Washington Irving

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Washington Irving

Message par Hanta le Mar 13 Mar - 9:41

Washington Irving
(1783-1859)



biographie a écrit:Washington Irving, né le 3 avril 1783 à Manhattan, et mort le 28 novembre 1859 à Tarrytown, est un écrivain américain. Il a publié sous les pseudonymes de Geoffrey Crayon, Dietrich Knickerbocker et Jonathan Oldstyle. Il est surtout connu pour ses nouvelles, mais il a aussi écrit de nombreux essais et biographies.

Washington Irving est le plus jeune des onze enfants d'un riche négociant. Son prénom lui a été donné en hommage à George Washington. Très tôt, il développe une passion pour les livres, dévorant Robinson Crusoé ou les Mille et une nuits. Avocat, il étudie le droit en privé mais ne pratique que brièvement. De 1804 à 1806, il voyage à travers l'Europe, visitant Marseille, Gênes, la Sicile (où il voit l'amiral anglais Nelson) et Rome. À son retour aux États-Unis, Irving est admis au barreau de New York. Il monte avec ses frères une entreprise, qui périclitera en 1818. Pendant la guerre de 1812, Irving assiste militairement le gouverneur de New York, Daniel Tompkins, dans l'armée américaine.

La carrière littéraire d'Irving débute dans la presse, où il conttribue à différentes revues.
En 1809 paraît une Histoire de New York racontée par Dietrich Knickerbocker (qui est censé être un excentrique étudiant américain d'origine hollandaise), évocation fantaisiste des premières années de Manhattan à l'époque de la colonie hollandaise. Le livre appartient encore au folklore de New York, et le mot de « Knickerbocker » est toujours employé pour désigner les New-Yorkais dont la famille pourrait descendre des premiers colons hollandais. Devant le succès de ce premier ouvrage, Irving écrit dans la même veine Le Livre de croquis de Geoffrey Crayon, gentleman, un recueil d'histoires fortement influencé par les contes populaires allemands. Celui-ci comprend quelques-unes de ses nouvelles les plus connues — la Légende de Sleepy Hollow (The Legend of Sleepy Hollow) et Rip van Winkle.

Sa fiancée, Matilda Hoffmann, meurt en 1809, à l'âge de dix-sept ans. Hanté par le souvenir de la jeune femme, il ne devait jamais se marier. Après la mort de sa mère, Irving s'installe en Europe, où il demeure pendant dix-sept ans, de 1815 à 1832. En Angleterre, il a une liaison romantique avec Mary Shelley, la veuve de Percy Bysshe Shelley. Il devient ami avec Walter Scott. Par la suite, il s'établit en Espagne, où il travaille pour l’ambassade des États-Unis à Madrid. Pendant ce séjour, il écrit une série de livres sur l'Espagne du xve siècle.
En 1832, Irving rentre à New York, où il est accueilli avec enthousiasme comme le premier auteur américain à avoir conquis une renommée internationale. Il est l'une des premières personnalités du xixe siècle à parler ouvertement de la dégradation des relations entre les tribus indiennes d'Amérique et les Européens dans son roman Astoria (1836).  En 1842, Irving est ambassadeur des États-Unis en Espagne, poste qu'il occupera jusqu'en 1845. De retour en Amérique, il passe les dernières années de sa vie à Tarrytown.

En 1860-1861, les principaux travaux d'Irving ont fait l'objet d'une édition en 21 volumes. De nombreuses rues et villes des États-Unis ont été baptisés en son hommage.
Il est considéré comme le mentor d'auteurs comme Nathaniel Hawthorne, Henry Wadsworth Longfellow, et Edgar Allan Poe. Irving a popularisé le surnom « Gotham » pour New York, plus tard utilisé dans des bandes dessinées et des films de Batman. De même, on prétend qu'il est l'inventeur de l'expression « le dollar tout-puissant ».


Bibliographie :

Histoire de New York, 1809
Le Château de Bracebridge, 1822
Lettres de Jonathan Oldstyle, gentleman, 1824
Contes d'un voyageur, 1824
Une histoire et les voyages de Christophe Colomb, 1828
La Chronique de la conquête de Grenade, 1829
Les Compagnons de Colomb, 1831
Les Contes de l'Alhambra, 1832
Une excursion dans les prairies, 1835
Le Mélange de Crayon, 1835
Astoria, 1836
Essais et Croquis (recueil de 34 essais et nouvelles), 1837
Les Aventures du capitaine Bonneville, 1837
La Vie d'Oliver Goldsmith, 1840
Travaux, 1848-51
Mahomet et ses successeurs, 1849
La Vie de George Washington, 1855-59
Le Perchoir de Wolfert, 1855
Papiers espagnols et autres mélanges, 1866
Abu Hassan, 1924
Le Chasseur sauvage, 1924
Travaux complets, 1969-89
avatar
Hanta

Messages : 1140
Date d'inscription : 03/12/2016
Age : 30

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Washington Irving

Message par Hanta le Mar 13 Mar - 9:59

RIP et autres contes



Ensemble de contes dont le plus fameux est Rip qui est éponyme puisque l'on suit le récit de Rip van Winckle. Histoires fantastiques qui sont un peu les ancêtres des légendes urbaines américaines (on y retrouve Sleepy Hollow) parsemées d'un vrai goût pour les descriptions de type naturalistes. Le récit fantastique est n prétexte pour nous faire découvrir la nature de l'Amérique, la nature sociale, sociétale, politique mais aussi historique. Egalement la vraie nature.
Le style ainsi que les idées développées m'ont fortement fait pensé à Tocqueville et je fus du coup totalement hors de l'aspect fantastique de l'histoire souvent réduite à une élucidation rationnelle servie par l'alter ego avec le pseudo de  Dietrich Knickerbocker qui sert à retracer la vision réaliste de l'histoire. et de l'Histoire.

Intéressant.


mots-clés : #contemythe #fantastique
avatar
Hanta

Messages : 1140
Date d'inscription : 03/12/2016
Age : 30

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Washington Irving

Message par Bédoulène le Mar 13 Mar - 10:34

merci Hanta (est-ce un livre jeunesse comme le laisse penser la classification sur la couverture ?)

_________________
"Lire et aimer le roman d'un salaud n'est pas lui donner une quelconque absolution, partager ses convictions ou devenir son complice, c'est reconnaître son talent, pas sa moralité ou son idéal" Le Club des incorrigibles optimistes de J.M. Guenessia "

"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
avatar
Bédoulène

Messages : 8415
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 73
Localisation : En Provence

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Washington Irving

Message par Hanta le Mar 13 Mar - 11:08

Plusieurs niveaux de lecture je pense. pour le côté fantastique uniquement cela peut, mais pas le reste.
avatar
Hanta

Messages : 1140
Date d'inscription : 03/12/2016
Age : 30

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Washington Irving

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

 Des Choses à lire :: Lectures par auteurs :: Écrivains des États-Unis d'Amérique

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum