Chamaco_VilaMatas

On sait que l’un des aspects les plus séduisants de la littérature est sa possibilité d’être une sorte de miroir qui avance ; un miroir qui, comme certaines horloges peut avancer.

Enrique Vila-Matas, Perdre des théories

Forum littérature et arts. Pour partager ses émotions littéraires, coups de cœurs en romans, poésie, essais mais aussi cinéma, peinture, musique, ...


    Lecture Commune : les Polars

    Partagez
    avatar
    shanidar

    Messages : 1599
    Date d'inscription : 02/12/2016

    Re: Lecture Commune : les Polars

    Message par shanidar le Jeu 2 Fév - 15:32

    Je te rejoins complètement Chamaco sur le plaisir de découvrir des inspecteurs sortant un peu des sentiers battus (comme le Adamsberg de Fred Vargas...) mais il faut sans doute avoir auparavant lu et aimé Agatha Christie et Simenon pour pouvoir savourer les personnages un peu plus olé olé !!

    avatar
    Chamaco

    Messages : 1030
    Date d'inscription : 02/12/2016
    Age : 70
    Localisation : Au balcon du Luberon

    Re: Lecture Commune : les Polars

    Message par Chamaco le Jeu 2 Fév - 16:23

    En effet Shanidar, nécéssité d'avoir goûté du "classique" pour apprécier "l'épicé" Very Happy
    Un souvenir perso que beaucoup de personnes dans mes âges ont eu l'occasion de noter surtout à Paris, c'est l'intercommunication de postures physiques et vestimentaires entre les héros de polars (télé, cinema et romans) et les hommes de "l'art" sur le terrain de la vie réelle... Very Happy . Rappelons nous la sortie du film télé "Serpico", ou "Colombo" et l'apparitions de tenues non académiques des forces de l'ordre...
    avatar
    shanidar

    Messages : 1599
    Date d'inscription : 02/12/2016

    Re: Lecture Commune : les Polars

    Message par shanidar le Jeu 2 Fév - 16:30

    Puisque nous sommes dans les souvenirs, tout cela me rappelle l'excellent livre de Vladimir Volkoff Le Retournement, qui n'est pas vraiment un policier mais plutôt un livre d'espionnage que j'ai littéralement dévoré ; d'abord parce qu'il m'a permis d'apprendre un nombre incalculable de choses sur l'église orthodoxe russe (oui) et qu'en plus, Volkoff s'est amusé tout le long de son roman à offrir des presque caricatures de personnages en fonction de leur pays d'origine (l'Italien qui parle trop, l'américain un peu inculte, l'anglais toujours très chic, etc.), c'était très drôle à lire ! Sans doute là aussi typique d'une certaine époque et d'une certaine manière de codifier les êtres mais plutôt très réussi (sans être salement raciste).
    avatar
    Chamaco

    Messages : 1030
    Date d'inscription : 02/12/2016
    Age : 70
    Localisation : Au balcon du Luberon

    Re: Lecture Commune : les Polars

    Message par Chamaco le Jeu 2 Fév - 16:56

    @shanidar a écrit:Puisque nous sommes dans les souvenirs, tout cela me rappelle l'excellent livre de Vladimir Volkoff Le Retournement, qui n'est pas vraiment un policier mais plutôt un livre d'espionnage que j'ai littéralement dévoré ; d'abord parce qu'il m'a permis d'apprendre un nombre incalculable de choses sur l'église orthodoxe russe (oui) et qu'en plus, Volkoff s'est amusé tout le long de son roman à offrir des presque caricatures de personnages en fonction de leur pays d'origine (l'Italien qui parle trop, l'américain un peu inculte, l'anglais toujours très chic, etc.), c'était très drôle à lire ! Sans doute là aussi typique d'une certaine époque et d'une certaine manière de codifier les êtres mais plutôt très réussi (sans être salement raciste).

    tous les peuples depuis les temps antiques codifient les êtres, peut on toujours réduire cela au racisme..? Les anciens Grecs ou Romains étaient ils racistes..?Les échanges seraient bien pauvres sous les fourches caudines du racisme...
    avatar
    oceanelys

    Messages : 156
    Date d'inscription : 03/12/2016
    Age : 33
    Localisation : Là où il fait chaud

    Re: Lecture Commune : les Polars

    Message par oceanelys le Jeu 2 Fév - 22:41

    Bonsoir tout le monde, ça faisait un moment que je n'étais pas passée, je suis contente de vous retrouver !
    Je continue ma lecture des "Anonymes" et j'aime beaucoup. Bon, quelques petites lenteurs je trouve du côté enquête policière mais il y a l'apparition de nouveaux personnages et cela enrichi bien l'histoire. J'ai hâte de connaître la suite.

    Bonne lecture Smile
    avatar
    Nadine

    Messages : 1662
    Date d'inscription : 02/12/2016

    Re: Lecture Commune : les Polars

    Message par Nadine le Jeu 9 Fév - 19:54

    Vendetta d'Ellory :
    en cours de lecture
    impression en passant, qui me provoque un vrai catalogage sans appel d'Ellory : (mais je vous appelle quand même)

    je suis pour la seconde fois très agacée par un de ses procédés.
    Il a pour chacun de ses personnages brossé leur capacité reflexive, leur lucidité etc

    La plupart sont des personnages amers, pas nés d'hier.

    Mais non, Monsieur Ellory prétend nous faire avaler que Hartmann est pas dutout capable de se formuler (et donc de nous formuler à nous, omniscience oblige) que sa femme est une fieffée bornée . Non il préfere sans doute qu'on se le dise, en faisant croire que Hartman ne se le figure pas, lui.

    Il l'appelle via Verlaine, elle lui dit "mais enfin, tu as perdu la tête ? oui je t'aime oui tu es son père, oui je comprends. C'est okay. On verra dans une semaine, alors. " et d'enchainer sans signe de menace lexicale ou de changement de ton" si tu penses à nous bah tu viens, sauf si tu trouves que tu as mieux à faire".
    Mais là il raccroche, tremblant. Plein de gratitude, ému, sans qu'Ellory ne mentionne le schisme. Nul réajustement, nulle revolte, seulement une sorte de fatlité en lui. Ouuwatch ! (Incrédulité de ma part)
    On est censé ne pas avoir remarqué que la femme d'Hartmann ne vaut pas le coup ou je me trompe ?
    Ceux qui l'ont lu : un avis ?
    avatar
    Bédoulène

    Messages : 2504
    Date d'inscription : 02/12/2016
    Age : 72
    Localisation : En Provence

    Re: Lecture Commune : les Polars

    Message par Bédoulène le Ven 10 Fév - 0:29

    si elle vaut le coup, mais peut-être n'as tu pas lu un certain passage donc difficile de te répondre sans dévoiler une suite que tu n'as peut-être pas encore lu.

    n'oublies pas que c'est lui qui a gâché sa vie et celle de sa famille par son alcoolisme, il le sait !


    _________________
    "Lire et aimer le roman d'un salaud n'est pas lui donner une quelconque absolution, partager ses convictions ou devenir son complice, c'est reconnaître son talent, pas sa moralité ou son idéal" Le Club des incorrigibles optimistes de J.M. Guenessia "

    "Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
    avatar
    shanidar

    Messages : 1599
    Date d'inscription : 02/12/2016

    Re: Lecture Commune : les Polars

    Message par shanidar le Ven 10 Fév - 10:08

    Ah ça me fait plaisir qu'on reparle de ce couple et de cette histoire, qui m'a semblé à moi aussi un brin répétitive et donc un peu trop usée par Ellory. Cependant, je ne serais pas aussi radicale que toi, Nadine. Je la trouve très digne Mme Hartmann qui se protège et protège sa fille des excès alcoolique de son époux (en le foutant dehors et en lui faisant une sorte de chantage pas très joli joli : si tu veux nous revoir - arrête de boire !).

    Il semble que pour Ellory son vrai point de bascule narratif est cette histoire de bonne-femme, cela rend le personnage encore plus nerveux, désepéré et désireux d'en finir avec Pérez, j'imagine que c'est censé pour lui, 'mettre la pression' sur le lecteur et sur l'enquête. Moi, ça m'a essoufflée ce rappel incessant.

    D'autre part, Nadine, tu sembles exprimer l'idée qu'un homme comme Hartmann (pas né de la dernière pluie) aurait balancé sa femme aux orties plutôt que d'interrompre son interrogatoire et qu'il serait ensuite aller la rechercher dans sa décapotable comme un vrai chevalier des temps modernes. Je crois pour ma part qu'Ellory (et c'est ce qui est à la fois plaisant et inquiétant chez lui) est un homme blessé, un homme meurtri, qui se sent coupable vis-à-vis des femmes, des filles, de la famille et qu'il transpose sa propre situation sur celle d'Hartmann. Donc Hartmann a beau être aguerri, c'est un type décousu, qui sait qu'il a fait une connerie et qui doit la réparer sur la longueur et qu'il va en chier des ronds de chapeaux de cow-boy avant de retrouver sa belle. Je crois que ma mère dirait de lui qu'il est un peu 'soupe au lait', il monte vite dans les tours mais redescend aussi facilement...

    En un mot : Mme Hartmann c'est toute sa vie à Hartmann alors il a intérêt à filer droit pour la récupérer.
    avatar
    Bédoulène

    Messages : 2504
    Date d'inscription : 02/12/2016
    Age : 72
    Localisation : En Provence

    Re: Lecture Commune : les Polars

    Message par Bédoulène le Ven 10 Fév - 11:31

    et ce n'est pas la première fois qu'il a un souci avec l'alcool, s'il a fait des "pauses" alcool, il y est revenu, faut comprendre sa femme, mais malgré tout je l'aime bien Hartmann

    et tout simplement le couple s'aime malgré tout d'où la situation difficile d' Hartmann.

    la Famille c'est un point vital il me semble pour Ellory aussi s'en est-il aussi servi même pour le tueur


    _________________
    "Lire et aimer le roman d'un salaud n'est pas lui donner une quelconque absolution, partager ses convictions ou devenir son complice, c'est reconnaître son talent, pas sa moralité ou son idéal" Le Club des incorrigibles optimistes de J.M. Guenessia "

    "Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
    avatar
    Nadine

    Messages : 1662
    Date d'inscription : 02/12/2016

    Re: Lecture Commune : les Polars

    Message par Nadine le Ven 10 Fév - 19:39

    j'attends du monde mais reviens demain soir, ou matin, merci les filles, ya des trucs que j ai formulé maladroitement. Je vous suis 5/5.
    (mais je saute des paragraphes dois-je avouer, sinon, par ailleurs. j'en ai un peu marre)
    avatar
    Bédoulène

    Messages : 2504
    Date d'inscription : 02/12/2016
    Age : 72
    Localisation : En Provence

    Re: Lecture Commune : les Polars

    Message par Bédoulène le Ven 10 Fév - 22:44

    eh bien arrête, faut lire pour se faire plaisir.



    _________________
    "Lire et aimer le roman d'un salaud n'est pas lui donner une quelconque absolution, partager ses convictions ou devenir son complice, c'est reconnaître son talent, pas sa moralité ou son idéal" Le Club des incorrigibles optimistes de J.M. Guenessia "

    "Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
    avatar
    Tristram

    Messages : 1117
    Date d'inscription : 09/12/2016
    Age : 60
    Localisation : Guyane

    Re: Lecture Commune : les Polars

    Message par Tristram le Ven 10 Fév - 23:27

    Mais parfois un auteur mérite un effort (surtout les anciens, Rabelais, Montaigne)...
    avatar
    Nadine

    Messages : 1662
    Date d'inscription : 02/12/2016

    Re: Lecture Commune : les Polars

    Message par Nadine le Sam 11 Fév - 0:51

    Je n'arrêterai pas non plus pas à ce point ; disons qu'un procédé narratif est cerné et que je m'en lasse, un peu écho à la critique de shanidar. j'aime bien quand même, je vais finir, en diago.

    Rien à voir avec l'effort dont parle Tristam. Là c'est l'effet conso. Ellory a à mon sens un bon talent narratif, descriptif, discursif. Mais aucun talent sur la description pychologique. Or cela est un trait que je nourris quasi exclusivement par mes lectures car je suis très mauvaise en ce domaine, j'ai encore beaucoup à apprendre. je ne prends pas la lecture pour une barre de bounty, je n'exige aucun rendement, mais tout de même je me trouve frustrée par Ellory :voilà tout. Ca si je compte sur le script pour apprendre en psychologie humaine, je ne suis pas une innocente, et suis en capacité de déceler des manquements de cohérence. Ellory mise sur l'Histoire et l'ambiance, pas sur la cohérence des archétypes, dont il use pourtant rondement. c'est respectable pour autant. Tous les goûts sont dans la nature.
    avatar
    Tristram

    Messages : 1117
    Date d'inscription : 09/12/2016
    Age : 60
    Localisation : Guyane

    Re: Lecture Commune : les Polars

    Message par Tristram le Sam 11 Fév - 2:39

    Il existe aussi certains auteurs qui se plantent...
    avatar
    Bédoulène

    Messages : 2504
    Date d'inscription : 02/12/2016
    Age : 72
    Localisation : En Provence

    Re: Lecture Commune : les Polars

    Message par Bédoulène le Sam 11 Fév - 8:28

    Nadine, je ne voulais simplement pas te voir t'ennuyer dans cette lecture


    _________________
    "Lire et aimer le roman d'un salaud n'est pas lui donner une quelconque absolution, partager ses convictions ou devenir son complice, c'est reconnaître son talent, pas sa moralité ou son idéal" Le Club des incorrigibles optimistes de J.M. Guenessia "

    "Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
    avatar
    Nadine

    Messages : 1662
    Date d'inscription : 02/12/2016

    Re: Lecture Commune : les Polars

    Message par Nadine le Sam 11 Fév - 20:28

    Coucou, @Bédoulène et @Shanidar, je reviens avec mon histoire de femme de Hartmann, j ai retrouvé le passage. En poche c'est pages 518,519,520.

    Verlaine a parlé avec elle, puis passe le combiné à Hartmann. Hartmann lui explique que son taf le retient. Qu'il avait peur qu'elle ne le croit menteur .

    page 518 a écrit:"Bon très bien... je n'en saurai pas plus. Fais ce que tu as à faire, et quand tu seras rentré à New York, appelle moi et je verrai ce que je veux faire. J'avais des doutes à propos de ce rendez-vous de toute manière...

    Ils discutaillent, la petite fille prend le telephone, reprise du dialogue avec sa femme, elle :

    page 519 a écrit:Oui Ray, celui (de proverbe NB) qui affirme que les actes en disent plus long que les mots. Quelque soit la manière dont tu vois les choses, nous avions passé un accord pour samedi, et maintenant tout tombe à l'eau. je t'en veux et je sais que Jess est déçue. Ce qui me fais t'en vouloir doublement. Je sais que tout ce que je peux dire ne changera rien à ce que tu as décidé de faire, et le fait est que plus j'y pense, plus je me dis que notre vie conjugale a toujours été ainsi. Réfléchis-y, et si tu décides que notre histoire vaut la peine d'être sauvée, alors je suis sûre que tu seras ici samedi. Et si tu décides que non, eh bien ne viens pas, d'accord ?"
    Hartmann était stupéfait.
    "Je vais souhaiter à Jess une bonne nuit de ta part, OK ?
    - Carol...
    "Je vais la mettre au lit, Ray... je n'ai plus rien à dire."


    Les italiques sont de moi : c'est un beau chantage affectif ou je me trompe? C'est cela qui m'a surprise. Ellory n'insiste guère après cela, ni Verlaine ni Hartmann ne relèvent, ne commentent, mais c'est du casse bonbon chantage affectif puissance mille. je trouve gros que cela ne soit pas , disons, mis en scène. Je ne sais pas, vous n'avez pas relevé, pourtant c'est assez criant, là, non ? J'attends de voir la suite, Bédou tu évoquais une scène clef sur cette femme et son rapport au couple.

    A ce stade je me dis "Ellory complexifie l'image de ce couple en la montrant vraiment à côté de la plaque, peut-être pour gonfler le côté viril de Hartmann, mais je n'aime pas que ce procédé soit comme "glissé" : vous n'avez vraiment pas relevé ? Bon je suis consciente que c'est minuscule hein... mais bon.
    avatar
    Bédoulène

    Messages : 2504
    Date d'inscription : 02/12/2016
    Age : 72
    Localisation : En Provence

    Re: Lecture Commune : les Polars

    Message par Bédoulène le Sam 11 Fév - 21:57

    Nadine, je parlais du fait que l'un et l'autre se disaient dans leur tête s'ils envisageaient d' avoir un autre conjoint que la comparaison était toujours à l'avantage de leur conjoint actuel. c'était bien expliqué mais comme j'ai lu sur tablette difficile de retrouver la page.
    C'était une déclaration d'amour

    et oui c'est du chantage Nadine mais la déception de leur fille joue aussi et il faut voir que si la promesse n' est pas tenue ce le sera une fois de plus !



    _________________
    "Lire et aimer le roman d'un salaud n'est pas lui donner une quelconque absolution, partager ses convictions ou devenir son complice, c'est reconnaître son talent, pas sa moralité ou son idéal" Le Club des incorrigibles optimistes de J.M. Guenessia "

    "Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
    avatar
    Nadine

    Messages : 1662
    Date d'inscription : 02/12/2016

    Re: Lecture Commune : les Polars

    Message par Nadine le Dim 12 Fév - 9:36

    Moui, je te suis bien Bédou.

    Bon je dois le finir, tu as raison je n'ai je crois pas encore abordé cette scene où les serments sont rééchangés en faveur de l'amour avant tout. ! Merci de m'avoir donné vos impressions, Shanidar viendra peut être aussi en dire son mot.
    avatar
    Nadine

    Messages : 1662
    Date d'inscription : 02/12/2016

    Re: Lecture Commune : les Polars

    Message par Nadine le Dim 12 Fév - 10:02

    Acheté ça en bouquinerie hier :



    J'ai lu d'une traite hier soir Le petit bleu de la côte Ouest. J'ai beaucoup apprécié, c'est drôle grinçant, noir, absurde, et cinématographique.
    J'avais bien lu , déjà, que Manchette était un maitre , voilà que je comprends bien pourquoi.

    j'ai préparé le fil d'auteur, j'en ferai retour bientôt.

    Je vais finir Ellory d'abord.
    avatar
    Quasimodo

    Messages : 666
    Date d'inscription : 02/12/2016
    Age : 22

    Re: Lecture Commune : les Polars

    Message par Quasimodo le Dim 12 Fév - 10:18

    Ah ! J'ai lu la bd de Tardi O dingos, ô chateaux !, l'an dernier. J'ai adoré. Donc Manchette pour moi, ça pourrait le faire. (je suis déjà sûr de lire les autres adaptations de ses romans par Tardi)


    _________________
    Entre les deux coups de feu qui décidèrent de son destin, il eut le temps d'appeler une mouche : "Madame".

    Contenu sponsorisé

    Re: Lecture Commune : les Polars

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Sam 24 Juin - 14:10