Des Choses à lire
Visiteur occasionnel, épisodique ou régulier pourquoi ne pas pousser la porte et nous rejoindre ou seulement nous laisser un mot ?

Après tout une communauté en ligne est faite de vraies personnes, avec peut-être un peu plus de liberté dans les manières. Et plus on est de fous...


Je te prie de trouver entre mes mots le meilleur de mon âme.

Georges Brassens, Lettre à Toussenot


Milorad Pavic

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Milorad Pavic Empty Milorad Pavic

Message par Cliniou le Lun 5 Mar - 13:09

Milorad Pavic
(1929 - 2009)

Milorad Pavic Avt_mi10

Écrivain serbe. Né à Belgrade en 1929, spécialiste de la poésie baroque, Milorad Pavić enseigne l'histoire de la littérature à l'université tout en conduisant des recherches sur les origines de la littérature serbe.

Au début de 1990, lorsque la Yougoslavie éclate, il soutient un temps la politique de Slobodan Milošević. Milorad Pavić est l'auteur d'une œuvre singulière qui, par des biais variés, tente de rompre avec la linéarité qui caractérise une narration « classique ». C'est ainsi que son livre le plus connu, Le Dictionnaire Khazar (1984) se présente comme un « roman-lexique ». L'évocation du peuple des Khazars dont la dynastie se convertit au judaïsme et dont l'empire s'étendit jusqu'à Kiev avant d'être anéanti par les Russes au xe siècle ne passe pas par la chronique mais par de pseudo-notices de dictionnaire qui, très vite, transforment l'histoire en fiction et permettent de jongler avec la légende, le folklore, l'ésotérisme. Au lecteur de partir sur les traces de ce peuple disparu, au fil du parcours qu'il s'invente dans un labyrinthe post-borgésien. L'ouvrage connaîtra un grand succès et sera traduit dans une vingtaine de langues.

Comme les poètes baroques qu'il aimait, Pavić multiplie à plaisir les points de vue internes au texte qui concourent à ce qu'il appelle « la réversibilité de l'art ». Dans Paysage peint avec du thé (1988), c'est une grille de mots croisés – ainsi que le recours aux arcanes du tarot – qui vient servir de support à la narration. Dans L'Envers du vent (1991), la réversibilité passe par la distinction entre les sexes puisque la même histoire est racontée selon le point de vue de ses deux personnages, Héro et Léandre. Milorad Pavić a également publié des recueils de nouvelles (Le Rideau de fer, 1973 ; Les Chevaux de Saint-Marc, 1976 ; Le Lévrier russe, 1979).
Source: Encyclopedia Universalis

Oeuvres traduites en français

Romans
Le Dictionnaire Khazar, 1988 (1re éd. 1984)
Paysage peint avec du thé, 1990 (1re éd. 1988)
L'Envers du vent, 1992 (1re éd. 1991)
Dernier amour à Constantinople, 2000 (1re éd. 1994)

Nouvelles
Le Lévrier russe, 1991 (1re éd. 1979)
Le Rideau de fer, 1994 (1re éd. 1973)
Les Chevaux de Saint-Marc, 1995 (1re éd. 1976)
Le Chapeau en peau de poisson, 1997 (1re éd. 1996)

Bande dessinée
Le Troisième Argument, 2016 (1re éd. 1995),
Cliniou
Cliniou

Messages : 590
Date d'inscription : 06/12/2016
Age : 49

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Milorad Pavic Empty Re: Milorad Pavic

Message par Cliniou le Lun 5 Mar - 13:10

Le dictionnaire Khazar, roman-lexique en 100 000 mots.

Milorad Pavic 710_0010


J'ai lu l'exemplaire féminin, mais il existe un exemplaire masculin qui ne différe du précédent que d'un seul passage.
L'objet principal est la communauté khazar que l'on sait installée sur les bords de la mer Caspienne et détruite par les Russes dans le courant du Xème S.
Le livre (Lexicon Cosri) se présente sous forme de 3 dictionnaires: le 1er chrétien, le 2d islamique et le 3ème hébraïque, le tout suivi de 2 appendices.

Dans les remarques liminaires, l'auteur nous expose le contenu du livre mais aussi le mode d'emploi. C'est ainsi que l'on apprend que l'on peut organiser notre lecture soit comme dans un dictionnaire quelconque par mot ou nom, soit comme un roman ordinaire, soit au hasard de l'ouverture du livre pour commencer, soit en diagonale c-à-d par mot commun entre les 3 dictionnaires. C'est le mode de lecture que j'ai choisi.
A des faits réels, Pavic mèle des éléments ésotériques, mythologiques, fantastiques,etc.ce qui fait qu'au final, on a l'impression de lire roman historique policier dans un grimoire magique sans plus distinguer le vrai du faux et le faux du vrai. Mais là n'est pas l'important, la forme est magique car, alors qu'on cherche à savoir à quelle religion se sont convertis les Khazars ( chrétienne ? Musulmanne ? Judaïque ?), sans y paraître une trame se tisse sous les trois dictionnaires et des rebondissements auront lieu.
Au départ, j'allais me lancer dans une lecture classique de roman normal. Mais après 2 articles, je me suis rendue compte que je préfèrais avoir par mot et nom commun aux 3 dictionnaires, les “explications” en parallèle. Il faut être conscient que dans ce cas-là, on voyage énormément à travers le bouquin, on le manipule dans tous les sens et on ne sait plus du tout où on en est dans la lecture. C'est déstabilisant et en même temps très ludique: on avance à travers les articles parfois très contradictoires, on se faufile à travers les pages et cette trame mystérieuse qui finit par apparaître nous montre le bout du tunnel.
Je ne dirai rien sur le contenu, mais de toutes façons, le mystère reste entier une fois le livre fermé !


Dernière édition par Cliniou le Lun 5 Mar - 13:17, édité 1 fois
Cliniou
Cliniou

Messages : 590
Date d'inscription : 06/12/2016
Age : 49

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Milorad Pavic Empty Re: Milorad Pavic

Message par Bédoulène le Lun 5 Mar - 13:14

Il me souvient qu'en fait ceux qui avaient détruis les khazars étaient un peuple venu de l' europe du  nord, (genre vikings)

c'est noté ! merci Cliniou !

_________________
"Lire et aimer le roman d'un salaud n'est pas lui donner une quelconque absolution, partager ses convictions ou devenir son complice, c'est reconnaître son talent, pas sa moralité ou son idéal" Le Club des incorrigibles optimistes de J.M. Guenessia "

"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
Bédoulène
Bédoulène

Messages : 12642
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 74
Localisation : En Provence

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Milorad Pavic Empty Re: Milorad Pavic

Message par Cliniou le Lun 5 Mar - 13:22

Voilà ce que j'ai comme info..... study

Peuple apparenté aux Turcs, qui établit un empire entre la mer Noire et la mer Caspienne du viie au xe siècle, les Khazars nous sont connus par des sources arabes, hébraïques et chinoises principalement. Ils s'opposèrent à plusieurs reprises à l'Empire byzantin et aux Arabes. Ils eurent, selon le géographe arabe al-Istakhrī, un régime de double royauté, avec un khāqān et un roi. Leurs relations avec Byzance, meilleures au viiie siècle, déterminèrent un mariage entre Constantin V et une princesse khazare, dont le fils fut l'empereur Léon IV le Khazar (de 775 à 780). Ayant connu une extension variable, l'empire khazar s'étendit sur les peuples de la région du Caucase, de la Crimée et de la Volga ; Kiev en fit partie au ixe siècle. Il succomba aux assauts des Russes qui conquirent sa capitale, Semander, en 965. Son histoire en tant que nation était terminée.(Encyclopedia Universalis: Gérard Nahon, directeur d'études émérite à l'École pratique des hautes études (Ve section, sciences religieuses))
Cliniou
Cliniou

Messages : 590
Date d'inscription : 06/12/2016
Age : 49

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Milorad Pavic Empty Re: Milorad Pavic

Message par Armor le Lun 5 Mar - 15:11

Ton commentaire est bien tentant, Cliniou, et ce peuple Khazar semble mystérieux à souhait...

_________________
"Et au plus eslevé trone du monde, si ne sommes assis, que sus notre cul." (Michel de Montaigne)
Armor
Armor

Messages : 3501
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 38
Localisation : A l'Aise Breizh

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Milorad Pavic Empty Re: Milorad Pavic

Message par Tristram le Lun 5 Mar - 16:34

Un peuple nomade dont on ne sait pas où il est parti...

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 8298
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 63
Localisation : Guyane

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Milorad Pavic Empty Re: Milorad Pavic

Message par Bédoulène le Lun 5 Mar - 17:44

je ne parlais pas des Khazars Cliniou mais de ceux dont tu dis qu'ils les ont détruits (phrase de notre LC sur l'ex forum : les Khazars réussirent à contenir les invasions arabes du VIIIème siècle mais pas celles des vikings (scandinaves, Rhus et autres appellations...).

carte où il est mentionné dans la légende l'invasion par les vikings

Milorad Pavic Khazar10





Dernière édition par Bédoulène le Lun 5 Mar - 18:02, édité 1 fois

_________________
"Lire et aimer le roman d'un salaud n'est pas lui donner une quelconque absolution, partager ses convictions ou devenir son complice, c'est reconnaître son talent, pas sa moralité ou son idéal" Le Club des incorrigibles optimistes de J.M. Guenessia "

"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
Bédoulène
Bédoulène

Messages : 12642
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 74
Localisation : En Provence

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Milorad Pavic Empty Re: Milorad Pavic

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

 Des Choses à lire :: Lectures par auteurs :: Écrivains d'Europe centrale et orientale


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum