Eduardo Mendoza

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Eduardo Mendoza

Message par topocl le Ven 20 Oct - 16:51

Eduardo Mendoza
Né le 1943



Eduardo Mendoza, né le 11 janvier 1943 à Barcelone, est un écrivain espagnol,

Fils de magistrat, il suit sa scolarité dans un collège tenu par les frères Maristes. Après des études de droit, il étudie la sociologie à Londres entre 1966 et 1967. Il travaille comme avocat, mais en 1973 il part pour New York où il est traducteur à l'ONU.

En 1995 il reçoit la Creu de Sant Jordi, distinction décernée par la Generalitat de Catalogne.

À partir de 1995, il donne des cours de traduction à l'université Pompeu Fabra de Barcelone.

Le 30 novembre 2016, il reçoit le prestigieux prix Cervantès pour l'ensemble de son œuvre.

Œuvre en français

Romans
- La Vérité sur l'affaire Savolta (La Verdad sobre el caso Savolta, 1975)  
- Le Mystère de la crypte ensorcelée (El Misterio de la cripta embrujada, 1979)    
- Le Labyrinthe aux olives (El Laberinto de las aceitunas, 1982)    
- La Ville des prodiges (La Ciudad de los prodigios, 1986) : Page 1   
- L'île enchantée (La Isla inaudita, 1989)    
- Sans nouvelles de Gurb (Sin noticias de Gurb, 1991)    
- L'Année du déluge (El Año del diluvio, 1992)    
- Une comédie légère (Una comedia ligera, 1996)    
- L'Artiste des dames (La Aventura del tocador de señoras, 2001)    
- Le Dernier Voyage d'Horatio II (El Último Trayecto de Horacio Dos, 2002)    
- Mauricio, ou Les Élections sentimentales (Mauricio o las elecciones primarias, 2006)    
- Les Aventures miraculeuses de Pomponius Flatus (El Asombroso Viaje de Pomponio Flato, 2008)  
- Bataille de chats (Riñas de gatos. Madrid-1936, 2010)  
- La Grande Embrouille (El enredo de la bolsa y la vida, 2012)    
- Les Égarements de mademoiselle Baxter (El secreto de la modelo extraviada, 2015)  
 
Essais
- Un balcon sur les Andes (Barcelona modernista, 1989)

Autres publications
- Trois Vies de saints (Tres vidas de santos, 2009)    

Wikipedia

màj le 3/11/2017

_________________
Il y a plus de personnages dans la littérature que d'habitants en Chine
Héctor Abad
avatar
topocl

Messages : 4860
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 58
Localisation : Roanne

Voir le profil de l'utilisateur https://topocleries.wordpress.com/
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Eduardo Mendoza

Message par topocl le Ven 20 Oct - 17:12

La ville des prodiges



Onofre Bouvila a 13 ans quand il débarque à Barcelone, fuyant les désillusions de la vie campagnarde. Parti de rien, grâce à la ruse, à son charisme et à son absence totale de scrupules, il va devenir l'homme le plus riche d'Espagne, Il ne recule ni devant les commerces et trafics véreux, ni devant  la corruption à grande échelle, l'intimidation ou le  crime. Déloyal, gorgé de plaisirs et de vanité il échoue dans son épanouissement sentimental et existentiel.
L'histoire se déroule entre 1888 et 1929, dates des Exposition Universelles de Barcelone, et, en même temps que le  parcours d'un homme, c'est l'occasion de découvrir l'émergence d'une cité, son développement économique et politique, à travers ses bas-fonds et ses intrigues, l'essor du banditisme accompagnant celui du capitalisme.

Cela pouvait être assez drôle de lire ce livre dont  Barcelone est l'un des deux principaux personnages, à l'heure des événements politiques espagnols actuels. En effet, l'opposition entre la Catalogne et le gouvernement ne semble pas dater d'aujourd"hui…

J'attendais un roman historique, j' ai été servie. Et certes, je ne me  suis pas totalement ennuyée, cependant  j'ai eu du mal à m'intéresser aux entreprises de cet homme chez qui rien n'est à sauver. Quant à l'épopée barcelonnaise, la recherche du détail n'empêche pas l’éparpillement et une certaine superficialité. J'ai souvent pensé   au Parfum de Patrick Süskind, mais avec des regrets : mon attente a été déçue par quelque chose de  besogneux, un manque de folie et d'inventivité derrière la profusion.

_________________
Il y a plus de personnages dans la littérature que d'habitants en Chine
Héctor Abad
avatar
topocl

Messages : 4860
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 58
Localisation : Roanne

Voir le profil de l'utilisateur https://topocleries.wordpress.com/
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Eduardo Mendoza

Message par églantine le Ven 20 Oct - 18:17

Je m'y attendais.
Si d'aventure j'eus envie de le relire , voilà de quoi me faire fuir.  Razz
Du reste.... Vu mon état de l'époque, je crois que j'aurais été capable de m'emporter pour n'importe quoi.
Ceci étant , les choses bougent et souvent je me surprends à détester ce que j'ai pu adorer.
Spontanément me vient Nancy Houston dans la gamme.
Je continue à pédaler. clown

_________________
"Un jour je te décevrai et ce jour-là j'aurai besoin de toi." Robert Desnos
avatar
églantine

Messages : 3681
Date d'inscription : 02/12/2016
Localisation : Savoie

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Eduardo Mendoza

Message par Bédoulène le Ven 20 Oct - 21:30

églantine tu as lu d'autres livres de l'auteur ?

merci topocl !

_________________
"Lire et aimer le roman d'un salaud n'est pas lui donner une quelconque absolution, partager ses convictions ou devenir son complice, c'est reconnaître son talent, pas sa moralité ou son idéal" Le Club des incorrigibles optimistes de J.M. Guenessia "

"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
avatar
Bédoulène

Messages : 8952
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 73
Localisation : En Provence

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Eduardo Mendoza

Message par topocl le Sam 21 Oct - 8:24

@églantine a écrit:Je m'y attendais.
Si d'aventure j'eus envie de le relire , voilà de quoi me faire fuir.  Razz
Du reste.... Vu mon état de l'époque, je crois que j'aurais été capable de m'emporter pour n'importe quoi.
Ceci étant , les choses bougent et souvent je me surprends à détester ce que j'ai pu adorer.
Spontanément me vient Nancy Houston dans la gamme.
Je continue à pédaler. clown
C'est justement ce genre de considérations (l'enthousiasme/les erreurs de jeunesse, l'attente autre au fil de notre évolution, l'apprentissage que nous avons fait en lisant au fil des ans...) qui me ferait hésiter à relire un livre comme Le Parfum de Süskind.

Bédoulène, s'il n'y avait tant à lire, celui-ci me tenterait:
"Son premier roman paraît peu avant la mort de Franco et reçoit le Prix de la Critique. Centré sur la répression des anarchistes en Catalogne dans les années 1910, La Vérité sur l'affaire Savolta est publiée en 1975."

_________________
Il y a plus de personnages dans la littérature que d'habitants en Chine
Héctor Abad
avatar
topocl

Messages : 4860
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 58
Localisation : Roanne

Voir le profil de l'utilisateur https://topocleries.wordpress.com/
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Eduardo Mendoza

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

 Des Choses à lire :: Lectures par auteurs :: Écrivains de la péninsule Ibérique

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum