Des Choses à lire
Visiteur occasionnel, épisodique ou régulier pourquoi ne pas pousser la porte et nous rejoindre ou seulement nous laisser un mot ?

Après tout une communauté en ligne est faite de vraies personnes, avec peut-être un peu plus de liberté dans les manières. Et plus on est de fous...


Je te prie de trouver entre mes mots le meilleur de mon âme.

Georges Brassens, Lettre à Toussenot


Leonid Andreïev

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Leonid Andreïev Empty Leonid Andreïev

Message par Arturo le Lun 1 Jan - 15:49

Leonid Andreïev
(1871-1919)


Leonid Andreïev 140px-10

Leonid Nikolaïevitch Andreïev est un journaliste et écrivain russe, né à Oriol, au sud de Moscou.

Très tôt orphelin de père, il devient avocat pour subvenir aux besoins de sa famille. « Trompé » par un de ses clients, il arrête de plaider et se tourne vers la chronique judiciaire (chroniqueur au Messager moscovite à partir de 1897).

Il se met dès lors à écrire des nouvelles et des pièces de théâtre. Il est lu et joué, connaît le succès, puis sombre dans l’oubli et meurt en 1919 en Finlande près de Terijoki des suites d’un suicide raté quelques années auparavant. Il est enterré au cimetière Volkovo de Saint-Pétersbourg. Leonid Andreïev était également photographe.

Les œuvres de Leonid Andreïev ont mis beaucoup de temps à nous parvenir, très longtemps cachées dans les archives de l’ex-Union soviétique. On doit leur arrivée en France à Laurent Terzieff qui monta la pièce La Pensée, tirée de la nouvelle éponyme, en 1962, mais ses albums de photographies sont régulièrement réédités.

source wikipédia

Publications traduites en français :

- Les Sept Pendus (nouvelle)
- Le Rire rouge (1907) (nouvelle)
- La Pensée (nouvelle et pièce)
- Ekatarina Ivanovna (pièce)
- La Neige et la Nuit (pièce)
- La Vie d’un Homme (pièce)
- Vers les Étoiles (pièce)
- Le Mensonge (récits)
- Les Destins d’un écrivain russe (recueil de photographies d’Andreïev)
- C'était...
- Le gouverneur et autres nouvelles
- Le mur
- Dans le sous-sol
- Vie de Sergueï Pétrovitch
- La victoire des ténèbres (1907)
- La mordeuse
- Dies Irae (recueil de nouvelles)
- S.O.S (recueil d'articles, 1917-1919)
- A la fenêtre

Edition complète des oeuvres en prose chez José Corti :
- Tome 1 : Le gouffre et autres récits (avant 1902) ; Page 1
- Tome 2 : Dans le brouillard et autres récits (1902-1905)
- Tome 3 : Judas Iscariote (1906-1908)
- Tome 4 : Jours de colère et autres récits (1910-1914)
- Tome 5 : Journal de Satan et autres récits (1912-1915)

MAJ de l'index le 28/09/2018
Arturo
Arturo

Messages : 3112
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 33
Localisation : Par-delà le bien et le mal

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Leonid Andreïev Empty Re: Leonid Andreïev

Message par Arturo le Lun 1 Jan - 15:55

Je suis en train de boucler Le gouffre et autres récits, 470 pages en Broché des nouvelles compilées de Andreïev.

Leonid Andreïev Le_gou10

Je n'ai pas accroché à tout mais y en a des vraiment prenantes (notamment Le rire).
Il semble assez régulier dans ses thèmes (le désespoir, le cynisme, la désillusion ...) et dans sa façon d'écrire. Une écriture sans emphase particulière mais sans être laconique non plus.
C'est un peu difficile de décrire sa façon de procéder. Ses nouvelles sont assez courtes en général, et ont souvent trait à l'enfance et l'adolescence.
C'a l'air très sombre mais au final pas tant que ça. Mais ce n'est pas non plus lumineux ... Laughing
Il est dans une forme d'entre-deux selon moi. Il n'y a pas grand espoir, mais y a matière à creuser encore !


mots-clés : #enfance #nouvelle
Arturo
Arturo

Messages : 3112
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 33
Localisation : Par-delà le bien et le mal

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Leonid Andreïev Empty Re: Leonid Andreïev

Message par bix_229 le Lun 1 Jan - 15:56

Black is black.
Tu commences l' année courageusement, Arturo !
bix_229
bix_229

Messages : 10655
Date d'inscription : 06/12/2016
Localisation : Lauragais

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Leonid Andreïev Empty Re: Leonid Andreïev

Message par Arturo le Lun 1 Jan - 15:57

Je distingue des nuances dans l'obscurité, à force de la fréquenter. What a Face
Arturo
Arturo

Messages : 3112
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 33
Localisation : Par-delà le bien et le mal

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Leonid Andreïev Empty Re: Leonid Andreïev

Message par Bédoulène le Lun 1 Jan - 17:47

j'ai lu les 7 pendus et c'était très intéressant, les pensées des condamnés, leur crime et les raisons et leur comportement vis à vis l'un de l'autre, une certaine solidarité

_________________
"Lire et aimer le roman d'un salaud n'est pas lui donner une quelconque absolution, partager ses convictions ou devenir son complice, c'est reconnaître son talent, pas sa moralité ou son idéal" Le Club des incorrigibles optimistes de J.M. Guenessia "

"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
Bédoulène
Bédoulène

Messages : 12903
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 74
Localisation : En Provence

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Leonid Andreïev Empty Re: Leonid Andreïev

Message par bix_229 le Lun 1 Jan - 17:56

@Arturo a écrit:Je distingue des nuances dans l'obscurité, à force de la fréquenter. What a Face

Serais-tu nyctalope ? Shocked
bix_229
bix_229

Messages : 10655
Date d'inscription : 06/12/2016
Localisation : Lauragais

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Leonid Andreïev Empty Re: Leonid Andreïev

Message par Arturo le Lun 1 Jan - 18:18

Extralucide ...

As-tu lu cet auteur, Bix ?

Merci Bédou. Juste une nouvelle alors. L'auteur vaut la peine qu'on s'y penche.
Arturo
Arturo

Messages : 3112
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 33
Localisation : Par-delà le bien et le mal

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Leonid Andreïev Empty Re: Leonid Andreïev

Message par Bédoulène le Lun 1 Jan - 18:32

j'y reviendrai Arturo j'ai dans le sous-sol et la victoire des ténèbres

_________________
"Lire et aimer le roman d'un salaud n'est pas lui donner une quelconque absolution, partager ses convictions ou devenir son complice, c'est reconnaître son talent, pas sa moralité ou son idéal" Le Club des incorrigibles optimistes de J.M. Guenessia "

"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
Bédoulène
Bédoulène

Messages : 12903
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 74
Localisation : En Provence

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Leonid Andreïev Empty Re: Leonid Andreïev

Message par animal le Lun 1 Jan - 21:55

Toujours pas eu le temps d'y revenir à Leonid Andreïev mais j'ai le souvenir de passages immenses notamment dans les plus fantastiques. Je pourrais/devrais tenter la récup' de commentaire extraits inclus ?

_________________
Keep on keeping on...
animal
animal
Admin

Messages : 10226
Date d'inscription : 27/11/2016
Age : 38
Localisation : Tours

http://deschosesalire.forumactif.com
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Leonid Andreïev Empty Re: Leonid Andreïev

Message par Bédoulène le Mar 2 Jan - 6:55

j'attends !

_________________
"Lire et aimer le roman d'un salaud n'est pas lui donner une quelconque absolution, partager ses convictions ou devenir son complice, c'est reconnaître son talent, pas sa moralité ou son idéal" Le Club des incorrigibles optimistes de J.M. Guenessia "

"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
Bédoulène
Bédoulène

Messages : 12903
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 74
Localisation : En Provence

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Leonid Andreïev Empty Re: Leonid Andreïev

Message par tom léo le Ven 5 Jan - 11:12

Oui, il y a alors ces magnifiques anthologies des récits d'Andreiev en cinq volumeset en nouvelle traduction chez José Corti (2500 pages!). J'en ai les premiers deux, et j'ai lu le premier, alors "Le gouffre" qui nous menera jusqu'à env 1902: Une quarantaine de récits. Certes, d'accord de l'impression générale d'une certaine obscurité, noirceur. Quel desespoir cet homme a du connaître, quelles souffrances, mais il suffirait de regarder sur son chemin de vie. Il décrit de l'intérieur ces gouffres! Peut-être alors pas généralement récommandable pour tous, pour ceux qui craignent leurs abîmes.

Mais quel auteur! Et je me retrouve dans cette remarque d'Arturo, très juste à mon avis:

@Arturo a écrit:Je distingue des nuances dans l'obscurité, à force de la fréquenter. What a Face
tom léo
tom léo

Messages : 1106
Date d'inscription : 04/12/2016
Localisation : Bourgogne

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Leonid Andreïev Empty Re: Leonid Andreïev

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

 Des Choses à lire :: Lectures par auteurs :: Écrivains Russes

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum