Des Choses à lire
Visiteur occasionnel, épisodique ou régulier pourquoi ne pas pousser la porte et nous rejoindre ou seulement nous laisser un mot ?

Après tout une communauté en ligne est faite de vraies personnes, avec peut-être un peu plus de liberté dans les manières. Et plus on est de fous...


Je te prie de trouver entre mes mots le meilleur de mon âme.

Georges Brassens, Lettre à Toussenot


Hervé Le Tellier

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Hervé Le Tellier Empty Hervé Le Tellier

Message par Pia le Lun 9 Oct - 16:39

Hervé Le Tellier
Né en 1957

Hervé Le Tellier Hervy_12

Hervé Le Tellier est un écrivain Français né le 21 avril 1957.
Auteur de romans, nouvelles, poésies, théâtre, Hervé Le Tellier est aussi l'auteur de formes très courtes, souvent humoristiques. Il est Mathématicien de formation puis devient Journaliste (canard enchainé), linguiste et finalement Éditeur.

Il participe depuis 1991 à l'émission Des Papous dans la tête animée par Françoise Treussard sur France Culture, ainsi qu'à l'émission de Caroline Broué, La grande table.

Chroniqueur dans les années 1990 sous le pseudonyme de « Docteur H » à La Grosse Bertha, qui refondera bientôt Charlie Hebdo, il a collaboré quotidiennement, de 2002 à 2016, à la lettre électronique matinale du journal Le Monde, par un billet d'humeur intitulé Papier de verre, ainsi qu'à la revue Nouvelles Clés, où il a animé depuis 2009 la page Retrouver du non-sens. Il collabore aujourd'hui à Mon lapin quotidien revue culturelle de l'Association.

Il a reçu en 2013 le "Prix de l'Humour noir" pour sa traduction (factice) des Contes Liquides de Jaime Montestrela, un auteur portugais dont il a inventé l'œuvre et la biographie. Moi et François Mitterrand est le récit d'une correspondance entre un personnage portant son nom et François Mitterrand, correspondance poursuivie avec les présidents de la République lui ayant succédé.

Pour en savoir plus

Bibliographie :

Sonates de bar, 1991
La France, l'industrie, la crise, essai de stratégie industrielle, en collaboration avec Asdrad Torres, 1992
Le Voleur de nostalgie, roman, 1992
L'orage en août, Bruxelles : La lettre volée à la Maison d'Érasme, 1996
De sincerita with las mujeres, dialogue, 1996
La Disparition de Perek, roman de la série Le Poulpe, 1997
Les amnésiques n'ont rien vécu d'inoubliable, fragments, 1998
Quelques mousquetaires, nouvelles, 1998
Joconde jusqu'à cent, 1998, puis Joconde sur votre indulgence, 2002. Réédition augmentée en un seul volume, Joconde jusqu'à cent et plus si affinités, 2012
Inukshuk, l'homme debout, roman, 1999
Zindien, poésie, 2000. Dessins de Henri Cueco
Encyclopædia Inutilis, nouvelles, 2002
Cités de mémoire, nouvelles, 2002
Guerre et Plaies, 2003
La Chapelle Sextine, nouvelles érotiques, 2004, Dessins de Xavier Gorce
Esthétique de l'Oulipo, essai, 2006
Je m'attache très facilement, roman, 2007
Les Opossums célèbres, poésie curieuse, mots-valises, 2007. Dessins de Xavier Gorce
Assez parlé d'amour, roman, 2009
L’Herbier des villes, objets sauvés du néant, 2010 (haïkus et collages)
Eléctrico W, roman, 2011
Un fromage sans doute, historiettes, 2011
Contes liquides, sous le pseudonyme Jaime Montestrela, 2012
Demande au muet, dialogues socratiques de qualité, 2014
Moi et François Mitterrand, récit, 2016
Toutes les familles heureuses, récit, 2017


Dernière édition par Pia le Lun 9 Oct - 16:44, édité 1 fois
Pia
Pia

Messages : 135
Date d'inscription : 08/12/2016
Age : 51
Localisation : Utrecht

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Hervé Le Tellier Empty Re: Hervé Le Tellier

Message par Pia le Lun 9 Oct - 16:42

Hervé Le Tellier Hervy_13


Toutes les familles heureuses

C’est un gamin qui n’a qu’indifférence pour ses parents qui le négligent. Il vient d’un milieu priviligié, avec des ramiffications qui remontent loin. Sa mère est “folle”comme il dit. Elle ne s’occupe que du qu’en dira-t-on, rit à gorge déployée au mauvais moment  et a des accès de colère dirigés contre lui la plupart du temps. C’est une femme amère et frustrée. Son père est absent, inconscient de ce que la paternité représente. Et il fait le constat que son beau-père est un imbécile, sans envergure qui se laisse maltraiter par sa femme et redirige sa haine refoulée sur des innocents. Il aime par contre ses grands-parents, sa tante (que sa mère appelle “la pute”). Tout ce petit monde vit dans le même immeuble, les uns sur les autres. Très vite il prend la poudre d’escampette, à dix huit ans il décide de vivre sa vie.

Ce livre commence un peu laborieusement avec dates et détails à l’appui. Et petit à petit Hervé Le Tellier entre dans le vif du sujet. Il raconte sa famille qu’il regarde et juge lucidement. Tout comme il se juge lucidement, par la même occasion, et fait à plusieurs reprises mention de l’appellation de “monstre” qu’il se donne. Ce n’est jamais pleurnichard, il revient juste sur ces années, maintenant qu’il peut, tout le monde étant parti ou devenu irrémédiablement “fou” (comme il dit). C’est drôle ( même si on rit jaune), c’est subtilement raconté. Je ne connaissais pas cet auteur et j’ai donc commencé par ses mémoires…. ou biographie….Mais cela m’a donné envie de lire d’autres livres de lui.

Mots-clés : #autobiographie #famille
Pia
Pia

Messages : 135
Date d'inscription : 08/12/2016
Age : 51
Localisation : Utrecht

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Hervé Le Tellier Empty Re: Hervé Le Tellier

Message par ArenSor le Lun 9 Oct - 19:08

Inconnu, mais l'Oulipo et Les Papous sont des points très positifs ! à découvrir donc Very Happy
ArenSor
ArenSor

Messages : 1957
Date d'inscription : 02/12/2016
Localisation : Din ch'nord

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Hervé Le Tellier Empty Re: Hervé Le Tellier

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

 Des Choses à lire :: Lectures par auteurs :: Écrivains européens francophones

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum