Des Choses à lire
Visiteur occasionnel, épisodique ou régulier pourquoi ne pas pousser la porte et nous rejoindre ou seulement nous laisser un mot ?

Après tout une communauté en ligne est faite de vraies personnes, avec peut-être un peu plus de liberté dans les manières. Et plus on est de fous...


Je te prie de trouver entre mes mots le meilleur de mon âme.

Georges Brassens, Lettre à Toussenot


William Beckford

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

William Beckford Empty William Beckford

Message par animal le Dim 28 Jan - 21:35

William Beckford
(1760 - 1844)

William Beckford Beckfo10

William Thomas Beckford, né le 1er octobre 1760 au 22 Soho Square à Londres et mort le 2 mai 1844 à Bath, est un critique d'art, homme politique et écrivain anglais.

Né dans le manoir possédé par son père, maire de Londres, William Thomas Beckford hérita de lui à l'âge de dix ans une fortune colossale, estimée à 1 million de livres, des terres et des plantations de sucre en Jamaïque. Il épousa en 1783 Lady Margaret Gordon dont il eut deux filles. Elle mourut en couches trois ans plus tard. Beckford était bisexuel, et eut plusieurs aventures avec des hommes et des garçons.

Il voyagea souvent sur le Continent et notamment en Italie en 1782. Il publia rapidement, l'année suivante, un livre intitulé Dreams, Waking Thoughts and Incidents. 1786 fut l'année de son œuvre la plus célèbre, le roman gothique Vathek, écrit en français et publié à Lausanne, car il séjourna à plusieurs reprises dans la région du Lac Léman ; il rédigea ensuite les trois Épisodes de Vathek, qui ne furent découverts qu'en 1909.

Ses autres œuvres incluent un ouvrage satirique, Memoirs of Extraordinary Painters (1780) et un livre de voyages Letters from Italy with Sketches of Spain and Portugal (1835), sans doute inspiré d'un séjour au Portugal en 1793.

Il eut également un siège au Parlement de 1784 à 1793, puis de 1806 à 1820.

Il mourut à son domicile de Lansdown Crescent à Bath, laissant à ses deux filles un capital amoindri, s'élevant tout de même à 80 000 livres.

Bibliographie en français :

- Vies authentiques de peintres imaginaires (Biographical Memoirs of Extraordinary Painters, 1780)
- Vathek (1786), écrit directement en français. Egalement publié sous le titre Vathek et ses épisodes
- Journal intime au Portugal et en Espagne (1787-1788)
- Souvenirs d'Alcobaça et Batalha (Recollections of an Excursion to the Monasteries of Alcobaca and Batalha, 1835)
- Voyage d'un rêveur éveillé, tome 1 : De Londres à Venise
- Voyage d'un rêveur éveillé, tome 2 : De Venise à Naples
- Histoire du prince Ahmed
- Suite de contes arabes
- L'Esplendente et autres contes inédits
- La Vision : Manuscrit pour une romance

_________________
Keep on keeping on...
animal
animal
Admin

Messages : 10218
Date d'inscription : 27/11/2016
Age : 38
Localisation : Tours

http://deschosesalire.forumactif.com
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

William Beckford Empty Re: William Beckford

Message par animal le Dim 28 Jan - 21:39

William Beckford 800px-11
John Frederick Lewis, The Reception, 1873

Vathek et ses épisodes

Vathek est le principal personnage de ces contes, souverain prospère mais insatisfait il travaille avec sa mère quelques penchants pour la magie et son insatiable envie lui fait faire des sacrifices de plus en plus grands. Des sacrifices dont le poids se doit de surtout reposer sur les autres. De fil en aiguille et de péripétie en péripétie dans une suite de courts paragraphes saisissants, Vathek rate une à une et parfois le plus volontairement du monde les planches de salut qui s'offrent encore à lui. Même l'amour l'emmène encore plus bas...

Jusqu'en bas d'un escalier qui s'ouvre sur un très riche enfer. Lieu de rencontre avec d'autres âmes perdues et à la veille de leurs plus terribles tourments. Princes, princesses ou pêcheur ils raconteront à leur tour leur histoire et les histoires de personnage qui ont joué un rôle dans leur aventure.

Les motifs se répètent entre palais, harem, jardin et plaisirs mais ce sont l'envie, la lâcheté, la peur et le mensonge qui l'emportent. La petite tension morale qui perdure est sans cesse jouée et défaite non sans un délice certain.

C'est surtout la deuxième moitié, ou troisième tiers, quand les histoires s'enchainent et que le jeu des motifs et de l'exubérance faussement méprisée bat son plein que j'ai préféré. Et les histoires sont à mon sens mieux construites, plus marquantes, plus ironiques encore que les allers-retours de Vathek et ses petites faiblesses pour grands désastres.

Une curiosité dont je ne ferai pas non plus mon livre de chevet mais qui se double d'une drôle d'histoire et d'un drôle (ou pas complètement si Vathek et les autres sont aussi lui même) d'auteur.

Le fait que le texte reste (partiellement) non corrigé pour coller aux tournures d'époque et aux écarts de langue  proposé par l'édition José Corti contribue à conserver autant de mystère que possible et à emmener le lecteur dans de bien sombres contrées.

Pour les curieux ?

(Récup")

_________________
Keep on keeping on...
animal
animal
Admin

Messages : 10218
Date d'inscription : 27/11/2016
Age : 38
Localisation : Tours

http://deschosesalire.forumactif.com
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

William Beckford Empty Re: William Beckford

Message par animal le Dim 28 Jan - 21:40

Et deux curiosités. Je ne savais trop où le ranger puisque Vathek a été écrit en français et quatre ans plus tard c'est surtout le malaise que je retiens ?

_________________
Keep on keeping on...
animal
animal
Admin

Messages : 10218
Date d'inscription : 27/11/2016
Age : 38
Localisation : Tours

http://deschosesalire.forumactif.com
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

William Beckford Empty Re: William Beckford

Message par Tristram le Lun 29 Jan - 1:37

Vathek : conte arabe, curiosa que j'ai lue en ligne (oeuvre livre de droit).
A noter que Mallarmé en fit une préface (dans Divagations).

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 8467
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 63
Localisation : Guyane

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

William Beckford Empty Re: William Beckford

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

 Des Choses à lire :: Lectures par auteurs :: Écrivains européens de langues anglaise et gaéliques

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum