Des Choses à lire
Visiteur occasionnel, épisodique ou régulier pourquoi ne pas pousser la porte et nous rejoindre ou seulement nous laisser un mot ?

Après tout une communauté en ligne est faite de vraies personnes, avec peut-être un peu plus de liberté dans les manières. Et plus on est de fous...


Je te prie de trouver entre mes mots le meilleur de mon âme.

Georges Brassens, Lettre à Toussenot


Homère

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Homère Empty Homère

Message par Arturo le Lun 21 Aoû - 11:12

Homère
(VIIIème siècle av. J.-C. ?)

Homère Homere10

Homère (en grec ancien Ὅμηρος / Hómêros, « otage » ou « celui qui est obligé de suivre ») est réputé avoir été un aède (poète) de la fin du viiie siècle av. J.-C. Il était simplement surnommé « le Poète » (ὁ Ποιητής / ho Poiêtếs) par les Anciens. Les deux premières œuvres de la littérature occidentale que sont l’Iliade et l’Odyssée lui sont attribuées.

Il est encore difficile d'établir aujourd'hui avec certitude si Homère a été un individu historique ou une identité construite, et s'il est bien l'auteur des deux célèbres épopées qui sont au fondement de la littérature occidentale. Cependant plusieurs villes ioniennes (Chios, Smyrne, Cymé ou encore Colophon) se disputaient l'origine de l'aède et la tradition l'individualisait en répétant qu'Homère était aveugle.

La place d'Homère dans la littérature grecque est tout à fait majeure puisqu'il représente à lui seul le genre épique à cette période : l’Iliade et l’Odyssée lui sont attribuées dès le vie siècle av. J.-C., ainsi que deux poèmes comiques, la Batrachomyomachia (littéralement « la bataille des grenouilles et des rats ») et le Margitès, et les poèmes des Hymnes homériques. La langue homérique est une langue déjà archaïque au viiie siècle av. J.-C. et davantage encore au moment de la fixation du texte, au vie siècle av. J.-C. : elle est associée à l'emploi de l'hexamètre dactylique.

Wikipédia

Bibliographie :

L'Iliade
L'Odyssée
La Batrachomyomachia
Le Margitès
Poèmes Homériques

mots-clés : #antiquite
Arturo
Arturo

Messages : 2969
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 33
Localisation : Par-delà le bien et le mal

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Homère Empty Re: Homère

Message par Arturo le Lun 21 Aoû - 11:16

Homère Bm_cvt10

L'Iliade :

La traduction de Mazon, m'est apparue globalement agréable à lire, hormis quelques coquilles dans mon édition.
On est vraiment dans l'épique avec ce récit. Tout est réuni. Ce qui est surprenant, c'est finalement la fin, qui semble prématurée, inachevée ?
J'ai pris beaucoup de plaisir dans les parties avec les Dieux, parfois un peu moins dans certains combats.
Au fil de ma lecture, j'avais les images du film Troie (avec Brad Pitt) en tête, qui s'avère très différent de l'Iliade, en tout cas certains points ne correspondent pas.
J'avais une toute autre idée d'Hector par exemple, qui apparaît dans le texte plutôt impétueux, orgueilleux, fonceur.

La magie a finalement opéré, avec ce grand texte qui a traversé les âges, dont même les origines sont obscures. Ce doit être quelque chose en grec ancien !
Je vais poursuivre avec l'Odyssée, délaissant cette fois Achille, Agamemnon et les autres, et se focaliser sur le retour d'Ulysse à Ithaque.
Arturo
Arturo

Messages : 2969
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 33
Localisation : Par-delà le bien et le mal

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Homère Empty Re: Homère

Message par Arturo le Lun 21 Aoû - 11:29

Homère Ody10

L'Odyssée :

Ayé j'ai fini ma relecture de l'Odyssée. Un petit peu tristounet de quitter ce bon Homère.
Même si au final je crois que je préfère L'Iliade, enfin je suis pas sûr. Mais l'Iliade, m'a finalement plus emporté dans son souffle.
Bon, l'Odyssée, c'est aussi vraiment chouette. Toutes ces aventures, cette vengeance épique. Ces dieux impitoyables.

Ce qui m'a un peu surpris, c'est l'épisode des sirènes. Ca tient en quelques lignes, pas de quoi en faire un foin !

Homère Draper10

(Herbert Draper, 1909)

Je fantasme moins sur les sirènes oiseaux  :

Homère Sirene10

(John William Waterhouse, Ulysse et les Sirènes 1891)


Ce qu'il y a de bien, c'est qu'au fil du récit il éclaircit un peu les trous, les incertitudes qui planent depuis la fin de l'Iliade.
Tout nous est familier, mais rien de mieux que lire/relire ces oeuvres pour se replonger dans cette Grèce antique, si merveilleuse, si passionnante, si ... mythique !

(un peu de récup pour motiver à se plonger dans les récits mythiques fondateurs)
Arturo
Arturo

Messages : 2969
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 33
Localisation : Par-delà le bien et le mal

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Homère Empty Re: Homère

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

 Des Choses à lire :: Lectures par auteurs :: Écrivains Italiens et Grecs


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum