Des Choses à lire
Visiteur occasionnel, épisodique ou régulier pourquoi ne pas pousser la porte et nous rejoindre ou seulement nous laisser un mot ?

Après tout une communauté en ligne est faite de vraies personnes, avec peut-être un peu plus de liberté dans les manières. Et plus on est de fous...


Je te prie de trouver entre mes mots le meilleur de mon âme.

Georges Brassens, Lettre à Toussenot


Jean-Michel Oughourlian

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Jean-Michel Oughourlian Empty Jean-Michel Oughourlian

Message par tom léo le Mer 27 Sep - 16:18

Jean-Michel Oughourlian
né le 20 août 1940

Jean-Michel Oughourlian 260px-10

Né à Beyrouth au Liban d’un père arménien et d’une mère colombienne, Jean-Michel Oughourlian arrive en France à l’âge de dix ans. Il est un neuropsychiatre à l'Hôpital américain de Neuilly, ancien professeur de psychologie à la Sorbonne, ainsi qu'un écrivain et essayiste reconnu aussi bien en France qu´aux États-Unis. Il est connu pour sa collaboration avec René Girard et ses travaux autour de la théorie du Désir mimétique. Il a fait connaître ce dernier au grand public en menant les entretiens regroupés sous le titre « Des choses cachées » depuis la fondation du monde (1978).

Humaniste catholique, ambassadeur de l'Ordre souverain de Malte près la République d'Arménie, Jean-Michel Oughourlian est engagé dans la lutte contre la précarité, l’exclusion et les maladies menant à la dépendance au travers de la défense de l'intégrité physique, psychologique et spirituelle des individus. Depuis sa retraite de ses activités cliniques en France, il partage son temps entre ses fonctions diplomatiques et humanitaires en Arménie et de nombreuses conférences dans des universités notamment aux États-Unis.
Parcours universitaire multi-disciplinaire assez impressionnant :

   - docteur en médecine d'État français en juin 1966,
   - docteur en psychologie à l'université Paris Descartes en juin 1973,
   - licencié en philosophie à la Sorbonne en juin 1975,
   - docteur d'État ès lettres et sciences humaines en avril 1981,
   - professeur des universités en mars 1993.

Source : wikipedia.org

OEUVRES :

La personne du toxicomane, 1974
Des Choses cachées depuis la fondation du monde, coauteur avec René Girard, 1978
Un mime nommé désir, 1982
Genèse du désir, 2007
Psychopolitique, 2010
Notre troisième cerveau, 2013
Cet autre qui m'obsède : Comment éviter les pièges du désir mimétique, 2017

Quelle: https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Michel_Oughourlian bzw siehe auch auf Englisch : https://en.wikipedia.org/wiki/Jean-Michel_Oughourlian )
tom léo
tom léo

Messages : 1075
Date d'inscription : 04/12/2016
Localisation : Bourgogne

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Jean-Michel Oughourlian Empty Re: Jean-Michel Oughourlian

Message par tom léo le Mer 27 Sep - 16:50

Jean-Michel Oughourlian Ppm_me10

Cet autre qui m'obsède : Comment éviter les pièges du désir mimétique

Originale: Français, 2017

CONTENU:
Albin Michel a écrit:Notre cerveau est ainsi fait que, dès la première seconde de notre vie, nous imitons les autres et, sans le savoir, copions nos désirs sur les leurs. Les envies d'autrui éveillent les nôtres. C'est ainsi que nous pouvons apprendre, communiquer, ressentir, compatir devenir humain. Mais l'imitation est aussi le moteur premier de nos rivalités, de nos jalousies, de nos violences que nous justifions après coup au nom de nos émotions ou de notre raison.
Neuropsychiatre et psychologue, Jean-Michel Oughourlian a été l'un des premiers à explorer la spirale mimétique qui nous domine. La découverte des neurones miroirs a corroboré sa théorie de façon spectaculaire. Il en a tiré les bases d'une nouvelle psychologie qu'il a brillamment exposée dans son essai Notre troisième cerveau. Comprendre le fonctionnement de notre cerveau pour nous en libérer : c'est ce qu'il nous apprend aujourd'hui, de manière simple et pratique. Afin de faire du mimétisme un atout plutôt qu'un handicap.

REMARQUES :
L’auteur, proche de René Girard, prend comme base la théorie mimétique. Celle-ci parle de la contamination de la violence dans des groupes. La raison serait à chercher dans le désir de possession et dans la rivalité, la jalousie, l’envie qui en découlent. Cela mène vers des escalations de violence qui cherchent à se défouler dans des objets, des « boucs-émissaires ». Ce que Girard appliquait dans l’anthropologie, les sociétés et des mécanismes rituels etc, Oughourlian l’applique dans les domaines de la psychologie et la psychiatrie.

Nous sommes, pour continuer avec Oughourlian, façonner par le mimétisme de la culture environnante et de ceux qui nous ont été modèles. Comment alors encore accéder à une liberté ? « La liberté la plus précieuse est celle de voir la réalité telle qu’elle est et de l’accepter. » Donc il s’agit pour l’auteur de décoder et reconnaître les mécanismes mimétiques qui s’articulent p ex dans la jalousie, la frustration, les comparaisons constantes. Notre choix n’est pas la négation de mimétisme – partie intégrale et indispensable de l’apprentissage humain – mais le choix délibéré de nos « modèles ». Pour souligner ce coté « indispensable », l’auteur revient aussi à la découverte du « troisième cerveau », cerveau mimétique : les neurones, déjà dans la vision d’une action intentionnée, réactive exactement les mêmes parties du cerveau que le modèle, même en faisant rien.

Qui dit modèle devrait aussi inclure le danger du virement vers la rivalité. C’est en réalisant ces mécanismes que nous trouvons une plus grande lucidité et, peut-être, une libération. Mais cet effort sur soi-même est plus exigeant que le somnambulisme collectif… Donc : analyse de nos désirs et de leur genèse, engendrés par toutes les altérités intégrés. Remonter aux modèles choisis, proposés. Et apprendre à désirer ce que nous possédons au lieu de devenir victime de nos rivalités.


La langue est bien compréhensible et les idées suivent un fil dans les treize chapitres qui s’enchaînent. Est-ce que c’est un approche « populaire » ? Peut-être l’auteur est très présent dans les lignes, mais on peut y voir aussi une forme de prise de responsabilité de ce qu’il énonce. Il explique, il déduit, il montre des chemins de « thérapies », donne des exemples - lui qui accompagne comme psychiatre et psychologue nombre de personnes atteintes de différentes symptômes.

Pour moi une lecture très enrichissante, sur un plan personnel, et de compréhension de ce qui se passe.

tom léo
tom léo

Messages : 1075
Date d'inscription : 04/12/2016
Localisation : Bourgogne

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

 Des Choses à lire :: Lectures par auteurs :: Documents et essais :: Sciences humaines

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum