Des Choses à lire
Visiteur occasionnel, épisodique ou régulier pourquoi ne pas pousser la porte et nous rejoindre ou seulement nous laisser un mot ?

Après tout une communauté en ligne est faite de vraies personnes, avec peut-être un peu plus de liberté dans les manières. Et plus on est de fous...


Je te prie de trouver entre mes mots le meilleur de mon âme.

Georges Brassens, Lettre à Toussenot


Sébastien Japrisot

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Sébastien Japrisot Empty Sébastien Japrisot

Message par bix_229 le Mer 27 Sep - 19:47

Sébastien Japrisot
(1931-2003)

Sébastien Japrisot Japris10

Né à Marseille le 04 Juillet 1931 - Mort à Vichy le 04 Mars 2003, Jean-Baptiste Rossi[/i], plus connu sous le pseudonyme de Sébastien Japrisot, anagramme de son vrai nom, est un romancier, scénariste, traducteur, réalisateur et parolier français.

Installé à Paris, Jean-Baptiste Rossi publie d'abord en 1950, à dix-neuf ans, un roman sulfureux Les Mal Partis qui relate une liaison amoureuse entre un jeune homme et une religieuse dans la débâcle de 1940. Si le roman est ignoré en France, il est bien accueilli dans sa traduction aux États-Unis. Introduit dans le milieu cinématographique et littéraire, J.B. Rossi traduit en 1953 "L’attrape-cœurs" de J. D. Salinger qui ne rencontre pas le succès : il travaille alors dans la publicité pour gagner sa vie.

Poussé par son ami Robert Kanters, il écrit sous le pseudonyme de Sébastien Japrisot son premier roman policier "Compartiment tueurs" en 1962.
Le succès est grand et le roman est adapté au cinéma. Il en ira de même pour les romans suivants comme "Piège pour Cendrillon" (1963) ou "L'Été meurtrier" (1978).
Il travaille aussi comme scénariste sur "Adieu l'ami" (1968), "La Course du lièvre à travers les champs" (1972) ou "Le Passager de la pluie" (1992) dont il publie les réécritures romanesques.

Cherchant à revenir à la littérature, il publie en 1991 Un long dimanche de fiançailles, histoire d’amour durant la guerre de 14-18 qui se transforme en une véritable enquête policière et que couronne le Prix Interallié et que Jean-Pierre Jeunet adaptera au cinéma en 2003.

Babélio

Bibliographie

Romans et récits
- Les Mal Partis (sous le nom de J.-B. Rossi, Robert Laffont, 1950)
- Visages de l'amour et de la haine (sous le nom de J.-B. Rossi, in Réalités n° 57, 10/1950)
- L'Odyssexe (album illustré par Trez, publié sous le nom de J.-B. Rossi, 1965)
- La Passion des femmes (Denoël, 1986)
- Compartiment tueurs, 1962
- Piège pour Cendrillon, 1963
- La Dame dans l'auto avec des lunettes et un fusil, 1966
- L'Eté meurtrier, 1977
- Un long dimanche de fiançailles, 1991
bix_229
bix_229

Messages : 10611
Date d'inscription : 06/12/2016
Localisation : Lauragais

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Sébastien Japrisot Empty Re: Sébastien Japrisot

Message par bix_229 le Mer 27 Sep - 21:42

Sébastien Japrisot La_dam10

Sébastien Japrisot : La dame dans l'auto avec des lunettes et un fusil

Quatrième de couverture :
"Elle est la plus blonde, la plus belle, la plus myope, la plus sentimentale, la plus menteuse, la plus vraie, la plus déroutante, la plus obstinée, la plus inquiétante des héroïnes. La dame dans l'auto n'a jamais vu la mer, elle fuit la police et se répète sans cesse qu'elle n'est pas folle... Pourtant... Ce qui lui arrive est à n'y rien comprendre. On lui a cassé la main, dans une station-service. Juste la main, sans lui prendre l'argent. Comme pour lui dire que partout, où qu'elle soit, on pourra lui faire mal, par petits bouts, jusqu'à la fin, que jamais, quelle que soit la fuite, elle ne pourra être seule, libérée de ce qu'elle sait, du passé et de ce qu'elle cache..."
Folio Policier

En fait, la dame en question n'est rien de tout cela ou si peu.
Elle est myope certes, mais belle elle ne l'est que dans les yeux des autres et même cela elle l'ignore.
La vie l'a bousculée tellment et si tôt, qu' elle n'a aucune confiance en elle-même. Et c' est pour cela qu' on l'aime et qu'elle nous émeut.
Elle n'a aimé qu'une fois et il l'a abandonnée après l'avoir contrainte à avorter.
Pour rendre service à ses patrons, elle accepte de ramener la voiture qui les conduit à l'aérodrome.
Ce qu'elle ignore, c'est que la voiture n'appartient pas à ses patrons.
Erreur fatale, qui va l'entraîner dans une spirale infernale qui va ébranler sa santé mentale.

Et que bien entendu, je ne vous raconterai pas.
C'est l' aspect le plus passionnant du livre.
On est envoûté par cette sombre machination et, lorsque vient le moment des explications, comme toujours dans les polars, on sort de la magie du conte, pour retrouver la banalité du rationnel.

Ah oui, j'oubliais le personnage le plus important du livre après la dame.
Il s'agit d'une Ford Thunderbird blanche.

Sébastien Japrisot Ford_t10

Ouf ! Jamais le panda ne m'aurait pardonné !

De la dame, Japrisot écrit :

La Dame dans l'auto, c'est mon personnage préféré. Elle ne m'embêtait jamais. Elle ne comprenait rien à ce qui  lui arrivait, c'est une chose magnifique chez un personnage. En outre, le plus souvent, je connaissais les évènements avant elle, c'était très exaltant.
Une femme qui laisse croire à un homme qu'il est intelligent, c'est rare.
J'ai même regretté, à la dernière ligne, que ce soit fini, qu' elle parte faire sa vie sans moi. Et puis, je me suis dit qu'un jour, je la retrouverais d'une manière ou d' une
autre."


Forcément, je la regrette aussi. Vous comprendrez pourquoi quand vous l'aurez découverte à votre tour !

Mots-clés : #polar
bix_229
bix_229

Messages : 10611
Date d'inscription : 06/12/2016
Localisation : Lauragais

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Sébastien Japrisot Empty Re: Sébastien Japrisot

Message par animal le Mer 27 Sep - 22:28

Mais nous n'avons pas l'année. Sébastien Japrisot 1390083676

bon polar et bon suspens alors ?

Sébastien Japrisot 74967410

_________________
Keep on keeping on...
animal
animal
Admin

Messages : 10181
Date d'inscription : 27/11/2016
Age : 38
Localisation : Tours

http://deschosesalire.forumactif.com
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Sébastien Japrisot Empty Re: Sébastien Japrisot

Message par bix_229 le Mer 27 Sep - 23:39

Suspense garanti, mais c'est le portrait de la dame qui compte le plus.
Plus fouillé qu'il n'y paraît.
On pourrait même dire que l'épreuve qu'elle subit la révèle à elle même.
Quant à l'éclaircissement sur la machination, il satisfera certains amateurs de polars attachés à un dénouement.
Mais comme tu le sais, Animal, ce n'est ce qui satisfait forcément le plus les amateurs de Chandler ou Hammett.
bix_229
bix_229

Messages : 10611
Date d'inscription : 06/12/2016
Localisation : Lauragais

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Sébastien Japrisot Empty Re: Sébastien Japrisot

Message par Tristram le Jeu 28 Sep - 12:39

Oui, bel ouvrage, dont la construction a quelque chose du drame grec quand j'y repense (mais après avoir lu du Sophocle...) : part du hasard, de la fatalité, du personnage, effectivement très attachant, et aussi du deus ex machina (l'auteur), qui nous expose le déroulement des évènements avec un art consommé, bien particulier, qu'on retrouve dans ses autres ouvrages.

En ce qui concerne les quatrièmes de couverture, il vaudrait peut-être la peine de relever leurs inadéquations quasi systématiques ; parfois, on se demande vraiment si le rédacteur a lu le live (ou juste vu le film qui a été tiré de celui-ci)...

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 8434
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 63
Localisation : Guyane

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Sébastien Japrisot Empty Re: Sébastien Japrisot

Message par Marie le Jeu 28 Sep - 14:34

J'aime beaucoup Japrisot!
Piège pour Cendrillon était aussi un excellent polar.
Marie
Marie

Messages : 611
Date d'inscription : 02/12/2016

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Sébastien Japrisot Empty Re: Sébastien Japrisot

Message par Barcarole le Mer 22 Nov - 16:00

Sébastien Japrisot Sans-t10

Compartiment tueurs

Quatrième de couverture :

« Quand vous prenez une couchette dans un train de nuit, méfiez-vous des rencontres. Quand on retrouve une femme étranglée dans votre compartiment, méfiez-vous de vos voisins. Quand on supprime un à un tous vos voisins, méfiez-vous tout court. Si vous n’êtes pas vous-même l’assassin, c’est embêtant ! »

Dans un compartiment couchettes du « Phocéen », le train de nuit Marseille-Paris, une jeune femme est retrouvée morte étranglée. Six couchettes font donc cinq suspects pour la police mais cinq témoins gênants pour l’assassin qui réussit à les retrouver dans Paris pour les assassiner tous, chacun leur tour.

L’atmosphère et le ton du roman, ce sont les années soixante, avec le Paris de l’époque, le charme du noir et blanc, un flic, Grazziani et son équipe en pardessus à l'ancienne, une ambiance de gare et de p’tits bistrots parisiens, et une écriture qui me laisse un peu penser au Nouveau Roman.

L’assassin n’est pas celui qu’on croit, car si tous ceux qui ont dormi dans le compartiment se font assassiner, le dernier sera-t-il le coupable ? Pas très évident d’identifier l’assassin, ou plutôt une fois l'assassin identifié, je ne suis pas convaincue qu'au final l'intrigue soit si bien ficelée.

Ce roman ne m’a pas vraiment captivée.
Barcarole
Barcarole

Messages : 2973
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 64
Localisation : Tours

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Sébastien Japrisot Empty Re: Sébastien Japrisot

Message par bix_229 le Mer 22 Nov - 16:11

Barcarole, Compartiment tueur a été écrit directement pour le cinéma, ce qui explique peut etre ses insuffisances...
Je reste sur la bonne impression de La dame dans l' auto...
bix_229
bix_229

Messages : 10611
Date d'inscription : 06/12/2016
Localisation : Lauragais

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Sébastien Japrisot Empty Re: Sébastien Japrisot

Message par Barcarole le Mer 22 Nov - 16:18

Ah bon ! je ne savais pas que Japrisot l'avait écrit spécialement pour l'adapter au cinéma !
Barcarole
Barcarole

Messages : 2973
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 64
Localisation : Tours

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Sébastien Japrisot Empty Re: Sébastien Japrisot

Message par bix_229 le Mer 22 Nov - 17:56

@Barcarole a écrit:Ah bon ! je ne savais pas que Japrisot l'avait écrit spécialement pour l'adapter au cinéma !
C' était aussi le cas de Adieu l' mi et La Course du lièvre à travers les champs.
De toute façon, Japrisot a souvent été adapté souvent au cinéma.
Sept fois en tout.
bix_229
bix_229

Messages : 10611
Date d'inscription : 06/12/2016
Localisation : Lauragais

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Sébastien Japrisot Empty Re: Sébastien Japrisot

Message par Barcarole le Mer 22 Nov - 18:04

Oui, mais est-ce qu'il a écrit POUR le cinéma ou bien a-t-on adapté ses romans après coup ? Ce n'est pas pareil. Car Compartiment tueurs n'est pas un scénario de film, mais un roman !
Barcarole
Barcarole

Messages : 2973
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 64
Localisation : Tours

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Sébastien Japrisot Empty Re: Sébastien Japrisot

Message par bix_229 le Mer 22 Nov - 18:15

@Barcarole a écrit: Oui, mais est-ce qu'il a écrit POUR le cinéma ou bien a-t-on adapté ses romans après coup ? Ce n'est pas pareil. Car Compartiment tueurs n'est pas un scénario de film, mais un roman !

Tu as raison pour Compartiment tueurs, j' ai vérifié., Mais c' est le cas pour les deux que j' ai cités, ça ne veut pas dire
qu' ait écrit un  simple scénario d' abord.
En tout cas c' est  ce que j' ai lu sur la biblio de Japrisot.
Par ailleurs, d' autrs livrs ont été adaptés après publication, notamment L' Eté meurtrier, Un long dimance de fiançailles,
Piège pour Cendrillon...
bix_229
bix_229

Messages : 10611
Date d'inscription : 06/12/2016
Localisation : Lauragais

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Sébastien Japrisot Empty Re: Sébastien Japrisot

Message par Barcarole le Mer 22 Nov - 18:46

Merci bix pour ta recherche dans sa biblio, intéressant donc !
Barcarole
Barcarole

Messages : 2973
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 64
Localisation : Tours

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Sébastien Japrisot Empty Re: Sébastien Japrisot

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

 Des Choses à lire :: Lectures par auteurs :: Écrivains européens francophones

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum