Leonardo Padura Fuentes

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Leonardo Padura Fuentes

Message par Chamaco le Jeu 1 Juin - 13:13

la Loge dont le père de Leonardo Padura était à l'origine de la création sur le quartier Mantilla :

avatar
Chamaco

Messages : 1501
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 71
Localisation : Au balcon du Luberon, à l'écoute

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Leonardo Padura Fuentes

Message par bix_229 le Jeu 1 Juin - 16:41


VENTS DE CAREME


En ce printemps 1989, Mario Conde est policier à La Havane.
Mario Conde est un être complexe et partagé.
Entre les souvenirs d' enfance et de jeunesse... Les projets d'avenir d'alors, les rêves, les désirs, l'amitié...
Et la réalité du présent. Le temps qui passe et qui blesse : ses amis, ses rêves - l' amour, l' écriture -

Son métier de policier le plonge au coeur de la misère humaine.
Ses enquêtes se passent dans univers violent où la cruauté et la douleur se mêlent à l'arrivisme et à l'innocence bafouée.
Et il arpente les rues de La Havane, un paradis perdu mais tellement indissociable de lui-même.

Et ses amours sont rares et se révèlent rapidement trompeuses et illusoires.
Mario est un homme furieux, impatient, exaspéré, frustré et qui se pose bien trop de questions pour espérer etre tranquille un jour.
Et puis il cherche l'impossible... Il le sait, il dit à Karina la femme qu'il rencontre :

"Je crois que le destin de l'homme s'accomplit dans la recherche, non la découverte, bien que toutes les découvertes paraissent le couronnement d'un effort : la Toison d'Or, l'Amérique, la théorie de la relativité... l'amour.

Je préfère être un chercheur de l'éternel... Plutôt un chercheur de l'Eldorado, de l'impossible.

Pourvu que je ne te découvre jamais sur un arbre, ni même protégée par un dragon, comme la vieille Toison.

Ne me laisse pas t'attraper, Karina."

Alors Mario chérit le rêve et berce sa douleur et sa mélancolie.
Il fait partie de ces rêveurs de l'impossible, qui savent rapidement que les dés sont pipés et que le rêve est la seule façon de continuer...
Et la nostalgie la seule consolation avec l'amitié.

Et c'est pour ça qu'il me va droit au coeur Mario Conde.

PS : J'avais aimé ce livre, mais depuis, j'en ai lu un autre où apparaissent les défauts dont parle Chamaco...
Dommage ! J'apprécie Padura !
Mais je lirai Electre à La Havane depuis longtemps sur mes listes.



mots-clés : #polar
avatar
bix_229

Messages : 3033
Date d'inscription : 06/12/2016
Localisation : Lauragais

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Leonardo Padura Fuentes

Message par Bédoulène le Jeu 1 Juin - 16:47

merci pour le partage Chamaco !

_________________
"Lire et aimer le roman d'un salaud n'est pas lui donner une quelconque absolution, partager ses convictions ou devenir son complice, c'est reconnaître son talent, pas sa moralité ou son idéal" Le Club des incorrigibles optimistes de J.M. Guenessia "

"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
avatar
Bédoulène

Messages : 3764
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 72
Localisation : En Provence

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Leonardo Padura Fuentes

Message par Chamaco le Dim 4 Juin - 1:48

J'ai oublié de vous dire que lors de son passage chez lui, Leonardo Padura se preparait à gagner la France, notamment Paris et Toulouse...
avatar
Chamaco

Messages : 1501
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 71
Localisation : Au balcon du Luberon, à l'écoute

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Leonardo Padura Fuentes

Message par Tristram le Dim 4 Juin - 1:50

En passant par la Guyane ?
avatar
Tristram

Messages : 1760
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 61
Localisation : Guyane

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Leonardo Padura Fuentes

Message par Bédoulène le Dim 4 Juin - 1:51

Chamaco et à Marseille ou Aix ?

_________________
"Lire et aimer le roman d'un salaud n'est pas lui donner une quelconque absolution, partager ses convictions ou devenir son complice, c'est reconnaître son talent, pas sa moralité ou son idéal" Le Club des incorrigibles optimistes de J.M. Guenessia "

"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
avatar
Bédoulène

Messages : 3764
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 72
Localisation : En Provence

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Leonardo Padura Fuentes

Message par Chamaco le Dim 4 Juin - 3:09

Bédoulène a écrit:Chamaco et à Marseille ou Aix ?

Non il n'irait pas plus loin que Toulouse...
avatar
Chamaco

Messages : 1501
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 71
Localisation : Au balcon du Luberon, à l'écoute

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Leonardo Padura Fuentes

Message par Chamaco le Dim 4 Juin - 3:10

Tristram a écrit:En passant par la Guyane ?

Non, lui il a la double nationalité qui lui permet de voyager (cubano-espagnole)...
avatar
Chamaco

Messages : 1501
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 71
Localisation : Au balcon du Luberon, à l'écoute

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Leonardo Padura Fuentes

Message par Chamaco le Dim 4 Juin - 14:48

Des nouvelles de Padura par les Editions Métaillé :
"La tétralogie Les Quatre saisons est en cours d'adaptation sous forme de mini série TV de quatre épisodes de 90 minutes réalisés par le réalisateur espagnol Felix Viscarret qui a aussi tourné une adaptation cinématographique de Vent de Carême. Le rôle de Mario Conde y sera tenu par Jorge Perugorria.
Par ailleurs, Antonio Banderas devrait jouer lui aussi Mario Conde dans une série TV qu'il produit lui-même.

Enfin, L'homme qui aimait les chiens est aussi en phase de production cinématographique."Source

RENCONTREZ L'AUTEUR


RENCONTRE EXCEPTIONNELLE AVEC LEONARDO PADURA À LA LIBRAIRIE DE PARIS
7 Place de Clichy, 75017 PARIS
22/06/ à 18h

LEONARDO PADURA AU MARATHON DES MOTS À TOULOUSE
http://www.lemarathondesmots.com/

23/06 au 25/06
avatar
Chamaco

Messages : 1501
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 71
Localisation : Au balcon du Luberon, à l'écoute

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Leonardo Padura Fuentes

Message par Chamaco le Mer 7 Juin - 22:53

un article sur Padura dévoilant son prochain roman :"la transparence du temps", il expose aussi ses craintes sur le delitement des liens sociaux dans son pays suite aux reformes de Raoul :
voir l'article ici
avatar
Chamaco

Messages : 1501
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 71
Localisation : Au balcon du Luberon, à l'écoute

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Leonardo Padura Fuentes

Message par Chamaco le Mer 21 Juin - 19:34



"Pour Chamaco et Michel, avec l'hérésie et la meilleure accolade cubaine de L.Padura, 06.17, à La Havane"
avatar
Chamaco

Messages : 1501
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 71
Localisation : Au balcon du Luberon, à l'écoute

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Leonardo Padura Fuentes

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

 Des Choses à lire :: Lectures par auteurs :: Écrivains d'Amérique Centrale, du Sud et des Caraïbes

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum