Des Choses à lire
Visiteur occasionnel, épisodique ou régulier pourquoi ne pas pousser la porte et nous rejoindre ou seulement nous laisser un mot ?

Après tout une communauté en ligne est faite de vraies personnes, avec peut-être un peu plus de liberté dans les manières. Et plus on est de fous...


Je te prie de trouver entre mes mots le meilleur de mon âme.

Georges Brassens, Lettre à Toussenot


Amaury Nauroy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Amaury Nauroy Empty Amaury Nauroy

Message par animal le Sam 18 Nov - 13:56

Amaury Nauroy
(Né en 1982)

Amaury Nauroy Grigna10


Amaury Nauroy est né à Vernon en 1982. Après des études de lettres à Paris, il a exercé divers métiers du livre : libraire de neuf et d’occasion, bibliothécaire, archiviste, nègre, relecteur-correcteur, attaché de presse… De 2003 à 2008, il crée et dirige la revue Tra-jectoires pour laquelle il a coordonné des dossiers sur Philippe Jaccottet, Jules Supervielle, Jean-Pierre Lemaire, Annie Ernaux, Albert Memmi et Henry-Louis Mermod. Il a collaboré, entre autres, aux éditions La Dogana. Chroniqueur régulier de la Revue de Belles-Lettres (Suisse), il travaille aujourd’hui chez Gallimard et aux éditions Zoé. Rondes de nuit est son premier livre.

lebruitdutemps.fr

Bibliographie

- Rondes de nuit, 2017

_________________
Keep on keeping on...
animal
animal
Admin

Messages : 9926
Date d'inscription : 27/11/2016
Age : 38
Localisation : Tours

http://deschosesalire.forumactif.com
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Amaury Nauroy Empty Re: Amaury Nauroy

Message par animal le Sam 18 Nov - 15:39

Amaury Nauroy Rondes10

Rondes de nuit
Longtemps, le narrateur de Rondes de nuit a vu dans les personnages du tableau de Rembrandt auquel il emprunte son titre, « une mystérieuse ronde de poètes », lui-même s’identifiant à l’enfant ébahie d’être là, « à qui la parole manque », au centre de la composition. Plus tard, au cours de l’ouvrage, sa compréhension du sens du tableau s’approfondira pour y voir désormais « la connivence des vivants et des morts sans quoi toute vie demeure irrespirable ». Les deux côtés de son existence se rejoignent, le portrait du grand-père paysan peut alors figurer dans le livre à côté de ceux de la famille d’élection.

Un auteur de la "génération intermédiaire" qui entreprend de remettre en vie ce qu'on peut qualifier d'une mythologie de la littérature suisse romande forcément ça méritait un coup d’œil. Bien qu'au début on ne sache pas trop ce qu'on va lire.

Et en appeler à des figures établies en passant par la case première personne par les temps qui courent c'est casse-gueule le "j'ai un avis sur tout et suis dans la lignée des... " est une ombre qui fait peur. C'est comme ça, tournée la page de Rembrandt qu'on entre dans le livre.

Si les univers littéraire non pas promis mais supposés sont bien là c'est cependant de façon indirecte. Pas de mimétisme, pas de citations à la pelle mais un détour par le chemin du quotidien. C'est assez tranquillement que commence la découverte du paysage du livre, une sorte d'enquête à épisodes qui commence chez Henri-Louis Mermod.

Mermod c'est parler de Ramuz, Cingria, Gustave Roud mais aussi Maurice Chappaz, Jacques Chessex ou Philippe Jaccottet. Voilà, plus que les oeuvres c'est une dynamique, une pensée diverse et des rencontres concrètes, des gestes, un mouvement prolongé par Amaury Nauroy qui a rencontrer et fréquenter les derniers d'entre eux.

L'anecdote et la citation hors sentier battu donnent de la chaleur à cet exercice périlleux et nous laisse à bonne distance du possible voyeurisme pour nous garder au chaud et alertes dans une lecture agréable pour ne pas dire confortable.

On peut se poser et peser la densité de ce que ça peut représenter pour nous lecteurs qui aimons lire et partager.

Si je compte bien revenir avec un ou deux extraits je ne vais pas être capable de vous résumer beaucoup mieux que ça cette belle lecture. Dans la partie catalogue je n'ai pas cités à côté des noms les plus connus d'autres qui le sont moins (et il est aussi question de peinture) et juste en faire la liste ne serait pas très élégant.

Ce que je peux dire c'est que cette première personne devant le catalogue en question a priori ce n'est pas mon truc mais que descendu de l'étagère et rendu à l'évidence et à la simplicité je profite volontiers du voyage qui va bien plus loin que l'étalage people alternatif de luxe.

Un très bon moment de lecture donc qui parle bel et bien de littérature se gardant bien toutefois de se prendre les pieds dans les tapis à la mode. Ca fait du bien !

A n'en pas douter une petite mine d'or pour certains d'entre vous.

mots-clés : #biographie #creationartistique

_________________
Keep on keeping on...
animal
animal
Admin

Messages : 9926
Date d'inscription : 27/11/2016
Age : 38
Localisation : Tours

http://deschosesalire.forumactif.com
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Amaury Nauroy Empty Re: Amaury Nauroy

Message par Bédoulène le Sam 18 Nov - 15:51

merci Animal, j' y viendrais peut-être quand j'aurais lu les auteurs que tu cites.

_________________
"Lire et aimer le roman d'un salaud n'est pas lui donner une quelconque absolution, partager ses convictions ou devenir son complice, c'est reconnaître son talent, pas sa moralité ou son idéal" Le Club des incorrigibles optimistes de J.M. Guenessia "

"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
Bédoulène
Bédoulène

Messages : 12392
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 74
Localisation : En Provence

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Amaury Nauroy Empty Re: Amaury Nauroy

Message par animal le Sam 18 Nov - 21:29

ça marche aussi dans l'autre sens je pense. j'étais loin d'être perdu mais je suis loin de les avoir tous lus ou de les connaître vraiment (et ce ne sont pas ceux qu'on trouve le plus en rayons).

_________________
Keep on keeping on...
animal
animal
Admin

Messages : 9926
Date d'inscription : 27/11/2016
Age : 38
Localisation : Tours

http://deschosesalire.forumactif.com
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Amaury Nauroy Empty Re: Amaury Nauroy

Message par animal le Sam 25 Nov - 13:53

Pour un extrait pourquoi ne pas tourner autour de l'auteur et de Mermod :

Voilà déjà soixante ans écoulés depuis la mort de Ramuz. Cinquante, quarante, trente... Les gens de mon âge, à vingt-cinq, vingt-six ans tout ronds, éprouvent déjà eux aussi, chaque jour, à la fois l'écrasement et la course du temps. Ils savent qu'il n'y a ni passé ni futur vraiment tangibles; qu'un présent plat et sec comme un pain azyme. Alors certains, peut-être plus poreux que les autres, épaississent leur vie présente d'un peu de bruit passé. Avec cette enquête sur Mermod, je cherche moi-même à écouter de l'autre côté d'un mur, sans toutefois m'égarer dans la reconstitution objective d'un vécu, ni donner dans le genre charlatanesque de la transmutation d'âme. Pour ce, il faudrait être dans le secret d'une pensée, de ses malheurs, de ses émotions, en même temps que dans le secret du monde qui l'entoure aux différents âges de la vie. Tâche, sinon démesurée, du moins inconcevable avec mes propres moyens. Je préfère recueillir ce qui s'est dit de Mermod, ce qui reste au pied du mur, de ce côté-ci : des lettres, un catalogue... J'aurais aimé que l'éditeur tînt un journal.
Pressé par de stupides échéances, je ne mène pas non plus comme je le voudrais mon travail. J'aurais voulu consulter la correspondance que Mermod échangeait avec un père de la Valsainte, Dom Jean Baptiste, car les lettres à Gustave Roud n'offrent sur ses ambitions que des aperçus incertains. A dix-sept ans, rêvait-il uniquement de droit ? A vingt ans : d'industrie ? A trente ans : d'édition ? La vérité n'adopte jamais ce trop clair enchaînement. Au cœur de mes doutes, l'importance que revêt la mort de 47 est, par bonheur si je puis dire, indéniable. Oui... trente, quarante, cinquante. Soixante ans depuis la disparition du poète.
Je ne sais pas exactement ce que cela représente.

_________________
Keep on keeping on...
animal
animal
Admin

Messages : 9926
Date d'inscription : 27/11/2016
Age : 38
Localisation : Tours

http://deschosesalire.forumactif.com
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Amaury Nauroy Empty Re: Amaury Nauroy

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

 Des Choses à lire :: Lectures par auteurs :: Écrivains européens francophones

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum