Chamaco_VilaMatas

On sait que l’un des aspects les plus séduisants de la littérature est sa possibilité d’être une sorte de miroir qui avance ; un miroir qui, comme certaines horloges peut avancer.

Enrique Vila-Matas, Perdre des théories

Forum littérature et arts. Pour partager ses émotions littéraires, coups de cœurs en romans, poésie, essais mais aussi cinéma, peinture, musique, ...


    Emmanuelle Bernheim

    Partagez
    avatar
    topocl

    Messages : 1981
    Date d'inscription : 02/12/2016
    Age : 57
    Localisation : Roanne

    Emmanuelle Bernheim

    Message par topocl le Lun 5 Déc - 20:26

    Emmanuelle Bernheim
    Née en 1955


    bio tirée de Wikipedia
    Emmanuèle Bernheim est une romancière et scénariste française, née en décembre 1955. Elle vit à Paris.
    Auteur du Cran d'arrêt en 1985 et de Un couple en 1988, elle obtient en 1993 le Prix Médicis avec son livre Sa femme.
    Avec François Ozon, elle écrit les scénarios des films Sous le sable, Swimming Pool et 5×2.
    Elle est l'auteur de Vendredi soir en 1998, adapté au cinéma par Claire Denis, et de Stallone en 2002. Avec Michel Houellebecq, elle a écrit l'adaptation cinématographique de Plateforme.

    Romans

       Le Cran d'arrêt, 1985
       Un couple, 1987
       Sa femme, 1993  - Prix Médicis 1993
       Vendredi soir, 1998
       Stallone, Paris, 2002
       Tout s'est bien passé, Paris, Gallimard , 2013


    _________________
    Comme d'autres soulèvent des haltères pour se garder en forme physiquement,certains soulèvent des idées et des émotions pour que leur esprit ne s'étiole pas.
    Dany Laferrière
    avatar
    topocl

    Messages : 1981
    Date d'inscription : 02/12/2016
    Age : 57
    Localisation : Roanne

    Re: Emmanuelle Bernheim

    Message par topocl le Lun 5 Déc - 20:27

    Tout s’est bien passé


    À 88 ans, cloué par un AVC dans un fauteuil roulant, le père  d 'Emmanuelle Bernheim, ce père cabotin et autocentré, ce père tant aimé, cet « homme extrêmement volontaire auquel il n'est pas facile de refuser quoi que ce soit » a demandé à ses filles de « l'aider à partir ».

    Sujet casse-gueule s’il en est.
    Emmanuelle Bernheim choisit de nous offrir un récit des plus factuels des quelques mois où le projet s’est monté, par petites phrases, petits paragraphes, petites observations et petits faits. Loin d’elle l'idée d'y mettre la moindre émotion déplacée, la moindre opinion, la moindre leçon. Elle témoigne. Comment ça s'est passé, sans dramatiser, sans minimiser. Et ce « tout s'est bien passé » qui ouvre et clôt le livre parle d'un devoir accompli et, derrière l’écartèlement de ces semaines douloureuses, la détermination puis la sérénité d’avoir mené à bien ce qui devait l’être.

    J'ai donc suivi ce récit à la fois posé et haletant  comme un thriller dont on connaîtrait la fin, gardant tout au fil des pages l’émotion à la distance juste, souhaitée par Emmanuelle Bernheim. Et c’est à la dernière page, que j’ai eu la surprise de sentir ma gorge se serrer de la tension accumulée, de la dignité aimante de ces deux filles.

    Dérangeant.


    (commentaire rapatrié)


    mots-clés : #biographie


    _________________
    Comme d'autres soulèvent des haltères pour se garder en forme physiquement,certains soulèvent des idées et des émotions pour que leur esprit ne s'étiole pas.
    Dany Laferrière
    avatar
    Marie

    Messages : 295
    Date d'inscription : 02/12/2016
    Localisation : Moorea

    Re: Emmanuelle Bernheim

    Message par Marie le Sam 13 Mai - 8:19

    Moi non plus, je n'ai pas oublié, loin de là, ce Tout s'est bien passé.
    Le titre, et le récit .
    Emmanuelle Bernheim est morte le 10 mai.

    Contenu sponsorisé

    Re: Emmanuelle Bernheim

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Dim 25 Juin - 7:25