Des Choses à lire
Visiteur occasionnel, épisodique ou régulier pourquoi ne pas pousser la porte et nous rejoindre ou seulement nous laisser un mot ?

Après tout une communauté en ligne est faite de vraies personnes, avec peut-être un peu plus de liberté dans les manières. Et plus on est de fous...


Je te prie de trouver entre mes mots le meilleur de mon âme.

Georges Brassens, Lettre à Toussenot


Ryûnosuke AKUTAGAWA

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

polar - Ryûnosuke AKUTAGAWA  Empty Ryûnosuke AKUTAGAWA

Message par Dreep le Jeu 14 Déc - 17:17

Ryûnosuke Akutagawa
(1892-1927)

polar - Ryûnosuke AKUTAGAWA  Akutag10

Ryūnosuke Akutagawa (芥川龍之介, Akutagawa Ryūnosuke), né le 1er mars 1892 à Tokyo et mort le 24 juillet 1927 à Tokyo, est un écrivain japonais.
Il naît à Tokyo en 1892. Sa mère étant atteinte de folie, il est adopté et élevé par son oncle maternel, dont il prend le nom de famille. Il commence à écrire en entrant à l'université impériale de Tokyo en 1913, où il étudie la littérature anglaise. Il subvient alors à ses besoins en enseignant l'anglais et en participant à la rédaction d'un journal. C'est à cette époque qu'il publie la nouvelle Rashōmon (1915), qui lui permet d'obtenir la reconnaissance et les encouragements de Natsume Sōseki. Il entame peu après Le Nez, qui ne sera achevé que quelques années plus tard. C'est également pendant cette période qu'il commence à écrire des haiku sous le pseudonyme de Gaki. Encore étudiant, il fait sa proposition de mariage à une amie d'enfance, Yayoi Yoshida, mais sa famille adoptive n'approuve pas cette union. En 1916, il se fiance avec Fumi Tsukamoto, avec qui il se marie deux ans plus tard. Ils auront trois enfants, Hiroshi (1920), Takashi (1922) et Yasushi (1925).

En 1921, au sommet de sa popularité, Akutagawa interrompt sa carrière d'écrivain pour passer quatre mois en Chine, en tant que reporter pour le journal Ōsaka Mainichi Shimbun. Le voyage est difficile et angoissant. Akutagawa souffre de plusieurs maladies, desquelles il ne se remettra jamais. Peu de temps après, il publie l'une de ses plus célèbres nouvelles, Dans le fourré (1922), le récit du meurtre d'un aristocrate par trois personnages différents, dont le cadavre lui-même, chacun réclamant la paternité du crime. Cette nouvelle puissante et baroque est la source d'inspiration principale du film de Kurosawa Rashōmon (1950).

Jusqu'à la fin de sa vie, il souffre d'hallucinations. En 1927, il attente à sa vie, avec un ami de sa femme Fumi, mais il échoue. Il parvient finalement à réussir son suicide par ingestion de véronal le 24 juillet 1927, laissant derrière lui seulement deux mots : Bon'yaritoshita fuan (ぼんやりとした不安?, signifiant « vague inquiétude »). En 1935, son ami de longue date Kikuchi Kan crée en son honneur le prix Akutagawa, qui devient le prix littéraire japonais le plus prestigieux.

Akutagawa était un homme très cultivé, qui connaissait bien les cultures classiques japonaise et chinoise, mais également les auteurs occidentaux, dont Baudelaire, Mérimée et Anatole France. Pendant sa carrière littéraire, Akutagawa n'a jamais rédigé de longs romans, mais un grand nombre de courtes nouvelles (plus de 150), souvent inspirées de contes anciens, qui abordent des genres aussi variés que la littérature policière, le fantastique  ou la satire sociale.
Les écrits d’Akutagawa sont empreints de la difficulté d’être japonais, à une époque, l'ère Meiji, qui voit le Japon se moderniser sur le modèle occidental. On trouve ainsi constamment chez Akutagawa une référence à la tradition, qui vise à restaurer son identité vacillante sans que cette référence soit du passéisme : il adapte ainsi de très nombreux contes (monogatari) du Moyen Âge japonais.

Œuvres traduites en français :

- Rashômon et autres contes
- La Vie d'un idiot et autres nouvelles
- La Magicienne
- Une vague inquiétude
- Jambes de cheval
Dreep
Dreep

Messages : 565
Date d'inscription : 08/12/2016
Age : 27

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

polar - Ryûnosuke AKUTAGAWA  Empty Re: Ryûnosuke AKUTAGAWA

Message par Dreep le Jeu 14 Déc - 17:20

Ma foi, que dire à propos de lui ?
Je ne sais pas si ce que pourrais bafouiller aurait un intérêt quelconque, Akutagawa est un de ces auteurs qui vous laissent pantois. Je me contente d'admirer. A ranger parmi les plus grands japonais de son époque, Tanizaki, Sôseki et Kawabata.

C'est un écrivain qui a eu toute sa vie peur de terminer comme sa mère (dans un asile de fous) et qui s'est suicidé à l'âge de 35 ans.

Un extrait :

Akutagawa a écrit:Mais au bout d’un moment, je fus pris de crampes à l’estomac. Il n’y avait qu’un verre de whisky pour conjurer la douleur. Je dénichai un bar et poussai la porte mais, sur le point d’entrer, j’aperçus dans le local exigu noyé dans la fumée des cigarettes, toute une bande jeunes artistes ― ils en avaient du moins l’allure ― attablé à boire de l’alcool ; au centre du groupe, une fille coiffée en bandeaux grattait de tous ses doigts les cordes d’une mandoline. Je reculai, soudain dérouté, et repris mon chemin sans entrer. Mais en marchant, je découvris brusquement que mon ombre vacillait d’un côté puis de l’autre ; et je me trouvais de surcroît ― sinistre augure ― sous une lumière rouge. Je restai cloué sur place : mon ombre n’en continuait pas moins à se balancer régulièrement d’un côté puis de l’autre. Je me retournai avec appréhension : j’aperçus alors, suspendue à l’auvent du bar, la lanterne de verre coloré qui oscillait doucement dans l’air tourmenté par le vent.
Dans La vie d'un idiot et autres nouvelles

Autrement, c'est bien d'Akutagawa qu'Akira Kurosawa s'est inspiré en réalisant Rashômon, mais pas de la nouvelle éponyme, d'une autre qui s'appelle Dans le fourré.
Rashômon était l'une des portes de la ville Heian-Kyô (794 - 1185), il en est resté des ruines pendant assez longtemps, c'était devenu un repaire malfamé.
Dreep
Dreep

Messages : 565
Date d'inscription : 08/12/2016
Age : 27

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

polar - Ryûnosuke AKUTAGAWA  Empty Re: Ryûnosuke AKUTAGAWA

Message par Bédoulène le Jeu 14 Déc - 23:34

merci Dreep !

_________________
"Lire et aimer le roman d'un salaud n'est pas lui donner une quelconque absolution, partager ses convictions ou devenir son complice, c'est reconnaître son talent, pas sa moralité ou son idéal" Le Club des incorrigibles optimistes de J.M. Guenessia "

"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
Bédoulène
Bédoulène

Messages : 12931
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 74
Localisation : En Provence

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

polar - Ryûnosuke AKUTAGAWA  Empty Re: Ryûnosuke AKUTAGAWA

Message par Arturo le Ven 15 Déc - 8:42

Oui merci, je ne l'ai pas encore lu celui-ci !
Arturo
Arturo

Messages : 3122
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 33
Localisation : Par-delà le bien et le mal

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

polar - Ryûnosuke AKUTAGAWA  Empty Re: Ryûnosuke AKUTAGAWA

Message par Antoine8 le Dim 17 Juin - 21:33

J'avais lu Dans le fourré dans le cadre d'un cours magistral de littérature comparée en première année de licence et je me souviens avoir été agréablement surpris par cette nouvelle. Ce fut ma première et ma seule expérience avec la littérature japonaise, mais pourquoi pas m'y remettre prochainement... Les romans de Kawabata m'attirent beaucoup dans la quête du beau qu'ils proposent par exemple.
Antoine8
Antoine8

Messages : 67
Date d'inscription : 13/06/2018
Age : 23
Localisation : Strasbourg

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

polar - Ryûnosuke AKUTAGAWA  Empty Re: Ryûnosuke AKUTAGAWA

Message par Quasimodo le Dim 17 Juin - 22:07

Coïncidence, tout à l'heure j'ai vu Ghost dog de Jim Jarmusch, dans lequel un recueil de contes d'Akutagawa tient une petite place, ce qui m'a redonné envie de le lire.

_________________
Entre les deux coups de feu qui décidèrent de son destin, il eut le temps d'appeler une mouche : "Madame".
Quasimodo
Quasimodo

Messages : 3382
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 24

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

polar - Ryûnosuke AKUTAGAWA  Empty Re: Ryûnosuke AKUTAGAWA

Message par bix_229 le Dim 17 Juin - 22:20

@Antoine8 a écrit:J'avais lu Dans le fourré dans le cadre d'un cours magistral de littérature comparée en première année de licence et je me souviens avoir été agréablement surpris par cette nouvelle. Ce fut ma première et ma seule expérience avec la littérature japonaise, mais pourquoi pas m'y remettre prochainement... Les romans de Kawabata m'attirent beaucoup dans la quête du beau qu'ils proposent par exemple.
Tu fais bien de reparler du Japon et de sa littérature.
Nous avions ici une très bonne lectrice japonaise et depuis qu' elle n' est plus là,
la littérature japonaise en a pati.
Tu peux lire pour commencer Yoko Ogawa, c' est une bonne entrée dans le Japon
contemporain.
Des nouvelles -si tu n' as rien contre le genre- fantastico/magiques.
bix_229
bix_229

Messages : 10680
Date d'inscription : 06/12/2016
Localisation : Lauragais

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

polar - Ryûnosuke AKUTAGAWA  Empty Re: Ryûnosuke AKUTAGAWA

Message par Antoine8 le Lun 18 Juin - 7:25

@bix_229 a écrit:
@Antoine8 a écrit:J'avais lu Dans le fourré dans le cadre d'un cours magistral de littérature comparée en première année de licence et je me souviens avoir été agréablement surpris par cette nouvelle. Ce fut ma première et ma seule expérience avec la littérature japonaise, mais pourquoi pas m'y remettre prochainement... Les romans de Kawabata m'attirent beaucoup dans la quête du beau qu'ils proposent par exemple.
Tu fais bien de reparler du Japon et de sa littérature.
Nous avions ici une très bonne lectrice japonaise et depuis qu' elle n' est plus là,
la littérature japonaise en a pati.
Tu peux lire pour commencer Yoko Ogawa, c' est une bonne entrée dans le Japon
contemporain.
Des nouvelles -si tu n' as rien contre le genre- fantastico/magiques.

Merci Bix pour ces conseils, je note le nom de Yoko Ogawa et vais tout de suite aller faire quelques recherches pour découvrir cet auteur ! Et je n'ai aucun problème avec les nouvelles fantastico-magiques Wink Quelle oeuvre me conseillerais-tu (j'ai vu qu'elle a écrit plusieurs recueils de nouvelles) ?
Antoine8
Antoine8

Messages : 67
Date d'inscription : 13/06/2018
Age : 23
Localisation : Strasbourg

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

polar - Ryûnosuke AKUTAGAWA  Empty Re: Ryûnosuke AKUTAGAWA

Message par Armor le Lun 18 Juin - 11:57

Oui bix, elle nous manque, notre gnocchi !

Ah, je te conseillerais volontiers quelques grands auteurs japonais. Junichirô Tanizaki, déjà. Un auteur étrange, qui a deux facettes, l'une plus "tordue" et l'autre plus subtile et apaisée. Dans cette veine, son roman Quatre soeur est un pur chef d'oeuvre.
Si la vie dans le monde des saules et des fleurs t'intéresse, je ne peux que te conseiller Kafû et son délicieux Du côté des saules et des fleurs, ou encore Le bambou nain.
Il y a aussi bien sûr Soseki (que je n'ai toujours pas lu mais qui a les faveurs de chosiens), Kawabata, Mishima bien sûr, et beaucoup d'autres encore.
Je suis certaine que la littérature japonaise t'apportera de belles découvertes, il y a vraiment des pépites !

_________________
"Et au plus eslevé trone du monde, si ne sommes assis, que sus notre cul." (Michel de Montaigne)
Armor
Armor

Messages : 3532
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 38
Localisation : A l'Aise Breizh

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

polar - Ryûnosuke AKUTAGAWA  Empty Re: Ryûnosuke AKUTAGAWA

Message par bix_229 le Lun 18 Juin - 16:16

Pour Ogawa, je te conseille les recueils Cristallisation secrète, Les Paupières, Petits oiseaux.

Par exemple.
bix_229
bix_229

Messages : 10680
Date d'inscription : 06/12/2016
Localisation : Lauragais

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

polar - Ryûnosuke AKUTAGAWA  Empty Re: Ryûnosuke AKUTAGAWA

Message par Antoine8 le Lun 18 Juin - 20:10

@Armor : Merci pour toutes ces belles références que je note précieusement si l'envie me prend d'aller plus loin dans cette littérature.

Pour Ogawa, après m'être un peu renseigné j'ai commandé le recueil de nouvelles La bénédiction inattendue qui semble bien représenter le style de l'auteur et condenser ses thèmes privilégiés Very Happy Il devrait arriver demain !
Antoine8
Antoine8

Messages : 67
Date d'inscription : 13/06/2018
Age : 23
Localisation : Strasbourg

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

polar - Ryûnosuke AKUTAGAWA  Empty Re: Ryûnosuke AKUTAGAWA

Message par Dreep le Sam 29 Juin - 14:05

polar - Ryûnosuke AKUTAGAWA  51vsd410

Jambes de cheval

Akutagawa est un auteur-caméléon. Quelle que soit le décor, quelle que soit la nouvelle, il s'y fond et y laisse son emprunte. Nulle besoin de savoir que l'écrivain japonais a mis un terme à sa vie, durant laquelle il a été hanté par une folie héréditaire. On sent qu’un même visage narquois essaye tour à tour plusieurs masques, se déguise en ses personnages. Figures de Don Juan triomphants (on retrouve ici notre Heichû) ou ratés, d’hommes accablés par le vice, par la pauvreté ou par un malaise indéfinissable. Dans toutes ses nouvelles ― elles s’étalent sur 12 000 pages en japonais, on n’en possède qu’une petite partie traduite en français ― Akutagawa s’amuse de tout cela, abordant la rigueur du réel ou ses aspects énigmatiques, l’inquiétante étrangeté, source d’angoisse ; ou mêlant l’absurde, le cocasse au conte fantastique dans une délicieuse raillerie.

"Le chat, ou plutôt la femme, rougit. Dans ce mouvement d’émotion d’un instant, on retrouvait une vraie jeune fille. Non, ne pensez pas à une demoiselle de notre époque. Mais à une de ces jeunes filles telles qu’il n’en existe plus depuis cinq ou six ans, dans le goût des écrivains de la Société des amis de l’écritoire. Tout en cherchant de la menue monnaie, Yasukichi pensa à « Grandir ensemble », aux sacs à queue d’hirondelle, aux motifs d’iris, à Ryôgoku, à Kaburagi Kyokata, et à bien d’autres choses encore. Pendant ce temps, la femme, se penchant pour regarder sous le comptoir, cherchait les Asahi avec le plus grand zèle."


Mots-clés : #nouvelle
Dreep
Dreep

Messages : 565
Date d'inscription : 08/12/2016
Age : 27

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

polar - Ryûnosuke AKUTAGAWA  Empty Re: Ryûnosuke AKUTAGAWA

Message par Tristram le Ven 12 Juil - 14:03

Rashômon et autres contes

polar - Ryûnosuke AKUTAGAWA  Rashzm10


Ces contes relèvent du fantastique, comme l’éponyme, et même du policier comme le fameux Dans le fourré, mais aussi d'un humour qui fait songer à Gogol, et pas seulement à cause des évocations de nez…
Les Kappa est une longue nouvelle, une satire sociale rappelant Swift ; Akutagawa y donne aussi un aperçu de son intéressante perception des écrivains occidentaux :
« ‒ C’est un de nos saints… saint Strindberg, qui se révoltait contre tout. »



Mots-clés : #contemythe #fantastique #humour #nouvelle #polar

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 8490
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 63
Localisation : Guyane

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

polar - Ryûnosuke AKUTAGAWA  Empty Re: Ryûnosuke AKUTAGAWA

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

 Des Choses à lire :: Lectures par auteurs :: Écrivains d'Asie


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum