lire ce livre et je ne regrette pas d'y être plongée. Un grand merci à elle! Ce livre restera à jamais dans ma vie. study
Bulle
Bulle

Messages : 50
Date d'inscription : 20/12/2016
Age : 62
Localisation : Laurentides

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

contemythe - Sylvie Germain Empty Re: Sylvie Germain

Message par kashmir le Jeu 9 Aoû - 18:26

A la table des hommes

contemythe - Sylvie Germain S_germ10

Son obscure naissance au coeur d'une forêt en pleine guerre civile a fait de lui un enfant sauvage qui ne connaît rien des conduites humaines. S'il découvre peu à peu leur complexité, à commencer par celle du langage, il garde toujours en lui un lien intime et pénétrant avec la nature et l'espèce animale, dont une corneille qui l'accompagne depuis l'origine. A la table des hommes tient autant du fabuleux que du réalisme le plus contemporain. Comme Magnus, c'est un roman hanté par la violence prédatrice des hommes, et illuminé par la présence bienveillante d'un être qui échappe à toute assignation, et de ce fait à toute soumission.
Quatrième de couverture


Ma première lecture de Sylvie Germain a été Magnus que j'avais adoré et qui m'avait beaucoup émue.
Depuis, mes lectures de cet écrivain ont toujours été des "cadeaux": des lectures perturbantes, déstabilisantes mais dont je suis ressortie pleine de questions et d'envie de découvertes et surtout avec le désir de revenir vers cette narratrice...


Ce roman ne fait pas exception : je le place en parallèle de Magnus car il dénonce la folie des hommes et leur énergie destructrice.
C'est un conte, plein de rêves, et aussi plein de cruauté,  que vous n'arriverez pas à ancrer dans une période de l'Histoire, car il rappelle le passé comme le présent ...et sans doute décrit-il l'avenir.

La relation de l'homme à l'animal y est fortement évoquée et j'ai beaucoup aimé ces passages...Les corbeaux vénérés par les indiens le sont aussi par Sylvie Germain qui en fait le protecteur du personnage principal du livre - BAbel - et ce n'est pas si souvent que ces noirs oiseaux ont une place respectée.
L'acceptation des cultures différentes, des coutumes propres à chaque ethnie, jusqu'à la langue et l'usage des mots est au coeur de ce récit.

On ressort de ce livre, curieux des autres et de leurs richesses si on ne l'était pas avant. L'exclusion est une absurdité.



A lire ...


mots-clés : #contemporain #contemythe #guerre #initiatique
kashmir
kashmir

Messages : 1826
Date d'inscription : 10/09/2017

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

contemythe - Sylvie Germain Empty Re: Sylvie Germain

Message par bix_229 le Jeu 9 Aoû - 18:42

Oui, Eglantine, je comprends que S. Germain puisse provoquer un rejet.
Je l' ai éprouvé aussi.
Je l' aurais peut etre surmonté, mais...
Sur un lieu que nous avons fréquenté toi et moi, on mangeait
du Sylvie Germain le matin, à midi et le soir et meme la nuit et le reste du temps.
Indigestion, prurit et nausée, mais peut etre y reviendrai-je...
bix_229
bix_229

Messages : 10647
Date d'inscription : 06/12/2016
Localisation : Lauragais

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

contemythe - Sylvie Germain Empty Re: Sylvie Germain

Message par kashmir le Jeu 9 Aoû - 18:47

Pardon d'en avoir rajouté, alors, bix, ( je ne sais pas de quel lieu tu parles , celui que vous avez fréquenté avec églantine ! contemythe - Sylvie Germain 2441072346 était-ce un autre forum ? ) mais, merci d'avoir "torpillé" mon commentaire, ceci-dit !! contemythe - Sylvie Germain 1390083676
kashmir
kashmir

Messages : 1826
Date d'inscription : 10/09/2017

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

contemythe - Sylvie Germain Empty Re: Sylvie Germain

Message par topocl le Jeu 9 Aoû - 19:32

Ne t'inquiète pas kashmir, si bix ronchonne, c'est parfois bon signe Wink . Et les enfants sauvages ça m'a toujours intéressée, depusi que j'ai vu toute jeune le film de Truffaut et sa petite musique de Vivaldi.

_________________
Etre dans le vent, c'est l'histoire d'une feuille morte.
Flore Vasseur
topocl
topocl

Messages : 6480
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 59
Localisation : Roanne

https://topocleries.wordpress.com/
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

contemythe - Sylvie Germain Empty Re: Sylvie Germain

Message par bix_229 le Jeu 9 Aoû - 19:32

@kashmir a écrit:Pardon d'en avoir rajouté, alors, bix, ( je ne sais pas de quel lieu tu parles , celui que vous avez fréquenté avec églantine ! contemythe - Sylvie Germain 2441072346 était-ce un autre forum ? ) mais, merci d'avoir "torpillé" mon commentaire, ceci-dit !! contemythe - Sylvie Germain 1390083676
Oui, c' était un ancien forum. Et donc, tous les jours, tout le temps :  lisez Sylvie Germain, lisez Sylvie Germain...
Imagine !
Mais non, je n' ai rien torpillé. Eglantine et toi m' avez donné l' envie de lire au moins un livre d'elle.
bix_229
bix_229

Messages : 10647
Date d'inscription : 06/12/2016
Localisation : Lauragais

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

contemythe - Sylvie Germain Empty Re: Sylvie Germain

Message par Bédoulène le Ven 10 Aoû - 10:31

merci kashmire, je ne connais pas encore cette auteure, donc avec ton commentaire et l'appréciation d'églantine et de topocl sur ce livre, j'y viendrai

_________________
"Lire et aimer le roman d'un salaud n'est pas lui donner une quelconque absolution, partager ses convictions ou devenir son complice, c'est reconnaître son talent, pas sa moralité ou son idéal" Le Club des incorrigibles optimistes de J.M. Guenessia "

"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
Bédoulène
Bédoulène

Messages : 12887
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 74
Localisation : En Provence

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

contemythe - Sylvie Germain Empty Re: Sylvie Germain

Message par topocl le Ven 10 Aoû - 10:53

@bix_229 a écrit:
@kashmir a écrit:Pardon d'en avoir rajouté, alors, bix, ( je ne sais pas de quel lieu tu parles , celui que vous avez fréquenté avec églantine ! contemythe - Sylvie Germain 2441072346 était-ce un autre forum ? ) mais, merci d'avoir "torpillé" mon commentaire, ceci-dit !! contemythe - Sylvie Germain 1390083676
Oui, c' était un ancien forum. Et donc, tous les jours, tout le temps :  lisez Sylvie Germain, lisez Sylvie Germain...
Imagine !
.
on avait quand même 4654 autres auteurs à lire sur Parfum de livres Wink !

_________________
Etre dans le vent, c'est l'histoire d'une feuille morte.
Flore Vasseur
topocl
topocl

Messages : 6480
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 59
Localisation : Roanne

https://topocleries.wordpress.com/
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

contemythe - Sylvie Germain Empty Re: Sylvie Germain

Message par colimasson le Ven 10 Aoû - 17:50

@bix_229 a écrit:
@kashmir a écrit:Pardon d'en avoir rajouté, alors, bix, ( je ne sais pas de quel lieu tu parles , celui que vous avez fréquenté avec églantine ! contemythe - Sylvie Germain 2441072346 était-ce un autre forum ? ) mais, merci d'avoir "torpillé" mon commentaire, ceci-dit !! contemythe - Sylvie Germain 1390083676
Oui, c' était un ancien forum. Et donc, tous les jours, tout le temps :  lisez Sylvie Germain, lisez Sylvie Germain...
Imagine !
Mais non, je n' ai rien torpillé. Eglantine et toi m' avez donné l' envie de lire au moins un livre d'elle.

contemythe - Sylvie Germain 3866672782
colimasson
colimasson

Messages : 542
Date d'inscription : 24/11/2017
Age : 28
Localisation : Lyon

http://colimasson.blogspot.com
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

contemythe - Sylvie Germain Empty Re: Sylvie Germain

Message par bix_229 le Ven 10 Aoû - 18:33

... En plus, S. Germain a écrit un livre sur la sublime Etty Hillesum, c' est
méritoire ! contemythe - Sylvie Germain 1304972969
bix_229
bix_229

Messages : 10647
Date d'inscription : 06/12/2016
Localisation : Lauragais

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

contemythe - Sylvie Germain Empty Re: Sylvie Germain

Message par Arturo le Sam 11 Aoû - 14:34

J'avais lu Magnus, suite au prosélytisme susmentionné, sans grande réussite pour ma part. contemythe - Sylvie Germain 2441072346

Mais tu m'as bien fait rire, Bix !
Allez va donc lire Sylvie Germain ! contemythe - Sylvie Germain 1743235393
Arturo
Arturo

Messages : 3112
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 33
Localisation : Par-delà le bien et le mal

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

contemythe - Sylvie Germain Empty Re: Sylvie Germain

Message par Tristram le Sam 11 Aoû - 14:53

Je ne comprends pas ce prosélytisme ; ainsi, j'ai découvert un auteur formidable, mais n'en parle pas, car je me le réserve.

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 8467
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 63
Localisation : Guyane

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

contemythe - Sylvie Germain Empty Re: Sylvie Germain

Message par Bédoulène le Sam 11 Aoû - 15:14

je te crois ! contemythe - Sylvie Germain 3933839410

_________________
"Lire et aimer le roman d'un salaud n'est pas lui donner une quelconque absolution, partager ses convictions ou devenir son complice, c'est reconnaître son talent, pas sa moralité ou son idéal" Le Club des incorrigibles optimistes de J.M. Guenessia "

"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
Bédoulène
Bédoulène

Messages : 12887
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 74
Localisation : En Provence

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

contemythe - Sylvie Germain Empty Re: Sylvie Germain

Message par Tristram le Sam 11 Aoû - 15:25

@Bédoulène a écrit:je te crois !
Difficile je sais (je suis peut-être un tantinet trop bavard pour taire un nom d'auteur).

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 8467
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 63
Localisation : Guyane

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

contemythe - Sylvie Germain Empty Re: Sylvie Germain

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

 Des Choses à lire :: Lectures par auteurs :: Écrivains européens francophones

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum