La littérature c'est koi ?

Page 2 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: La littérature c'est koi ?

Message par Quasimodo le Ven 22 Déc - 23:27

"Faire une perle d'une larme" (Musset) ? Très peu pour moi !!


Chamaco, églantine, je prends vos deux propositions, qui me conviennent toutes les deux. Celle de Chamaco me rappelle Un chant de Noël de Dickens, celle d'églantine Le ravissement de Lol V. Stein, ou Fureur et mystère.

C'est peut-être un fil comme celui-là que j'appelais sur le fil Vuillard, merci Tristram Razz

_________________
Entre les deux coups de feu qui décidèrent de son destin, il eut le temps d'appeler une mouche : "Madame".
avatar
Quasimodo

Messages : 2319
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 23

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: La littérature c'est koi ?

Message par Tristram le Ven 22 Déc - 23:28

Quasimodo, je vous ai entendu !...
avatar
Tristram

Messages : 4949
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 62
Localisation : Guyane

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: La littérature c'est koi ?

Message par Chamaco le Sam 23 Déc - 6:17

@bix_229 a écrit:Ce qu' en pensait Ionesco :


tu mérites un gros câlin
avatar
Chamaco

Messages : 2616
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 72
Localisation : une colline du Lubéron

Voir le profil de l'utilisateur http://micielo24.wixsite.com/micielo
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: La littérature c'est koi ?

Message par Tristram le Sam 23 Déc - 10:08

Une version datée ?
« Un ordre souverain lancé contre le désordre de la vie, c'est la plus haute réponse que puisse fournir la littérature. »
Bernard Raffalli, introduction aux lettres de Madame de Sévigné
avatar
Tristram

Messages : 4949
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 62
Localisation : Guyane

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: La littérature c'est koi ?

Message par Arturo le Sam 23 Déc - 10:34

Bukowski, Shakespeare n'a jamais fait ça a écrit:Comment un type qui ne s’intéresse à presque rien peut-il écrire sur quoi que ce soit ? Eh bien, j’y arrive. J’écris sur tout le reste, tout le temps : un chien errant dans la rue, une femme qui assassine son mari, les pensées et les sentiments d’un violeur à l’instant où il mord dans son hamburger ; la vie à l’usine, la vie dans les rues et dans les chambres des pauvres, des invalides et des fous, toutes ces conneries, j’écris beaucoup de conneries dans le genre …

Ils veulent toujours plus que les simples poèmes, ce qui ne rime à rien puisque les poèmes disent l’essentiel ; trop d’écrivains renient leur machine à écrire pour devenir profs ou gourous.

En chemin, on m’a emmené dans une librairie qui avait presque tous mes livres en rayon. Mais c’était vraiment plus embarrassant que réjouissant d’être planté là à contempler mes livres. Je n’écrivais pas pour ça. Bien sûr, j’étais heureux de ne plus bosser en usine, mais ce bonheur-là je le fêtais tout seul, surtout au lit, quand je me réveillais le matin avec la gueule de bois.
avatar
Arturo

Messages : 2141
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 32
Localisation : Par-delà le bien et le mal

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: La littérature c'est koi ?

Message par Arturo le Sam 23 Déc - 14:15

Et les discours de réception du Nobel peuvent apporter des réponses à la question du Sieur Tristram.
Je vous conseille notamment celui de Gao Xingjian : "La raison d'être de la littérature".

La littérature n'a rien à voir avec les best-sellers et les tableaux des ventes, et les médias font plus de cas de la publicité que des écrivains. La liberté de création n'est ni une faveur ni une chose que l'on peut acheter, elle vient avant tout d'un besoin intérieur de l'écrivain lui-même.

En fait, la littérature ne se contente pas de s'abreuver à l'expérience de la vie quotidienne, l'écrivain n'est pas enfermé dans son vécu ; ce qu'il a vu et entendu, ce qui a déjà été décrit dans les oeuvres littéraires du passé, tout cela peut aussi devenir ce qu'il ressent par lui-même grâce au vecteur du langage, voilà encore où réside le charme du langage littéraire.
avatar
Arturo

Messages : 2141
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 32
Localisation : Par-delà le bien et le mal

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: La littérature c'est koi ?

Message par Tristram le Sam 23 Déc - 14:39

Merci Arturo ; Gao Xingjian a dit aussi :
« Tous les grands écrivains ont une quête du réel. Ils apportent involontairement quelque chose de nouveau de par leur volonté d'approcher la réalité. Mais si on fait exprès de créer quelque chose de nouveau, ça devient mort. »

« Pourquoi l'écriture tient-elle tellement de place pour nous ? Comme substitut de l'amour.
L'amour est une créativité. C'est tellement éphémère. Si on n'arrive pas à le renouveler, ça périt. C'est tellement fragile, comme l'écriture. »
« Au plus près du réel », entretiens avec Denis Bourgeois
avatar
Tristram

Messages : 4949
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 62
Localisation : Guyane

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: La littérature c'est koi ?

Message par kashmir le Sam 23 Déc - 17:47

C'est l'évasion contée au fil des pages.
avatar
kashmir

Messages : 1010
Date d'inscription : 10/09/2017

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: La littérature c'est koi ?

Message par églantine le Sam 23 Déc - 21:29

  Ecrire, c'est renoncer au monde en implorant le monde de ne pas renoncer à nous.  Georges Perros

_________________
"Un jour je te décevrai et ce jour-là j'aurai besoin de toi." Robert Desnos
avatar
églantine

Messages : 3467
Date d'inscription : 02/12/2016
Localisation : Savoie

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: La littérature c'est koi ?

Message par Tristram le Sam 23 Déc - 22:02

« De presque toute littérature on peut dire que c'est trop long. »
Jules Renard, « Journal », 6 novembre 1898
avatar
Tristram

Messages : 4949
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 62
Localisation : Guyane

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: La littérature c'est koi ?

Message par Chamaco le Sam 23 Déc - 22:54

Il n'est pas en matière de littérature une seule opinion qu'on ne combatte aisément par l'opinion contraire.
Anatole France
avatar
Chamaco

Messages : 2616
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 72
Localisation : une colline du Lubéron

Voir le profil de l'utilisateur http://micielo24.wixsite.com/micielo
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: La littérature c'est koi ?

Message par Tristram le Sam 23 Déc - 23:07

C'est vrai, et presque un point final, Chamaco !
« La question de la littérature serait dans l’erreur de l’infini. Le monde où nous vivons et tel que nous le vivons est heureusement borné. Il nous suffit de quelques pas pour sortir de notre chambre, de quelques années pour sortir de notre vie. »
Maurice Blanchot, « Le livre à venir », II, « La question littéraire », VIII, « L’infini littéraire : l’Aleph »
avatar
Tristram

Messages : 4949
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 62
Localisation : Guyane

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: La littérature c'est koi ?

Message par Arturo le Dim 24 Déc - 9:12

Je relis le Discours de Suède, de Camus, et je vous livre ce passage qui rejoint le thème de l'artiste et du réel, évoqué par églantine en première page du fil :

Camus a écrit: L’artiste choisit son objet autant qu’il est choisi par lui. L’art, dans un certain sens, est une révolte contre le monde dans ce qu’il a de fuyant et d’inachevé : il ne se propose donc rien d’autre que de donner une autre forme à une réalité qu’il est contraint pourtant de conserver parce qu’elle est la source de son émotion. À cet égard, nous sommes tous réalistes et personne ne l’est. L’art n’est ni le refus total, ni le consentement total à ce qui est. Il est en même temps refus et consentement, et c’est pourquoi il ne peut être qu’un déchirement perpétuellement renouvelé. L’artiste se trouve toujours dans cette ambiguïté, incapable de nier le réel et cependant éternellement voué à le contester dans ce qu’il a d’éternellement inachevé.
avatar
Arturo

Messages : 2141
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 32
Localisation : Par-delà le bien et le mal

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: La littérature c'est koi ?

Message par Bédoulène le Dim 24 Déc - 9:14

merci Arturo ! la définition me plait, je la trouve honnête

_________________
"Lire et aimer le roman d'un salaud n'est pas lui donner une quelconque absolution, partager ses convictions ou devenir son complice, c'est reconnaître son talent, pas sa moralité ou son idéal" Le Club des incorrigibles optimistes de J.M. Guenessia "

"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
avatar
Bédoulène

Messages : 8202
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 73
Localisation : En Provence

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: La littérature c'est koi ?

Message par Tristram le Dim 24 Déc - 11:47

Oui, Arturo. Et Camus ajoute :
« Je n’imagine pas la littérature sans style. Je ne connais qu’une révolution en art, elle est de tous les temps, c’est l’exacte appropriation de la forme et du fond, du langage et du sujet. »
avatar
Tristram

Messages : 4949
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 62
Localisation : Guyane

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: La littérature c'est koi ?

Message par Tristram le Dim 24 Déc - 22:51

« …] pouvoir immatériel […] de la tradition littéraire, c'est-à-dire l’ensemble des textes produits par l’humanité à des fins non pratiques […], mais plutôt gracia sui, par amour d’eux-mêmes − et qu’on lit pour le plaisir, pour l’élévation spirituelle, l’élargissement des connaissances, voire comme pur passe-temps, sans que personne nous y contraigne (exception faite des obligations scolaires). »
« Je crois que cette éducation au Destin et à la mort est une des fonctions principales de la littérature. »
Umberto Eco, « Sur quelques fonctions de la littérature », in « De la littérature »

« Comment sortir de ce que Barthes appelle en se référant à Sartre un "huis clos" ? En trichant. On peut tricher avec la langue. Ce jeu malhonnête, salutaire et libératoire, s'appelle littérature. »
Umberto Eco, « La langue, le pouvoir, la force », in « La guerre du faux »
avatar
Tristram

Messages : 4949
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 62
Localisation : Guyane

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: La littérature c'est koi ?

Message par Tristram le Lun 25 Déc - 16:35

Fêtes ou pas je persiste :
« Seule la littérature (et seule dans la littérature celle de description – par opposition à celle d'explication – : parti pris des choses, dictionnaire phénoménologique, cosmogonie) permet de jouer le grand jeu : de refaire le monde, à tous les sens du mot refaire, grâce au caractère à la fois concret et abstrait, intérieur et extérieur du VERBE, grâce à son épaisseur sémantique. »
Francis Ponge, « Pages bis », in « Proêmes »
avatar
Tristram

Messages : 4949
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 62
Localisation : Guyane

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: La littérature c'est koi ?

Message par ArenSor le Lun 25 Déc - 18:33

@Tristram a écrit:Fêtes ou pas je persiste :
« Seule la littérature (et seule dans la littérature celle de description – par opposition à celle d'explication – : parti pris des choses, dictionnaire phénoménologique, cosmogonie) permet de jouer le grand jeu : de refaire le monde, à tous les sens du mot refaire, grâce au caractère à la fois concret et abstrait, intérieur et extérieur du VERBE, grâce à son épaisseur sémantique. »
Francis Ponge, « Pages bis », in « Proêmes »

Hein ?
avatar
ArenSor

Messages : 1400
Date d'inscription : 02/12/2016
Localisation : Din ch'nord

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: La littérature c'est koi ?

Message par Tristram le Lun 25 Déc - 18:39

Awa ! n'en restons pas à la pensée linéaire !
Je m'aperçois pour le coup que, dans ce qui fut pour moi une révélation à la découverte de Ponge, entre aussi cette façon de vouloir donner une troisième dimension à la phrase, de la faire bifurquer, se ramifier hors de la ligne droite.
avatar
Tristram

Messages : 4949
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 62
Localisation : Guyane

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: La littérature c'est koi ?

Message par Hanta le Lun 25 Déc - 20:56

La littérature est de façon basique tout ce qui est composé de lettres.
avatar
Hanta

Messages : 1138
Date d'inscription : 03/12/2016
Age : 30

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: La littérature c'est koi ?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Page 2 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

 Des Choses à lire :: Discussions autour des livres :: Nos lectures

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum