Des Choses à lire
Visiteur occasionnel, épisodique ou régulier pourquoi ne pas pousser la porte et nous rejoindre ou seulement nous laisser un mot ?

Après tout une communauté en ligne est faite de vraies personnes, avec peut-être un peu plus de liberté dans les manières. Et plus on est de fous...


Je te prie de trouver entre mes mots le meilleur de mon âme.

Georges Brassens, Lettre à Toussenot


James Joyce

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

James Joyce Empty James Joyce

Message par Arturo le Ven 18 Aoû - 13:05

James Joyce
(1882-1941)


James Joyce James-10

James Joyce (James Augustine Aloysius Joyce, 2 février 1882 à Dublin - 13 janvier 1941 à Zurich) est un romancier et poète irlandais expatrié, considéré comme l'un des écrivains les plus influents du xxe siècle. Ses œuvres majeures sont un recueil de nouvelles, intitulé Les Gens de Dublin (1914), et des romans tels que Portrait de l'artiste en jeune homme (1916), Ulysse (1922), et Finnegans Wake (1939).

Bien qu'il ait passé la majeure partie de sa vie en dehors de son pays natal, l'expérience irlandaise de Joyce est essentielle dans ses écrits et est la base de la plupart de ses œuvres. Son univers fictionnel est ancré à Dublin et reflète sa vie de famille, les événements, les amis (et les ennemis) des jours d'école et de collège. Ainsi, il est devenu à la fois le plus cosmopolite et le plus local des grands écrivains irlandais.

Son œuvre est marquée par sa maîtrise de la langue et l'utilisation de nouvelles formes littéraires, associées à la création de personnages qui, comme Leopold Bloom et Molly Bloom (Ulysse), constituent des individualités d'une profonde humanité.

source wikipédia


Œuvres majeures

Poésie
The Holy Office (1904)
Chamber Music (Musique de Chambre) (1907) - un recueil de trente-six poèmes, écrits pendant ses jeunes années
Gas from a burner (De l'eau dans le gaz) (1912)
Pomes Penyeach (Poèmes à dix sous) (1927) - un recueil de treize poèmes, publié ensemble en 1927 par Shakespeare and Co, à Paris
Collected Poems (1936)
Giacomo Joyce (1968) est une œuvre posthume.

Romans
A portrait of the Artist as a Young Man (Portrait de l'artiste en jeune homme) (1916)
Ulysses (Ulysse) (1922)
Finnegans Wake (La veillée des Finnegan) (1939)
Stephen Hero (Stephen le héros) (1944)

Nouvelles et contes
Dubliners (Les Gens de Dublin) (1914)
Le Chat et le diable (1936)

Théâtre :
Exiles (Les Exilés) (1918)


Essais
Critical Writings (Essais critiques) (2000)

Correspondance
Joyce a écrit tout au long de sa vie une correspondance suivie.

Dans ses lettres, il menace souvent de tout quitter, même sa famille. On y découvre également aussi qu'il est sociable, un bon fils, un bon frère, complaisant avec son épouse et un bon père. Les lettres témoignent également de son désir de « sainteté laïque », sa relation entre l'art et le moi spirituel, et reconnaît la primauté du poète. Dans une lettre à l'éditeur Grant Richards concernant les Dublinois, Joyce dit à propos de cette œuvre : « C'est un chapitre de l'histoire morale de mon pays. » Dans ses lettres, la jeunesse peut être vue dans ses idées socialistes, sans faire aucune mention de Marx. Dans d'autres lettres, il montre son pessimisme politique, son dégoût des monarchies et des républiques, et doute même de l'avenir du socialisme. Ou encore plaide-t-il pour un partisan du mouvement séparatiste irlandais Sinn Féin.

source : wikipedia.org

Lettres à Nora, Payot, Rivages/Poche, 2012
Arturo
Arturo

Messages : 3112
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 33
Localisation : Par-delà le bien et le mal

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

James Joyce Empty Re: James Joyce

Message par Arturo le Ven 18 Aoû - 13:09

Il m'est difficile de parler de James Joyce, certains ici seront plus à même que moi de le faire.
Ce qui est certain c'est qu'il est un des monstres de la littérature, un des plus grands du XXème siècle.
J'ai lu son Ulysse l'an passé, mais je ne suis pas capable de vous en dire trois mots.
J'ai cherché Homère en vain, mais j'y ai trouvé une écriture complètement folle, hypnotique, qui vous embarque et vous débarque.
C'est roboratif, peut-être même trop. ça demande relecture.
Mais avant je m'attaquerai à ses autres oeuvres.

James Joyce Ulysse10
Arturo
Arturo

Messages : 3112
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 33
Localisation : Par-delà le bien et le mal

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

James Joyce Empty Re: James Joyce

Message par bix_229 le Ven 18 Aoû - 16:35

J' ai lu ses premiers livres et aimé Gens de Dublin.
Ainsi que Stephen le héros et les lettres à son frère.
Ensuite, je n' ai pas essayé Ulysse et je ne lirai jamais Finnegan's Wake. James Joyce 3305084518
C' est la vie !
bix_229
bix_229

Messages : 10655
Date d'inscription : 06/12/2016
Localisation : Lauragais

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

James Joyce Empty Re: James Joyce

Message par églantine le Ven 18 Aoû - 22:52

@Arturo a écrit:
J'ai lu son Ulysse l'an passé, mais je ne suis pas capable de vous en dire trois mots.
Pourquoi ? scratch
Une lecture agréable ? Nourrissante ? ....
Qu'en as-tu tiré ?
églantine
églantine

Messages : 4297
Date d'inscription : 02/12/2016
Localisation : Savoie

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

James Joyce Empty Re: James Joyce

Message par Tristram le Sam 19 Aoû - 2:12

Je crois que je comprends Arturo. J'ai lu Ulysse, deux fois même, la deuxième un peu rapide (je cherchais à retrouver une citation [j'ai honte]), et j'ai parcouru la version originale, ne serait-ce que pour apprécier le travail formidable du traducteur/ interprète ; j'ai cherché le sens de nombre de termes obscurs, des néologismes pour la plupart. Et à part ces médiocres petites anecdotes périphériques, je suis incapable d'en parler. C'est génial, et si énorme, ça a tellement été commenté aussi, un peu comme Rabelais, cet autre "auteur-monde", mais comment en parler ? On est pris dans le fameux courant/ flux de conscience (stream of consciousness), on est Bloom qui déjeune de rognons, Dedalus qui déambule dans Dublin _ et seul Joyce a pu le dire.

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 8475
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 63
Localisation : Guyane

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

James Joyce Empty Re: James Joyce

Message par églantine le Sam 19 Aoû - 7:22

@Tristram a écrit: On est pris dans le fameux courant/ flux de conscience (stream of consciousness), on est Bloom qui déjeune de rognons, Dedalus qui déambule dans Dublin _ et seul Joyce a pu le dire.
Merci Tristam .
Ah oui ce flux de pensées Virginia Woolf utilise aussi ! drunken
Bon dans la peau de Dédalus je veux bien ....Bloom et ses rognons je préfère rester églantine .
églantine
églantine

Messages : 4297
Date d'inscription : 02/12/2016
Localisation : Savoie

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

James Joyce Empty Re: James Joyce

Message par Arturo le Sam 19 Aoû - 7:48

@églantine a écrit:
@Arturo a écrit:
J'ai lu son Ulysse l'an passé, mais je ne suis pas capable de vous en dire trois mots.
Pourquoi ? scratch
Une lecture agréable ? Nourrissante ? ....
Qu'en as-tu tiré ?

Oui, il est de ces oeuvres devant lesquelles je me sens tout petit, comme La Recherche de Proust, Madame Bovary de Flaubert, Don Quichotte de Cervantes ... Rabelais oui aussi. Des "oeuvres-monde".
Je ne sais pas trop ce que j'en tire. Mais j'en ressors grandi.
Pour Joyce, je dirais que ce fut nourrissant certainement. Laborieux également.
Je crois qu'il faut tenter, et essayer de se laisser emporter par le flux de conscience dont parle Tristram.
Arturo
Arturo

Messages : 3112
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 33
Localisation : Par-delà le bien et le mal

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

James Joyce Empty Re: James Joyce

Message par ArenSor le Jeu 24 Aoû - 20:01

@Arturo a écrit:
@églantine a écrit:
@Arturo a écrit:
J'ai lu son Ulysse l'an passé, mais je ne suis pas capable de vous en dire trois mots.
Pourquoi ? scratch
Une lecture agréable ? Nourrissante ? ....
Qu'en as-tu tiré ?

Oui, il est de ces oeuvres devant lesquelles je me sens tout petit, comme La Recherche de Proust, Madame Bovary de Flaubert, Don Quichotte de Cervantes ... Rabelais oui aussi. Des "oeuvres-monde".
Je ne sais pas trop ce que j'en tire. Mais j'en ressors grandi.
Pour Joyce, je dirais que ce fut nourrissant certainement. Laborieux également.
Je crois qu'il faut tenter, et essayer de se laisser emporter par le flux de conscience dont parle Tristram.

Etant engagé dans "L'Homme sans qualités", autre "oeuvre-monde", je comprends bien ta difficulté à parler de l'Ulysse de Joyce ! J'ai en gros le même ressenti : c'est un peu déstabilisant et laborieux au départ puisqu'on entre dans un univers littéraire totalement nouveau, mais il faut se laisser porter comme tu le dis. Surtout, ne pas essayer de tout comprendre,comme pour Proust ou Musil. On a toujours le temps d'y revenir après coup.
Bravo Arturo d'avoir osé ouvrir ce fil sur James Joyce. Tristram, on aimerait aussi ton avis sur Rabelais Smile
ArenSor
ArenSor

Messages : 1957
Date d'inscription : 02/12/2016
Localisation : Din ch'nord

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

James Joyce Empty Re: James Joyce

Message par Tristram le Jeu 24 Aoû - 20:03

@ArenSor a écrit:Tristram, on aimerait aussi ton avis sur Rabelais  Smile
Les vacances sont terminées ?!

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 8475
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 63
Localisation : Guyane

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

James Joyce Empty Re: James Joyce

Message par Quasimodo le Ven 25 Aoû - 20:14

Si Stephen le héros, c'est un autoportrait, l'homme me déplaît profondément. Le livre ne m'a d'ailleurs vraiment rien dit. J'en essaierai d'autres, Gens de Dublin (j'aime particulièrement le film), Portrait de l'artiste en jeune homme, Ulysse, je suis curieux.

Tristram, ce serait un plaisir de te lire sur Rabelais !

_________________
Entre les deux coups de feu qui décidèrent de son destin, il eut le temps d'appeler une mouche : "Madame".
Quasimodo
Quasimodo

Messages : 3370
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 24

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

James Joyce Empty Re: James Joyce

Message par Tristram le Ven 25 Aoû - 20:42

Trop tard, je suis maintenant dans Montaigne...

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 8475
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 63
Localisation : Guyane

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

James Joyce Empty Re: James Joyce

Message par Arturo le Sam 26 Aoû - 21:53

Puisqu'on est dans le HS, tu lis dans quelle édition Montaigne ? Suspect
Arturo
Arturo

Messages : 3112
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 33
Localisation : Par-delà le bien et le mal

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

James Joyce Empty Re: James Joyce

Message par Tristram le Sam 26 Aoû - 22:09

Livre de Poche (1965). Il y a une traduction des nombreuses citations latines, et un lexique, ce qui permet de m'y retrouver ; je consulte sur le net quand je veux plus de précisions. J’achèterai une édition originale plus tard... Comme dit Umberto Eco, bibliophile sur le tard (avec le pognon du Nom de la rose), le paperback est bien suffisant pour lire...

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 8475
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 63
Localisation : Guyane

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

James Joyce Empty Re: James Joyce

Message par Quasimodo le Sam 26 Aoû - 22:16

Moi je l'ai en Quarto, je m'y mettrais bien un de ces jours... mais ça m'effraie un peu. James Joyce 1038959943

_________________
Entre les deux coups de feu qui décidèrent de son destin, il eut le temps d'appeler une mouche : "Madame".
Quasimodo
Quasimodo

Messages : 3370
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 24

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

James Joyce Empty Re: James Joyce

Message par Tristram le Sam 26 Aoû - 22:33

Je pense que c'est à lire à petites doses, sinon on risque de décrocher. En ce moment, je lis un chapitre entre deux autres bouquins "rapides". Il faut se contraindre un peu, sans forcer, ça vaut le coup !

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 8475
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 63
Localisation : Guyane

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

James Joyce Empty Re: James Joyce

Message par Quasimodo le Sam 26 Aoû - 22:42

Merci ! James Joyce 1252659054 je tourne autour depuis un bon moment, les cercles concentriques usuels se rapprochent, on dirait (à moins qu'il s'agisse d'une spirale ?)
Je note, pour revenir à Joyce, que j'ai aussi Les exilés, quelqu'un l'a lu ?

_________________
Entre les deux coups de feu qui décidèrent de son destin, il eut le temps d'appeler une mouche : "Madame".
Quasimodo
Quasimodo

Messages : 3370
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 24

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

James Joyce Empty Re: James Joyce

Message par Arturo le Dim 27 Aoû - 11:35

@Tristram a écrit:Livre de Poche (1965). Il y a une traduction des nombreuses citations latines, et un lexique, ce qui permet de m'y retrouver ; je consulte sur le net quand je veux plus de précisions. J’achèterai une édition originale plus tard... Comme dit Umberto Eco, bibliophile sur le tard (avec le pognon du Nom de la rose), le paperback est bien suffisant pour lire...

Je l'ai lu en livre de poche aussi, mais je me questionnais quant à le relire en Pléiade.

Je n'ai pas lu autre chose de Joyce qu'Ulysse pour le moment.
Arturo
Arturo

Messages : 3112
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 33
Localisation : Par-delà le bien et le mal

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

James Joyce Empty Re: James Joyce

Message par Tristram le Sam 2 Sep - 21:07

L'Ulysse de Joyce
Vila-Matas dans Dublinesca a écrit: est une sorte de synthèse universelle, un résumé du temps, un livre conçu pour que des gestes anecdotiques acquièrent la solidité d'une épopée, d'une odyssée au sens le plus littéral du mot.

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 8475
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 63
Localisation : Guyane

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

James Joyce Empty Re: James Joyce

Message par bix_229 le Sam 2 Sep - 21:24

Bon, ça n' engage que Vila Matas ! James Joyce 485443054
bix_229
bix_229

Messages : 10655
Date d'inscription : 06/12/2016
Localisation : Lauragais

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

James Joyce Empty Re: James Joyce

Message par Tristram le Sam 2 Sep - 21:32

J'abonde dans son sens, même si ce point de vue n'est pas exhaustif !

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 8475
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 63
Localisation : Guyane

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

James Joyce Empty Re: James Joyce

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

 Des Choses à lire :: Lectures par auteurs :: Écrivains européens de langues anglaise et gaéliques

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum