Des Choses à lire
Visiteur occasionnel, épisodique ou régulier pourquoi ne pas pousser la porte et nous rejoindre ou seulement nous laisser un mot ?

Après tout une communauté en ligne est faite de vraies personnes, avec peut-être un peu plus de liberté dans les manières. Et plus on est de fous...


Je te prie de trouver entre mes mots le meilleur de mon âme.

Georges Brassens, Lettre à Toussenot


Dégustation - la cuisine des Chosiens -

Page 6 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Dégustation  - la cuisine des Chosiens -  - Page 6 Empty Re: Dégustation - la cuisine des Chosiens -

Message par Nadine le Dim 24 Mar - 15:09

Une recette qui fait la joie de deux amies gourmandes.

Préciser qu'elle comblera ceux qui aiment beaucoup le caractère éhontément sucré et humide des nonnettes à l'orange, c'est un peu le même topo.
La version que je vous refile est celle élue par mes amies. Elle est augmentée en portion de beurre, pour produire résolument cet effet "biscuit humide".

Gâteau au chocolat et à l’orange

Ingrédients
2 oeufs
275g de sucre
175g de farine
1 sachet de levure
190g de beurre
2 oranges
1 citron
1 tablette de chocolat

Attention , cission des pesées :
* sucre : 175g pour le gâteau, 100g pour le sirop
* beurre : 130g pour le gâteau, 10g pour beurrer le moule, 50g pour le coulis de chocolat

Mise en oeuvre

- Commencer par le gâteau :

Mélanger oeufs et sucre. Fouetter un peu. Ajouter la farine, la levure, le beurre fondu en pommade. Mélanger. Ajouter le zeste d’une orange, qu’on aura pressé et dont on réservera le jus pour le sirop.

Beurrer le moule, y mettre l’appareil, enfourner , four chaud 175 degrés C , 45 mn.

- Le sirop, 20 mn avant la fin de cuisson du gâteau :

Le gâteau cuisant, attaquer le sirop : Ajouter 100 g de sucre au jus de 2 oranges et d’1 citron. Feu moyen , 15 mn, remuer régulièrement.

- Lorsque le gâteau est cuit :

Le sortir du four et l’arroser du sirop aux agrumes. Laisser refroidir totalement.

- Le nappage au chocolat :


Faire fondre à feu doux le chocolat et le beurre restant. Puis en couvrir le gâteau que l’on aura retourné au préalable. Après refroidissement, placer le gâteau au froid au moins trois heures.
Nadine
Nadine

Messages : 3323
Date d'inscription : 02/12/2016

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Dégustation  - la cuisine des Chosiens -  - Page 6 Empty Re: Dégustation - la cuisine des Chosiens -

Message par églantine le Dim 24 Mar - 20:25

C'est super gentil Nadine de partager ta recette ! I love you Grand merci ,je testerai un jour pour mes petites voisines ! Dégustation  - la cuisine des Chosiens -  - Page 6 1304972969
églantine
églantine

Messages : 4103
Date d'inscription : 02/12/2016
Localisation : Savoie

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Dégustation  - la cuisine des Chosiens -  - Page 6 Empty Re: Dégustation - la cuisine des Chosiens -

Message par Bédoulène le Lun 25 Mar - 0:18

merci Nadine !

_________________
"Lire et aimer le roman d'un salaud n'est pas lui donner une quelconque absolution, partager ses convictions ou devenir son complice, c'est reconnaître son talent, pas sa moralité ou son idéal" Le Club des incorrigibles optimistes de J.M. Guenessia "

"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
Bédoulène
Bédoulène

Messages : 12206
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 74
Localisation : En Provence

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Dégustation  - la cuisine des Chosiens -  - Page 6 Empty Re: Dégustation - la cuisine des Chosiens -

Message par Nadine le Lun 25 Mar - 18:05

Dégustation  - la cuisine des Chosiens -  - Page 6 1252659054
Nadine
Nadine

Messages : 3323
Date d'inscription : 02/12/2016

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Dégustation  - la cuisine des Chosiens -  - Page 6 Empty Re: Dégustation - la cuisine des Chosiens -

Message par Aventin le Jeu 9 Mai - 10:10

Chili con carne - Chili sin carne

(Plat que les amis me demandent parfois de cuisiner pour un samedi soir familles-potes, compatible enfants et aussi avec la plupart des allergies courantes)

Ingrédients:
-Oignons rouges (environ 1 de petite taille par personne)
-Poivrons rouges et poivrons verts, comptez 1 poivron et demi par convive.
-Tomates à jus 150 g. par personne
-Coulis de tomates en conserve maison...ou pas, ou tomato frito, ou...concentré de tomate dilué.
-Haricots rouges, ou cocos roses, ou panachage des deux (secs, c'est tellement meilleur, si vous avez le temps d'éviter la boîte de conserve), 100 g. par personne.
-Viande de bœuf hachée ("cheveux d'ange") ou boulettes hachées de soja: 250 g. par personne.
-Riz (dans les 100 g. par personne)
-Maïs en épis (si vous avez le temps d'éviter la boîte de conserve).
-Ail - une demi-gousse par personne
-Origan
-Cumin en poudre et cumin entier
-Laurier - bouquet garni
-Piments (oiseaux, marocains, etc suivant disponibilité)
-Sel
- Maïzena ou farine.
- Huile, de préférence huile d'olive.
Facultatif: 2 carottes, piment d'Espelette concassé, une cuiller à soupe de bicarbonate de soude, persil.


La préparation proprement dite:
* Dans une cocotte, faites blondir les oignons rouges, à l'huile d'olive, à feu vif.
* Ajoutez les poivrons épépinés et coupés en lamelles, puis les tomates grossièrement découpées (vous les aurez pelées et épépinées, si temps et volonté ne vous manquent pas), l'ail haché, le cumin entier, à feu doux.
* Salez, et mouillez avec parcimonie à la sauce/coulis de tomate (délayée si besoin), mais régulièrement, et touillez souvent.
L'ensemble doit être épais, mais en restant liquide, jamais pâteux.
* Mettre 40 mns à feu d'abord doux, puis très doux, à couvert. Touillez souvent.
* En fin de cuisson, ajoutez un ou deux piment(s) que vous repèrerez si vous êtes amené à l'ôter (cas où vous mixez la préparation).
* Quand l'ensemble présente une belle consistance, goûtez, rectifiez au besoin l'assaisonnement, laissez la cocotte fermée pour réserver au chaud: on peut aussi mixer le tout. Si nécessaire, épaississez soit par adjonction de maïzena ou farine, soit en faisant réduire à découvert.

À part:
* Sur une poêle à fond épais (ou à la plancha) faire revenir la viande (ou les boulettes de soja), qu'on peut (facultatif) paner en plaçant viande ou boulettes dans une poche plastique emplie de maïzena (ou autre type de farine).
* Veillez à ce que la viande soit très généreusement épicée en saupoudrant de cumin en poudre (principalement) et d'origan.
Salez.
* Une fois la cuisson effectuée, réservez, puis déglacez la plancha (ou la poêle) en y plaçant les piments, que vous réserverez ensuite à part.


Cuisson des haricots:
* Rincer à l'eau froide, les cuire 5 mns à l'autocuiseur dans une fois et demi leur volume d'eau, en ajoutant une cuillère de bicarbonate de soude (cette adjonction est facultative): le trempage est ainsi non nécessaire. 
* Ouvrir, rincer sommairement à nouveau, cuire à feu très doux (soupape à peine chuchotante) 20-25 mns dans une fois et demi leur volume d'eau, en ajoutant un bouquet garni (facultatif: un oignon percé de clous de girofles et des carottes en tranches moyennes).
* Réservez au chaud après avoir égoutté et ôté le bouquet garni et l'oignon. Séparez les ronds de carotte.

Cuire à la vapeur les épis de maïs. Puis les égrener, les faire cuire à feu très doux à la poêle dans du beurre, en saupoudrant d'ail haché, salez.

En même temps, préparez un riz à la créole.

Le Chili est optimal si servi chaud directement, mais tolère bien d'être réchauffé.
Surtout il se prête à des assiettes colorées et disposées en air de fête, on peut aussi choisir de présenter en un grand plat central tout aussi chatoyant.

La déco que j'aime bien:
En cercles successifs.
Au centre la préparation, éventuellement surmontée de quelques grains de maïs plein centre.
Puis les haricots, juste avant les ronds de carottes si vous les avez inclus à la recette, puis le riz, enfin le maïs.
Facultatif: Saupoudrez de piment d'Espelette concassé, petite rehausse colorée et appétissante, et de persil frais haché.
Placez un ou plusieurs piments, chacun fiché dans une toute petite fourchette, sur le rebord de chaque assiette: le mieux est, pour amateur, de passer le piment, comme si on lissait, au moyen de la fourchette sur l'ensemble de l'assiette ou, pour enfants et gosiers délicats...de s'abstenir !
Si l'on souhaite croquer dedans, conseillez d'épépiner de la pointe du couteau; toujours prévoir à portée de main du miel, du pain, du lait, histoire de pouvoir jouer les sapeurs-pompiers si besoin.

Vin:
Rouge !
Les vins capiteux, forts en alcool, sont bien sûr appropriés, comme sur tout plat épicé (vins grecs, crétois en particulier).
Je leur préfère un Rioja (proscrire le bas de gamme), avec l'arôme d'amande bien caractéristique du cépage Tempranillo, ou bien un vin d'Uruguay, à condition qu'il soit suffisamment âgé, à cépage Tannat dominant voire très dominant bien entendu, ou encore un vin libanais, type Château Kefraya.

Restes:
Si vous avez des restes de préparation proprement dite, les cuisiner en lasagnes.  


NB1:  Le piment d'Espelette est vendu en poudre, ou bien entier sous forme de tresses dont l'usage principal, à ma connaissance, consiste à décorer les cuisines - sous forme concassée il est à privilégier mais beaucoup plus rare, une adresse: le deuxième bureau de tabac de Tardets-Sorholus, en venant de Mauléon, après la place, devanture verte.

NB2: Recette qui permet un approvisionnement en circuits courts pour la plupart des ingrédients, on pourra s'épargner en premier lieu les vins un peu trop lointainement transportés de ma liste, pour privilégier du local.
Pour ce qui est du riz, chez nous c'est Camargue ou Delta de l'Èbre (ce dernier par sacs de 5 ou 10 kg quand on passe dans le coin).  
Nous n'arrivons plus à trouver du cumin local (à rapporter du Maroc, du Proche-Orient quand on a des amis en vadrouille là-bas): il y a peu, on aurait ajouté Europe de l'Est à cette courte liste. Et dire que la plante pousse à merveille par ici, dans le sud de la France !
Il est beaucoup plus aisé de trouver des piments forts cultivés dans le coin.
Pour les boulettes de soja dans cas du Chili sin carne, tout ce qu'on a pu trouver est malheureusement de l'importation, mais ça doit exister en circuit court.
Aventin
Aventin

Messages : 985
Date d'inscription : 10/12/2016

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Dégustation  - la cuisine des Chosiens -  - Page 6 Empty Re: Dégustation - la cuisine des Chosiens -

Message par Bédoulène le Jeu 9 Mai - 11:36

j'use beaucoup de plantes aromatiques et d'épices ; merci Aventin ! (et le bon riz de camargue)

_________________
"Lire et aimer le roman d'un salaud n'est pas lui donner une quelconque absolution, partager ses convictions ou devenir son complice, c'est reconnaître son talent, pas sa moralité ou son idéal" Le Club des incorrigibles optimistes de J.M. Guenessia "

"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
Bédoulène
Bédoulène

Messages : 12206
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 74
Localisation : En Provence

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Dégustation  - la cuisine des Chosiens -  - Page 6 Empty Re: Dégustation - la cuisine des Chosiens -

Message par Tristram le Jeu 9 Mai - 12:39

Excellent, le chili maison ; à noter que c'est dommage de ne pas disposer de piments frais comme le jalapeño, ou encore un bonda man Jacques de Guyane, "flotteur" qu'on laisse parfumer la préparation en surnageant, et qu'on peut écarter après cuisson.
La touche finale cheddar râpé et sour cream donne la note calorique du tex-mex. J'aime bien un soupçon de chocolat amer dans l'appareil. On peut imaginer aussi une pointe de cannelle ou de thym, du céleri, de la coriandre ciselée, un peu de jus d'agrumes...
Les haricots rouges (et le maïs) forment un socle de la cuisine du nouveau monde, y compris caraïbes/ créole (évoqués ici).
Ne pas oublier les frijoles refritos, ou refried beans, la fameuse purée de bines recuite à la poêle ; c'est aussi une longue préparation, base de fast food genre sopes, burritos ou autres enchiladas de mole...

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 7850
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 63
Localisation : Guyane

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Dégustation  - la cuisine des Chosiens -  - Page 6 Empty Re: Dégustation - la cuisine des Chosiens -

Message par Aventin le Jeu 9 Mai - 13:04

Ah Tristram, je savais que cette recette allait te parler particulièrement: je t'avoue ne pas être loin de solliciter un envoi postal de piments, bien que la résolution soit forte, mais l'homme est faible (& tout ce genre de choses, etc...) -
Grand merci pour cet apport Dégustation  - la cuisine des Chosiens -  - Page 6 1252659054 , sais-tu combien tu donnes envie ?
Aventin
Aventin

Messages : 985
Date d'inscription : 10/12/2016

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Dégustation  - la cuisine des Chosiens -  - Page 6 Empty Re: Dégustation - la cuisine des Chosiens -

Message par Tristram le Jeu 9 Mai - 13:27

Eh bien, bizarrement, les piments, sans être rares, sont difficiles à approvisionner en quantité notable. Je n'ai pas vu de bonda man Jacques depuis au moins un an (sauf celui que je conserve dans le compartiment congélateur du frigo, avec une poignée de "cafés"). On trouve surtout du "végétarien" maintenant au marché. Le mieux, c'est d'en cultiver chez soi (ce que je ne fais plus, et c'est dommage). Ça pousse très bien, mais je suppose que ce n'est pas du tout rentable. Pas de jalapeño ici, le dernier que j'ai mangé c'était... en Espagne !
Photos du net pour qui pas ka konnait' bonda Man Jak...

Dégustation  - la cuisine des Chosiens -  - Page 6 Bonda-10

Dégustation  - la cuisine des Chosiens -  - Page 6 Bondam10

Pas d'épicerie antillaise vers chez toi ? Pas moyen de trouver en jardinerie un petit plant à repiquer ?

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 7850
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 63
Localisation : Guyane

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Dégustation  - la cuisine des Chosiens -  - Page 6 Empty Re: Dégustation - la cuisine des Chosiens -

Message par Bédoulène le Jeu 9 Mai - 13:48

Aventin, je note aussi l'aide des sapeurs-pompiers Smile

_________________
"Lire et aimer le roman d'un salaud n'est pas lui donner une quelconque absolution, partager ses convictions ou devenir son complice, c'est reconnaître son talent, pas sa moralité ou son idéal" Le Club des incorrigibles optimistes de J.M. Guenessia "

"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
Bédoulène
Bédoulène

Messages : 12206
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 74
Localisation : En Provence

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Dégustation  - la cuisine des Chosiens -  - Page 6 Empty Re: Dégustation - la cuisine des Chosiens -

Message par églantine le Jeu 9 Mai - 20:39

@Tristram a écrit: Le mieux, c'est d'en cultiver chez soi (ce que je ne fais plus, et c'est dommage).
Tu cultives d'autres choses ?
Quels sont les légumes qui poussent bien en Guyane ?
Et la cuisine Guyanaise ... ça donne quoi ?

églantine
églantine

Messages : 4103
Date d'inscription : 02/12/2016
Localisation : Savoie

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Dégustation  - la cuisine des Chosiens -  - Page 6 Empty Re: Dégustation - la cuisine des Chosiens -

Message par Tristram le Jeu 9 Mai - 20:46

Je ne cultive pas grand'chose (la terre est fort basse ici). J'ai des pieds d'ananas qui végètent depuis des années, par exemple. Il n'y a pas grand'chose non plus qui pousse "bien", à part le manioc, la banane, la courge, le potiron, la pastèque... (trop d'insectes, terre pauvre). Il faut s'y connaître et/ou beaucoup d'intrants, et travailler dur (un truc fatigant).

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 7850
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 63
Localisation : Guyane

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Dégustation  - la cuisine des Chosiens -  - Page 6 Empty Re: Dégustation - la cuisine des Chosiens -

Message par animal le Jeu 9 Mai - 21:13

je salive...

_________________
Keep on keeping on...
animal
animal
Admin

Messages : 9747
Date d'inscription : 27/11/2016
Age : 38
Localisation : Tours

Voir le profil de l'utilisateur http://deschosesalire.forumactif.com
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Dégustation  - la cuisine des Chosiens -  - Page 6 Empty Re: Dégustation - la cuisine des Chosiens -

Message par églantine le Jeu 9 Mai - 21:15

Bah manioc , bananes , ça nourrit bien et effectivement ça se débrouille tout seul à pousser . Des plantes bien sympathiques de ce fait je trouve .
églantine
églantine

Messages : 4103
Date d'inscription : 02/12/2016
Localisation : Savoie

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Dégustation  - la cuisine des Chosiens -  - Page 6 Empty Re: Dégustation - la cuisine des Chosiens -

Message par Tristram le Jeu 9 Mai - 22:22

Ça peut lasser... J'avais oublié de répondre concernant la cuisine : à part les haricots rouges déjà évoqués, et le bouillon d'awara, un rata à l'huile d'un palmier local, super bon et bourratif, le blaff d'acoupa (poisson), les fruits, l'originalité c'est le gibier (grillade de caïman par exemple).

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 7850
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 63
Localisation : Guyane

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Dégustation  - la cuisine des Chosiens -  - Page 6 Empty Re: Dégustation - la cuisine des Chosiens -

Message par Bédoulène le Ven 10 Mai - 7:59

huile de palme affraid (il y a quoi dans le tata ?)

pas de légumes ?

_________________
"Lire et aimer le roman d'un salaud n'est pas lui donner une quelconque absolution, partager ses convictions ou devenir son complice, c'est reconnaître son talent, pas sa moralité ou son idéal" Le Club des incorrigibles optimistes de J.M. Guenessia "

"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
Bédoulène
Bédoulène

Messages : 12206
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 74
Localisation : En Provence

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Dégustation  - la cuisine des Chosiens -  - Page 6 Empty Re: Dégustation - la cuisine des Chosiens -

Message par Tristram le Ven 10 Mai - 11:33

Voici le palmier avec ses fruits :
Dégustation  - la cuisine des Chosiens -  - Page 6 Awara10
Dans ce "bouillon" il y a des fumaisons (boucané) et des salaisons, viandes, poulet et poisson (voire crabes et crevettes), surtout du porc (queue et oreille), mais aussi des légumes : haricots verts, concombres longe et piquants, aubergine, chou, épinards...
Ça irait plus vite de dire ce qu'il n'y a pas dans ce pot au feu... mais la saveur de la pâte d'awara est exceptionnelle !

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 7850
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 63
Localisation : Guyane

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Dégustation  - la cuisine des Chosiens -  - Page 6 Empty Re: Dégustation - la cuisine des Chosiens -

Message par Nadine le Lun 13 Mai - 20:11

Oh la vache, vous donnez envie, tous...
Bédoulène, l'huile de palme, quand j'étais enfant en Côte d'Ivoire, je mangeais la sauce graine avec du foutou : une sauce à base d'huile de palme, très belle à voir, orangée et brune. Le foutou c'est de la banane plantain pilée jusqu'à obtenir une pâte élastique et compacte.
Miam.
L'huile de palme est supra grasse, evidemment. C'est bête que son exploitation industrielle détruise tant d'écosystèmes, ça la diabolise alors qu'elle est consommée depûis des siècles . Monde de M.
Nadine
Nadine

Messages : 3323
Date d'inscription : 02/12/2016

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Dégustation  - la cuisine des Chosiens -  - Page 6 Empty Re: Dégustation - la cuisine des Chosiens -

Message par Bédoulène le Lun 13 Mai - 21:19

merci du détail Tristram, mais la pâte d'awara j'ai vu que c'était le fruit d'un palmier aussi, l'exceptionnelle m'intrigue, le goût se rapprocherait de quoi ?

_________________
"Lire et aimer le roman d'un salaud n'est pas lui donner une quelconque absolution, partager ses convictions ou devenir son complice, c'est reconnaître son talent, pas sa moralité ou son idéal" Le Club des incorrigibles optimistes de J.M. Guenessia "

"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
Bédoulène
Bédoulène

Messages : 12206
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 74
Localisation : En Provence

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Dégustation  - la cuisine des Chosiens -  - Page 6 Empty Re: Dégustation - la cuisine des Chosiens -

Message par Tristram le Lun 13 Mai - 21:39

Ah ! difficile à dire ! Il y a un peu de châtaigne quelque part, mais c'est fruité... si je te dis que cela se rapproche de la pâte du palmier dont parle Nadine, ça ne va pas t'aider...

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 7850
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 63
Localisation : Guyane

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Dégustation  - la cuisine des Chosiens -  - Page 6 Empty Re: Dégustation - la cuisine des Chosiens -

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Page 6 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

 Des Choses à lire :: Points de vue et passe-temps :: Points de vue et passe-temps

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum