La littérature c'est koi ?

Page 5 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: La littérature c'est koi ?

Message par églantine le Sam 13 Jan - 23:14

Je tenterai peut-être un jour alors.

_________________
"Un jour je te décevrai et ce jour-là j'aurai besoin de toi." Robert Desnos
avatar
églantine

Messages : 3557
Date d'inscription : 02/12/2016
Localisation : Savoie

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: La littérature c'est koi ?

Message par Tristram le Sam 13 Jan - 23:15

Par exemple avec Asiles de fous ; attention, il a un sens de la formule tirant vers l'aphorisme, genre qui te dérange si je me souviens bien.
avatar
Tristram

Messages : 5116
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 62
Localisation : Guyane

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: La littérature c'est koi ?

Message par églantine le Dim 14 Jan - 12:37

Tu as une bonne mémoire ! Shocked
Oui je me méfie toujours un peu des formules un peu faciles on va dire et de formes enjôleuses .
Mais je ne suis pas butée et je change même souvent d'avis . tongue Selon la lune .Donc je prends note de tout ça .

_________________
"Un jour je te décevrai et ce jour-là j'aurai besoin de toi." Robert Desnos
avatar
églantine

Messages : 3557
Date d'inscription : 02/12/2016
Localisation : Savoie

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: La littérature c'est koi ?

Message par Tristram le Dim 14 Jan - 23:27

Un point de vue remarquable sur la question de la littérature comme ouverture :
« Un écrivain, c’est utile ?
Il fallait bien que la question fût posée. Je leur dis que la société est menacée de mort par les forces d’ordre et d’organisation qui pèsent sur elle. Tout pouvoir _ politique, policier ou administratif _ est conservateur. Si rien ne l’équilibre, il engendrera une société bloquée, semblable à une ruche, à une fourmilière, à une termitière. Il n’y aura plus rien d’humain, c'est-à-dire d’imprévu, de créatif parmi les hommes. L’écrivain a pour fonction naturelle d’allumer par ses livres des foyers de réflexion, de contestation, de remise en cause de l’ordre établi. Inlassablement il lance des appels à la révolte, des rappels au désordre, parce qu’il n’y a rien d’humain sans création, mais toute création dérange. »
Michel Tournier, « Écrire debout », in « Le médianoche amoureux »
avatar
Tristram

Messages : 5116
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 62
Localisation : Guyane

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: La littérature c'est koi ?

Message par Bédoulène le Dim 14 Jan - 23:50

très juste, nous lisons aussi pour comprendre et apprendre

_________________
"Lire et aimer le roman d'un salaud n'est pas lui donner une quelconque absolution, partager ses convictions ou devenir son complice, c'est reconnaître son talent, pas sa moralité ou son idéal" Le Club des incorrigibles optimistes de J.M. Guenessia "

"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
avatar
Bédoulène

Messages : 8361
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 73
Localisation : En Provence

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: La littérature c'est koi ?

Message par Tristram le Mar 16 Jan - 2:01

Prise de grosse tête :
« Les voyages forment l’âme. À propos, c’est quoi la littérature ? Ce sont des âmes dont l’auteur raconte ou dissèque les voyages, différents du nôtre. C’est cela qui passionne. »
Olivier de Kersauson, « Vieil océan »
avatar
Tristram

Messages : 5116
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 62
Localisation : Guyane

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: La littérature c'est koi ?

Message par bix_229 le Mar 16 Jan - 15:30

L' écrivain n' est ni un saint ni un tsadik ni un prophète montant la garde ; il n' est rien q' un pécheur comme un autre doté d' une conscience à peine plus aiguisée
et d' un langage un peu plus précis dont il sert pour décrire l' inconcevable réalité
de notre monde.
il n' invente pas un seul sentiment, pas une seule pensée - tout cela existait longtemps avant lui. Il ne vaut pas mieux que ses lecteurs - il est parfois bien pire -, et c' est ce qu' il faut. Si l' écrivain était un ange, l' abime qui le séparerait de
nous serait si vaste que ses écrits ne nous seraient pas assez proches pour nous
toucher.
Mais parce qu' il est ici, à nos cotés, enfoui jusqu' au cou dans la boue et dans l' ordure, il est celui qui, plus que quiconque peut nous faire partager tout ce qui
se passe dans son esprit, dans les zones éclairées et plus encore, dans les recoins
sombres.


Etgar Keret.


Keret est un écrivain israélien qu' on a plaisir à rencontrer et à connaitre.
Il nous donnne une autre idée du peuple israélien que son gouvernement
tendrait a salir.
avatar
bix_229

Messages : 6795
Date d'inscription : 06/12/2016
Localisation : Lauragais

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: La littérature c'est koi ?

Message par Bédoulène le Mar 16 Jan - 15:58

toujours l'à propos pour glisser un auteur Bix ! Smile

_________________
"Lire et aimer le roman d'un salaud n'est pas lui donner une quelconque absolution, partager ses convictions ou devenir son complice, c'est reconnaître son talent, pas sa moralité ou son idéal" Le Club des incorrigibles optimistes de J.M. Guenessia "

"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
avatar
Bédoulène

Messages : 8361
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 73
Localisation : En Provence

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: La littérature c'est koi ?

Message par Tristram le Mer 17 Jan - 0:09

Que pensez-vous de celle-ci ?
« La littérature donne une forme narrative au regret. »
Antonio Tabucchi, entretien avec Catherine Argand, été 1995, Lire n°237
Je n'y souscris pas entièrement, mais il me semble qu'y a quelque chose à retenir, côté souvenir survivant...
avatar
Tristram

Messages : 5116
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 62
Localisation : Guyane

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: La littérature c'est koi ?

Message par Tristram le Jeu 18 Jan - 0:22

Poursuivons la (recherche de) définition avec Vila-Matas _ là, je suis heureusement limité par le peu de ses livres que j'ai lu :
« …] Faulkner : " Un roman, c’est la vie secrète d’un écrivain, l’obscur frère jumeau d’un homme."
Peut-être est-ce cela, la littérature : inventer une autre vie qui pourrait fort bien être la nôtre, inventer un double. Ricardo Piglia dit que se souvenir avec une mémoire étrangère est une variante du double, mais aussi une métaphore parfaite de l’expérience littéraire. […]
…] Justo Navarro : Être écrivain, c’est se transformer en quelqu’un d’étrange, en un étranger : il faut se mettre à se traduire soi-même. Écrire est un phénomène de dépersonnalisation, de substitution de la personnalité. Écrire, c’est se faire passer pour un autre. »
Enrique Vila-Matas, « Étrange façon de vivre »

« Je me dit qu’en fait cette tension entre littérature et vie avait été dès le départ, à partir de Cervantès, le type de débat développé par le roman. Ce qu’on appelle roman est en fait ce débat. »
Enrique Vila-Matas, « Parce qu’elle ne me l’a pas demandé », III, 4, in « Explorateurs de l’abîme »

« Moi je dis que la littérature est essentielle, fondamentale. Tout ce qui n’est pas littérature n’existe pas. Car où est la réalité ? Un arbre est réel parce que quelqu’un le nomme. Et, en le nommant, il suscite l’image inventée dont on dispose. Mais si vous ne le nommez pas, l’arbre n’existe pas. »
Francisco Ayala, cité par Enrique Vila-Matas, « Sang et eau », in « Explorateurs de l’abîme »

« On sait que l’un des aspects les plus séduisants de la littérature est sa possibilité d’être une sorte de miroir qui avance ; un miroir qui, comme certaines horloges peut avancer.  
Kafka en est un bon exemple parce qu’il perçut comment évoluerait la distance entre État et individu, machine du pouvoir et individu, singularité et collectivité, masse et citoyen. Kafka vit plus loin dans l’évolution. Ce qui explique qu’il ait tant aimé un autre livre au fort accent perceptif, Bouvard et Pécuchet, où il y a déjà un splendide diagnostic sur la façon dont la bêtise progressait inexorablement dans le monde occidental. Le livre de Gracq s’inscrit dans ce courant d’écrivains dotés de miroirs capables d’avancer. Il semble connaître le noyau de notre problème actuel : l’impuissance absolue, l’impuissance de l’individu face à la machine dévastatrice du pouvoir, du système politique. »
Enrique Vila-Matas, « Perdre des théories », 13
avatar
Tristram

Messages : 5116
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 62
Localisation : Guyane

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: La littérature c'est koi ?

Message par Tristram le Jeu 18 Jan - 23:01

« Le roman ne m'intéresse plus autrement que comme un genre poétique parmi d'autres. Je ne comprends pas qu'on trame des histoires, tous ces livres existent déjà, ce sont des avatars moins réussis que leur référence. À quoi bon inventer des destins crédibles ? Écrire est une contrecréation, si la littérature avait une quelconque efficacité, ça se saurait, c’est une petite vengeance de l'homme contre le destin qui lui est fait. »
Eric Chevillard, reporté par Jean-Baptiste Harang (Libération, 18 février 1993)
avatar
Tristram

Messages : 5116
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 62
Localisation : Guyane

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: La littérature c'est koi ?

Message par animal le Ven 19 Jan - 6:17

Pas très convaincant ?

_________________
Keep on keeping on...
avatar
animal
Admin

Messages : 7395
Date d'inscription : 27/11/2016
Age : 37
Localisation : Tours

Voir le profil de l'utilisateur http://deschosesalire.forumactif.com
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: La littérature c'est koi ?

Message par Dreep le Sam 20 Jan - 17:30

Il m'a toujours semblé que le résumé le plus concis, et le plus juste de ce qu'est pour moi la littérature, était contenu dans un titre de Georges Perec : La vie mode d'emploi.
Mais pour le contenu du livre en question, c'est autre chose.

Mais j'aime beaucoup ce que dit Chevillard.
avatar
Dreep

Messages : 508
Date d'inscription : 08/12/2016
Age : 26

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: La littérature c'est koi ?

Message par Tristram le Sam 20 Jan - 23:40

« Seul l’effet à trouver peut me rapprocher de la réalité. Seul l’effet doit compter et, pour une fois je m’y résigne d’une manière consciente. L’Écrire n’a rien à voir avec la vérité, ni avec le réel : l’Écrire n’est qu’une quête de la vie, la plus libre et la plus folle des quêtes, donc la plus tressaillante de cette vie même qu’elle cherche… ‒ Notes d’atelier et autres affres. »
Patrick Chamoiseau, « Biblique des derniers gestes », « Livre de l’agonie », 2.
avatar
Tristram

Messages : 5116
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 62
Localisation : Guyane

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: La littérature c'est koi ?

Message par Tristram le Dim 21 Jan - 23:51

« L’une des missions secrètes de la littérature, voire de l’écrivain, est de ralentir l’évolution de la langue : la tradition – qui n’est pas synonyme d’immobilité – est le seul avenir d’une culture. »
Hector Bianciotti, Le Messager européen n° 4, cité par Richard Millet in « Le Sentiment de la langue » III
Je ne dis pas tout à fait non...
avatar
Tristram

Messages : 5116
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 62
Localisation : Guyane

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: La littérature c'est koi ?

Message par anagramme le Lun 22 Jan - 0:03

@Tristram a écrit:
« L’une des missions secrètes de la littérature, voire de l’écrivain, est de ralentir l’évolution de la langue : la tradition – qui n’est pas synonyme d’immobilité – est le seul avenir d’une culture. »
Hector Bianciotti, Le Messager européen n° 4, cité par Richard Millet in « Le Sentiment de la langue » III
Je ne dis pas tout à fait non...

itou
avatar
anagramme

Messages : 771
Date d'inscription : 12/12/2016

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: La littérature c'est koi ?

Message par ArenSor le Lun 22 Jan - 11:29

@Tristram a écrit:
« L’une des missions secrètes de la littérature, voire de l’écrivain, est de ralentir l’évolution de la langue : la tradition – qui n’est pas synonyme d’immobilité – est le seul avenir d’une culture. »
Hector Bianciotti, Le Messager européen n° 4, cité par Richard Millet in « Le Sentiment de la langue » III
Je ne dis pas tout à fait non...

Je ne dis pas tout à fait oui non plus... Very Happy
avatar
ArenSor

Messages : 1447
Date d'inscription : 02/12/2016
Localisation : Din ch'nord

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: La littérature c'est koi ?

Message par animal le Lun 22 Jan - 22:28

Les livres ne sont pas des souvenirs, dit-il. Ils sont trop bons pour ça. J'ai toujours pensé que les livres sont des armes et des baumes, et la place des armes et des baumes n'est pas dans une armoire.

Ernst Wiechert dans Les enfants Jéromine.

_________________
Keep on keeping on...
avatar
animal
Admin

Messages : 7395
Date d'inscription : 27/11/2016
Age : 37
Localisation : Tours

Voir le profil de l'utilisateur http://deschosesalire.forumactif.com
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: La littérature c'est koi ?

Message par Quasimodo le Lun 22 Jan - 22:36

Alors là ! Ça touche juste. Wiechert, bien, je vais aux renseignements.

_________________
Entre les deux coups de feu qui décidèrent de son destin, il eut le temps d'appeler une mouche : "Madame".
avatar
Quasimodo

Messages : 2373
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 23

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: La littérature c'est koi ?

Message par animal le Lun 22 Jan - 22:38

D'ici quelques semaines il y en aura de toute façon !

_________________
Keep on keeping on...
avatar
animal
Admin

Messages : 7395
Date d'inscription : 27/11/2016
Age : 37
Localisation : Tours

Voir le profil de l'utilisateur http://deschosesalire.forumactif.com
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: La littérature c'est koi ?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Page 5 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

 Des Choses à lire :: Discussions autour des livres :: Nos lectures

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum