Henry Miller

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Henry Miller

Message par Tristram le Mer 6 Déc - 10:51

@Arturo a écrit:Tu parles de Téricaud, l'ami que Miller héberge ?
Oui, si c'est bien un écrivain qui ne songe qu'à la sauvegarde de son oeuvre papier, ce qui sidère Miller (lecture remontant à l'ère pré-informatique, quand même dans la seconde partie du XXe).
J'abonde au contenu de la belle citation, qu'on peut compléter de l'économie, la psychanalyse, et autres théories ou grilles de lecture...
avatar
Tristram

Messages : 5142
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 62
Localisation : Guyane

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Henry Miller

Message par bix_229 le Mer 6 Déc - 15:20

Malgré son obsession pour les femmes, je trouve qu' il a été plutot patient
avec cette chichiteuse d' Anais Nin !
Pour ceux qui la connaissent elle et son journal.
avatar
bix_229

Messages : 6809
Date d'inscription : 06/12/2016
Localisation : Lauragais

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Henry Miller

Message par Tristram le Mer 6 Déc - 15:41

Oui, j'ai lu ça (au moins partiellement), plus La Maison de l'inceste et Vénus érotica, si je ne m'abuse. Il faut dire qu'avec ses œuvres érotiques, ça leur faisait au moins un point commun.
Je ne sais que penser d'un Henry Miller qui vivrait de nos jours ; bien sûr ce ne pourrait être la même personne et le même comportement, sinon un des premiers porcs balancés... Personne attachante, mais quand même lourd avec son côté profiteur, voire escroc, sans parler de sa libido borderline. Difficile vraiment de faire la part du contexte d'époque dans l'appréciation de certains auteurs... En tout cas, on ne peut pas lui reprocher d'avoir avancé masqué...
avatar
Tristram

Messages : 5142
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 62
Localisation : Guyane

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Henry Miller

Message par Arturo le Mer 6 Déc - 16:00

Je n'ai pas encore lu Nin, j'en ai dans ma PAL.

Mais je trouve qu'il se donne le beau rôle tout de même, le Miller, dans Un diable au Paradis. Mine de rien, il se fait passer pour le bon samaritain, et se décrit uniquement par des actions positives, quand il crache sur son hôte à longueur du livre.
avatar
Arturo

Messages : 2191
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 32
Localisation : Par-delà le bien et le mal

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Henry Miller

Message par Chamaco le Mer 6 Déc - 16:17

Sur Henry Miller son ouvrage "Lettres à Emil" relate son installation dans le Paris des Années 30. Son ami Emil Schnellock y est son confident, et cet echange épistolaire durant dix années de dénuement, d'un travail d'écriture journalier va lui permettre de construire son oeuvre futur, ce livre permet aussi de revisiter le Paris des années 30 qui maintenant n'existe plus...
avatar
Chamaco

Messages : 2724
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 72
Localisation : entre ombre et soleil

Voir le profil de l'utilisateur http://micielo24.wixsite.com/micielo
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Henry Miller

Message par ArenSor le Mer 6 Déc - 18:51

@bix_229 a écrit:Malgré son obsession pour les femmes, je trouve qu' il a été plutot patient
avec cette chichiteuse d' Anais Nin !
Pour ceux qui la connaissent elle et son journal.

Se méfier pour le journal d'A Nin, les anciennes versions étaient expurgées !
avatar
ArenSor

Messages : 1463
Date d'inscription : 02/12/2016
Localisation : Din ch'nord

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Henry Miller

Message par Nadine le Mer 6 Déc - 19:34

@bix_229 a écrit:Malgré son obsession pour les femmes, je trouve qu' il a été plutot patient
avec cette chichiteuse d' Anais Nin !
Pour ceux qui la connaissent elle et son journal.

Comme dit Arensor, prudence, ceci posé , anecdotiquement,  jeune fille, à la chouette médiathèque de Nantes qui alliait baies vitrées et pupitres de bois gravés par des rêveurs, j'avais feuilleté subrepticement (j'étais très jeune) son journal, sans oser l'emprunter, et j'avais pas accroché, j'avais trouvé qu'elle était casse-pied, oui. Avis qui, pourtant, a radicalement été modéré lorsqu'une décade plus tard j'ai osé acheter" les petits oiseaux" à Emmaüs, un recueil des textes érotiques qu'elle a écrit un peu pour le fun, suite à une commande d'un gars, et franchement, sans être spécialiste du genre érotique auquel j'accroche très peu, j'ai dû réviser mon jugement, précisément parce que le genre appelle à toute complaisance, parfois. ces textes, qui visitent tout scénario imaginable (y en a pour toutes les manies) recèle en chacun d'eux la nuance du Verbe bien choisi, et j'y ai trouvé finesse, altruisme et intelligence des sens.

@Arturo a écrit:Je n'ai pas encore lu Nin, j'en ai dans ma PAL.

Mais je trouve qu'il se donne le beau rôle tout de même, le Miller, dans Un diable au Paradis. Mine de rien, il se fait passer pour le bon samaritain, et se décrit uniquement par des actions positives, quand il crache sur son hôte à longueur du livre.

Je le disais plus haut, il est aussi agaçant, Miller, mais précisément, il est attachant à mes yeux d'oser écrire la mauvaise foi : j'en use souvent, par tempérament, et découvre en vieillissant qu'elle n'est pas toujours mauvaise mais aussi force vive à l'occasion, la mauvaise Foi, surtout énoncée comme telle. J'attends avec impatience ton retour final sur le livre Arturo. C'est toi qui aimes beaucoup Fante, ou Bix ? je ne me souviens plus ? Je trouve que sur ce chapitre ils ont cette même virtuosité à balancer ce qu'on appelle le Caractère.

@Animal, je n'oublie pas que je souhaite te l'envoyer ce livre, je vais d'ailleurs tâcher de le faire pour "noyel", en fait j'ai offert mon exemplaire, que je te réservais, à ma filleule, il y a un mois, la remontée de ce fil me rappelle à mes devoirs et souhaits très à propos Smile
avatar
Nadine

Messages : 2813
Date d'inscription : 02/12/2016

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Henry Miller

Message par Arturo le Mer 6 Déc - 20:02

Oui, c'est moi l'admirateur sans bornes de J. Fante. D'ailleurs mon pseudo vient d'un de ses alter-ego : Arturo Bandini.
C'est vrai qu'on peut trouver une certaine lignée littéraire avec Fante, Miller, Bukowski, et d'autres émules.
Sans doute, souvent de mauvaise foi, mais des idéalistes, des jusque-boutistes. Et à l'égo omniprésent, dégoulinant même.
Ce sont ceux qui me touchent le plus. Par ce cri de rage, cette désespérance qu'ils essaient de transcender en joie, en élan vital.
avatar
Arturo

Messages : 2191
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 32
Localisation : Par-delà le bien et le mal

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Henry Miller

Message par Nadine le Mer 6 Déc - 20:19

Je plussois.
avatar
Nadine

Messages : 2813
Date d'inscription : 02/12/2016

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Henry Miller

Message par animal le Mer 6 Déc - 21:53

C'est Orwell qui en parle pas mal ! (qu'il dit le gars qui ne se souvient pas tout à fait du contenu de ce qu'il a lu il y a quelques mois).

Merci.

_________________
Keep on keeping on...
avatar
animal
Admin

Messages : 7433
Date d'inscription : 27/11/2016
Age : 37
Localisation : Tours

Voir le profil de l'utilisateur http://deschosesalire.forumactif.com
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Henry Miller

Message par bix_229 le Mer 6 Déc - 22:18

@ArenSor a écrit:
@bix_229 a écrit:Malgré son obsession pour les femmes, je trouve qu' il a été plutot patient
avec cette chichiteuse d' Anais Nin !
Pour ceux qui la connaissent elle et son journal.

Se méfier pour le journal d'A Nin, les anciennes versions étaient expurgées !
Heureusement !
avatar
bix_229

Messages : 6809
Date d'inscription : 06/12/2016
Localisation : Lauragais

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Henry Miller

Message par animal le Mar 3 Avr - 21:05



Un Diable au paradis

Quelques années après la fin de la deuxième guerre Miller invite Téricaud (Conrad Moricand en vrai) à venir habiter chez lui à Big Sur (sur la côte californienne). Il faut dire que le bonhomme a de l'esprit, de la conversation, qu'il ne se connaisse pas si mal et qu'il vivote aux trois quarts dans la dèche en Suisse.

Ce n'est pas le grand luxe chez Miller et il se débrouille comme il peu pour lui payer la traversée puis...

Miller retrace et épluche la déconstruction de cette relation, Téricaud/Moricand ne tardant à être non pas forcément envahissant mais 'exigeant' et peu concerné par son entourage. Si on doit mettre de côté quelques aspects pratiques on assiste aussi à la définition et à l'opposition de deux approches de la vie. L'un est tourné vers l'astrologie et un fatalisme froid, l'autre vaille que vaille espère, risque, des réinventions non sans s'acharner sur son quotidien. Le tout sur un fond d'analyse de personnalités, la sienne à Téricaud/Moricand et la sienne à Miller.

Pas trop de faux semblant dans l'agacement et le ras le bol, dans la volonté de refiler son fardeau à d'autres, ce qui peut sembler assez dur mais qu'en savons nous vraiment ? Ce qui m'a intéressé c'est le regard sur des attitudes considérées finalement comme choisies, des choix pas si simples c'est vrai mais dont les complications n'occultent pas une possibilité d'action.

On frôle des pensées orientales et on navigue dans l'ombre des rues d'un Paris habité de grands noms et de misère le temps de peser le déterminisme de nos personnalités et le poids de nos destins. Au passage un paquet de phrases et formules qui font mouche.

Loin d'être glacial, nocif ou simplement abrasif voire rancunier, j'ai trouvé à ce livre quelque chose de positif. Je vous le résume très mal mais j'ai beaucoup apprécié ma lecture (qui avec des mondes de différences se trouve tomber peut-être à un bon moment) !

Merci Nadine !!!

Mots-clés : #amitié #autobiographie #psychologique

_________________
Keep on keeping on...
avatar
animal
Admin

Messages : 7433
Date d'inscription : 27/11/2016
Age : 37
Localisation : Tours

Voir le profil de l'utilisateur http://deschosesalire.forumactif.com
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Henry Miller

Message par Bédoulène le Mar 3 Avr - 21:07

tout content de sa lecture le Panda !

_________________
"Lire et aimer le roman d'un salaud n'est pas lui donner une quelconque absolution, partager ses convictions ou devenir son complice, c'est reconnaître son talent, pas sa moralité ou son idéal" Le Club des incorrigibles optimistes de J.M. Guenessia "

"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
avatar
Bédoulène

Messages : 8415
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 73
Localisation : En Provence

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Henry Miller

Message par Tristram le Mer 4 Avr - 0:35

@Animal a écrit:l'opposition de deux approches de la vie. L'un est tourné vers l'astrologie et un fatalisme froid, l'autre vaille que vaille espère, risque, des réinventions non sans s'acharner sur son quotidien.
Ça je me souviens... mais il va quand même falloir que je le relise. Henry avait buté là sur quelque chose (quelqu'un) qui l'avait fait se remettre en question, voire peut-être se confronter à la mauvaise conscience, peut-être même pour la première fois de son existence...
avatar
Tristram

Messages : 5142
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 62
Localisation : Guyane

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Henry Miller

Message par animal le Mer 4 Avr - 6:18

ne connaissant ni sa vie ni le reste de son oeuvre ça m'aura forcément échappé ça.

_________________
Keep on keeping on...
avatar
animal
Admin

Messages : 7433
Date d'inscription : 27/11/2016
Age : 37
Localisation : Tours

Voir le profil de l'utilisateur http://deschosesalire.forumactif.com
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Henry Miller

Message par Nadine le Lun 9 Avr - 9:14

"Loin d'être glacial, nocif ou simplement abrasif voire rancunier, j'ai trouvé à ce livre quelque chose de positif." voilà qui est bien dit ! Je suis contente que tu aies apprécié Animal !
avatar
Nadine

Messages : 2813
Date d'inscription : 02/12/2016

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Henry Miller

Message par bix_229 le Lun 9 Avr - 15:32

Et puis, lisez sa correspondance avec Durrelll, on apprend pas mal de choses sur eux et Miller
est un excellent épistolier, qui aime raconter, discuter, comparer, apprendre...
avatar
bix_229

Messages : 6809
Date d'inscription : 06/12/2016
Localisation : Lauragais

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Henry Miller

Message par animal le Lun 9 Avr - 20:14

En fait il n'est pas binaire, ce n'est pas une simple opposition, c'est plus comme des divergences de plans. Avec perspectives en plus très vivantes en plus, ça laisse beaucoup de possibilités !

Merci encore Nadine


_________________
Keep on keeping on...
avatar
animal
Admin

Messages : 7433
Date d'inscription : 27/11/2016
Age : 37
Localisation : Tours

Voir le profil de l'utilisateur http://deschosesalire.forumactif.com
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Henry Miller

Message par Nadine le Mar 10 Avr - 19:04

et moi j'ai deux livres de toi à rendre compte encore, je n'oublie point..
avatar
Nadine

Messages : 2813
Date d'inscription : 02/12/2016

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Henry Miller

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

 Des Choses à lire :: Lectures par auteurs :: Écrivains des États-Unis d'Amérique

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum