Des Choses à lire
Visiteur occasionnel, épisodique ou régulier pourquoi ne pas pousser la porte et nous rejoindre ou seulement nous laisser un mot ?

Après tout une communauté en ligne est faite de vraies personnes, avec peut-être un peu plus de liberté dans les manières. Et plus on est de fous...


Je te prie de trouver entre mes mots le meilleur de mon âme.

Georges Brassens, Lettre à Toussenot


Franz Hohler

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Franz Hohler  Empty Franz Hohler

Message par tom léo le Lun 30 Oct - 7:42

Franz Hohler
né 1943

Franz Hohler  Franz_10

Né à Bienne (=Biel)/Suisse, Franz Hohler est un écrivain, cabarettiste et chansonnier. Il grandit à Oltern et visita l’école cantonale d’Aarau jusqu’au bac. Puis il commença les études de la Germanistique et Romanistique à l’université de Zurich. C’est déjà lors de ses études qu’il anima un premier programme solo (1965). Alors il interrompit à la suite du succès ses études et se consacra entièrement à l’art. Son œuvre est multiforme et nombreux, englobant du cabaret, des pièces de théatre, des productions dans le film, des livres pour enfants, des nouvelles et des romans. Il arrive de jouer avec le sérieux d’engagements politiques, le rire, mais aussi la capacité de fabuler.
Il est marié depuis 1969 avec la, Germaniste et psychologue Ursula Nagel, et père de deux fils. Il habite à Zurich-Oerlikon.
(source : https://de.wikipedia.org/wiki/Franz_Hohler)


Oeuvres  traduites en français :

Les trois vœux de Barbara, 1997
Le déluge de pierres, 2003
Le grand nain et autres histoires, 2004
Chipo, 2010
Contes abracadabrantes, 2011
Docteur Parking, 2012
Chipo à l’âge de pierre, 2012
Chipo et les pingouins, 2014

(voir ici une idée de la varieté énorme de sa production : https://de.wikipedia.org/wiki/Franz_Hohler#Werke )
tom léo
tom léo

Messages : 1011
Date d'inscription : 04/12/2016
Localisation : Bourgogne

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Franz Hohler  Empty Re: Franz Hohler

Message par tom léo le Lun 30 Oct - 8:13


Franz Hohler  Le-del10

Le déluge de pierre

Originale : Die Steinflut (Allemand, 2011)

Editeur (raccourci): a écrit:Des jours qu'il ne cesse de pleuvoir. Au-dessus du village d'Elm au fonds de la vallée glaronaise de Sernf, la montagne gronde. À la Meur, l'auberge des Rhyner, toutes les conversations tournent autour de l'enfant à naître et des risques de glissements de terrain. On échafaude des plans pour parer au pire.
Katharina, une des enfants de l'aubergiste, du haut de ses sept ans, innocente et grave, observe tout ce remue-ménage. Inquiète. À cause de l'état de sa mère et de l'histoire du Déluge que le prêtre vient de raconter à l'école. On l'envoie chez sa grand-mère sur l'autre versant de la vallée : l'accouchement du petit sixième a commencé.

REMARQUES :
Elm (romanche : Dialma) est une localité et une ancienne commune suisse du canton de Glaris, située dans la commune de Glaris Sud. Le 11 septembre 1881, un glissement de terrain a fait 114 victimes à Elm. Franz Hohler le relate dans son roman Die Steinflut (Le déluge de Pierres). Il en fait un récit de la perspective d’une jeune fille, Katharina, par ailleurs vraiment ayant existée  et qui a survécu comme la seule de sa famille à cette catastrophe. Elle est morte dans les années 1950.

Perspective d’enfant de par les pensées relatées : la vue et les sentiments de celle-ci face à ce qui l’entoure le jour venu. Pensées aussi bien anodines et issues des soucis, occupations et frustrations d’une petite fille, mais aussi parfois comme éclairées par des préssentiments : comme si elle voit les signes des temps, de la nature plus clairement que ses ainés, qui se disputent, qui rigolent, qui ne prennent pas au sérieux ce qui pourtant se prépare. Car Hohler y met des signes avant-curseur, comme si un orage s’approche de loin, tourne autour, gronde. Mais parfois les animaux, des petits enfants, voient plus clairement… Est-ce que la peur peut être meilleure conseillère ? Apparemment que oui.

Raconté dans un colorit, une langue locale, avec (même en allemand pour moi) des mots que je ne connaissais pas, c’est pourtant pas « compliqué ». Mais proche des gens de cette terre, de ces montagnes. La dernière PHRASE, vraiment apocalyptique, s’étire admirablement, inarrêtable et entraînant tout sur les dernières cinq (!) pages jusqu’au, point final. Impressionnant !
tom léo
tom léo

Messages : 1011
Date d'inscription : 04/12/2016
Localisation : Bourgogne

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Franz Hohler  Empty Re: Franz Hohler

Message par Bédoulène le Lun 30 Oct - 15:41

merci Tom Léo

est-ce que ce récit ne fait pas penser à la Grande peur dans la montagne de Ramuz ?

_________________
"Lire et aimer le roman d'un salaud n'est pas lui donner une quelconque absolution, partager ses convictions ou devenir son complice, c'est reconnaître son talent, pas sa moralité ou son idéal" Le Club des incorrigibles optimistes de J.M. Guenessia "

"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
Bédoulène
Bédoulène

Messages : 11678
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 74
Localisation : En Provence

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Franz Hohler  Empty Re: Franz Hohler

Message par tom léo le Lun 30 Oct - 22:13

@Bédoulène a écrit:est-ce que ce récit ne fait pas penser à la Grande peur dans la montagne de Ramuz ?

Je l'ai pas lu, mais je peux me l'imaginer. Ici on trouve une perspective d'enfant. Moi j'avais du penser à la tonalité de "Cristal de roche" de Stifter, mais je ne peux même pas expliquer pourquoi comme chez Stifter cela se termine "bien"...
tom léo
tom léo

Messages : 1011
Date d'inscription : 04/12/2016
Localisation : Bourgogne

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Franz Hohler  Empty Re: Franz Hohler

Message par animal le Lun 30 Oct - 22:15

fort intrigant ces deux parallèles possibles.

_________________
Keep on keeping on...
animal
animal
Admin

Messages : 9383
Date d'inscription : 27/11/2016
Age : 38
Localisation : Tours

Voir le profil de l'utilisateur http://deschosesalire.forumactif.com
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Franz Hohler  Empty Re: Franz Hohler

Message par tom léo le Lun 30 Oct - 22:20

@animal a écrit:fort intrigant ces deux parallèles possibles.

C'est à découvrir, animal, et pour toi, peut-être, surtout?
tom léo
tom léo

Messages : 1011
Date d'inscription : 04/12/2016
Localisation : Bourgogne

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Franz Hohler  Empty Re: Franz Hohler

Message par animal le Lun 30 Oct - 22:24

noté en tout cas, sur le papier qui ressortira un jour et peut-être dans une période "dans laquelle il y a moyen de lire normalement".

_________________
Keep on keeping on...
animal
animal
Admin

Messages : 9383
Date d'inscription : 27/11/2016
Age : 38
Localisation : Tours

Voir le profil de l'utilisateur http://deschosesalire.forumactif.com
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Franz Hohler  Empty Re: Franz Hohler

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

 Des Choses à lire :: Lectures par auteurs :: Écrivains européens de langue allemande

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum