Café philo-psycho-socio

Page 1 sur 5 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Café philo-psycho-socio

Message par Hanta le Jeu 17 Aoû - 22:52

Un topic pour pouvoir digresser, poser des questions apporter des infos, des news et bavarder.
avatar
Hanta

Messages : 1087
Date d'inscription : 03/12/2016
Age : 30

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Café philo-psycho-socio

Message par Tristram le Ven 18 Aoû - 1:44

Noté !
avatar
Tristram

Messages : 3895
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 61
Localisation : Guyane

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Café philo-psycho-socio

Message par Arturo le Ven 18 Aoû - 8:44

Merci, d'ailleurs si un modo veut découper les fils que j'ai fait déborder (Bouveresse, et Kierkegaard), ça peut aussi amener des idées de lectures ici.

J'ai commencé à écouter une vidéo youtube de Bouveresse sur la vérité. Intéressant, même s'il va me falloir ré écouter car j'étais un peu fatigué.
avatar
Arturo

Messages : 1866
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 32
Localisation : Par-delà le bien et le mal

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Café philo-psycho-socio

Message par animal le Ven 18 Aoû - 9:03

Et un discret changement de rubrique.

_________________
Keep on keeping on...
avatar
animal
Admin

Messages : 6250
Date d'inscription : 27/11/2016
Age : 37
Localisation : Tours

Voir le profil de l'utilisateur http://deschosesalire.forumactif.com
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Café philo-psycho-socio

Message par Hanta le Ven 18 Aoû - 9:05

Je ne comprends pas ce changement de rubrique, ce n'est pas vocation à bavarder de tout mais juste de ne pas faire de HS sur les fils d'auteurs.
avatar
Hanta

Messages : 1087
Date d'inscription : 03/12/2016
Age : 30

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Café philo-psycho-socio

Message par animal le Ven 18 Aoû - 9:08

la rubrique a aussi vocation au bavardage thématique avec contenu (le fil archéologie est un bon exemple aussi d'ailleurs) et il n'y a pas de murs entre les rubriques, il est facile de faire un pont cheers

_________________
Keep on keeping on...
avatar
animal
Admin

Messages : 6250
Date d'inscription : 27/11/2016
Age : 37
Localisation : Tours

Voir le profil de l'utilisateur http://deschosesalire.forumactif.com
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Café philo-psycho-socio

Message par Tristram le Sam 26 Aoû - 21:22

Masterclass
J'ai aimé l'écouter, ce philosophe que je ne connais pas autrement. Un grand vulgarisateur, a minima ? Avec beaucoup d'humour et d'érudition, en tout cas.
Michel Serres se rattache à la tradition de la langue française _ depuis Montaigne (et Rabelais), Diderot, Voltaire _ de producteurs de personnages philosophiques (plutôt que de concepts, comme les Allemands).
L'intuition est disqualifiée dans notre monde (depuis la contre-intuitive théorie des quantas), il faut tout réinventer pour l'appréhender aujourd'hui.
On écrit avec les pieds (le langage est issu de la marche).
Le temps est alexandrin (12 heures de jour, comme un vers) depuis les Celtes (et malgré le système décimal).
La non-spécialité est essentielle chez le philosophe (l'ouverture dans la généralité, la recherche de l'horizon le plus large).
L'abstrait est zéro valeur/ toutes les valeurs ("x", l'inconnue en mathématique, la clé de compréhension du monde, le "simple" outil de la philosophie, qui rejoint la totalité).
Le philosophe est celui qui anticipe le monde de demain, le met au monde...
À lire !? Quelqu'un connaît ?
avatar
Tristram

Messages : 3895
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 61
Localisation : Guyane

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Café philo-psycho-socio

Message par animal le Sam 26 Aoû - 23:42

J'en ai entendu quelques minutes qui pesaient temps de guerre et temps de paix et représentation de notre temps de paix sous un œil qui rechercherait l'émotion, le drame, et la guerre comme une stimulation (résumé partial et partiel).

Tu pourrais préciser la non-spécialité ? (la spécialité et la performance qu'on imagine aller avec est réconfortante mais... )

_________________
Keep on keeping on...
avatar
animal
Admin

Messages : 6250
Date d'inscription : 27/11/2016
Age : 37
Localisation : Tours

Voir le profil de l'utilisateur http://deschosesalire.forumactif.com
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Café philo-psycho-socio

Message par Tristram le Dim 27 Aoû - 0:37

Panda a écrit:J'en ai entendu quelques minutes qui pesaient temps de guerre et temps de paix et représentation de notre temps de paix sous un œil qui rechercherait l'émotion, le drame, et la guerre comme une stimulation (résumé partial et partiel)
On n'a pas entendu le même podcast (ou pas de la même oreille) ?

Je vais essayer de traduire l'aspect non-spécialité en Panda : j'ai compris qu'il fallait que le philosophe reste dans la généralité sans s'enfermer dans un domaine particulier, qu'il se ménage un horizon le plus large possible pour être ouvert à toute idée/ rapprochement conceptuel (l'idée n'est pas nouvelle, souvent considérée comme non conventionnelle et peu scientifique _ transferts interdisciplinaires, etc.). Ce n'est pas une notion de performance, mais d'innovation, qui entre en compte ici. Exemple (de mon cru) : s'il est légitime de comparer un rayon de soleil couchant à un glas en littérature, associer un rayonnement lumineux et une agonie fait désordre en physique comme en médecine.
avatar
Tristram

Messages : 3895
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 61
Localisation : Guyane

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Café philo-psycho-socio

Message par animal le Dim 27 Aoû - 0:43

aïe, je suis perdu. tourné (très !) autrement l'absence de spécialité n'empêche (ou ne dispense) pas le philosophe "d'éprouver" son idée ?

_________________
Keep on keeping on...
avatar
animal
Admin

Messages : 6250
Date d'inscription : 27/11/2016
Age : 37
Localisation : Tours

Voir le profil de l'utilisateur http://deschosesalire.forumactif.com
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Café philo-psycho-socio

Message par Tristram le Dim 27 Aoû - 1:02

De mémoire, monsieur Serres n'a pas abordé l'aspect validation expérimentale ; il m'a semblé qu'il voulait surtout souligner qu'il ne fallait pas se limiter à un domaine spécifique pour philosopher, mais avoir une vision la plus intégrale possible du monde (et de nos connaissances). Voir avec lui pour plus de détails...
avatar
Tristram

Messages : 3895
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 61
Localisation : Guyane

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Café philo-psycho-socio

Message par bix_229 le Dim 27 Aoû - 16:03

Petite Poucette : la douteuse fable de Michel Serres

Je connais Serres depuis longtemps. C' est quelqu' un d' intelligent et qui a l' art de parler simplement de choses compliquées.
Sa culture est en effet encyclopédique, multiple et vivante.
Bon pédagogue et bon vulgarisateur.
De plus, c' est un conteur oral excellent.
On retrouve moins ce don dans ses écrits.
Tourné résolument vers l' avenir, peut être à cause de sa fréquentation de jeunes étudiants, il est tombé dans le travers utopique qui consiste à voir dans l' informatique un outil d' émancipation et de prise sur le réel pour les jeunes générations.

Il a publié récemment Petite Poucette, un court livre qui a obtenu un succès immédiat auprès du jeune public.
En oubliant que le socle de la connaissance doit passer par un apprentissage et une véritable culture sans laquelle l' apport de l' informatique n' est qu' un nuage de fumée.
Il m' a semblé aussi qu' il ne tenait pas assez compte des dangers de la technique en général et de ceux de l' informatique en particulier.
D' où cet article que je cite et qui me semble plutôt fondé.
avatar
bix_229

Messages : 5402
Date d'inscription : 06/12/2016
Localisation : Lauragais

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Café philo-psycho-socio

Message par Tristram le Dim 27 Aoû - 16:32

Il est débattu, cet optimiste enthousiaste, et c'est bien. Et bien sûr l'utopie digitale, la récupération de l'information à des fins mercantiles et la nouvelle société de contrôle me paraissent effectivement attestées...
avatar
Tristram

Messages : 3895
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 61
Localisation : Guyane

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Café philo-psycho-socio

Message par Hanta le Dim 27 Aoû - 20:37

J'ai toujours trouvé son oeuvre peu construite et simpliste. Peut être pas assez lu pour avoir un avis objectif.
avatar
Hanta

Messages : 1087
Date d'inscription : 03/12/2016
Age : 30

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Café philo-psycho-socio

Message par Invité le Dim 12 Nov - 0:14

@Hanta a écrit:J'ai toujours trouvé son œuvre peu construite et simpliste. Peut être pas assez lu pour avoir un avis objectif.

J'ai un jour emprunté à la bibliothèque "Carpaccio, les esclaves libérées" de Michel Serres, je l'ai moi aussi trouvé peu convaincant. Je n'ai en rien retrouvé dans le texte de Serres la fulgurance des couleurs qui m'avait éblouie quand j'avais vu ses toiles au Musée de l'Académie à Venise. Je me souviens d'un style fade au regard de l'irradiation des œuvres du peintre vénitien.

J'ai acheté depuis "Esthétiques sur Carpaccio" mais je ne l'ai pas encore lu.

Invité
Invité


  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Café philo-psycho-socio

Message par Chamaco le Dim 12 Nov - 7:50

Avec Serres j'ai toujours été dans un inconfort sublimé
avatar
Chamaco

Messages : 2336
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 71
Localisation : En cure avec Paule et Mick

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Café philo-psycho-socio

Message par Invité le Dim 12 Nov - 13:17

@Chamaco a écrit:  Avec Serres j'ai toujours été dans un inconfort sublimé

Un inconfort sublimé? Rien que cela. Suspect

Invité
Invité


  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Café philo-psycho-socio

Message par bix_229 le Dim 12 Nov - 16:03

.

N’est-il pas étonnant que dans un milieu lettré, où il est question de faire œuvre, de s’inscrire dans l’histoire de l’art, il soit fréquent de repérer des comportements abusifs et répréhensibles. Il ne s’agit pas là d’escroquerie mais bien de maltraitances entre êtres humains, d’abus de pouvoir et de domination sexuelle sur des femmes ou sur des jeunes (cas Kevin Spacey).
La domination masculine de l'homme n'est pas dans sa nature mais dans sa culture, à certaines époques

Pascal Picq, paléoanthropologue, spécialiste des grands singes, regarde les comportements humains de domination masculine et de prédation en les comparant avec les espèces proches de l'homme. Constat : les bonobos, qui nous sont proches n'ont pas évolué comme nous. Homo Sapiens est l’une des espèces les plus violentes envers ses femelles, les femmes donc. Les degrés de cette violence varient en fonction des époques et des cultures.  Le statut de dominant s’y exerce à l’égard de la Nature d’une part, et des femmes d’autre part.

Les comportements de domination masculine qui sont ancrés dans nos sociétés humaines sont le fruit d'une évolution comportementale, et non d'un déterminisme naturel et génétique.  

Pascal Picq : Chez les bonobos, la femelle est dominante, la violence des relations est maîtrisée par les relations hédoniques, et les bonobos vivent selon un modèle de gynocratie. Les bonobos et les hommes n’ont pas eu la même évolution comportementale. Et je précise qu’on ne peut pas accuser notre nature, comme le font certains, dans les principes de domination masculine qui se sont imposés chez les humains. C’est une évolution comportementale qui s’est ancrée dans les sociétés agricoles et dans les sociétés industrielles. Historiquement, là où l’on produit des nourritures ou des objets, les sujets masculins ont tendance à prendre le contrôle de la production et de la reproduction. Les leaders, les chefs, présidents, dirigeants, ont tendance à asseoir leur pouvoir sur le contrôle des femmes. Dans la culture européenne, les sciences humaines ont du mal à penser ses sujets car elles ne connaissent pas le monde des grands singes. Donc  on cherche des facteurs tels que la taille physique pour expliquer ce tropisme à la domination masculine. Eh bien non, ce n’est pas la raison. _Que ce soit dans les villages, dans les entreprises ou à Hollywood rien ne justifient ces violences_."
Déconstruire la dérive culturelle de la domination masculine

Pourquoi l’arsenal juridique qui réprime ces actes n’est-il pas suffisant ? Pourquoi lorsqu'il y a des alertes, lorsque les femmes se plaignent ou essaient de faire savoir ce qu'elles vivent, rien n'est remis en cause.

Pascal Picq : "Le problème c’est qu' un système de solidarité masculine s’est établi. Nous avons les moyens de combattre ces dérives, mais en fait elles s’aggravent au fil du temps dans nos sociétés. Du fait de cette solidarité, on en arrive à ce que les femmes ne soient pas forcément prises au sérieux lorsqu’elles portent plainte. Pour parler du monde du cinéma en particulier, ces dernières années, à chaque cérémonie, les femmes ont alerté sur le peu de cas fait de leur talent ou de leurs mérites par rapport aux hommes. Il faut absolument déconstruire ce schéma de domination".

franceinter.fr
avatar
bix_229

Messages : 5402
Date d'inscription : 06/12/2016
Localisation : Lauragais

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Café philo-psycho-socio

Message par Invité le Mar 14 Nov - 11:21



Pascal Picq : "Le problème c’est qu' un système de solidarité masculine s’est établi.

Ce système s'appelle le patriarcat que les féministes de la seconde vague et dernièrement les études sur le Genre ont décortiqué. Mais dès qu'on ose en parler, on se fait taxées de fémininazies, d'extrémistes, de mettre à bas les fondations de la Nature et de l'Humanité, en gros de mettre en péril cette solidarité masculine, ces privilèges de dominateurs (et là je suis très gentille), qu'ont si bien décris Christine Delphy et d'autres dans "Un troussage de domestique" au sujet de l'affaire DSK.

Invité
Invité


  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Café philo-psycho-socio

Message par Bédoulène le Mar 14 Nov - 16:42

parle nous en Héloïse, pourquoi rattacher ce "système de solidarité masculine" au patriarcat ?


_________________
"Lire et aimer le roman d'un salaud n'est pas lui donner une quelconque absolution, partager ses convictions ou devenir son complice, c'est reconnaître son talent, pas sa moralité ou son idéal" Le Club des incorrigibles optimistes de J.M. Guenessia "

"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
avatar
Bédoulène

Messages : 6935
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 73
Localisation : En Provence

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Café philo-psycho-socio

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Page 1 sur 5 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

 Des Choses à lire :: Points de vue et passe-temps :: Points de vue et passe-temps


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum