Des Choses à lire
Visiteur occasionnel, épisodique ou régulier pourquoi ne pas pousser la porte et nous rejoindre ou seulement nous laisser un mot ?

Après tout une communauté en ligne est faite de vraies personnes, avec peut-être un peu plus de liberté dans les manières. Et plus on est de fous...


Je te prie de trouver entre mes mots le meilleur de mon âme.

Georges Brassens, Lettre à Toussenot


Saint-John Perse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Saint-John Perse Empty Saint-John Perse

Message par Arturo le Ven 25 Aoû - 16:25

Saint-John Perse
(1887-1975)


Saint-John Perse Avt_sa10

Pour l'histoire de la littérature, le nom de Saint-John Perse reste associé à l'une des œuvres les plus accomplies de la poésie française du XXe siècle, encore trop peu connue du grand public. Derrière ce mystérieux pseudonyme, se cache aussi Alexis Leger, l'un des diplomates les plus éminents de la Troisième République, personnage clé de la politique étrangère française de l'entre-deux-guerres.

Toute sa vie durant, l'homme aura cherché il est vrai à dissocier soigneusement l'écrivain de l'homme d'Etat, et aura su mener de front la lente édification d'une œuvre poétique exigeante et une carrière de haut fonctionnaire qui l'aura hissé aux hautes sphères de la République (sa longévité au poste de Secrétaire général du Ministère des Affaires Etrangères, de 1933 à 1940, l'atteste assez bien).

Alexis Léger, dit Alexis Saint-Léger Léger. Écrivain, poète et diplomate français. Plus célèbre encore sous son nom de plume, Saint-John Perse, nait en Martinique. Reçu au concours des Affaires étrangères en 1913, il commence sa carrière diplomatique en Chine. En 1933, il est nommé secrétaire général du Quai d’Orsay, un poste auquel il demeure jusqu’au printemps 1940 et d’où il exerce sans doute une influence très importante. Le 19 mai 1940, il apprend par le Journal officiel son renvoi et son remplacement par François Charles-Roux, ambassadeur au Vatican. Après avoir refusé le poste d’ambassadeur aux États-Unis, il s’embarque le 17 juin 1940, où il rencontre de Gaulle.

Déchu de la nationalité française par le gouvernement de Vichy, il s’embarque pour les États-Unis où il exercere une influence non négligeable sur certains membres du gouvernement Roosevelt et fait tout son possible pour retarder la reconnaissance du gouvernement provisoire de la France Libre, dont il craint qu’il ne soit le ferment d’une guerre civile, la guerre une fois achevée. En 1960, il reçoit le prix Nobel de la littérature : son œuvre poétique, rare et publiée sur des dizaines d’années, acquiert alors une reconnaissance mondiale.


Principaux recueils de poésie


Éloges (1911)
Anabase (1924)
Exil (1942)
Vents (1946)
La Gloire des Rois (1948)
Amers (1957)
Oiseaux (1962)
Arturo
Arturo

Messages : 2642
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 33
Localisation : Par-delà le bien et le mal

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Saint-John Perse Empty Re: Saint-John Perse

Message par Tristram le Ven 25 Aoû - 17:23

Chouette, un de mes poètes préférés !

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 7288
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 62
Localisation : Guyane

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Saint-John Perse Empty Re: Saint-John Perse

Message par Arturo le Ven 25 Aoû - 19:10

Je l'ai mis dans fil en devenir, car je ne sais pas trop comment développer.
Je suis en train de reparcourir Amers.
Il faudrait tout copier, je ne sais quoi choisir.
C'est envoûtant : un des plus grands poètes en prose !
Arturo
Arturo

Messages : 2642
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 33
Localisation : Par-delà le bien et le mal

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Saint-John Perse Empty Re: Saint-John Perse

Message par ArenSor le Sam 26 Aoû - 15:44

@Tristram a écrit:Chouette, un de mes poètes préférés !

Idem cheers

"J'ai vu sourire aux feux du large la grande chose fériée : la Mer en fête de nos songes, comme une Pâque d'herbe verte et comme fête que l'on fête.
Toute la mer en fête des confins, sous sa fauconnerie de nuées blanches, comme domaine de franchise et comme terre de mainmorte, comme province d'herbe folle et qui fut jouée aux dés..."
Amers
ArenSor
ArenSor

Messages : 1787
Date d'inscription : 02/12/2016
Localisation : Din ch'nord

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Saint-John Perse Empty Re: Saint-John Perse

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

 Des Choses à lire :: Lectures par auteurs :: Nouveaux fils en devenir ou à ranger

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum