Des Choses à lire
Visiteur occasionnel, épisodique ou régulier pourquoi ne pas pousser la porte et nous rejoindre ou seulement nous laisser un mot ?

Après tout une communauté en ligne est faite de vraies personnes, avec peut-être un peu plus de liberté dans les manières. Et plus on est de fous...


Je te prie de trouver entre mes mots le meilleur de mon âme.

Georges Brassens, Lettre à Toussenot


Parfois, comme les feuilles d'un même arbre, les livres....

Page 1 sur 7 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Parfois, comme les feuilles d'un même arbre, les livres.... Empty Parfois, comme les feuilles d'un même arbre, les livres....

Message par kashmir le Mar 13 Mar - 16:57

...semblent tous dépendre les uns des autres, en tout cas , à certains moments de lecture.


Je suis certaine que cela vous est déjà arrivé maintes fois : un livre se termine, une nouvelle lecture choisie que l'on pense totalement dans un autre registre et voilà, deux livres qui se parlent ou qui vous parlent particulièrement.

J'avoue que cela m'arrive souvent, en ce moment... des livres que se font des signes ou des livres-gigognes : l'un entraînant vers l'autre alors que l'on a déjà un projet de lecture établi.


kashmir
kashmir

Messages : 1826
Date d'inscription : 10/09/2017

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Parfois, comme les feuilles d'un même arbre, les livres.... Empty Re: Parfois, comme les feuilles d'un même arbre, les livres....

Message par topocl le Mar 13 Mar - 17:11

Tu nous donnes un exemple, kashmir?

_________________
Etre dans le vent, c'est l'histoire d'une feuille morte.
Flore Vasseur
topocl
topocl

Messages : 6480
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 59
Localisation : Roanne

https://topocleries.wordpress.com/
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Parfois, comme les feuilles d'un même arbre, les livres.... Empty Re: Parfois, comme les feuilles d'un même arbre, les livres....

Message par kashmir le Mar 13 Mar - 17:15

J'ai terminé, ce dimanche, la lecture d'un livre qui m'a particulièrement plu et "parlé" : un livre comme je les aime - mais j'en reparlerai sur le fil de l'auteur comme il en avait été convenu  Wink  - il s'agit de Cette nuit, je l'ai vue de Drago Jancar. Après une si belle lecture, il était difficile de prendre un autre livre....!j'avais deux livres empruntés à la bibliothèque donc j'ai continué avec l'un d'entre eux : celui de Claudie Gallay La beauté des jours. J'aime bien les romans de cet écrivain, ce sont ce que j'appelle des livres-bonbons : apaisants et qui se lisent doucement, d'une traite.

Pourtant au début, j'étais un peu déçue, non pas que le livre ne soit pas bon - je ne pense jamais qu'un livre est mauvais, simplement, qu'il n'est pas pour moi... - et je me disais que j'allais abandonner. Drago Jancar m'avait donc tant ébranlée - c'est le cas sans conteste ! - et voilà que La beauté des jours parle d'une pièce de monnaie slovène - le livre de D Jancar se déroule en Slovénie - qui représente un cheval : un lipizzan  - cheval pour lequel Véronika, l'héroïne du même roman a une réelle passion -.

Du coup, j'ai continué ma lecture, y voyant un "signe" !! Et j'ai bien fait car La beauté des jours est aussi un livre-gigogne qui m'a donné envie de lire un autre livre...


Mes lectures sont souvent comme cela, et vous, les vôtres? est-ce que, pour vous aussi, les livres s'appellent les uns les autres?


Parfois, comme les feuilles d'un même arbre, les livres.... Lipizz10

Le lipizzan : cheval dont la robe s'éclaircit au fil des années.
kashmir
kashmir

Messages : 1826
Date d'inscription : 10/09/2017

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Parfois, comme les feuilles d'un même arbre, les livres.... Empty Re: Parfois, comme les feuilles d'un même arbre, les livres....

Message par kashmir le Mar 13 Mar - 17:17

@topocl a écrit:Tu nous donnes un exemple, kashmir?

J'étais en train de l'écrire, Topocl ! Wink
Et j'en ai d'autres dont je reparlerai si le sujet en vaut la peine - sinon, on peut supprimer le fil ! tongue - c'est mon cheminement dans le choix des livres ! Parfois, comme les feuilles d'un même arbre, les livres.... 2441072346
kashmir
kashmir

Messages : 1826
Date d'inscription : 10/09/2017

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Parfois, comme les feuilles d'un même arbre, les livres.... Empty Re: Parfois, comme les feuilles d'un même arbre, les livres....

Message par topocl le Mar 13 Mar - 17:20

On en avait parlé avec Quasimodo, je crois.
Personnellement c'est très fréquent qu'un détail d'un livre, quoique très différent, me renvoie au précédent ou à une lecture proche. On avait dit qu'on se donnerait des exemples mais on ne l'a  jamais fait. je me disais toujours qu"il n'y avait là d'intérêt que pour moi. Mais je vais surveiller le prochain clin d'oeil!
L'idée des feuilles d'un arbre me plait beaucoup!

_________________
Etre dans le vent, c'est l'histoire d'une feuille morte.
Flore Vasseur
topocl
topocl

Messages : 6480
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 59
Localisation : Roanne

https://topocleries.wordpress.com/
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Parfois, comme les feuilles d'un même arbre, les livres.... Empty Re: Parfois, comme les feuilles d'un même arbre, les livres....

Message par kashmir le Mar 13 Mar - 17:24

Ah, ben alors, nous sommes déjà deux - et peut-être bien plus, d'après ce que tu dis... - à le vivre. Tant mieux, cela promet des échanges, Topocl ! Parfois, comme les feuilles d'un même arbre, les livres.... 3245407319
kashmir
kashmir

Messages : 1826
Date d'inscription : 10/09/2017

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Parfois, comme les feuilles d'un même arbre, les livres.... Empty Re: Parfois, comme les feuilles d'un même arbre, les livres....

Message par églantine le Mar 13 Mar - 17:43

Oui bien sûr .
Et je pense aussi que cela est dû à notre perception plus aiguisée à certains moments .Quand cela arrive c'est cadeau , magie , petit miracle . Dont nous sommes l'acteur souvent par cette adhérence du moment .
Comme dans la vie . Si nous avions plus d'acuité , en vivant plus "en conscience" , nous serions plus à même d'agir plus "justement" dans nos choix .
Hélas ce qui apparaît comme une évidence rétrospectivement , nous est invisible souvent en l'instant , aveugles que nous sommes à la sagesse intrinsèque du monde et sourds au murmure des arbres .
Enfin c'est comme ça que je ressens .


Dernière édition par églantine le Mar 13 Mar - 18:13, édité 1 fois
églantine
églantine

Messages : 4295
Date d'inscription : 02/12/2016
Localisation : Savoie

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Parfois, comme les feuilles d'un même arbre, les livres.... Empty Re: Parfois, comme les feuilles d'un même arbre, les livres....

Message par bix_229 le Mar 13 Mar - 18:12

Ce n' est pas seulement les livres qui se correspondent parfois, mais aussi les
livres et les circonstances de notre vie.
Et de notre pensée et de notre imagination.
Mais le plus souvent c' est intime et subjectif.
bix_229
bix_229

Messages : 10630
Date d'inscription : 06/12/2016
Localisation : Lauragais

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Parfois, comme les feuilles d'un même arbre, les livres.... Empty Re: Parfois, comme les feuilles d'un même arbre, les livres....

Message par Tristram le Mar 13 Mar - 18:21

Il y a deux choses, voire trois là-dedans : ce qu'on regroupe sous le terme commode de coïncidence, notre attention à ce qui nous parle dans tout ce que contient un livre, et cette transtextualité dont nous avons déjà parlé, qui fait que les livres s'évoquent l'un l'autre, se prolongent, se répondent, se "correspondent" (comme aurait dit Baudelaire).
A creuser !

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 8462
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 63
Localisation : Guyane

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Parfois, comme les feuilles d'un même arbre, les livres.... Empty Re: Parfois, comme les feuilles d'un même arbre, les livres....

Message par Bédoulène le Mar 13 Mar - 20:46

souvent une lecture me conduit aussi à une autre !

_________________
"Lire et aimer le roman d'un salaud n'est pas lui donner une quelconque absolution, partager ses convictions ou devenir son complice, c'est reconnaître son talent, pas sa moralité ou son idéal" Le Club des incorrigibles optimistes de J.M. Guenessia "

"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
Bédoulène
Bédoulène

Messages : 12857
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 74
Localisation : En Provence

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Parfois, comme les feuilles d'un même arbre, les livres.... Empty Re: Parfois, comme les feuilles d'un même arbre, les livres....

Message par ArenSor le Mar 13 Mar - 21:13

De même. J'adore les coïncidences Very Happy Exemple récent : je lis "L'Espèce humaine " de R. Antelme alors qu'est projeté le film "La Douleur" d'après Duras, sur le même sujet. Je lis donc "La Douleur" puis je trouve le livre de Blanchot "L'Entretien infini" sur le livre d'Antelme...
Autre exemple : depuis plusieurs semaines je feuillette à Emmaüs un livre de Jean Malaquais "Planète sans visa", j'hésite : j'achète, je n'achète pas. Puis, je lis le commentaire de toploc et je me précipite avec l'angoisse que le livre ait été acheté par un autre amateur. Heureusement il n'en est rien et je me replie avec satisfaction sur ce trésor Very Happy
ArenSor
ArenSor

Messages : 1957
Date d'inscription : 02/12/2016
Localisation : Din ch'nord

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Parfois, comme les feuilles d'un même arbre, les livres.... Empty Re: Parfois, comme les feuilles d'un même arbre, les livres....

Message par bix_229 le Mar 13 Mar - 23:46

Alors du meme élan précipite toi sur Les Javanais, c' est peut etre plus fort !
bix_229
bix_229

Messages : 10630
Date d'inscription : 06/12/2016
Localisation : Lauragais

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Parfois, comme les feuilles d'un même arbre, les livres.... Empty Re: Parfois, comme les feuilles d'un même arbre, les livres....

Message par Quasimodo le Mer 14 Mar - 10:16

@topocl a écrit:On en avait parlé avec Quasimodo, je crois.
Mais oui Smile

Excellente idée, ce fil ! Peut-être une façon un peu différente de nous donner envie de lire de nouveaux livres, par certaines associations inattendues ?
J'ai été frappé récemment par la parenté de Robert le diable avec Fantasio, tous deux bouffons mélancoliques, dans un temps suspendu, et sans nulle attente (l'un à force d'espoir, mais pas en cette vie; l'autre tout en désillusions, et méditation baroque sur la vanité de l'existence).
J'ai vu du Hamlet, chez Robert, au point de penser qu'il pouvait s'agir d'une référence de la part de Shakespeare. Mais... je ne retrouve plus rien !

_________________
Entre les deux coups de feu qui décidèrent de son destin, il eut le temps d'appeler une mouche : "Madame".
Quasimodo
Quasimodo

Messages : 3346
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 24

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Parfois, comme les feuilles d'un même arbre, les livres.... Empty Re: Parfois, comme les feuilles d'un même arbre, les livres....

Message par Tristram le Mer 14 Mar - 13:12

Il me semble que le leitmotiv
« creuser sa tombe dans les nuages »
de Imre Kertész dans Kaddish pour l’enfant qui ne naîtra pas entre en résonance avec ces vers de Paul Celan dans sa Fugue de la mort (Todesfuge) :
« la mort est un maître d’Allemagne [...] il nous offre une tombe dans l'air »
On peut aussi rapprocher...
« Dans le suaire des nuages
Je découvre un cadavre cher »

Charles Baudelaire, « Alchimie de la douleur », in « Les Fleurs du Mal », « Spleen et Idéal », LXXXI
...et encore plus tôt l'expression étonnante de Madame de Sévigné relatant le bûcher de Marie-Madeleine Anne Dreux d'Aubray après son exécution pour empoisonnement, dans sa lettre du 17 juillet 1676 à Madame de Grignan :
« la Brinvilliers est en l'air »
Il ne s'agit pas ici d'emprunts littéraires, mais d'une inspiration voire d'une hantise partagée, incarnée dans une image commune au sens bachelardien.

Suivons la métaphore dans l'optique des récentes connaissances scientifiques, vulgarisées depuis Poussière d'étoiles de Hubert Reeves :
« Michel Cassé : nous sommes tous formés des mêmes noyaux, qui ont été formés dans les mêmes étoiles. Nous avons, chacun de nous, des millions de noyaux qui sont partis en fumée avec Jeanne d’Arc (des millions, à notre échelle, ce n’est rien), d’autres millions qui ont été le bois de son bûcher, d’autres qui ont gagné la bataille d’Austerlitz…
Jean-Claude Carrière : …d’autres qui l’ont perdue…
Jean Audouze : … d’autres qui ont fait l’amour avec Gabrielle d’Estrée, d’autres qui étaient les draps de son lit. À chaque phrase nous respirons cinquante molécules du dernier souffle de Jules César. »
« Conversations sur l’invisible », 3 (1988)
On pourra juger le rapprochement hasardeux ou morbide, mais nous respirons tous des atomes de tous nos prédécesseurs, qui sont tous des "morts dans les nuages" : il n'est donc pas si étonnant que les livres modulent les mêmes images, en utilisant les mêmes mots...

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 8462
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 63
Localisation : Guyane

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Parfois, comme les feuilles d'un même arbre, les livres.... Empty Re: Parfois, comme les feuilles d'un même arbre, les livres....

Message par Bédoulène le Mer 14 Mar - 16:24

vous m'épatez tous ! Smile

_________________
"Lire et aimer le roman d'un salaud n'est pas lui donner une quelconque absolution, partager ses convictions ou devenir son complice, c'est reconnaître son talent, pas sa moralité ou son idéal" Le Club des incorrigibles optimistes de J.M. Guenessia "

"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
Bédoulène
Bédoulène

Messages : 12857
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 74
Localisation : En Provence

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Parfois, comme les feuilles d'un même arbre, les livres.... Empty Re: Parfois, comme les feuilles d'un même arbre, les livres....

Message par ArenSor le Mer 14 Mar - 20:48

A-t-on le droit de choisir nos molécules ? J'avoue préférer celles de Gabrielle d'Estrées et de Cléopâtre à celles d'Henri IV et de César Very Happy . Ca me plait bien cette idée de respirer des effluves de femme drunken
ArenSor
ArenSor

Messages : 1957
Date d'inscription : 02/12/2016
Localisation : Din ch'nord

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Parfois, comme les feuilles d'un même arbre, les livres.... Empty Re: Parfois, comme les feuilles d'un même arbre, les livres....

Message par ArenSor le Mer 14 Mar - 21:13

Curieuse coïncidence dans les livres que je suis en train de lire : Molly de Beckett se déplace avec des béquilles et dans "D'autres vies que la mienne" d'Emmanuel Carrère, il est aussi question de béquilles scratch
ArenSor
ArenSor

Messages : 1957
Date d'inscription : 02/12/2016
Localisation : Din ch'nord

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Parfois, comme les feuilles d'un même arbre, les livres.... Empty Re: Parfois, comme les feuilles d'un même arbre, les livres....

Message par kashmir le Jeu 15 Mar - 17:36

Un autre "aventure de livres" : j'ai lu, récemment Le canapé rouge de Michèle Lesbre - que j'ai beaucoup aimé - il y était question de femmes aux destins particuliers, souvent tragiques et je suis tombée sous le charme de l'écriture de Milena Jesenska, qui fait partie de ces femmes évoquées.
Au point de vouloir lire ses livres, sa biographie écrite par une femme qui l'a connue en déportation et les lettres de Kafka - conseillées par bix : merci infiniment ! - .

Encore une belle rencontre de livres !
kashmir
kashmir

Messages : 1826
Date d'inscription : 10/09/2017

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Parfois, comme les feuilles d'un même arbre, les livres.... Empty Re: Parfois, comme les feuilles d'un même arbre, les livres....

Message par topocl le Jeu 15 Mar - 17:56

Entre 4321 de Paul Auster, et le commis de Malamud, il y a avait tant de correspondances, que j'ai pensé que le premier formait un en hommage au deuxième. A commencer par l'incendie arnaque aux assurances, et beaucoup d'autres choses dans ces deux milieux juifs américains.

_________________
Etre dans le vent, c'est l'histoire d'une feuille morte.
Flore Vasseur
topocl
topocl

Messages : 6480
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 59
Localisation : Roanne

https://topocleries.wordpress.com/
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Parfois, comme les feuilles d'un même arbre, les livres.... Empty Re: Parfois, comme les feuilles d'un même arbre, les livres....

Message par Bédoulène le Jeu 15 Mar - 20:45

je n'ai pas encore fini le livre mais tu as bien relevé les correspondances topocl

_________________
"Lire et aimer le roman d'un salaud n'est pas lui donner une quelconque absolution, partager ses convictions ou devenir son complice, c'est reconnaître son talent, pas sa moralité ou son idéal" Le Club des incorrigibles optimistes de J.M. Guenessia "

"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
Bédoulène
Bédoulène

Messages : 12857
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 74
Localisation : En Provence

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Parfois, comme les feuilles d'un même arbre, les livres.... Empty Re: Parfois, comme les feuilles d'un même arbre, les livres....

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Page 1 sur 7 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

 Des Choses à lire :: Discussions autour des livres :: Nos lectures :: Chemins de lecture

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum