Des Choses à lire
Visiteur occasionnel, épisodique ou régulier pourquoi ne pas pousser la porte et nous rejoindre ou seulement nous laisser un mot ?

Après tout une communauté en ligne est faite de vraies personnes, avec peut-être un peu plus de liberté dans les manières. Et plus on est de fous...


Je te prie de trouver entre mes mots le meilleur de mon âme.

Georges Brassens, Lettre à Toussenot


La littérature c'est koi ?

Page 11 sur 11 Précédent  1, 2, 3 ... 9, 10, 11

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La littérature c'est koi ?  - Page 11 Empty Re: La littérature c'est koi ?

Message par Tristram le Lun 27 Mai - 16:22

Telles sont les vérités du roman : des vérités contradictoires, plurielles, polyfacétiques et paradoxales, essentiellement ironiques. Et en inventant un genre qui connaît un succès retentissant fondé sur cette sorte de vérités, Cervantes a créé une authentique arme de destruction massive contre la vision dogmatique, moniste, fermée et totalitaire de la réalité.
Javier Cercas, Discours de lauréat du prix du Livre européen 2016, catégorie roman ("L'Europe et le roman"), dont le lien fut donné par Marie dans le fil de l'auteur.

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 8467
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 63
Localisation : Guyane

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

La littérature c'est koi ?  - Page 11 Empty Re: La littérature c'est koi ?

Message par Tristram le Lun 27 Mai - 17:24

Cervantiser c’est s’aventurer, la tête recouverte d’un fragile casque transformé en heaume, dans le territoire incertain de l’inconnu. C’est aussi douter des dogmes et des prétendues vérités, présentées comme intangibles, car cela nous aide à échapper au dilemme qui nous taraude, entre l’uniformité imposée par le fondamentalisme de la technoscience dans le monde globalisé d’aujourd’hui et la réaction violente et prévisible des identités religieuses ou idéologiques, qui se sentent menacées dans leurs croyances et essences.
Juan Goytisolo, Discours de lauréat du prix Cervantès, considéré comme le Nobel hispanique, 2015.
(C'est une impression fallacieuse, ou alors ces auteurs espagnols sont formatés par Cervantès et le franquisme ? Bon, il y aurait pire...)

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 8467
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 63
Localisation : Guyane

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

La littérature c'est koi ?  - Page 11 Empty Re: La littérature c'est koi ?

Message par Tristram le Ven 12 Juil - 22:04

Fernando Pessoa a écrit:« La littérature, comme toute forme d'art, est la preuve que la vie ne suffit pas. »

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 8467
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 63
Localisation : Guyane

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

La littérature c'est koi ?  - Page 11 Empty Re: La littérature c'est koi ?

Message par Tristram le Dim 25 Aoû - 23:17

Héhé
« Vous vous demandez, fugitivement, si, oui, dans une certaine mesure, écrire un roman, ce n’est pas justement cela, classer ses images intérieures sans les reconnaître, de manière à fournir une suite lisible. »
Christine Montalbetti, « Expérience de la campagne »

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 8467
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 63
Localisation : Guyane

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

La littérature c'est koi ?  - Page 11 Empty Re: La littérature c'est koi ?

Message par bix_229 le Lun 26 Aoû - 16:18

Car voici ce que je dis : entre le besoin de naitre inexplicablement fortuit et l'inévitabilité de la mort
rien ne prend la forme d'une signification.
Ecrire, c'est fabriquer du néant.


Breyten Breytenbach : Le Monde du miieu. - Actes Sud
bix_229
bix_229

Messages : 10647
Date d'inscription : 06/12/2016
Localisation : Lauragais

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

La littérature c'est koi ?  - Page 11 Empty Re: La littérature c'est koi ?

Message par Arturo le Dim 8 Sep - 11:36

Arturo
Arturo

Messages : 3112
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 33
Localisation : Par-delà le bien et le mal

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

La littérature c'est koi ?  - Page 11 Empty Re: La littérature c'est koi ?

Message par Tristram le Dim 8 Sep - 13:04

Merci Arturo, c'est en fait une confirmation des pratiques !
theconversation a écrit:Une autre spécificité du livre est qu’il ne demande pas d’appareil de lecture, ce qui le différencie de la musique enregistrée et des vidéos. Sa praticité n’est donc pas fonction de l’évolution technologique actuelle mais découle de siècles d’adaptation jusqu’à l’obtention d’une forme optimale qui n’a plus de raison de varier
Cet argument apparaît entr'autres dans N’espérez pas vous débarrasser des livres d'Umberto Eco et Jean-Claude Carrière, qui traite notamment de ce sujet.
Par ailleurs, il y a de moins en moins de gros lecteurs (plus de 20 livres par an).

Les enquêtes semblent montrer un profil de grand lecteur qui est avant tout une grande lectrice âgée d’une cinquantaine d’années et diplômée.

Ainsi, si le livre en papier continue à résister encore et toujours dans notre monde numérique, ce sont peut-être les grands lecteurs d’imprimés qui pourraient finir par manquer.
Viendra-t-on à manquer de Chosien·ne·s ?
À ces usagers multi-équipé, il faut ajouter celles qui lisent sur liseuses et qui ont un profil différent puisqu’il s’agit avant tout de femmes de plus de 40 ans et qui sont de grandes lectrices.
A ajouter le cas des (gros) lecteurs pour qui le livre numérique est le seul accès au livre... Ce cas paraît il est vrai limité à ceux qui vivent là où la poste n'accède pas...
Par ailleurs, cet article renvoie à d'autres, qui peuvent aussi se révéler intéressants :
https://www.actualitte.com/article/monde-edition/les-francais-achetent-de-plus-en-plus-de-livres-d-occasion/92442

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 8467
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 63
Localisation : Guyane

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

La littérature c'est koi ?  - Page 11 Empty Re: La littérature c'est koi ?

Message par Arturo le Dim 8 Sep - 14:24

Disons évolution en suspens avec la possible raréfaction des Grands Chosiens.
Pour ma part, vivant de peu et étant gros lecteur, j'achète quasi exclusivement de l'occasion, mais je fais l'effort pour soutenir quelques titres quand je peux.
Arturo
Arturo

Messages : 3112
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 33
Localisation : Par-delà le bien et le mal

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

La littérature c'est koi ?  - Page 11 Empty Re: La littérature c'est koi ?

Message par Bédoulène le Dim 8 Sep - 16:53

j'achète aussi d'occasion mais je me suis rendu compte que pour beaucoup de livres, les formats moyens (env. 300 pages) en ajoutant le port je payais le livre au même prix que le neuf, donc je ne me limite à quelques livres qui ne sont plus édités.

(et je connais les sites nommés dans le lien)

_________________
"Lire et aimer le roman d'un salaud n'est pas lui donner une quelconque absolution, partager ses convictions ou devenir son complice, c'est reconnaître son talent, pas sa moralité ou son idéal" Le Club des incorrigibles optimistes de J.M. Guenessia "

"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
Bédoulène
Bédoulène

Messages : 12887
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 74
Localisation : En Provence

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

La littérature c'est koi ?  - Page 11 Empty Re: La littérature c'est koi ?

Message par Tristram le Dim 8 Sep - 17:24

Pour les frais de port, ça dépend des sites marchands...

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 8467
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 63
Localisation : Guyane

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

La littérature c'est koi ?  - Page 11 Empty Re: La littérature c'est koi ?

Message par Jack-Hubert Bukowski le Lun 9 Sep - 0:50

Avec le livre électronique, ce qui peut être intéressant, c'est qu'on peut l'emprunter à la biblio et l'édition numérique se dématérialise au bout de X temps. Ça peut être un argument pour limiter les «amendes».

Pour ma part, le gros point, c'est que les éditeurs des autres pays pourront éventuellement faire valoir la littérature locale et la transmettre.

Par exemple, Mémoire d'encrier offre le format numérique. Il y a plusieurs livres et ouvrages intéressants sur la littérature autochtone et d'autres cultures migrantes au Québec. Nous pouvons lire les derniers livres de Joséphine Bacon et Natasha Kanapé Fontaine en format numérique.

Référence : http://memoiredencrier.com/catalogue/

* J'ai vérifié pour Marie-Andrée Gill et Le Quartanier... il me manque des infos sur les versions électroniques disponibles... Marie-Andrée Gill est disponible en version numérique à la bibliothèque nationale du Québec. Ses trois livres sont même disponibles.
Jack-Hubert Bukowski
Jack-Hubert Bukowski

Messages : 1864
Date d'inscription : 04/12/2016
Age : 38
Localisation : Montréal

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

La littérature c'est koi ?  - Page 11 Empty Re: La littérature c'est koi ?

Message par Tristram le Jeu 10 Oct - 18:36

« Il [l'écrivain] ne s'éloignait pas de son travail, eût-on dit, mais celui-ci l'accompagnait ; comme si, très loin pourtant de sa table, il y était toujours à l'œuvre. Mais "œuvre" voulait dire quoi ? Une œuvre c'était quelque chose, pensait-il, où le matériau était presque rien et la disposition presque tout ; quelque chose qui au repos restait en mouvement, sans rien pour la faire tourner, où tous les éléments se maintenaient eux-mêmes en suspens ; qui était ouverte, accessible à chacun et inusable. »
Peter Handke, « Après-midi d'un écrivain »

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 8467
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 63
Localisation : Guyane

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

La littérature c'est koi ?  - Page 11 Empty Re: La littérature c'est koi ?

Message par Jack-Hubert Bukowski le Ven 11 Oct - 10:34

Une autre citation de Peter Handke... on semble faire des pieds et des mains pour nous inviter à le lire... Wink

Edit : Par la même occasion, l'invitation tient toujours pour lire les poétesses autochtones que j'ai citées de nom un peu plus haut pour leurs livres électroniques disponibles.
Jack-Hubert Bukowski
Jack-Hubert Bukowski

Messages : 1864
Date d'inscription : 04/12/2016
Age : 38
Localisation : Montréal

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

La littérature c'est koi ?  - Page 11 Empty Re: La littérature c'est koi ?

Message par Tristram le Ven 8 Nov - 12:03

« Dans la forêt romanesque, quelle que soit la clarté qui relie entre eux les événements, une réponse claire ne vous est jamais offerte. […] Pour l’exprimer sommairement, la fonction des récits, par rapport à une problématique donnée, est de substituer une forme à une autre. »
Haruki Murakami, « 1Q84 »

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 8467
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 63
Localisation : Guyane

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

La littérature c'est koi ?  - Page 11 Empty Re: La littérature c'est koi ?

Message par Tristram le Mar 12 Nov - 12:07

Voilà qui peut être une magnifique définition de la littérature en général, et du roman en particulier :
« Poésie, fiction, imagination, c’est toujours, selon la formule inimitable de Marianne Moore, une affaire d’imaginary gardens with real toads in them, de “jardins imaginaires abritant de vrais crapauds”, et essayez un peu d’en attraper un ! »
Cees Nooteboom, « La chute des prophètes » in « L’Enlèvement d’Europe »

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 8467
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 63
Localisation : Guyane

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

La littérature c'est koi ?  - Page 11 Empty Re: La littérature c'est koi ?

Message par Bédoulène le Mar 12 Nov - 13:47

une belle définition qui ne manque pas de lucidité

_________________
"Lire et aimer le roman d'un salaud n'est pas lui donner une quelconque absolution, partager ses convictions ou devenir son complice, c'est reconnaître son talent, pas sa moralité ou son idéal" Le Club des incorrigibles optimistes de J.M. Guenessia "

"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
Bédoulène
Bédoulène

Messages : 12887
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 74
Localisation : En Provence

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

La littérature c'est koi ?  - Page 11 Empty Re: La littérature c'est koi ?

Message par bix_229 Hier à 19:20

Ecrire, c'est rechercher le calme, et parfois le trouver. C'est revenir à la maison. La meme chose que lire.
Celui qui écrit ou lit "réellement", c'est à dire rien que pour soi, celui-là revient à la maison ; il va bien.
Celui qui n'écrit ou ne lit jamais, ou seulement à la commande - pour des raisons pratiques - est toujours hors de chez lui.
C'est un pauvre qui rend la vie encore plus pauvre.

Anna Maria Ortese : La liberté est une respiration, In Corps céleste. - Actes Sud
bix_229
bix_229

Messages : 10647
Date d'inscription : 06/12/2016
Localisation : Lauragais

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

La littérature c'est koi ?  - Page 11 Empty Re: La littérature c'est koi ?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Page 11 sur 11 Précédent  1, 2, 3 ... 9, 10, 11

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

 Des Choses à lire :: Discussions autour des livres :: Nos lectures

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum