Lecture Commune : les Polars

Page 9 sur 10 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Lecture Commune : les Polars

Message par Bédoulène le Dim 12 Fév - 10:26

ce sont des nouvelles donc Nadine ?

_________________
"Lire et aimer le roman d'un salaud n'est pas lui donner une quelconque absolution, partager ses convictions ou devenir son complice, c'est reconnaître son talent, pas sa moralité ou son idéal" Le Club des incorrigibles optimistes de J.M. Guenessia "

"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
avatar
Bédoulène

Messages : 3229
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 72
Localisation : En Provence

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Lecture Commune : les Polars

Message par Nadine le Dim 12 Fév - 10:28

Trois courts romans, plutôt.
avatar
Nadine

Messages : 1910
Date d'inscription : 02/12/2016

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Lecture Commune : les Polars

Message par Bédoulène le Dim 12 Fév - 10:30

merci Nadine !

_________________
"Lire et aimer le roman d'un salaud n'est pas lui donner une quelconque absolution, partager ses convictions ou devenir son complice, c'est reconnaître son talent, pas sa moralité ou son idéal" Le Club des incorrigibles optimistes de J.M. Guenessia "

"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
avatar
Bédoulène

Messages : 3229
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 72
Localisation : En Provence

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Lecture Commune : les Polars

Message par Nadine le Dim 12 Fév - 11:17

avatar
Nadine

Messages : 1910
Date d'inscription : 02/12/2016

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Lecture Commune : les Polars

Message par shanidar le Dim 12 Fév - 11:54

@Nadine a écrit:Moui, je te suis bien Bédou.

Bon je dois le finir, tu as raison je n'ai je crois pas encore abordé cette scene où les serments sont rééchangés en faveur de l'amour avant tout. ! Merci de m'avoir donné vos impressions, Shanidar viendra peut être aussi en dire son mot.

Moi ce qui m'a gênée ce n'est pas tellement l'attitude de Carol mais le fait qu'Ellory soumette son personnage (Hartmann) à un chantage un peu 'débile' (on sait qu'il ne pourra pas y être alors pourquoi tant insister) et finalement Ellory avec cette grosse ficelle ne fait pas du tout avancer l'histoire. Je pense qu'il avait trop d'enjeu en main et qu'il n'a pas su prioriser une histoire sur une autre pour que l'ensemble reste si ce n'est cohérent du moins passionnant.

Sinon j'avais lu Fatale de Manchette mais je n'avais pas trop accroché... il faudrait que je lise un autre titre, pour voir (et je n'oublie pas Bouysse, non plus !).
avatar
shanidar

Messages : 1600
Date d'inscription : 02/12/2016

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Lecture Commune : les Polars

Message par Nadine le Dim 12 Fév - 12:39

Shanidar, c'est ça qui me fais eructer plus haut pas très clairement : je trouve que c'est bidon qu'il se prenne autant la tête, au point de ne même pas dire à son amour : "pétard, là c 'est nul je suis blo-qué par le taf" , qu'il ne réponde pas à ces reflexions de sa femme, etc Tu résumes plus sobrement et surtout plus directement mon piaffage : Ellory soumet Hartmann à un chantage mal ficelé.
Bon j'ai évacué mes inconforts, je vais finir Vendetta et passer à autre chose . C'est quand même un bouquin sympa malgré tout.
avatar
Nadine

Messages : 1910
Date d'inscription : 02/12/2016

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Lecture Commune : les Polars

Message par shanidar le Dim 12 Fév - 18:47

Oui, j'ai beaucoup aimé l'atmosphère de la Louisiane et les passages à Cuba, Los Angeles, New York et Chicago. J'ai trouvé intéressant la manière dont Ellory intégrait les différents espaces dans sa construction littéraire (il est peut-être plus urbaniste que psychologue...).

avatar
shanidar

Messages : 1600
Date d'inscription : 02/12/2016

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Lecture Commune : les Polars

Message par Bédoulène le Dim 12 Fév - 22:01

j'ai trouvé que les implications politique et mafia intérêssantes et qu'il se soit servi d'évènements pas vraiment conclus comme Kennedy et Hooper c'est pas bête !

et les villes m'ont plus surtout la Louisiane

"Moi ce qui m'a gênée ce n'est pas tellement l'attitude de Carol mais le fait qu'Ellory soumette son personnage (Hartmann) à un chantage un peu 'débile' (on sait qu'il ne pourra pas y être alors pourquoi tant insister) "


oui mais Carol ne le sais pas !

d'accord Hartmann aurait du être plus incisif avec sa femme mais, elle le sait qu'il est flic et elle doit savoir qu'il ne peut pas dévoiler.

_________________
"Lire et aimer le roman d'un salaud n'est pas lui donner une quelconque absolution, partager ses convictions ou devenir son complice, c'est reconnaître son talent, pas sa moralité ou son idéal" Le Club des incorrigibles optimistes de J.M. Guenessia "

"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
avatar
Bédoulène

Messages : 3229
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 72
Localisation : En Provence

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Lecture Commune : les Polars

Message par Nadine le Mar 14 Fév - 7:58

Enfin fini Vendetta !
Les filles je comprends à présent mieux que vous ayez apprécié globalement, c'est au final mon cas. je vais aller sur son fil en rendre compte succintement.
Et merci pour vos points de vue ! I love you
avatar
Nadine

Messages : 1910
Date d'inscription : 02/12/2016

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Lecture Commune : les Polars

Message par shanidar le Mar 14 Fév - 11:07

Merci pour la précision de ton regard, Nadine !

On se rejoint pour un autre auteur ? un autre titre ? Conan Doyle vous fait-il de l'œil ?
avatar
shanidar

Messages : 1600
Date d'inscription : 02/12/2016

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Lecture Commune : les Polars

Message par Nadine le Mar 14 Fév - 11:11

Je continue sur les polars de manchette, de mon côté. je suis happée par le prochain, déjà. (Fatale)
Mais bon on a le temps, c est vrai que la synchronicité est jouissive, mais pour le mois à venir je pense que c'est rapé.
avatar
Nadine

Messages : 1910
Date d'inscription : 02/12/2016

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Lecture Commune : les Polars

Message par Bédoulène le Mar 14 Fév - 14:39

ok pour conan Doyle faut que je vois ce dont je dispose (mais après Tabucchi)

_________________
"Lire et aimer le roman d'un salaud n'est pas lui donner une quelconque absolution, partager ses convictions ou devenir son complice, c'est reconnaître son talent, pas sa moralité ou son idéal" Le Club des incorrigibles optimistes de J.M. Guenessia "

"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
avatar
Bédoulène

Messages : 3229
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 72
Localisation : En Provence

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Lecture Commune : les Polars

Message par Quasimodo le Mar 14 Fév - 14:43

J'ai été assez déçu par les nouvelles que j'ai lues de Conan Doyle, récemment. Mais si j'en trouve un qui me plaise ... Le chien des Baskerville, ou Le signe des quatre ?

_________________
Entre les deux coups de feu qui décidèrent de son destin, il eut le temps d'appeler une mouche : "Madame".
avatar
Quasimodo

Messages : 769
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 22

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Lecture Commune : les Polars

Message par shanidar le Mar 14 Fév - 16:36

J'ai le Chien des Baskerville en attente...
avatar
shanidar

Messages : 1600
Date d'inscription : 02/12/2016

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Lecture Commune : les Polars

Message par Armor le Mar 14 Fév - 17:20

Juste pour s'amuser. Dans le roman que je lis actuellement (Tokyo Zodiac murders), l'enquêteur semble avoir quelques doutes sur le génie de Sherlock Holmes… Je vous laisse juges !  Very Happy

– Holmes ? Mitarai eut l'air dubitatif. Tu veux parler de cet anglais inculte et menteur, ce charmant cocaïnomane incapable de faire la différence entre ses fantaisies et la réalité ? (…)
_  En quoi Holmes était-il inculte ? En quoi était-il menteur ? (…)
_  Oh, il y a tellement d'exemples, je ne saurais par où commencer… Tiens, quelle est ton histoire préférée ? (…)
_ Prenons la préférée de l'auteur, qui est aussi celle du public : Le ruban moucheté.
_ Celle-là ?! C'est vrai qu'elle est fameuse ! C'est celle du serpent, n'est-ce pas ? Je passe sur le fait qu'élever un serpent dans un coffre-fort le ferait mourir d'asphyxie, mais même en prenant un serpent qui ne respire pas, l'élever en lui faisant boire du lait, très fort ! Seuls les mammifères se nourrissent de lait, puisqu'ils tiennent cet instinct de l'allaitement maternel. Le serpent étant un reptile, il ne boit pas de lait. C'est aussi vraisemblable que d'apprivoiser des humains en leur faisant manger des grenouilles et des libellules.
Et il l'appelle en sifflant, n'est-ce pas ? Sauf que les serpents sont sourds et que si on les sifflait ils n'entendraient pas. N'importe qui comprendrait cela en se penchant sérieusement sur les enquêtes de Holmes. C'est du niveau d'un collégien qui aurait seulement suivi des cours de biologie.

(…)

_ Mais contrairement à toi, Holmes pouvait deviner le travail et la personnalité d'une personne rien qu'en la regardant. Voilà quelque chose que tu serais bien incapable de faire !
_ Ah oui, les fameuses déductions de Sherlock Holmes ! Quelle blague ! Tiens, prenons par exemple La figure jaune : la personne venue demander à Holmes ses services oublie une pipe.  Holmes se met alors à deviser sur le propriétaire de cette pipe, qu'il doit tenir pour précieuse puisqu'il l'a fait réparer pour une somme équivalente à la pipe plutôt que d'en acheter une nouvelle. Constatant une brûlure sur le côté droit du foyer, il en déduit que le propriétaire est gaucher puisqu'il approche sa pipe d'une lampe pour l'allumer, avec la main gauche, donc.
Même en admettant que le propriétaire accepte de brûler chaque fois ça si précieuse pipe, regarde bien : toi et moi sommes droitiers,  mais si nous devions allumer une pipe, de quelle main nous servirions-nous spontanément ?  De la main gauche ! Notre main droite nous sert à écrire ou à exécuter des travaux délicats. Une pipe se fume en général tandis que l'on fait autre chose, le propriétaire utilisant sa main gauche pour allumer sa pipe serait donc droitier et non gaucher comme le croit Holmes !

(…)


« Quoi d'autre ?… Je suis sûr qu'on peut en trouver encore plein.  Ah oui : Holmes nous est présenté comme le roi du déguisement. Une perruque et des sourcils blancs, une ombrelle et le voilà qui traverse la ville déguisé en vieille femme. Tu sais combien mesurait Holmes ? Plus de six pieds, soit quasiment un mètre quatre-vingt-dix ! Tu imagines les gens qui se disent : « Tiens, voilà une petite vieille d'un mètre quatre-vingt-dix ? » Un monstre, oui ! En fait les gens devaient se dire :
« Tiens, voilà ce pitre de Holmes, encore déguisé en bonne femme ! » Seul Watson se laissait avoir.
Ce que je crois, c'est que Holmes avait des crises de violence à cause de ses excès de drogue. Watson n'écrivait-il pas que Holmes était un excellent boxeur ? La vérité, c'est que ce pauvre Watson a dû prendre quelques directs quand l'autre était dans un de ses délires de cocaïnomane. Watson ne pouvait pas se séparer de Holmes puisqu'il vivait du récit de ses enquêtes. Il devait donc vivre dans la peur des coups et se forçait à ne pas reconnaître Holmes déguisé pour ne pas le froisser.
avatar
Armor

Messages : 1261
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 36

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Lecture Commune : les Polars

Message par Nadine le Mar 14 Fév - 17:54

En tous cas adorable de voir que les personnages de fiction , même critiqués, soulèvent des passions comme s'ils étaient de chair ! Sympa ta citation Armor !
avatar
Nadine

Messages : 1910
Date d'inscription : 02/12/2016

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Lecture Commune : les Polars

Message par Bédoulène le Mar 14 Fév - 18:03

eh bien tous les serpents ne sont pas sourds
et le lait les attire

je doute que les droitiers allument leur pipe de la main gauche (mais je ne fume pas )

pour le déguisement en femme je ne sais pas mais pour d'autres c'était top !

c'est amusant effectivement Armor ! merci de nous faire partager

_________________
"Lire et aimer le roman d'un salaud n'est pas lui donner une quelconque absolution, partager ses convictions ou devenir son complice, c'est reconnaître son talent, pas sa moralité ou son idéal" Le Club des incorrigibles optimistes de J.M. Guenessia "

"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
avatar
Bédoulène

Messages : 3229
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 72
Localisation : En Provence

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Lecture Commune : les Polars

Message par Bédoulène le Mar 14 Fév - 18:15

de Doyle j'ai la vallée de la peur
le chien des Baskerville (vu en film évidemment)

le signe des quatre


Dernière édition par Bédoulène le Mer 15 Fév - 15:46, édité 1 fois

_________________
"Lire et aimer le roman d'un salaud n'est pas lui donner une quelconque absolution, partager ses convictions ou devenir son complice, c'est reconnaître son talent, pas sa moralité ou son idéal" Le Club des incorrigibles optimistes de J.M. Guenessia "

"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
avatar
Bédoulène

Messages : 3229
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 72
Localisation : En Provence

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Lecture Commune : les Polars

Message par Quasimodo le Mar 14 Fév - 18:53

Bel extrait !! bon, Bédoulène a raison, mais je me suis bien marré.

_________________
Entre les deux coups de feu qui décidèrent de son destin, il eut le temps d'appeler une mouche : "Madame".
avatar
Quasimodo

Messages : 769
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 22

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Lecture Commune : les Polars

Message par shanidar le Mer 15 Fév - 15:32

hé hé hé ! bien vu tout ça Armor !! -ceci dit je suis gauchère et je fumais de la main gauche...- (et finalement tu accroches ??)

Pour continuer la réflexion entamée sur le genre policier voici un petit extrait d'une interview de Tabucchi (par A. de Liedekerke) à propos de La tête perdue de Damasceno Monteiro, qui est une sorte de roman policier (une sorte...) :

A. de L. : La quatrième de couverture explique qu'il s'agit d'un roman "aux apparences de thriller". Vous êtes connu pour être un inconditionnel de Chandler, Hammett, Simenon. Quelle part de polar vouliez-vous mettre dans La tête perdue... ?

A. Tabucchi : Je suis tout le contraire d'un écrivain "projecturel". Depuis longtemps, je me suis rendu compte que l'œuvre littéraire est une créature en tant que telle, et qui possède sa vie propre. Il serait donc hasardeux de prétendre dominer parfaitement son histoire. Ainsi, "aux apparences de thriller" me convient tout à fait. Au demeurant, c'est vrai, je suis un passionné de cette littérature dite "policière", j'insiste sur les guillemets. Vous avez cité Simenon : si je vous dis que je le considère comme l'un des lus grands écrivains du siècle, je ne fais que me rallier à une opinion que Gide a déjà exprimée, et beaucoup d'autres avant moi. Mais prenez Dürrenmatt : j'adore ! Ou Sciascia, en Italie. Ou Patricia Highsmith. C'est le haut de gamme de la littérature policière. Mais même la plus populaire, celle des gares, comme on dit, révèle parfois des mécanismes parfaits. Toute considération de style mise à part, la première qualité du polar est d'être un roman "actif", qui implique la complicité du lecteur : il faut à tout prix découvrir quelque chose. C'est un effort, c'est aussi une synergie. La littérature policière enquête sur la réalité. Qu'il s'agisse du monde tangible ou de la face cachée de l'être humain, elle pose des questions. Elle interroge. Ce n'est pas la moindre de ses qualités.

Comme une manière de remettre les pendules à l'heure de ceux qui s'inquiètent de la noblesse d'un genre...
avatar
shanidar

Messages : 1600
Date d'inscription : 02/12/2016

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Lecture Commune : les Polars

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Page 9 sur 10 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

 Des Choses à lire :: Discussions autour des livres :: Nos Lectures Communes

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum