Des Choses à lire
Visiteur occasionnel, épisodique ou régulier pourquoi ne pas pousser la porte et nous rejoindre ou seulement nous laisser un mot ?

Après tout une communauté en ligne est faite de vraies personnes, avec peut-être un peu plus de liberté dans les manières. Et plus on est de fous...


Je te prie de trouver entre mes mots le meilleur de mon âme.

Georges Brassens, Lettre à Toussenot


Anne Godard

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Anne Godard Empty Anne Godard

Message par topocl le Mer 1 Nov - 19:46

Anne Godard
Née en 1971


Anne Godard 5976b410

Anne Godard, née en décembre 1971 à Paris, est une universitaire et écrivaine française.

Elle est la fille d'un père libraire et la petite-fille de l'éditeur Paul Hartmann. Après un CAPES et une agrégation de lettres modernes obtenue en 1995, Anne Godard soutient en 2000 sa thèse (sous la direction d'Yves Hersant) sur le thème de « La Renaissance dialogique. Imitation et dialogisme dans les dialogues de la Renaissance ». Elle devient maître de conférence en « Langue et littérature françaises » à l'université Sorbonne-Nouvelle.

Son premier roman, L'Inconsolable, est publié par Les Éditions de Minuit et obtient le grand prix RTL-Lire en 2006. Tout en continuant de travailler à Paris, elle quitte alors la capitale en 2007 pour vivre en Sologne puis, depuis 2013, à Tours.

Plus de dix après la sortie de son premier roman – Anne Godard explique passer par des phases de nécessité et d'impossibilité d'écriture – paraît son second roman, Une chance folle.

Œuvre littéraire

   1997 : Faux Dialogue (avec opinel) (nouvelle) dans La Nouvelle Revue française no 532
   1998 : Magdala (nouvelle) dans La Nouvelle Revue française no 541
   2006 : L'Inconsolable (roman), Les Éditions de Minuit (
   2017 : Une chance folle (roman), Les Éditions de Minuit

Wikipedia

_________________
Etre dans le vent, c'est l'histoire d'une feuille morte.
Flore Vasseur
topocl
topocl

Messages : 6412
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 59
Localisation : Roanne

https://topocleries.wordpress.com/
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Anne Godard Empty Re: Anne Godard

Message par topocl le Mer 1 Nov - 19:55

Une chance folle

Anne Godard Images31

C'est l’histoire d'une petite fille qui devient grande, dans une solitude qui est celle de tous les enfants puis des adolescentes, mais exacerbée par cette brûlure qui envahit les heures et les pensées. Un horrible stigmate qui l'astreint à des traitements aussi pénibles et répétés qu'inefficaces, la condamne  au rôle du monstre regardé de travers voire moqué, ou pire encore, plaint. Elle vit  cette marque infamante dans la culpabilité  de l’horreur et de la peine qu'elle impose aux autres comme à elle-même.

Et chaque fois ce qui recommence, c'est le récit de ce dont je ne me souviens pas, tandis que ce qui compte vraiment, c'est ce que je ne raconte pas, ce qui se répète de rencontre en rencontre, leurs yeux sur moi et la question. C'est quoi, là ? Leurs yeux sur elle et la question. Qu'est-ce qui vous est arrivé ? Même lorsque la question n'est pas posée, lorsque leurs yeux ne se sont pas arrêtés, à chaque rencontre, j'attends, j'anticipe et je prévoir le moment où l'on ose enfin, le moment où l'on se permettra de me montrer que ça y est, cette chose, on l'a remarquée, cette chose sur moi qui est la trace d'une autre chose qui m'est arrivée.

Cet aspect est vraiment très bien traité, l’ostracisme lié à la différence, celui que les autres créent et celui qu'elle se crée elle-même. Magda est aimée-malaimée d'une façon tout à la fois phagocytante et rejetante par une mère à qui  le dévouement permet de se créer un personnage au détriment de sa fille. Tout cela est finement montré, les petites phrases, les petites hypocrisies, les petites maladresses qui n'empêchent pas l'amour, la grande détresse.
Ca part épatamment bien, cette relation perverses entre les  deux.

Peut-être qu'elle s'était tellement habituée de le soigner qu'elle oubliait qu'il était à moi ce corps, ou peut-être qu'elle ne faisait plus la différence entre nous, depuis le temps que nous allions ensemble en cure ou à l'hôpital, elle et moi, comme si nous n'étions qu'une.

Et puis il se greffe diverses péripéties de cette vie familiale, tragiques mais au demeurant assez banales, des épisodes vus et revus ailleurs dans les récits d'adolescence, et auxquels manque une profondeur. Les personnalités des autres personnages sont à peine ébauchées et convenues. Cela donne un résultat assez bancal, livré avec une écriture singulière et urgente, mais qui, on le regrette,  ne suffit pas à convaincre pleinement.



mots-clés : #contemporain #enfance #psychologique #pathologie

_________________
Etre dans le vent, c'est l'histoire d'une feuille morte.
Flore Vasseur
topocl
topocl

Messages : 6412
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 59
Localisation : Roanne

https://topocleries.wordpress.com/
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

 Des Choses à lire :: Lectures par auteurs :: Écrivains européens francophones

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum