Des Choses à lire
Visiteur occasionnel, épisodique ou régulier pourquoi ne pas pousser la porte et nous rejoindre ou seulement nous laisser un mot ?

Après tout une communauté en ligne est faite de vraies personnes, avec peut-être un peu plus de liberté dans les manières. Et plus on est de fous...


Je te prie de trouver entre mes mots le meilleur de mon âme.

Georges Brassens, Lettre à Toussenot


La participation active du lecteur

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La participation active du lecteur Empty La participation active du lecteur

Message par Tristram le Mer 24 Jan - 11:34

A propos d’une réflexion amorcée sur le fil « La littérature c’est koi », je propose de colliger ici les points de vue sur la part active du lecteur dans le livre. En attendant que les lecteurs disent en quoi ils font (et défont) les livres, voire les écrivent, je vais (exceptionnellement) citer quelques remarques d’auteurs :  

« En réalité, chaque lecteur est, quand il lit, le propre lecteur de soi-même. L’ouvrage de l’écrivain n’est qu’une espèce d’instrument optique qu’il offre au lecteur afin de lui permettre de discerner ce que, sans ce livre, il n’eût peut-être pas vu en soi-même. La reconnaissance en soi-même, par le lecteur, de ce que dit le livre est la preuve de la vérité de celui-ci, et vice-versa, au moins dans une certaine mesure, la différence entre les deux textes pouvant être souvent imputée non à l’auteur mais au lecteur. De plus, le livre peut être trop savant, trop obscur pour le lecteur naïf et ne lui présenter ainsi qu’un verre trouble, avec lequel il ne pourra pas lire. Mais d’autres particularités (comme l’inversion) peuvent faire que le lecteur ait besoin de lire d’une certaine façon pour bien lire ; l’auteur n’a pas à s’en offenser mais, au contraire, à laisser la plus grande liberté au lecteur en lui disant : "Regardez vous-même si vous voyez mieux avec ce verre-ci, avec celui-là, avec cet autre." »
Marcel Proust, « Le Temps retrouvé », tome II

« Un texte est une machine paresseuse qui exige de ses lecteurs qu’ils fassent une partie du travail ; autrement dit, un dispositif conçu pour susciter les interprétations (comme je l’ai écrit dans mon livre Lector in fabula : le rôle du lecteur). »
Umberto Eco, « Confessions d’un jeune romancier », 2, « Auteur, texte et interprètes »

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 7330
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 62
Localisation : Guyane

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

La participation active du lecteur Empty Re: La participation active du lecteur

Message par Bédoulène le Mer 24 Jan - 14:06

"se permettre de tout penser serait manquer de savoir-vivre : les meilleures preuves de respect qu'on puisse donner à l'intelligence du lecteur, c'est de lui laisser quelque chose à penser."
Laurence Sterne

_________________
"Lire et aimer le roman d'un salaud n'est pas lui donner une quelconque absolution, partager ses convictions ou devenir son complice, c'est reconnaître son talent, pas sa moralité ou son idéal" Le Club des incorrigibles optimistes de J.M. Guenessia "

"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
Bédoulène
Bédoulène

Messages : 11726
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 74
Localisation : En Provence

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

La participation active du lecteur Empty Re: La participation active du lecteur

Message par Tristram le Mer 24 Jan - 15:24

Pris de vitesse ! Merci Bédoulène !

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 7330
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 62
Localisation : Guyane

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

La participation active du lecteur Empty Re: La participation active du lecteur

Message par Hanta le Mer 24 Jan - 15:33

En réalité le sujet est très répandu en esthétique. Il s'agit de savoir si l'oeuvre d'art est propriété unique de l'artiste, ou partagé avec le public et ce dans quelles proportions et avec quel degré d'action que ce soit dans le processus créatif ou celui plus critique.
Hanta
Hanta

Messages : 1329
Date d'inscription : 03/12/2016
Age : 31

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

La participation active du lecteur Empty Re: La participation active du lecteur

Message par Tristram le Mer 24 Jan - 15:53

Ce qui m’interpelle, c'est le rôle du lecteur, pas la "propriété intellectuelle". Il me semble que, quand on publie un livre (ou autre), celui-ci n'appartient plus vraiment à l'auteur, mais qu'il vit sa vie propre, faite d'interprétations, d'engouements ou de rejets, de plaisir donné ou de mépris... qu'il relève alors des lecteurs _ qui peuvent lui faire dire ce qu'ils veulent !

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 7330
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 62
Localisation : Guyane

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

La participation active du lecteur Empty Re: La participation active du lecteur

Message par Hanta le Mer 24 Jan - 16:15

Je n'ai pas uniquement parlé de propriété intellectuelle mais de l'interaction entre l'oeuvre et autrui.
Hanta
Hanta

Messages : 1329
Date d'inscription : 03/12/2016
Age : 31

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

La participation active du lecteur Empty Re: La participation active du lecteur

Message par bix_229 le Mer 24 Jan - 17:18

"L'œuvre d'art est un message fondamentalement ambigu, une pluralité de signifiés qui coexistent en un seul signifiant."

Ansi s' exprime Umberto Eco dans son livre L' Oeuvre ouverte, qui ouvrit une brèche dans ce qui était formulé et enseigné au milieu du 20e siècle.

Et Octavio Paz écrit dans Courant alternatif :

"Chaque lecteur est un autre poète, chaque poème, un autre poème."
"Ouvert ou fermé, le poème exige l' abolition du poète qui l' a écrit et la naissance du poète

qui le lit."
"Le poème doit provoquer le lecteur, l' obliger à entendre, à s' entendre."
 
Pour moi qui avait été formé dans un moule rigide et rébarbatif, ces écrits trouvaient un écho
favorable.
J' avais comme tous les autres été élevé dans le culte de la "culture".
Une culture abstraite et en meme temps tyrannique.
Diffusée dans l' école et l' université.
Dans les manuels de littérature, qu' ils soient laics ou religieux.
J' éprouvais le besoin de m' en émanciper.



L' évolution m' amena à penser qu' auteur et lecteur formaient un couple indissociable
et nécessaire.
Je suis devenu, je pense, un lecteur désormais plus libre et plus responsable.
J' ai de moins en moins tenu compte des avis "autorisés" et selon lesquels il fallait absolument
lire tel ou tel livre au prétexte qu' il était un classique et donc incontournable.
J' ai jugé sur pièce en fonction de ma sensibilité, de mon imagination. De ma capacité de révolte.

ça n' a pas été simple ni facile.
Les préjugés, les clichés, les dogmes, toutes les opinions conformistes nous sont enseignés tot,
alors que nos esprits sont maléables.
Quoi qu' on fasse, les principes moraux et religieux qu' on a pu nous enseigner, laissent des racines, dont on ne se débarrasse jamais complètement.

Mais en fin de compte, je trouve gratifiant, le fait de jouer un role actif dans mes lectures.
Et tant pis, si je me trompe ou m' égare.
Je suis content de trouver une explication à mon livre, au besoin de l' inventer.
Ou de m' en passer.

Je crois qu' on n'est jamais assez libre et inventif.
bix_229
bix_229

Messages : 9377
Date d'inscription : 06/12/2016
Localisation : Lauragais

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

La participation active du lecteur Empty Re: La participation active du lecteur

Message par Tristram le Mer 24 Jan - 20:19

Le rôle (et le respect) du lecteur dans le livre est aussi dans l'air du temps ! Sur France Culture aujourd'hui :
« Le lecteur doit savoir d'où vous parlez, et en même temps, il faut lui laisser tirer lui-même la morale. Dans un roman, il ne faut pas tirer les leçons à la place du lecteur. »
Pierre Lemaître
Je n'ai pas (encore) écouté l'émission, ni lu cet auteur (quelqu'un peut-être ?)  
Sinon, En tant que lecteur faisant parler des auteurs à sa place, il me faut faire une place à Manguel, qui s'est particulièrement penché sur le sujet :  
« "Pour comprendre un texte, écrivait le Dr Merlin C. Wittrock dans les années quatre-vingt, nous ne nous contentons pas de le lire, au sens propre, nous lui fabriquons aussi une signification." Dans ce processus complexe, "les lecteurs prennent le texte en charge. Ils créent des images et des transformations verbales afin de s’en représenter le sens. Plus impressionnant encore, ils produisent du sens en cours de lecture en établissant des relations entre leur savoir, des souvenirs de leurs expériences, et les phrases, paragraphes et passages du texte écrit." Lire ne consiste donc pas en un processus automatique d’appréhension du texte comparable à la manière dont un papier photosensible est impressionné par la lumière, mais en un étonnant processus labyrinthique de reconstruction, commun à tous et néanmoins personnel. »
Alberto Manguel, « Une histoire de la lecture », « Lire des ombres »

« Pour qu’un livre nous touche, il faut sans doute qu’il établisse entre notre expérience et celle de la fiction ‒ entre les deux imaginations, la nôtre et celle qui se déploie sur la page ‒ un lien fait de coïncidences. »
« C’est curieux, cette façon dont un lecteur façonne son propre texte en remarquant certains mots, certains noms qui ont pour lui une signification privée, dont lui seul perçoit l’écho, et qui échappent à tous les autres. »
Alberto Manguel, « Journal d’un lecteur », juin 2002

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 7330
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 62
Localisation : Guyane

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

La participation active du lecteur Empty Re: La participation active du lecteur

Message par ArenSor le Mer 24 Jan - 20:30

Tristram, je pense que tu as raté ta vocation : rédiger des sujets pour les bacs de français et de philo Very Happy
ArenSor
ArenSor

Messages : 1798
Date d'inscription : 02/12/2016
Localisation : Din ch'nord

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

La participation active du lecteur Empty Re: La participation active du lecteur

Message par Tristram le Mer 24 Jan - 20:34

Je crois que le français et la philo ne sont pas encore supprimés au bac cette année ; je vais postuler, car j'ai plein d'idées ("la citation chez Montaigne : outrecuidance ou culture étalée ?", par exemple)
Sinon, après Manguel, il faut laisser parler Vila-Matas (cette fois plus dans l'optique des "devoirs" du lecteur) :
« Il rêve d’un temps où la magie du best-seller cédera en s’éteignant la place à la réapparition du lecteur talentueux et où le contrat moral entre l’auteur et le public se posera en d’autres termes. […] Il pense que, si l’on exige d’un éditeur de littérature ou d’un écrivain qu’ils aient du talent, on doit aussi en exiger du lecteur. Parce qu’il ne faut pas se leurrer : ce voyage qu’est la lecture passe très souvent par des terrains difficiles qui exigent une aptitude à s’émouvoir intelligemment, le désir de comprendre autrui et d’approcher un langage différent de celui de nos tyrannies quotidiennes. »
Enrique Vila-Matas, « Dublinesca », « Mai »

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 7330
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 62
Localisation : Guyane

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

La participation active du lecteur Empty Re: La participation active du lecteur

Message par Bédoulène le Mer 24 Jan - 21:12

“toute œuvre d’art est ouverte à un éventail illimité de lectures possibles.“ .
L’œuvre moderne, notamment, est régie par un processus d’ouverture-clôture induisant une lecture créatrice.  De ce fait, on peut escompter pour un texte littéraire plusieurs lectures possibles."

"Fondée sur la notion empruntée à l’esthétique de la réception de “lecteur
implicite“,“prévu“ par le texte, selon laquelle “(…) le texte postule la coopération du lecteur comme condition d’actualisation’’ (Eco, 1985: 65), la thèse d’Eco présuppose un “lecteur modèle“ dont l’auteur et le texte peuvent escompter une compétence de résolution d’énigmes ou de zones d’indétermination du texte (Compagnon, 1998: 164s), alors que, simultanément, ils instituent ou programment cette compétence (Eco, 1985: 68s)."

Umberto Eco

_________________
"Lire et aimer le roman d'un salaud n'est pas lui donner une quelconque absolution, partager ses convictions ou devenir son complice, c'est reconnaître son talent, pas sa moralité ou son idéal" Le Club des incorrigibles optimistes de J.M. Guenessia "

"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
Bédoulène
Bédoulène

Messages : 11726
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 74
Localisation : En Provence

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

La participation active du lecteur Empty Re: La participation active du lecteur

Message par Tristram le Mer 24 Jan - 21:19

C'est à propos de L’œuvre ouverte ?

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 7330
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 62
Localisation : Guyane

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

La participation active du lecteur Empty Re: La participation active du lecteur

Message par Bédoulène le Mer 24 Jan - 22:16

me semble, mais je ne l'ai pas lu

_________________
"Lire et aimer le roman d'un salaud n'est pas lui donner une quelconque absolution, partager ses convictions ou devenir son complice, c'est reconnaître son talent, pas sa moralité ou son idéal" Le Club des incorrigibles optimistes de J.M. Guenessia "

"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
Bédoulène
Bédoulène

Messages : 11726
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 74
Localisation : En Provence

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

La participation active du lecteur Empty Re: La participation active du lecteur

Message par Tristram le Jeu 25 Jan - 21:39

Et il n'y aurait pas de livre... sans lecteur :
« …] les genres littéraires dépendent peut-être moins des textes eux-mêmes que de la façon dont ces textes sont lus. Le fait esthétique requiert, pour se produire, la rencontre d’un lecteur et du texte. Il est absurde de penser qu’un livre soit beaucoup plus qu’un livre. Il commence à exister quand un lecteur l’ouvre. Alors se produit un phénomène esthétique qui peut rappeler le moment où l’ouvrage a été conçu. »
Jorge Luis Borges, « Le roman policier » in « Conférences »

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 7330
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 62
Localisation : Guyane

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

La participation active du lecteur Empty Re: La participation active du lecteur

Message par Tristram le Dim 28 Jan - 0:04

Et revoici Simenon, qui nous laisse tant de part au travail que c'est peut-être pourquoi on l'apprécie tant ?
« En écrivant un roman, je vois mes personnages et les connais dans leurs moindres détails, y compris ceux que je ne décris pas.
Comment un metteur en scène, un acteur, pourrait-il donner cette image qui n'existe qu'en moi ? Pas par mes descriptions, toujours brèves et sommaires, puisque je veux laisser au lecteur le soin de faire jouer sa propre imagination. »
Georges Simenon, « Mémoires intimes »

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 7330
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 62
Localisation : Guyane

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

La participation active du lecteur Empty Re: La participation active du lecteur

Message par Tristram le Lun 29 Jan - 23:01

Première tâche du lecteur ? Ce que nous faisons ici ?
« Un livre vit grâce à la recommandation passionnée qu’en fait un lecteur à un autre. »
Henry Miller, « Les livres de ma vie », I

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 7330
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 62
Localisation : Guyane

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

La participation active du lecteur Empty Re: La participation active du lecteur

Message par Tristram le Mer 31 Jan - 23:20

Un peu plus compliqué :
« Je laisserai un livre ouvert où le lecteur saura qu’il est lu et où l’auteur saura qu’il est écrit. »
Carlos Fuentes, « Terra Nostra », III, « L’autre monde », « Âme de cire »

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 7330
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 62
Localisation : Guyane

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

La participation active du lecteur Empty Re: La participation active du lecteur

Message par Dreep le Jeu 1 Fév - 11:05

Juste comme ça, suis-je le seul à qui le titre du fil fait tilt ? Peut-il exister une participation passive ?
Et d'ailleurs, peut-il exister une lecture passive ?

Tout à fait d'accord avec la citation de Vila-Matas.
Dreep
Dreep

Messages : 557
Date d'inscription : 08/12/2016
Age : 27

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

La participation active du lecteur Empty Re: La participation active du lecteur

Message par Tristram le Jeu 1 Fév - 11:52

Oui Dreep, je me suis déjà dit que "active" était de trop, et je serais d'accord pour retirer ce mot du titre _ mais il y a des participations passives (adhésion sans collaboration "active"), par exemple comme le simple spectateur, ou le lecteur qui ne répond pas aux vœux de Vila-Matas... Il y a aussi des cas beaucoup plus dramatiques, y compris dans l'actualité... Je suis d'accord pourtant, il me semble que le lecteur est plus actif que le (télé)spectateur. C'est d'ailleurs une des raisons du fil : a minima le lecteur choisit (avec l'aide éventuelle du forum !), et peut-être parfois plus encore. J'aime beaucoup l'idée que le lecteur fait (partiellement) "son" livre ; sa perception (partielle, voire partiale, dépendant de ses vécu et culture) modifie sa représentation, et ce n'est pas le moindre charme des commentaires ! Certain est plus sensible à certains aspects, je suis injuste avec ce que je n'apprécie pas pour des raisons non objectives, etc.

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 7330
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 62
Localisation : Guyane

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

La participation active du lecteur Empty Re: La participation active du lecteur

Message par Quasimodo le Jeu 1 Fév - 12:18

Plus ou moins paresseuse, oui Smile
Mais je suis d'accord, dans le fond. "Active" n'est peut-être pas essentiel, mais précise un peu de quelle espèce de participation il s'agit (sans s'opposer ici à "passive").

Je ne la trouve pas amicale, cette citation. Je m'y sens exclu.
Exiger des lecteurs curieux, soit, mais où commence le talent ? Que fait-il de la patience et de l'humilité ?
J'avoue que je préfère celles d'Octavio Paz et Alberto Manguel, plus engageantes (bien que pas incompatibles avec la précédente).

_________________
Entre les deux coups de feu qui décidèrent de son destin, il eut le temps d'appeler une mouche : "Madame".
Quasimodo
Quasimodo

Messages : 2895
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 24

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

La participation active du lecteur Empty Re: La participation active du lecteur

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

 Des Choses à lire :: Discussions autour des livres :: Nos lectures

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum