Des Choses à lire
Visiteur occasionnel, épisodique ou régulier pourquoi ne pas pousser la porte et nous rejoindre ou seulement nous laisser un mot ?

Après tout une communauté en ligne est faite de vraies personnes, avec peut-être un peu plus de liberté dans les manières. Et plus on est de fous...


Je te prie de trouver entre mes mots le meilleur de mon âme.

Georges Brassens, Lettre à Toussenot


Josef Škvorecký

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Josef Škvorecký Empty Josef Škvorecký

Message par Arturo le Ven 25 Aoû - 16:41

Josef Škvorecký
(1924-2012)

Josef Škvorecký 3509910

Josef Škvorecký, né le 27 septembre 1924 à Náchod, en Tchécoslovaquie (aujourd'hui en République tchèque) et mort le 3 janvier 2012 à Toronto, en Ontario, au Canada, est un écrivain de langue tchèque, mais qui a aussi écrit en anglais. Il vit à partir de 1970 au Canada.

wikipédia

Œuvres traduites en français :

Romans
Les Lâches, 1958
La Légende d'Emöke, 1963
Le Lionceau, 1969
L'Escadron blindé, chronique de la période des cultes, 1969
Miracle en Bohême, 1972
Une chouette saison, 1975
Deux meurtres dans ma double vie,1999

Recueil de nouvelles
cycle Boruvka :
Les Pouvoirs surnaturels du lieutenant Boruvka, 1966
Mort sur l'aiguille, 1975
Qui mène l'enquête ? 1980
Le Saxophone basse, et autres nouvelles, 1967
Dix péchés du père Knox, 1973

Essais
Le Camarade joueur de jazz, 1988
Arturo
Arturo

Messages : 3062
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 33
Localisation : Par-delà le bien et le mal

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Josef Škvorecký Empty Re: Josef Škvorecký

Message par Arturo le Ven 25 Aoû - 16:45

Auteur que l'on m'a fait découvrir lors d'une chaîne de lecture en d'autres lieux, et qui m'avait beaucoup plu. Il serait temps que je lise autre chose de ce monsieur !

Les lâches :

Josef Škvorecký Produc11

On suit un groupe de zazous pendant une semaine en mai 1945 en République Tchèque, non loin de la frontière allemande, alors que les nazis sont en déroute, fuyant devant l'arrivée des soviétiques et la future victoire des alliés. D'ailleurs, je ne savais pas qu'il y avait eu des zazous aussi en Tchécoslovaquie, ces jeunes marginaux des années 1940, qui avaient un goût prononcé pour le jazz, et l'anticonformisme.

Le héros Danny, est un grand gamin de 21 ans, qui se retrouve au milieu de la guerre, alors qu'il ne pense justement qu'à son saxophone et aux filles, à Irène et à tellement d'autres. Son moyen de les conquérir, leur déclarer sa flamme, à toutes! Même à la copine de son pote  rire Danny est un romantique, rêveur, et les filles le voient plutôt comme un gentil toutou.
Lui n'en a cure de la guerre, de ce qui se profile à l'horizon, il a d'autres rêves plein la tête.

Un livre et un auteur à découvrir !

Maintenant dans mon lit, tout m'était égal parce que je me sentais bien. J'avais chaud. Mes souvenirs me suffisaient, avec mes rêves du futur. Tout ça était bizarre, au point que je m'en étonnai. Je savais que je vivais en 1945, au moment où des gens y étaient morts, ou y avaient été horriblement blessés et souffraient dans la boue et dans les hôpitaux. Des millions encore y avaient été torturés par les Allemands dans les camps de concentration. J'étais au courant de toutes ces morts et me demandais à quoi sert la vie. A rien. Seulement à penser aux filles, à la musique. Je me demandais si ça suffisait pour qu'elle vaille d'être vécue, mais n'arrivais pas à trouver de réponses.


mots-clés : #creationartistique #deuxiemeguerre
Arturo
Arturo

Messages : 3062
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 33
Localisation : Par-delà le bien et le mal

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

 Des Choses à lire :: Lectures par auteurs :: Écrivains d'Europe centrale et orientale

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum